ARISTOLOCHIALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Aristolochia

Aristolochia
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Asarum

Asarum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Usages et utilisations

Les Aristolochiales possèdent des cellules à huiles essentielles : eugénol, asarone, pinène, qui sont incluses dans les tissus parenchymateux ; ces tissus accumulent communément des acides aristolochiques apparentés aux aporphines, alcaloïdes isoquinoléiques fréquents chez les Magnoliales. Des cristaux d'oxalate de calcium sont également fréquents dans les parenchymes.

Beaucoup d'aristoloches sont cultivées pour la forme curieuse de leurs fleurs, bien qu'elles soient habituellement ternes : brunes, violacées, jaune sale ou vertes : Aristolochia ornithocephala, A. grandiflora. D'autres sont réputées pour leurs propriétés médicinales. En liaison avec la science des signes, les anciennes coutumes avaient établi un rapport entre l'aspect des fleurs et leurs pouvoirs médicinaux. Le nom « aristoloche » signifie d'ailleurs bon accouchement (aristos = le meilleur, lokhos = accouchement). Utilisée autrefois en obstétrique, elle connaît une nouvelle faveur en phytothérapie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Chantal BERNARD-NENAULT, Jacques MIÈGE, « ARISTOLOCHIALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristolochiales/