ARCHIVES DES ETHNOLOGUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diffusion et appropriations

La sauvegarde et l’exploitation des archives ethnographiques posent différents problèmes éthiques, techniques ou juridiques évoqués par la revue Ateliers d’anthropologie dans son numéro de 2008. Le passage à l’informatique pour enregistrer et organiser les données de terrain compromet par exemple leur conservation. Par ailleurs, comment concilier la numérisation et la diffusion de ces éléments d’archives avec les droits des personnes interrogées, photographiées ou enregistrées ? Les communautés « ethnographiées » doivent avoir accès aux données qu’elles ont contribué à produire, mais leurs membres peuvent être gênés ou choqués par certains de ces documents (nus photographiques, informations confidentielles…), a fortiori s’ils sont diffusés sur Internet. Ces archives suscitent néanmoins différentes formes d’appropriation. Les communautés qui utilisent déjà les publications de « leur » ethnologue pour définir et réactiver leurs traditions perdues ont tendance à assimiler les documents de terrain aux archives de leur culture. Quant aux artistes, ils s’inspirent des photographies ou des objets rapportés par les ethnographes afin de redessiner leur histoire ou leur identité.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : anthropologue, chargé de recherche au CNRS, Institut des mondes africains

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Eric JOLLY, « ARCHIVES DES ETHNOLOGUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/archives-des-ethnologues/