NÉO-CLASSIQUE ARCHITECTURE

ADAM ROBERT (1728-1792) ET JAMES (1730-1794)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 587 mots
  •  • 6 médias

Les architectes et décorateurs Robert et James Adam sont les fils d'un architecte écossais, William Adam. Ce dernier, déjà mêlé au courant du retour à l'antique qui depuis Inigo Jones triomphait en Angleterre, voulut que ses fils étudient directement les œuvres de l'Antiquité et non pas seulement, comme ses compatriotes, à travers Palladio. Au cours d'un voyage en Italie et en Dalmatie, aidés de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-robert-et-james/#i_94884

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Néo-classicisme et mouvement pittoresque : le syncrétisme comme langage (1750-1820) »  : […] On considère parfois que le palladianisme fait partie intégrante du néo-classicisme et bien des traits palladiens se retrouveront dans des œuvres de la fin du xviii e siècle ou même du xix e . Mais on a vu que l'éclairage historico-politique permettait de le circonscrire assez nettement. Le milie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_94884

ANGOULÊME, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Pierre DUBOURG-NOVES
  •  • 938 mots
  •  • 1 média

Angoulême, érigée en civitas à la fin du iii e  siècle ou au début du iv e , conserve de cette époque les restes d'un soubassement de rempart aux parements en gros appareil régulier. Le blocage intérieur, constitué de vestiges de monuments (colonnes, blocs sculptés, inscript […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angouleme-histoire-de-l-art/#i_94884

ANNEAU D'OR

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 4 071 mots

Dans le chapitre « Souzdal »  : […] À 28 kilomètres au nord-est de Vladimir se trouve la ville de Souzdal. Mentionnée pour la première fois dans les chroniques en 1024, elle devint le fief de Vladimir Vsevolodovitch Monomaque, vers la fin du xi e  siècle. Elle est ensuite la capitale de la petite principauté de Souzdal, puis, sous le règne du prince Iouri Dolgorouki, celle de la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anneau-d-or/#i_94884

ANTOINE JACQUES DENIS (1733-1801)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 512 mots

Architecte français, Jacques Denis Antoine, dont on ne connaît ni la formation ni les débuts, est issu d'une famille de menuisiers parisiens. D'abord apprécié comme praticien du bâtiment, Antoine devient rapidement un des architectes les plus sollicités de la fin de l'Ancien Régime. L'hôtel des Monnaies de Paris, qu'il construit entre 1771 et 1777 et qui s'élève toujours sur le quai Conti, fut con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-denis-antoine/#i_94884

ASPLUND ERIK GUNNAR (1885-1940)

  • Écrit par 
  • Christian BONNEFOI
  •  • 646 mots

L'œuvre d'Asplund, dans la première moitié du xx e siècle, est exemplaire d'une architecture qui défend sans préjugés les nouveaux modes de communication propres à la civilisation technologique naissante. Son œuvre s'articule en plusieurs phases : il commence sa carrière dans le style « historique » qui brisait avec le modern style ; après la Pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-gunnar-asplund/#i_94884

BACON HENRY (1866-1924)

  • Écrit par 
  • Yves BRUAND
  •  • 142 mots

Architecte nord-américain. Bacon est sans contredit le meilleur représentant du courant néo-classique ayant resurgi aux États-Unis à la fin du xix e et au début du xx e siècle. La pureté de son style néo-grec renoue avec la tradition architecturale des premières années de l'indépendance et s'ins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-bacon/#i_94884

BALTARD LOUIS-PIERRE (1764-1846) ET VICTOR (1805-1874)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN, 
  • Daniel RABREAU
  • , Universalis
  •  • 1 359 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Louis-Pierre Baltard, un architecte néo-classique »  : […] La célébrité de son fils Victor et de ses halles de Paris a éclipsé la gloire de Louis-Pierre Baltard, architecte, peintre et graveur fort connu de son temps. Élève de Peyre le Jeune, il collabore aux travaux de R. Mique à Versailles avant de se rendre à Rome pour étudier les antiques de 1788 à 1791. Excellent dessinateur, il se fait accepter aux expositions du Salon qui vient d'inaugurer une sect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baltard-louis-pierre-et-victor/#i_94884

BÉLANGER FRANÇOIS JOSEPH (1744-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 672 mots

Protégé du comte de Caylus, disciple de David-Leroy et de Contant d'Ivry, Bélanger échoue au concours de l'Académie d'architecture (1765). Renonçant définitivement à cette distinction, il gagne l'Angleterre où il fait la connaissance de lord Shelburne pour qui il exécutera des projets (galerie de son hôtel à Berkeley Square, 1779) ; ce séjour sera pour lui l'occasion de se familiariser avec le néo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-joseph-belanger/#i_94884

BERTRAND CLAUDE JOSEPH ALEXANDRE (1734-1797)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 251 mots

Nommé architecte voyer de Besançon (1774-1790), Bertrand mettra en œuvre, peu à peu et partiellement, son Projet d'embellissements pour la ville de Besançon , qui lui valut le prix d'un concours de l'Académie de la ville en 1770. Espérant doter Besançon de tout l'éclat qui convient à une capitale provinciale, Bertrand n'hésita pas à s'inspirer directement des grands modèles d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-joseph-alexandre-bertrand/#i_94884

BOULLÉE ÉTIENNE LOUIS (1728-1799)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  • , Universalis
  •  • 1 318 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'affirmation d'un style nouveau  »  : […] Dans sa jeunesse, Boullée suit brièvement une formation de peintre : il est élève à l'atelier de J.B. Pierre avant que son père, lui-même architecte expert-juré du roi, ne le réoriente vers l'architecture. De 1740 à 1746, il suit l'enseignement de l'architecte Jacques-François Blondel puis de Jean-Laurent Legeay. À dix-neuf ans, il débute sa carrière par l'enseignement – c'est l'un des aspects imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-louis-boullee/#i_94884

BRONGNIART ALEXANDRE THÉODORE (1739-1813)

  • Écrit par 
  • Béatrice de ROCHEBOUET
  •  • 1 013 mots
  •  • 2 médias

Architecte français. Passé à la postérité grâce au palais de la Bourse , Brongniart est une figure particulièrement représentative de son temps, dans la mesure où sa carrière épouse les orientations complexes de l'histoire entre la fin de l'Ancien Régime et l'apogée de l'Empire. Élève de Blondel et de Boullée, il acquiert, chez l'un, la maîtrise de cette science très « française » de l'ordonnance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-theodore-brongniart/#i_94884

BULFINCH CHARLES (1763-1844)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Architecte américain, né le 8 août 1763 à Boston, dans la colonie du Massachusetts, mort de 4 avril 1844 à Boston. Après avoir étudié à l'université Harvard (1778-1781), Charles Bulfinch voyage à travers l'Europe de 1785 à 1787. Sur les conseils de Thomas Jefferson – futur président des États-Unis – qu'il rencontre à Paris, il visite les monuments les plus importants de France et d'Italie. À Londr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bulfinch/#i_94884

CAGNOLA LUIGI (1762-1833)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 114 mots

Aristocrate milanais, amateur cultivé fuyant les armées révolutionnaires françaises, Luigi Cagnola séjourne à Venise à partir de 1797 et devient architecte et théoricien d'un néo-classicisme national inspiré par Palladio, la Rome antique et la Renaissance. Il construit pour Milan des arcs de triomphe modernes : la Porta Marengo (1801), l'Arco del Sempione (1806), et de nombreuses églises dans la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-cagnola/#i_94884

CAMPBELL COLEN (mort en 1729)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 497 mots
  •  • 2 médias

D'origine écossaise, l'architecte Colen Campbell joue un rôle prééminent dans la mise au point des formules néo-palladiennes qui vont être la marque dominante de l'architecture privée anglaise tout au long du xviii e siècle. Après les recherches de Wren et de ses émules, la théorie artistique et le style de Palladio, introduits en Angleterre par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colen-campbell/#i_94884

CARR JOHN (1723-1807)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 111 mots

Constructeur et architecte britannique, il appartient à la seconde génération palladienne, nourrie de l'apport de Robert Adam. Il construit surtout d'importantes demeures aristocratiques : Kirby Hall (d'après un projet de Burlington), Harewood House, Tabley House, Basildon House, principalement dans les Midlands et le nord de l'Angleterre. Marqué par le néo-classicisme, il édifie quelques bâtiment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carr/#i_94884

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le style néo-classique »  : […] L'enseignement donné sous les auspices de l'Académie imposa le respect des règles classiques. Pendant un temps les artistes surent maintenir une certaine fantaisie dans leurs créations. Ce fut notamment le cas de Ventura Rodríguez (1717-1785), qui, venu du rococo, en arriva à pratiquer une architecture fonctionnelle dans l'esprit du Français J.-F. Blondel. Mais l'esprit néo-classique finit par tri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_94884

CATALOGNE

  • Écrit par 
  • Mathilde BENSOUSSAN, 
  • Christian CAMPS, 
  • John COROMINAS, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean MOLAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 22 411 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Baroque et classicisme »  : […] L'atonie se prolongeant au cours du xvii e  siècle, le baroque ne fut guère représenté que par des retables sculptés, très nombreux, mais ne dépassant généralement pas un honnête niveau artisanal. Une étape nouvelle s'ouvrit pour l'art catalan avec l'installation des Bourbons sur le trône d'Espagne. Les influences venues de France se développèrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/#i_94884

CELLERIER JACQUES (1742-1814)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 343 mots

Nommé ingénieur de la généralité de Paris, l'architecte Cellerier, originaire de Dijon, fit carrière presque exclusivement dans la capitale. Il y construisit de nombreuses demeures privées : l'hôtel de Verrière (1774, rue Verte-Saint-Honoré), l'hôtel de Mme d'Épinay, l'amie de Jean-Jacques Rousseau (1776-1777, rue de la Chaussée-d'Antin), la maison du duc de Laval (1777, boulevard du Montparnasse) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cellerier/#i_94884

CHALGRIN JEAN FRANÇOIS THÉRÈSE (1739-1811)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 574 mots
  •  • 1 média

Deux monuments parisiens — de notoriété inégale — ont livré le nom de Jean Chalgrin à la postérité : l'église Saint-Philippe-du-Roule et l'Arc de triomphe de l'Étoile. De ces œuvres, qui marquent respectivement le début et la fin de la carrière de l'architecte, la seconde, plus spectaculaire, est moins authentique : conçue dès 1806 pour commémorer les victoires de l'Empire, elle ne sera achevée q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-therese-chalgrin/#i_94884

CHAMBERS sir WILLIAM (1723-1796)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Théoricien, dessinateur de jardins, intime du roi George III, le fondateur de l'Académie, l'architecte anglais sir William Chambers fut investi des plus hautes charges. De longues études dans les grands centres artistiques de l'Europe des Lumières et de lointains voyages lui donnèrent une culture universelle qui lui permit d'élaborer un art raffiné et éclectique. Fils d'un marchand écossais, Chamb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chambers-sir-william/#i_94884

CHERPITEL MATHURIN (1736-1809)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 279 mots

Élève de J.-F. Blondel, Grand Prix d'architecture en 1758, académicien en 1776, puis professeur à l'Académie et, sous le Directoire, à l'École nationale des beaux-arts, Cherpitel appartient à cette génération d'artistes qui furent marqués par l'étude des ruines romaines. Son séjour à l'Académie de France à Rome lui offre l'occasion de s'initier, comme le faisaient Clérisseau, Hubert Robert et De W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathurin-cherpitel/#i_94884

CLASSIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 4 854 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Petite rétrospective sémantique »  : […] Chef-d'œuvre de l'architecture classique pour Anthony Blunt, le château de Maisons par François Mansart est considéré par Emil Kaufmann comme exemplaire du système de composition baroque. Par extensions successives et inverses, le champ sémantique des deux adjectifs a fini par interférer, s'emboîter, voire se recouvrir. Aussi pour contrôler cette polysémie foisonnante, il convient d'abord, comme p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-classique/#i_94884

CLÉRISSEAU CHARLES LOUIS (1721-1820)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 595 mots
  •  • 2 médias

L'architecte français Clérisseau occupe une place essentielle parmi les créateurs du néo-classicisme. Son œuvre est avant tout le fait de contacts, de découvertes, de regards nouveaux qui lui inspirent un grand nombre de dessins et de gouaches. Né à Paris, élève de J. F. Blondel et de Boffrand à l'Académie royale d'architecture, il remporte le grand prix de 1746 et séjourne à Rome, comme pensionna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-louis-clerisseau/#i_94884

COMBES LOUIS (1754-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 388 mots

Fils d'un maître menuisier de Bordeaux, Louis Combes travaille d'abord chez l'architecte voyer de cette ville R. F. Bonfin, avant de gagner Paris où R. Mique et Peyre le Jeune l'accueillent dans leur atelier. Premier prix d'architecture en 1781 avec un projet de cathédrale, Combes séjourne trois ans à Rome où il étudie les monuments antiques et ceux de la Renaissance. À son retour très attendu à B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-combes-1754-1818/#i_94884

CRUCY MATHURIN (1749-1826)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 677 mots

La continuité qui caractérise la carrière de Mathurin Crucy s'appuie sur l'attachement exclusif que cet artiste a voué à sa ville natale, Nantes. Élève de Jean-Baptiste Ceineray, Crucy gagne ensuite Paris où E. L. Boullée le reçoit dans son atelier. Le second prix qu'il obtient au concours de l'Académie, avec ses dessins de Pavillon pour le palais d'un souverain (1773), révè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathurin-crucy/#i_94884

DANCE GEORGE (1741-1825)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 769 mots
  •  • 1 média

Pour l'Angleterre, George Dance apparaît comme le parfait représentant de cette génération d'architectes formés dans le creuset international romain, juste après le milieu du xviii e siècle. Sa carrière longue et féconde, à cheval sur deux siècles, reflète les transformations du néo-classicisme à son apogée. Partant d'un style antiquisant élégant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-dance/#i_94884

D'ARONCO RAIMONDO (1857-1932)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 403 mots

La première exposition internationale d'art décoratif moderne organisée à Turin en 1902 est généralement considérée comme signifiant la fin de l'Art nouveau. Or elle marque le véritable démarrage du mouvement en Italie jusqu'alors toujours dominée par l'académisme. Tous les créateurs du style Liberty ou du Floreale — appellations italiennes de l'Art nouveau — œuvrent au lendemain de la manifestati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raimondo-d-aronco/#i_94884

DAVIS ALEXANDER JACKSON (1803-1892)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

Architecte, dessinateur et illustrateur américain né le 24 juillet 1803 à New York, mort le 14 janvier 1892 à West Orange (New Jersey). Talentueux, dessinateur d'architecture Alexander Jackson Davis fait la connaissance de l'architecte Ithiel Town, dont il devient l'associé en 1829. Le cabinet Town & Davis réalise plusieurs bâtiments publics de style néo-grec, dont les capitoles d'État de l'In […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-jackson-davis/#i_94884

DE WAILLY CHARLES (1730-1798)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 937 mots

Urbaniste, architecte, décorateur et ornemaniste français. « De Wailly, disait-on à Paris, est un grand dessinateur, mais ce n'est pas un architecte. De Wailly répondit en bâtissant une ville. Port-Vendres et ses palais ; Port-Vendres et ses statues, et ses quais, et ses magasins ; Port-Vendres et ses obélisques, et ses places publiques... » L'emphase du biographe rend bien compte toutefois de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-wailly/#i_94884

EHRENSVÄRD CARL AUGUST comte (1745-1800)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 256 mots

Architecte et dessinateur suédois. Fils d'amiral, amiral lui-même, C. A. Ehrensvärd se forme comme dessinateur auprès du peintre suédois Elias Martin. Surtout, il consacre à l'étude de l'architecture un séjour en Italie (1780-1782), au cours duquel il élabore des théories sur les rapports de l'architecture et du climat, qui sont « fonctionnalistes » par avance. La découverte de l'architecture dori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-august-ehrensvard/#i_94884

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'éphémère comme style »  : […] L'architecture éphémère est peut-être plus intéressante encore lorsqu'elle refuse les règles stylistiques en vigueur dans l'architecture durable pour lui opposer les siennes. Aux xvi e et xvii e  siècles, ce style propre se caractérise par l'importance accordée au décor figuré et emblématique. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_94884

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Autour de l'Indépendance »  : […] Dans les années 1770, le néo-palladianisme georgien cède le pas à un style inspiré des frères Adam, mélange de formes de la Renaissance, d'architecture antique et d'élégants motifs rococo. Le style des frères Adam qui a coïncidé avec l'époque de la guerre d'Indépendance et les premières années de la jeune république, est pour cette raison appelé style fédéral. On lui doit notamment la variété des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_94884

EXPERT ROGER-HENRI (1882-1955)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 690 mots

Issu d'une dynastie de vignerons aisés du Bordelais, Roger-Henri Expert fit ses études secondaires au collège Saint-Elme fondé par les Dominicains à Arcachon, s'inscrivit ensuite à l'école des Beaux-Arts de Bordeaux avant de rejoindre celle de Paris : il obtint le second grand prix de Rome en 1912. Dès cette époque, il travaille avec André Granet pour la construction d'immeubles cossus, square et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-henri-expert/#i_94884

FOLIE, architecture

  • Écrit par 
  • Cariss BEAUNE
  •  • 584 mots
  •  • 1 média

Dans la seconde moitié du xviii e  siècle, la folie désigne une maison de plaisance que se faisaient construire l'aristocrate, le financier ou l'actrice, généralement aux alentours de Paris. Elle répondait dans sa destination et dans sa conception à un caprice de courtisan, qui se faisait un jeu de bâtir l'une de ces maisons dans un laps de temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folie-architecture/#i_94884

GABRIEL ANGE JACQUES (1698-1782)

  • Écrit par 
  • Michel GALLET
  •  • 3 691 mots
  •  • 2 médias

Si l'un des mérites principaux de l'architecture réside en l'adaptation raisonnée de l'édifice à sa destination et à son site, l'œuvre d'Ange Jacques Gabriel peut être tenue pour exemplaire. La place Louis-XV, l'École militaire , les résidences royales, l'Opéra de Versailles ont proposé à cet architecte français autant de programmes divers qu'il faut considérer tour à tour pour apprécier la manièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ange-jacques-gabriel/#i_94884

GABRIEL JACQUES III JULES (1667-1742)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 329 mots

Élève et parent de Jules Hardouin-Mansart, père de l'illustre Ange Jacques, l'architecte Jacques Gabriel est communément désigné sous le nom de Jacques III et par certains historiens sous celui de Jacques V. Il accomplit une carrière rapide et brillante : contrôleur des Bâtiments du roi en 1687, membre de l'Académie d'architecture en 1699, premier ingénieur des Ponts et Chaussées en 1716, premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-iii-jules-gabriel/#i_94884

GILLY DAVID (1748-1808) & FRIEDRICH (1772-1800)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 336 mots

Architectes allemands, descendants de huguenots, David Gilly et son fils Friedrich introduisirent et développèrent en Prusse les principes d'un néo-classicisme rigoureux puisé à la source de la Grèce antique. David, directeur des travaux de Poméranie (1779) donne les plans des ports de Swinemünde et de Kolberg, les plans d'une église et d'un pont à Swinemünde, d'hôpitaux et de moulins dans de peti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilly-david-et-friedrich/#i_94884

GONDOIN JACQUES (1737-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 561 mots

La célébrité de Gondoin, dont la carrière d'architecte officiel fut brillante, repose sur un seul édifice, incomparable il est vrai : l'École de chirurgie de Paris (actuelle École de médecine), édifiée entre 1769 et 1775. Élève du théoricien Blondel, Gondoin remporte un deuxième prix à l'Académie d'architecture en 1758. Pensionnaire à l'Académie de France à Rome, il prolonge son absence par un voy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-gondoin/#i_94884

HANSEN HANS CHRISTIAN (1803-1883)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 107 mots

Architecte formé à Copenhague, puis en Italie et en Grèce, marqué par les projets grandioses de Leo von Klenze, il contribue avec son frère, qui lui succède, à l'implantation en Grèce d'un néo-classicisme d'importation (université d'Athènes) et il remonte le temple d'Athéna Nikè sur l'Acropole. Son frère, Theophilos Eduard (1813-1891), réalise à Athènes l'Académie et la Bibliothèque nationale (185 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-christian-hansen/#i_94884

HISTORICISME, art

  • Écrit par 
  • Hubert DAMISCH
  •  • 4 672 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du « grec » au « gothique » »  : […] Les développements de l'architecture de la Renaissance disent assez que la référence – essentiellement culturelle, « humaniste » – à l'Antiquité aura joué dans un sens productif, et sans donner cours, sauf exception, au pastiche, où se complairont au contraire nombre des architectes du xix e  siècle, parmi les meilleurs. Et quant à l'architecture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/historicisme-art/#i_94884

HOFFMANN JOSEF (1870-1956)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 689 mots
  •  • 3 médias

Né en Moravie, Hoffmann commença par étudier l'architecture à Vienne auprès d'Otto Wagner, dont les théories rationalistes devaient exercer sur lui une influence décisive. Très tôt, il manifesta de l'intérêt pour la décoration et les arts appliqués : de 1899 à 1937, il est professeur à l'École des arts appliqués de Vienne, et en 1903, en collaboration avec Kolo Moser, il met sur pied le célèbre At […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-hoffmann/#i_94884

HOPE THOMAS, dit ANASTASIUS (1770 env.-1831)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 647 mots
  •  • 1 média

Le nom de Thomas Hope reste attaché au mouvement spécifiquement anglais du Greek Revival. Ce terme ne désigne pas un simple retour à des formes antiques plus ou moins indifférenciées, comme c'était le cas depuis plus d'un demi-siècle déjà, mais une véritable doctrine que l'on peut dater de 1804, année où Thomas Hope publia un virulent pamphlet contre le projet de James Wyatt pour le Downing Colleg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-hope/#i_94884

IXNARD PIERRE-MICHEL D' (1723-1795)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 118 mots

Architecte nîmois ayant suivi Jean-Nicolas Servandoni à Stuttgart, Pierre-Michel d'Ixnard introduit le néo-classicisme dans l'Allemagne du Sud-Ouest, avec l'église de Sankt-Blasien (1768-1783) en Forêt-Noire, ou l'église de Buchau. Il intervient dans de nombreux châteaux : Hechingen, Königseggwald (Wurtemberg), Meersburg, il dessine les projets du palais des Électeurs de Trèves à Coblence (réalisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-michel-d-ixnard/#i_94884

JARDIN HENRI NICOLAS (1720-1799)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 121 mots

Grand Prix d'architecture (1741), il séjourne à Rome puis est appelé à la cour de Danemark (de 1754 à 1771) où il introduit le néo-classicisme dans des décors intérieurs (salle à manger du comte de Molkte à Copenhague) et surtout dans l'édifice majeur de la Frederikskirke, inspirée du Panthéon, et pour laquelle Ange Jacques Gabriel avait donné des dessins. Partisan des thèses de Marc-Antoine Laugi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-nicolas-jardin/#i_94884

JOHN SOANE, LE RÊVE DE L'ARCHITECTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 991 mots

Architecte parmi les plus réputés de son époque en Grande-Bretagne, John Soane (1753-1837) est un des créateurs de formes les plus originaux du néo-classicisme. Ses archives, ses dessins et ses maquettes sont conservés à Londres, par le musée qu'il créa dans sa propre maison (qui abritait également son agence), Lincoln Inn's Field, au sein de la City, et légué par lui à la nation britannique. L'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-soane-le-reve-de-l-architecte/#i_94884

KLENZE LEO VON (1784-1864)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 335 mots

Remonter le Danube depuis Ratisbonne réserve une étrange surprise : le fleuve serpente au milieu de collines boisées, assez hautes ; au flanc de l'une d'elles, couronnant un majestueux ensemble de terrasses et d'escaliers qui s'élèvent depuis le bord de l'eau, apparaît une espèce de Parthénon. Nulle œuvre d'architecture ne peut mieux illustrer les rapports ambigus de l'esprit néo-classique avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-von-klenze/#i_94884

KNOBELSDORFF GEORG WENCESLAS VON (1699-1753)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 330 mots
  •  • 1 média

Architecte allemand. D'origine nobiliaire, Knobelsdorff fut d'abord officier, mais quitta l'armée en 1729 pour se consacrer à la peinture. Il se lie au prince Frédéric, le futur Frédéric le Grand, grâce auquel il fait le voyage d'Italie (1736-1737). À son retour, il s'adonne à l'architecture et travaille au château de Rheinberg, résidence du prince. Celui-ci, devenu roi en 1740, le nomme en 1742 s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-wenceslas-von-knobelsdorff/#i_94884

LA GUÊPIÈRE LOUIS PHILIPPE DE (1715-1773)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 244 mots

Élève de son oncle Jacques de La Guêpière (auteur du pavillon de la Ménagerie de Sceaux), puis de Jacques-François Blondel, La Guêpière est un des principaux architectes français fixés en Allemagne au xviii e siècle. Directeur des bâtiments du duc de Wurtemberg en 1752, il est chargé des travaux de la Nouvelle Résidence de Stuttgart, commencée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-philippe-de-la-guepiere/#i_94884

LANGHANS KARL GOTTHARD (1732-1808)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 76 mots

Architecte allemand, il travaille en Silésie (théâtre de Breslau), voyage en Italie, en France et en Angleterre, avant de s'installer à Berlin où il devient directeur des bâtiments publics de Prusse. Il y introduit l'architecture néo-grecque avec la célèbre porte de Brandenburg (1789-1791) très inspirée des Propylées de l'Acropole d'Athènes et construit plusieurs salles de spectacle à Berlin, Pots […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-gotthard-langhans/#i_94884

L'ANTIQUITÉ RÊVÉE. INNOVATIONS ET RÉSISTANCES AU XVIIIe SIÈCLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 079 mots

C'est une exposition remarquable que le musée du Louvre a offerte à son public avec L'Antiquité rêvée. Innovations et résistances au XVIII e   siècle (2 décembre 2010-14 février 2011). À travers un choix de plus de cent cinquante œuvres majeures, l'ambition était d'illustrer la naissan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-antiquite-revee-innovations-et-resistances-au-xviiie-siecle/#i_94884

LATROBE BENJAMIN HENRY (1764-1820)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 254 mots

Architecte américain d'origine anglaise, Latrobe est le premier grand représentant américain d'un style auquel se mesurera toute l'architecture moderne, soit pour le contester radicalement, soit pour l'englober et le « dépasser » : le néo-classicisme ou, plus précisément, le « classicisme romantique ». Né en Angleterre, où Latrobe a reçu sa formation architecturale, ce « style » marque l'avènement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-henry-latrobe/#i_94884

LAUGIER MARC-ANTOINE (1713-1769)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 972 mots

Sans fausser les perspectives, mais en simplifiant, on peut dire que le siècle des Lumières a connu deux grands théoriciens de l'architecture, en France : le père Laugier et Jacques-François Blondel. Tandis que ce dernier poursuivait, non sans nuances, la tradition classique du Grand Siècle, fondée sur un vitruvianisme rationalisé, Laugier ouvrait la voie aux innovations, définissant certains trai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-antoine-laugier/#i_94884

LEDOUX CLAUDE NICOLAS (1736-1806)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 2 334 mots
  •  • 1 média

Architecte visionnaire, grand constructeur, urbaniste et dessinateur, philosophe et poète de la théorie architecturale, Ledoux domine la scène artistique française, de la fin du règne de Louis XV à 1804 – date de la parution de son livre : L'Architecture considérée sous le rapport de l'art, des mœurs et de la législation . S'il faut un génie à l'architecture de l'époque de Go […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-nicolas-ledoux/#i_94884

LEQUEUX MICHEL JOSEPH (1753-1786)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 257 mots

Élaborée en moins de dix années, dotée d'une forte unité, encore présente à nos yeux à l'exception d'un édifice, l'œuvre raffinée de Michel Lequeux domine l'architecture lilloise de la fin du xviii e siècle. Esprit novateur, formé à Lille puis à Paris, pratiquant un art résolument moderne, il a doté sa ville de quelques beaux édifices qui, loin d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-joseph-lequeux/#i_94884

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le néo-classicisme »  : […] Pour trouver dans l'art lombard un accent vraiment nouveau et qui soit comparable à celui de la littérature scientifique et économique du xviii e  siècle, il faut attendre cependant les premières manifestations du néo-classicisme et les œuvres de jeunesse d'Andrea Appiani. Ce renouveau profond eut lieu en Lombardie et particulièrement à Milan sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_94884

LOUIS NICOLAS dit VICTOR (1731-1800)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 383 mots

Grand Prix de Rome en 1755, Victor Louis séjourne à Rome de 1756 à 1759. En 1765, il voyage en Pologne où il effectue des travaux au château royal. En 1767-1768, il procède à l'aménagement du pourtour du chœur de la cathédrale de Chartres et à divers travaux dans des églises de Metz puis édifie en 1771 l'hôtel de l'Intendance à Besançon. Appelé à Bordeaux par le maréchal de Richelieu, il y constru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-nicolas-dit-victor/#i_94884

MCKIM CHARLES FOLLEN (1847-1909)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

Architecte américain, né le 24 août 1847 à Chester County (Pennsylvanie), mort le 14 septembre 1909 à Saint James, Long Island (New York). Charles Follen McKim fait ses études à Harvard et à l'École des beaux-arts de Paris. Il est formé au dessin par l'architecte Henry Hobson Richardson, qui est en train d'achever la Trinity Church de Boston. En 1879, McKim s'associe avec William Rutherford Mead […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-follen-mckim/#i_94884

MILIZIA FRANCESCO (1725-1798)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 522 mots

Théoricien italien de l'architecture. Après avoir accompli des études irrégulières à Padoue, puis à Naples (où il fréquenta les cours de philosophie de l'abbé Genovesi), Milizia s'établit à Rome en 1761 ; il entre alors en relation avec la société d'artistes et d'écrivains que domine la personnalité de J. J. Winckelmann ; sous l'influence de R. Mengs, notamment, il se convertit à l'esthétique néo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-milizia/#i_94884

MIQUE RICHARD (1728-1794)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 657 mots
  •  • 1 média

Issu d'une famille d'architectes lorrains qui travaillent pour leur duc, à Nancy et à Lunéville, Richard Mique fait son apprentissage à Strasbourg, avant de venir étudier à Paris, chez J. F. Blondel. La protection de Stanislas Leszczyński, roi de Pologne et duc de Lorraine, lui vaut d'être nommé, dès 1762, ingénieur des Ponts et Chaussées de Lorraine et Barrois. À la mort d'Emmanuel Héré, Mique, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-mique/#i_94884

NATIONAL GALLERY, Londres

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 441 mots

La National Gallery, à Londres, est un musée d’art qui abrite la collection nationale britannique de peinture européenne. Sa fondation remonte à 1824, quand le gouvernement britannique acheta trente-huit tableaux lors de la liquidation de la succession du banquier et collectionneur John Julius Angerstein. Cette collection fut d’abord exposée dans la demeure d’Angerstein, au numéro 100 de Pall Mall […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/national-gallery-londres/#i_94884

NÉO-CLASSICISME, arts

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 8 099 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Composantes d'un style »  : […] Par néo-classicisme, on désigne le mouvement du goût et du style, de portée internationale, qui apparaît dans la seconde moitié du xviii e  siècle, culmine pendant la période napoléonienne (style Empire) et exerce ensuite une influence décroissante qui marquera pourtant le style officiel de plusieurs pays, particulièrement l'Amérique du Nord (Gree […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-classicisme-arts/#i_94884

PALLADIANISME, tendance architecturale

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 1 001 mots
  •  • 3 médias

L'interrogation sur l'Antiquité qui s'effectue au xviii e siècle à travers l'architecture de Palladio (1508-1580) est sans doute la première forme d'anticomanie sensible à une certaine idée de l'architecture grecque. L'expression palladianisme rend compte d'une tendance de l'architecture occidentale, généralisée du xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palladianisme-tendance-architecturale/#i_94884

PERCIER CHARLES (1764-1838) & FONTAINE PIERRE FRANÇOIS (1762-1853)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 886 mots
  •  • 1 média

L'amitié des deux architectes Percier et Fontaine, favoris des Bonaparte, date de leurs années d'études passées dans les ateliers des meilleurs architectes de la fin du xviii e  siècle. Après des débuts modestes chez A. F. Peyre, Pâris et Chalgrin, Percier et Fontaine s'imposent par leur talent dans les classes de l'Académie royale (Fontaine chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percier-et-fontaine/#i_94884

PEYRE MARIE-JOSEPH (1730-1785)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 110 mots

Élève de Jean-Laurent Legeay et de Jacques-François Blondel, Grand Prix d'architecture en 1751, il participe d'une tendance aux volumes géométriques et aux proportions colossales de la première génération du néo-classicisme, l'obsession archéologique en moins. Il construit à Paris l'hôtel Leprêtre de Neubourg (1762, détruit), marqué par Palladio, le Théâtre français [actuel Odéon] (de 1767 à 1782 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-joseph-peyre/#i_94884

PIRANÈSE (1720-1778)

  • Écrit par 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 2 195 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un étrange théoricien »  : […] L'imagination de scénographe de Piranèse combinait en des décors bizarres toutes sortes de formes antiques, mais en les affranchissant des règles et des proportions classiques. Cette méthode lui paraissait devoir offrir des possibilités nouvelles à l' architecture. Il a exposé ses opinions dans divers ouvrages théoriques, s'entourant sans doute des conseils des « antiquaires » romains : Bottari, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piranese/#i_94884

PLEČNIK JOZE (1872-1957)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 722 mots
  •  • 1 média

Fils d'un menuisier de Ljubliana, capitale historique de la Slovénie alors province de l'Empire austro-hongrois, Joze Plečnik fut élève de la section menuiserie de l'école technique de Graz tout en s'initiant à l'architecture sous la direction d'un maître qui avait remarqué ses dons. Il travaille ensuite deux ans à Vienne, dans une entreprise de menuiserie, avant d'être accepté, en 1894, dans l'at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joze-plecnik/#i_94884

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « De l'esthétique des Lumières à l'art contemporain »  : […] Le 1 er  novembre 1755, Lisbonne, ville d'un quart de million d'habitants, fut détruite par un tremblement de terre d'une ampleur jamais enregistrée et dévorée par un incendie monstrueux. Dix mille morts, des pertes incalculables, la terreur, la misère, mais aussi une réaction étonnante qui conduisit à la reconstruction, voire à la « re-création » de la capitale disparue. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_94884

PRADO MUSÉE DU, Madrid

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 521 mots
  •  • 3 médias

Situé à Madrid, le musée d'art du Prado possède la plus belle et la plus vaste collection de peintures espagnoles au monde, ainsi que des chefs-d'œuvre appartenant à d'autres écoles européennes, en particulier italiennes et flamandes. La construction du bâtiment du Prado, de style néoclassique, débute en 1785 lorsque Charles III fait appel à l'architecte Juan de Villanueva pour dessiner les plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-du-prado-madrid/#i_94884

RATIONALISTE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis AVRIL
  •  • 4 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Aux origines de l'idée »  : […] Dans son discours de réception à l'Académie française, Fénelon (1651-1715) employait, pour traiter des beautés du discours, une métaphore architecturale annonciatrice des commandements de l'architecture rationaliste : « Il ne faut admettre dans un édifice aucune partie destinée au seul ornement, mais visant toujours aux belles proportions, on doit tourner en ornement toutes les parties nécessaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-rationaliste/#i_94884

RAYMOND JEAN ARMAND (1742-1811)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 304 mots

Élève de J. F. Blondel et de Soufflot, le Toulousain Raymond remporta le premier prix d'architecture en 1766. Prolongeant son séjour à Rome par un long voyage à travers toute l'Italie (1769-1776), il étudia particulièrement les œuvres de Palladio. De retour en France, il partage son temps entre Paris et la province et, attaché depuis 1776 à son Midi natal, il est nommé architecte des États du Lang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-armand-raymond/#i_94884

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La sculpture et l'architecture »  : […] On n'a guère parlé jusqu'ici que de la peinture, ne citant que quelques sculptures. L'époque romantique produisit cependant des œuvres retentissantes dans ce domaine, telles que le Roland furieux (Salon de 1831, Louvre) de Jehan Duseigneur (1808-1866). Mais les vraies réussites, comme les chefs-d'œuvre de Rude et de Barye, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_94884

ROSSI CARLO (1775-1849)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

Russe d'adoption, Carlo (ou Karl Ivanovitch) Rossi fait partie de la dernière génération des grands architectes néo-classiques de Saint-Pétersbourg ; sous les règnes d'Alexandre I er (1801-1825) et de Nicolas I er (1825-1855), et aux côtés de l'architecte russe Stassov et de Ricard de Montferrand, architecte d'origine française auteur de la cathé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-rossi/#i_94884

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'architecture classique »  : […] Rastrelli prit sa retraite en 1763. Peu avant, son projet de galeries marchandes pour Saint-Pétersbourg avait été rejeté car on le jugeait trop coûteux. C'était en fait le signe d'un changement de goût, d'un abandon du baroque. Le nouveau projet fut confié à l'architecte français Jean-Baptiste Michel Vallin de la Mothe, ce qui signifiait clairement que Saint-Pétersbourg se tournait vers le classic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_94884

SMIRKE sir ROBERT (1780-1867)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 156 mots

Architecte britannique, Smirke est l'un de ceux qui ont introduit le néo-dorique dans l'architecture anglaise. Fils de peintre, il visite la France, l'Italie et la Grèce. Le théâtre de Covent Garden (1804) et les porches de la Monnaie de Londres (1809) le rendent célèbre. Son architecture un peu uniforme impressionne par l'aspect compact des volumes et l'effet de stabilité des colonnes doriques. R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smirke-sir-robert/#i_94884

SOANE sir JOHN (1753-1837)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 244 mots
  •  • 1 média

L'architecte anglais Soane appartient à la catégorie des artistes qui découragent toute tentative de classification. Par sa longue carrière, la diversité de ses sources et la coexistence de tendances divergentes dans l'ensemble de son œuvre, il a déconcerté l'analyse formelle, celle d'Emil Kaufmann par exemple. Ce dernier, tout en stigmatisant les contradictions entre la théorie et la pratique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soane-sir-john/#i_94884

SOUFFLOT JACQUES GERMAIN (1713-1780)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 577 mots

Ce fils d'avocat, né à Irancy (Yonne), est, avec son contemporain et ami Ange-Jacques Gabriel, l'un des plus grands architectes d'une époque fertile en grands artistes sur laquelle les historiens de l'art se sont tout particulièrement penchés au début de la décennie quatre-vingt (A. Braham, The Architecture of the French Enlightment , Londres, 1980, trad. franç., Paris, 1982  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-germain-soufflot/#i_94884

STAROV IVAN EGOROVITCH (1745-1808)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 257 mots

À l'époque où l'Italien Giacomo Quarenghi et l'Écossais Charles Cameron se partageaient les grands travaux de Saint-Pétersbourg et des environs, Starov apparaît, avec N. A. Lvov et F. I. Volkhov, comme un des tout premiers architectes néo-classiques du règne de Catherine II. Moscovite d'origine, comme son contemporain V. Bajenov (qui fera une brillante carrière à Moscou), Starov se fixe à Saint-Pé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-egorovitch-starov/#i_94884

STIRLING JAMES (1926-1992)

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 1 139 mots
  •  • 2 médias

Mort le 2 juin 1992, quelques jours après avoir été anobli, James Stirling est l'une des figures les plus captivantes et les plus paradoxales de la scène architecturale britannique. Né en 1926, fils d'un ingénieur de marine, il fut blessé en Normandie lors du débarquement des forces alliées. Il se forme à Liverpool dans l'atmosphère critique qui était celle de l'école d'architecture locale après l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stirling-james-1926-1992/#i_94884

THÉÂTRE OCCIDENTAL - De la salle de spectacle au monument urbain

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 5 080 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théâtromanie, mutation sociale et mimétisme formel »  : […] Dans l'histoire générale du spectacle, le xviii e  siècle occupe une place charnière : celle d'une époque qui, en se référant à l'histoire (la Grèce, Rome), élève au rang d'institution permanente l'activité théâtrale, auparavant rituelle, sporadique, nomade ou réservée à certaines couches de la société, et totalement diffuse aujourd'hui. Tandis qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-de-la-salle-de-spectacle-au-monument-urbain/#i_94884

TSARSKOÏE SELO, Russie

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 915 mots
  •  • 4 médias

Tsarskoïe Selo est situé au sud de Saint-Pétersbourg (24 km) sur les terres d'un ancien domaine suédois qui portait le nom de Saari mojs, « lieu élevé » en finnois. Russifié, ce nom fut transformé d'abord en Sarskaïa myza puis en Sarskoïe Selo. Le domaine fut offert, en 1703, par Pierre le Grand au premier gouverneur de Saint-Pétersbourg, Alexandre Menchikov, et, en 1710, à la femme de Pierre, Cat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tsarskoie-selo-russie/#i_94884

URBANISME - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Bruno ZEVI
  •  • 3 304 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Identité de l'urbanisme et de l'architecture »  : […] Pour une structure donnée de ville, il n'est pas difficile d'en connoter les composantes architectoniques, puisqu'à chaque disposition urbaine correspond un langage architectural spécifique et irremplaçable. Il suffit de penser à deux exemples extrêmes : le monde hellénique et celui du Moyen Âge. Le décor grec est constitué, comme le disait Le Corbusier, par le « jeu savant, correct et magnifique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-urbanisme-et-architecture/#i_94884

VALADIER GIUSEPPE (1762-1839)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 423 mots

L'architecture néo-classique italienne possède deux représentants importants, Giuseppe Valadier et Giacomo Quarenghi. Mais, tandis que Quarenghi s'illustrera avant tout en Russie, Valadier demeure fidèle à Rome, sa ville natale. Architecte au service des États pontificaux, Valadier est nommé directeur des travaux publics en 1810, et devient le principal responsable de l'architecture religieuse et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-valadier/#i_94884

VANVITELLI LUIGI (1700-1773)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Fils de Gaspard van Wittel, peintre hollandais fixé en Italie (d'où l'italianisation de leur nom), Luigi Vanvitelli se destine d'abord à la peinture. On connaît de lui des fresques dans l'abside de l'église du Suffragio à Viterbe, à Rome, et dans la chapelle des reliques à Santa Cecilia in Trastevere, un tableau à l'huile dans la même chapelle, des cartons pour des mosaïques de Saint-Pierre. Il fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-vanvitelli/#i_94884

VERLY FRANÇOIS (1760-1822)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 516 mots

Cet architecte, né à Lille, est ignoré des historiens de l'art. Son importance n'est pourtant pas négligeable, mais le sort a voulu que ses grands projets n'aient pas été exécutés et que ses œuvres réalisées aient été détruites ou défigurées (cf. J.-Y. Duthoy, « Un architecte néo-classique : F. Verly », in Revue belge d'architecture et d'histoire de l'art , t. XLI, 1972). Fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-verly/#i_94884

VILLANUEVA JUAN DE (1739-1811)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 118 mots

Né à Madrid d'un père sculpteur, il reçut sa formation à Rome (1759-1764). Successivement architecte de la communauté monastique de l'Escorial (1768), architecte principal des palais royaux (1789), directeur de l'Académie de Saint-Ferdinand (1792). Il fut le principal représentant du néo-classicisme en Espagne. Son style se définit dans trois « maisons des champs » princières : deux aux abords de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-villanueva/#i_94884

VORONIKHINE ANDREÏ NIKIFOROVITCH (1759-1814)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 325 mots

Serf du comte Stroganov, Andreï Voronikhine est envoyé par celui-ci étudier l'architecture à Moscou, dans l'agence de V. I. Bajenov (1777). Amateur éclairé et grand voyageur, ce prince est aussi un mécène qui permet à Voronikhine d'accompagner son fils et son précepteur dans un voyage à travers l'Europe (1784-1790). Affranchi en 1786, Voronikhine revient avec des connaissances solides, non seuleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-nikiforovitch-voronikhine/#i_94884

WOOD LE JEUNE JOHN(1728-1781)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 125 mots

Poursuivant l'œuvre de son père John Wood l’Aîné, John Wood le Jeune se consacre au développement de Bath. Il termine le Circus, relié par Brock Street au Royal Crescent (1768), sa création urbaine la plus célèbre. Sachant utiliser la pente du terrain et le site bien dégagé, il regroupe les maisons particulières, les unifiant en une même façade en demi-cercle et rythmant ce vaste ensemble monument […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wood-le-jeune/#i_94884

ZAKHAROV ANDREÏAN DIMITRIEVITCH (1761-1811)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 426 mots

Élève de l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où des maîtres français et italiens transmettent les préceptes d'un néo-classicisme devenu international, Zakharov obtient une bourse d'étude à l'étranger qui lui permet de découvrir Rome et surtout Paris où, de 1782 à 1786, il fréquente assidûment l'atelier de Chalgrin. De retour à Saint-Pétersbourg, il participe (avec son compatriote Voroni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreian-dimitrievitch-zakharov/#i_94884


Affichage 

Alte Nationalgalerie, Berlin

photographie

L'île aux musées de la Spree regroupe les cinq grands musées de Berlin, édifiés de 1830 à 1930 : Altes Museum, Neues Museum, Alte Nationalgalerie, Bode Museum et Pergamon Museum Ici, l'Alte Nationalgalerie, qui rassemble une importante collection de peintures du XIXe siècle, parmi lesquelles... 

Crédits : A. Popov/ Shutterstock

Afficher

Colonnes antiques

photographie

Colonnes antiques, planche d'architecture de Giovanni Battista Piranese 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Custom House

photographie

À Dublin (Irlande), au bord de la Liffey, la Custom House (la maison des douanes) est due à l'architecte néo-classique James Gandon 

Crédits : JoeCornish/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Four Courts

photographie

Four Courts, Dublin Architecte : James Gandon 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Immeuble d'habitation, Marne-la-Vallée

photographie

Immeuble d'habitation, Marne-la-Vallée (France) Architecte : Ricardo Bofill 

Crédits : Roger Last/ Bridgeman Images

Afficher

Immeuble d'habitation, Saint-Quentin-en-Yvelines

photographie

Immeuble d'habitation, Saint-Quentin-en-Yvelines (France) Architecte : Ricardo Bofill 

Crédits : Roger Last/ Bridgeman Images

Afficher

Palais Mikhailovsky

photographie

Palais Mikhailovsky (aujourd'hui Musée d'État russe), Saint-Pétersbourg Architecte : Carlo Rossi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais Royal à Madrid

photographie

Le Palais Royal, à Madrid, reconstruit entre 1738 et 1764, marque symboliquement la rupture entre l'Espagne des Habsbourg et la nouvelle dynastie des Bourbons, imposée par Louis XIV en 1700 Au premier plan, les jardins d'hiver 

Crédits : Joe Cornish/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Parlement à Budapest, Hongrie

photographie

Le Parlement néo-gothique (fin du XIXe siècle) à Budapest Vu depuis Buda, sur la rive droite du Danube, il s'étend dans le quartier de Pest (rive gauche) 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Porte de Brandebourg, 1910

photographie

La porte de Brandebourg, vue depuis la Pariser Platz, en 1910 Cet édifice de style néoclassique, construit de 1788 à 1791, sérieusement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale, restauré en 1957, fut successivement le symbole de la séparation entre Berlin-Ouest et Berlin-Est durant la... 

Crédits : AKG

Afficher

Santa Maria del Rosario, Venise

photographie

Santa Maria del Rosario, Venise Architecte : Giorgio Massari 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Alte Nationalgalerie, Berlin
Crédits : A. Popov/ Shutterstock

photographie

Colonnes antiques
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Custom House
Crédits : JoeCornish/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Four Courts
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Immeuble d'habitation, Marne-la-Vallée
Crédits : Roger Last/ Bridgeman Images

photographie

Immeuble d'habitation, Saint-Quentin-en-Yvelines
Crédits : Roger Last/ Bridgeman Images

photographie

Palais Mikhailovsky
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais Royal à Madrid
Crédits : Joe Cornish/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Parlement à Budapest, Hongrie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Porte de Brandebourg, 1910
Crédits : AKG

photographie

Santa Maria del Rosario, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie