ARCS INSULAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Origine

Les arcs insulaires sont liés à la subduction océanique, le plus souvent en bordure de continents dont les arcs insulaires se trouvent séparés par des mers marginales (qui naissent par extension entre l'arc insulaire et le continent, comme c'est le cas général dans l'ouest du Pacifique) ; mais quelquefois ils existent en plein domaine océanique, comme c'est le cas de l'arc des Tonga-Kermadec dans le sud-ouest du Pacifique. Cela leur confère des caractères sismiques et volcaniques précis : l'arc insulaire se situe au-dessus d'un plan sismique dit de Benioff, sur lequel se trouvent les foyers des séismes jusqu'à 700 kilomètres de profondeur et qui correspond à la plongée de la plaque océanique sous l'arc insulaire. Le volcanisme y est de type calco-alcalin, autour d'un type andésitique moyen, et s'exprime le plus souvent par des éruptions violentes : les volcans des arcs insulaires sont parmi les plus dangereux du monde.

Par ces caractères, les arcs insulaires appartiennent à la même famille que les cordillères américaines de l'est du Pacifique, elles aussi liées à la subduction de l'océan Pacifique sous les continents américains. La différence est faite par la naissance des mers marginales qui séparent les arcs insulaires du continent. Elle paraît due à des « taux de convergence » différents : lorsque la subduction est relativement lente, les réaménagements de matière dans le manteau supérieur au-dessus du plan de Benioff conduisent à une expansion océanique locale qui donne naissance aux mers marginales ; lorsque la subduction est relativement rapide, la compression l'emporte et les conditions de la naissance des mers marginales ne sont pas réunies. Telle est bien l'opposition des deux rives du Pacifique : à l'ouest, on y connaît encore la croûte océanique d'âge secondaire, la plus ancienne faisant face au Japon (Jurassique : 160 millions d'années) ; tandis qu'à l'est, c'est partout la croûte tertiaire (de moins de 70 Ma) [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Répartition des arcs insulaires dans le monde

Répartition des arcs insulaires dans le monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ouest du Pacifique

Ouest du Pacifique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ouest du Pacifique et du nord-est de l'océan Indien

Ouest du Pacifique et du nord-est de l'océan Indien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin





Écrit par :

Classification


Autres références

«  ARCS INSULAIRES  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les Amériques et les modèles géodynamiques »  : […] À l'instar de l'Ancien Monde, les Amériques fournissent des informations sur les modèles géodynamiques principaux, qu'il s'agisse de l'ouverture océanique, des subductions océanique et continentale, de l'obduction ophiolitique ou de la collision continentale. Les différents stades de l' ouverture océanique y sont représentés, qu'il s'agisse du stade de début, avec le golfe de Californie (ou mer d […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grandes cordillères occidentales »  : […] De l'extrémité occidentale de l' Alaska à la pointe orientale de la Terre de Feu et au cap Horn, s'allonge, se ramifie et se courbe la plus grande chaîne de montagnes du globe. Si l'on tient compte des courbes et des apophyses, on peut en évaluer la longueur à plus de 20 000 km. Mais il s'agit, en réalité, d'un ensemble fort complexe par sa nature, ses origines, ses époques de formation et ses as […] Lire la suite

ANDÉSITES ET DIORITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Maurice LELUBRE, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 2 064 mots
  •  • 2 médias

Lorsque le magma surgit en surface, il se refroidit rapidement en donnant une masse pâteuse où s'expriment peu de cristaux aux formes macroscopiques : c'est une roche volcanique. En revanche, si le magma refroidit en profondeur, donc lentement, la cristallisation a le temps de s'exprimer pour donner une roche grenue (les grains sont les cristaux) : c'est une roche plutonique. Ainsi, les andésite […] Lire la suite

ANDINE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • François MÉGARD
  •  • 5 715 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'évolution andine : la période de sédimentation »  : […] L'évolution andine commence donc au Trias, avec l'installation de bassins marins sur la bordure ouest de l'Amérique du Sud continentale. C'est le début d'une période de sédimentation et de volcanisme actif, qui se produit essentiellement en régime d'extension et se poursuit jusqu'au Crétacé supérieur. Parallèlement, sur les blocs exotiques à substratum crustal océanique qui viendront plus tard s'a […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Indonésie »  : […] La structure des orogènes de l'Indonésie reflète un modèle commun, à savoir une disposition arquée réalisée à partir d'un foyer orogénique, comprenant un arc interne volcanisé et un arc externe non volcanisé affecté d'anomalies négatives de la pesanteur. Celles-ci se localisent actuellement le long de la ceinture de Vening-Meinesz, qui court depuis les rivages méridionaux de Sumatra et de Java ju […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'arc japonais »  : […] L'arc japonais se raccorde au sud par les Ryū kyū à Taiwan et au nord à l'arc de Sakhaline, d'une part, à l'arc des Kouriles, d'autre part. Comme les îles de l'Insulinde, les quatre grandes îles japonaises (Kyūshū, Shikoku, Honshū et Hokkaidō) sont vraisemblablement les sommets apparents de gigantesques plis sous-marins ; de même elles sont bordées à l'est par des fosses marines très profondes ( […] Lire la suite

BÉRING MER DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 1 607 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Géophysique »  : […] L' arc des îles Aléoutiennes et du Commandeur est une guirlande de marge océanique, dont la partie orientale est adossée au nord à un môle continental, à peu près stable depuis la fin du Secondaire, formé du plateau continental du nord-est de la mer de Béring, de l'Alaska occidental, de l'Anadyr et du plateau continental de la mer des Tchouktches. Seule, une auge peu marquée, dont la subsidence s […] Lire la suite

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le domaine égéen »  : […] Le domaine égéen représente une partie originale des Hellénides en transition aux Taurides d'Asie Mineure : d'une certaine manière, si les Dinarides vont du revers sud des Alpes orientales à la transversale de Scutari-Pec , les Hellénides vont de cette dernière à la transversale d'Isparta en Asie Mineure. Les mêmes grandes unités s'y retrouvent, formant un complexe de nappes plus important encor […] Lire la suite

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les chaînes alpines »  : […] Les chaînes alpines d'Europe forment deux ensembles : l'un, principal, est lié à la collision de l'Europe et de l'Afrique ayant cicatrisé la Téthys ; l'autre est l'ensemble pyrénéo-provençal. L'ensemble principal est à double déversement, avec : une branche alpidique , en marge du continent européen, déversée vers celui-ci, allant de Gibraltar à l'Asie Mineure par les cordillères Bétiques, les […] Lire la suite

ÎLES

  • Écrit par 
  • Guy LASSERRE
  • , Universalis
  •  • 5 314 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les îles océaniques volcaniques »  : […] L'accumulation de matériaux, liée à l'activité volcanique, peut donner naissance à une île. C'est ainsi que des îles volcaniques accompagnent les dorsales sous-marines, qui sont des chaînes de montagne submergées. Au milieu de l'océan Atlantique s'étire du nord au sud une dorsale en forme d'S : elle porte les Açores, Ascension et Sainte-Hélène. Dans le Pacifique, les îles Hawaii aussi sont situé […] Lire la suite

INDONÉSIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Muriel CHARRAS, 
  • Manuelle FRANCK
  •  • 5 802 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un pont entre Asie et Australie »  : […] Pont jeté entre l'Asie et l'Australie, les îles indonésiennes reposent sur deux plates-formes continentales dont les faibles profondeurs marines recèlent des gisements d'hydrocarbures, pétrole et gaz : à l'ouest, la plate-forme de la Sonde rattache Sumatra, Java et Bornéo aux péninsules malaise et indochinoise ; à l'est, celle de Sahul relie la Papouasie à l'Australie. Un espace de transition, mar […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 965 mots
  •  • 11 médias

L'archipel nippon appartient à l'ensemble des guirlandes insulaires qui bordent la façade orientale de l' Asie. Il est composé de six segments  : l'archipel des Kouriles et l'est de l'île de Hokkaidō ; l'île de Sakhaline et le centre de Hokkaidō ; l'ouest de Hokkaidō et le nord de l'île de Honshū (ou Japon du Nord-Est) ; la partie centro-méridionale de Honshū, l'île de Shikoku et l'île de Kyūshū ( […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un archipel montagneux »  : […] Outre la disposition allongée de ses îles, l'archipel japonais est caractérisé par un relief accidenté, tourmenté, et par une topographie morcelée, extrêmement découpée. Ces facteurs physiques ont rendu cruciales les voies de communication. Ajoutés à une érosion intense ainsi qu'aux aléas naturels dont il faut se protéger, ils ont historiquement justifié des aménagements nombreux, et de plus en pl […] Lire la suite

MARGES CONTINENTALES

  • Écrit par 
  • Gilbert BOILLOT
  •  • 4 316 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les marges continentales actives, ou marges de convergence »  : […] Les marges actives sont ainsi nommées parce qu'elles sont le site de phénomènes géodynamiques intenses (le volcanisme et la séismicité, en particulier) qui en font des lieux particulièrement inhospitaliers pour l'homme. La frontière entre deux plaques convergentes est marquée par une fosse profonde qui borde la marge du côté océanique . C'est là que les plus grandes profondeurs sont atteintes (11  […] Lire la suite

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Morphologie, structure, géophysique »  : […] Le trait le plus marquant de la géomorphologie de la mer Méditerranée est la brusque plongée des côtes vers les grands fonds de 2 500 à 5 000 mètres, disposés sous forme de plaines abyssales au centre des principaux bassins. Rares sont en effet les plateaux continentaux : parmi eux, celui du golfe du Lion, celui des Baléares entre cet archipel et la côte espagnole, celui de Tunisie-Sicile entre […] Lire la suite

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT
  • , Universalis
  •  • 8 277 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les courbures »  : […] L'un des traits les plus remarquables des chaînes alpines périméditerranéennes sont leurs courbures, par exemple celle des Alpes occidentales et celle des Carpates. Certaines, comme la courbure égéenne, sont celles d' arcs insulaires encore actifs ; en fait, il s'agit de la combinaison d'un coulissage longitudinal senestre au sud-est, créant un chevauchement – avec subduction – au sud-ouest. Il y […] Lire la suite

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 628 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La mer des Caraïbes et la Méditerranée »  : […] La mer des Caraïbes et la Méditerranée sont des cas particuliers. Dans la mer des Caraïbes, la subduction est active dans les Petites Antilles, qui forment un arc insulaire double ; le premier, dit externe, à l'est, est l'émergence du prisme d'accrétion sédimentaire dans la position d'arc frontal qui forme la ride portant l'île de la Barbade ; le second, dit interne, à l'ouest, en position d'arc […] Lire la suite

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'exemple des Andes centrales »  : […] La chaîne andine fait partie de la ceinture sismique et volcanique péripacifique appelée « ceinture de feu ». Sous les Andes, la répartition des foyers des séismes montre que ceux-ci se trouvent dans une zone qui, partant de la fosse océanique péruano-chilienne, plonge avec un angle de 10 à 30 0 sous le continent sud-américain. Cette zone sismique est la manifestation de ce phénomène géodynamique […] Lire la suite

OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Étude des fonds sous-marins

  • Écrit par 
  • Gérard GRAU, 
  • Lucien MONTADERT, 
  • Claude SALLÉ
  •  • 4 245 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Apports de la gravimétrie »  : […] Dès 1923, le géodésien et géophysicien néerlandais F. A.  Vening-Meinesz commençait une série de mesures de la pesanteur en mer. Il travaillait en sous-marin, de façon que la houle ne perturbe pas les mesures, et utilisait un appareillage spécial. Son résultat principal résidait dans la constatation que, comme à terre, le relief a un effet gravimétrique très inférieur à ce que l'on pourrait atten […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean AUBOUIN, « ARCS INSULAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arcs-insulaires/