SPOHR ARNOLD THEODORE (1923-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Danseur et chorégraphe canadien, Arnold Theodore Spohr fut le directeur artistique du Royal Winnipeg Ballet (R.W.B.) de 1958 à 1988. Débordant d'initiatives et d'énergie, il fit de cette petite compagnie régionale, alors en difficulté, une troupe de renommée internationale.

Né le 26 décembre 1923 à Rhein, dans la Saskatchewan, Arnold Theodore Spohr s'installe avec sa famille à Winnipeg à l'âge de six ans. Pratiquant le piano classique, il obtient à vingt ans un certificat pour enseigner cet instrument ainsi que l'éducation physique. En 1942, il découvre la danse à l'occasion d'une représentation des Ballets russes de Monte-Carlo, puis se forme à cet art à New York, Hollywood et Londres. En 1945, il rejoint le Winnipeg Ballet (qui obtiendra son titre royal huit ans plus tard). En 1954, un incendie détruit les locaux de la compagnie, qui doit suspendre ses activités pendant deux années.

Nommé directeur par intérim en 1957 et directeur artistique officiel l'année suivante, Spohr entreprend de donner un second souffle à cette compagnie. Il produit non seulement des ballets sur des thèmes canadiens – en particulier The Shining People of Leonard Cohen (1970) de Brian Macdonald et The Ecstasy of Rita Joe (1971) de Norbert Vesak –, mais invite aussi des chorégraphes américains, tels qu'Agnes De Mille et John Neumeier, à monter des œuvres pour le R.W.B. Il entreprend avec succès de nombreuses tournées au Canada et à l'étranger afin de présenter son répertoire. Premier Canadien à recevoir le Dance Magazine Award en 1982, Spohr voit également son travail récompensé en 1998 par le Performing Arts Award que décerne le gouverneur général. Il fait également partie des premiers membres de l'ordre du Manitoba décorés en 2000 et est élevé au rang de compagnon de l'ordre du Canada en 2004.

Arnold Theodore Spohr est décédé le 12 avril 2010, à Winnipeg.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SPOHR ARNOLD THEODORE - (1923-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-theodore-spohr/