ARISTOLOCHIALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Aristolochia

Aristolochia
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Asarum

Asarum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Position systématique

Les Aristolochiales présentent une combinaison inusitée de caractères archaïques et de caractères avancés. Le genre Saruma est le plus primitif avec ses pétales bien développés, son pollen monosulqué (ce type de pollen n'est connu parmi les Dicotylédones que chez les Magnoliidées), la presque dialycarpellie de son ovaire, ses fruits qui sont des follicules. Il constitue un trait d'union avec les Magnoliales. La présence de nombreux ovules dans la totalité des espèces, les caractères chimiques propres à la famille entière et ses autres traits : fleurs trimères, existence d'une préfeuille unique et adossée, mode de formation du pollen, présence d'un albumen abondant, réactions sérologiques les rapprochent des Magnoliales. Plusieurs auteurs, dont Cronquist, jugent que celles-ci en sont les ancêtres. Des affinités avec les Pipérales existent. Le genre Asarum à ovaire semi-infère et à périanthe double et presque libre constitue un type intermédiaire entre le genre Saruma et les autres genres plus évolués, principalement les aristoloches.

Asarum

Asarum

Dessin

«Asarum europeum L.»: coupe longitudinale de la fleur et son diagramme. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Certains caractères de Monocotylédones, fréquents chez les Polycarpiques (Magnoliales, Ranales...), permettent de rapprocher les Aristolochiales des Arales (trimérie de la fleur, biologie florale très semblable...).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Chantal BERNARD-NENAULT, Jacques MIÈGE, « ARISTOLOCHIALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristolochiales/