M./A.P.L.S. (Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan)

GARANG JOHN (1945-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 346 mots

Homme politique et militaire soudanais, fondateur et dirigeant de l'Armée populaire de libération du Soudan (A.P.L.S.) durant les vingt-deux années de guerre qui ont opposé cette rébellion du Sud-Soudan au régime de Khartoum. Né le 23 juin 1945 à Wangkulei, dans le condominium anglo-égyptien du Soudan (auj. Soudan du Sud), en pays Dinka, John Garang de Mabior est issu d'une famille chrétienne aisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-garang/#i_52527

KIIR MAYARDIT SALVA (1951- )

  • Écrit par 
  • Amy MCKENNA
  •  • 566 mots

Ancien leader du Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan (M./A.P.L.S.), Salva Kiir Mayardit devient, en 2011, le premier président du Soudan du Sud, après l'indépendance du nouvel État. Il fut, de 2005 à 2011, le président de la région semi-autonome du Soudan du Sud et le vice-président du gouvernement national. Salva Kiir Mayardit est né en 1951 à Akon, au Soudan (auj. au Soudan du Sud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salva-kiir-mayardit/#i_52527

SOUDAN

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  •  • 10 536 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le régime Nimeyri (1969-1985) »  : […] Le coup d'État de mai 1969 sanctionne une seconde fois l'impuissance de la classe politique et ses divisions picrocholines. Il met en place une junte militaire, dirigée par Jaafar al-Nimeyri , sur laquelle les communistes ont une réelle influence, ce qui ne manque pas de radicaliser l'opposition des grands partis mis sur la touche et des pays voisins, tant conservateurs que pro-occidentaux. Plusie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan/#i_52527

SOUDAN DU SUD

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  • , Universalis
  •  • 6 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan (M./A.P.L.S.) »  : […] En janvier 1983, des garnisons à Bor, Pibor et Pochalla qui refusent de partir au Nord se mutinent. Au mois de juillet 1983, plus de deux mille cinq cents soldats sud-soudanais entrent en dissidence au côté des combattants d'Anya Nya 2. Un jeune officier, John Garang de Mabior prend le commandement du Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan (M./A.P.L.S.). L'origine militaire du mouvemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan-du-sud/#i_52527