ITALIENNE ARCHITECTURE

ALBERTI LEON BATTISTA (1404-1472)

  • Écrit par 
  • Frédérique LEMERLE
  •  • 3 106 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Humanisme et architecture : le théoricien »  : […] Alberti a défini en théorie le nouvel idéal artistique de la Renaissance : son De pictura , rédigé en latin et traduit en italien par Alberti lui-même, qui le destinait aux artistes (la version italienne est d'ailleurs dédiée à Brunelleschi), exposait la théorie de la perspective qui venait de déclencher une révolution dans la peinture florentine. Dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-battista-alberti/#i_89483

ALESSI GALEAZZO (1512-1572)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 105 mots

Formé à Pérouse, puis à Rome dans l'entourage de Michel-Ange, Alessi introduisit l'architecture maniériste à Gênes et à Milan. Il donna une interprétation du plan central de Saint-Pierre de Rome en élevant Santa Maria di Carignano (1549). En construisant la sévère et monumentale Villa Cambiaso (1541-1548), il définit le style du palais génois pour la nouvelle rue (Strada Nuova) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galeazzo-alessi/#i_89483

AMADEO GIOVANNI ANTONIO (1447 env.-env. 1522)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 102 mots

Sculpteur et architecte, sensible à l'exemple de Filarète, Amadeo adapta la tradition décorative lombarde au répertoire de la Renaissance toscane. Il construisit la chapelle du Colleone à Bergame (1470) et succéda à Giovanni Solari à la direction des travaux du Duomo et de l'Ospedale Maggiore de Milan en 1481. Appelé plusieurs fois à la chartreuse de Pavie pour d'importants ouvrages de sculpture ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-antonio-amadeo/#i_89483

AMMANNATI BARTOLOMEO (1511-1592)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 317 mots
  •  • 3 médias

Après avoir été l'élève du sculpteur Baccio Bandinelli à Florence, Ammannati rejoint Jacopo Sansovino à Venise ; entre 1537 et 1540, il travaille avec lui à la Libreria Vecchia (reliefs de l'attique). Puis il part pour Padoue, où il sculpte notamment une statue colossale d' Hercule (1544), un portail avec Apollon et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolomeo-ammannati/#i_89483

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La remise en cause de la notion traditionnelle de solidité »  : […] Le xviii e siècle voit la montée en régime des préoccupations constructives. En Italie, celles-ci occupent une large place dans l'enseignement du moine vénitien Carlo Lodoli (1690-1761), qui entend fonder l'architecture sur les lois de la statique et sur les caractéristiques des divers matériaux, plus essentielles à ses yeux que les impératifs d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-sciences-et-techniques/#i_89483

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 573 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'architecte démiurge »  : […] Dès le milieu du xvi e siècle, en Italie d'abord, puis dans tous les pays gagnés par l'humanisme, la position sociale de l'architecte est bien affirmée. Que l'on pense par exemple à Philibert de l'Orme faisant graver son portrait en frontispice du Premier Tome de l'architecture (1567). Il est remarquable de voir l'architectu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-l-architecte/#i_89483

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « Le projet humaniste »  : […] L'architecture de la Renaissance italienne s'accompagne dès le départ d'une réflexion politique et sociale. La coupole de la cathédrale de Florence conçue par Brunelleschi veut magnifier le pouvoir de la cité ainsi que l'excellence de ses institutions. Celles-ci sont aux mains d'une oligarchie patricienne imprégnée par les conceptions humanistes, une oligarchie qui veut faire de sa ville une « no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-societe/#i_89483

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le néo-rationalisme »  : […] Le mouvement néo-rationaliste italien, dit Tendenza, qui s'est épanoui pendant la dernière décennie, est, semble-t-il, une tentative pour sauver l'architecture des contraintes de la consommation, pour l'empêcher d'être complètement minée, en tant que discours, par les forces techniques et économiques envahissantes de la mégalopolis. Ce rappel à la raison eut pour point de départ la publication de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_89483

ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 3 946 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Italie « nouvelle » »  : […] C'est dans l'Italie fasciste que sont posés pour la première fois les problèmes de l'architecture comme instrument de l'action politique et idéologique de l'État. On sait que l'une des idées-forces du régime mussolinien fut la filiation entre l'Italie « nouvelle » et la Rome impériale. La Rome antique était présente dans la Rome du xx e  siècle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-et-etat-au-xxe-siecle/#i_89483

ARNOLFO DI CAMBIO (1245 env.-env. 1302)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 416 mots
  •  • 1 média

Sculpteur et architecte italien. Le contrat passé le 29 septembre 1265 entre Nicola Pisano et les « fabriciens » de la cathédrale de Sienne est le premier document où soit mentionné Arnolfo di Colle di Val d'Elsa, fils d'un certain Cambio. Plus âgé que Giovanni Pisano, Arnolfo semble avoir été le principal collaborateur de Nicola pour la chaire de Sienne et pour l' arca (tom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnolfo-di-cambio/#i_89483

AULENTI GAE (1927-2012)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  • , Universalis
  •  • 1 268 mots
  •  • 2 médias

Parmi la génération de femmes architectes apparue au cours de la seconde moitié du xx e  siècle, Gae Aulenti fait figure de pionnière. Cette Italienne a en effet accumulé les titres naguère réservés aux hommes et s'est retrouvée au carrefour de la production artistique contemporaine. En France, Gae Aulenti est connue pour avoir aménagé dans les an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gae-aulenti/#i_89483

BASILE ERNESTO (1857-1932)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 387 mots

Né à Palerme, fils d'un architecte célèbre en tant qu'homme politique et constructeur du théâtre Massimo (1878), Ernesto Basile dispose très tôt de nombreuses facilités. Ayant succédé à son père comme professeur à l'Académie royale des Beaux-Arts de Palerme, il en deviendra le directeur à quarante ans. Au moment de l'Exposition internationale d'Art décoratif moderne de Turin en 1902, c'est déjà un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernesto-basile/#i_89483

BERNIN GIAN LORENZO BERNINI dit LE CAVALIER (1598-1680)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 2 521 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le grand ordonnateur des arts »  : […] En 1623, le cardinal Barberini devient pape sous le nom d'Urbain VIII. Le jour de son élévation, le nouveau pontife aurait appelé Bernin pour lui dire : « Vous avez beaucoup de chance, Cavalier, de voir le cardinal Maffeo Barberini pape, mais nous avons plus de chance encore d'avoir sous notre pontificat le cavalier Bernin. » Sous ce long pontificat (1623-1644), Bernin est le « grand ordonnateur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernin-le-cavalier/#i_89483

BERNIN À ROME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 208 mots

1619-1625 Statues pour les jardins de la Villa Borghèse. 1624-1626 Façade de l'église Santa Bibiana. 1624-1633 Baldaquin de la basilique Saint-Pierre ; début de l'élaboration de la décoration des quatre piliers intérieurs qui supportent le dôme (statue de Saint Longin , 1629-1638). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernin-a-rome-reperes-chronologiques/#i_89483

BOITO CAMILLO (1836-1914)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 1 046 mots

Le climat de renouvellement politique et culturel qui caractérise le xix e siècle européen engage académies et milieux professionnels dans un débat qui, dans les différents pays, se soumet à un idéal commun : la création d'une nouvelle architecture, « moderne, indépendante et nationale ». Camillo Boito est, dans l'Italie de la seconde moitié du s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camillo-boito/#i_89483

BORROMINI (1599-1667)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 3 545 mots
  •  • 1 média

« Lombard », actif sous les trois papes de la « Rome baroque », Urbain VIII Barberini (1624-1644), Innocent X Pamphili (1644-1655) et Alexandre VII Chigi (1655-1667), Borromoni est l'exact contemporain de Bernin. Dénoncée par son grand rival dans les mêmes termes que par Fréart de Chambray, théoricien français du purisme classique, l'extravagance licencieuse de son architecture est la seule à méri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/borromini/#i_89483

BRAMANTE (1444-1514)

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 2 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Architecte en Lombardie »  : […] Bramante fit ses premières expériences architecturales en Lombardie, avec le sanctuaire de la Pitié, et l'église contiguë de Sainte-Marie près San Satiro. Dans le sanctuaire de la Pitié, remontant au ix e siècle, l'architecte garda la structure originale, dissimulant simplement la partie basse – en forme de croix grecque – par une base circulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bramante/#i_89483

BRUNELLESCHI FILIPPO (1377-1446)

  • Écrit par 
  • Gian-Carlo ARGAN
  •  • 2 145 mots
  •  • 6 médias

Ses contemporains, le rédacteur anonyme de sa biographie et Leon Battista Alberti, considéraient le Florentin Brunelleschi comme le premier artiste « moderne » : celui qui rompt la tradition pour retourner aux sources gréco-romaines où il puise une vigueur créatrice. En fondant une technique nouvelle sur l'étude de l'art antique, Brunelleschi a montré que la culture humaniste, loin d'être seulemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-brunelleschi/#i_89483

BUONTALENTI BERNARDO (1536-1608)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 423 mots

Protégé par le duc Cosme de Médicis, Bernardo Buontalenti apprend d'abord la peinture avec Vasari. « S'il avait dans sa jeunesse étudié les arts autant que la science des fortifications, à laquelle il a consacré beaucoup de temps, écrit l'historien, il aurait atteint un degré de perfection stupéfiant. » C'est en effet comme ingénieur que Buontalenti part pour le sud de l'Italie, en 1556, après avo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-buontalenti/#i_89483

CAGNOLA LUIGI (1762-1833)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 114 mots

Aristocrate milanais, amateur cultivé fuyant les armées révolutionnaires françaises, Luigi Cagnola séjourne à Venise à partir de 1797 et devient architecte et théoricien d'un néo-classicisme national inspiré par Palladio, la Rome antique et la Renaissance. Il construit pour Milan des arcs de triomphe modernes : la Porta Marengo (1801), l'Arco del Sempione (1806), et de nombreuses églises dans la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-cagnola/#i_89483

CAMPANILE

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 292 mots

Issu de l'italien campana qui signifie « cloche d'église », le terme de campanile a plusieurs acceptions. Dans l'architecture italienne, le campanile est une haute tour d'église abritant des cloches et qui est située généralement en hors-oeuvre, flanquant la façade de l'édifice au nord ou au sud. Hautes de plusieurs étages et dominant nettement la toiture de l'église, ces to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/campanile/#i_89483

CHIATTONE MARIO (1891-1957)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 587 mots

Peintre actif dans le milieu pré-futuriste, familier de Boccioni dont son père collectionnait les œuvres, Mario Chiattone s'était formé à Milan, à l'Académie de Brera, où il connut l'architecte Antonio Sant'Elia. En 1913 et 1914, ils partagent le même studio. Chiattone présente, en mai 1914, trois dessins pour La Città nuova à l'exposition du groupe Nuove Tendenze, proche de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-chiattone/#i_89483

CLASSIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 4 854 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Petite rétrospective sémantique »  : […] Chef-d'œuvre de l'architecture classique pour Anthony Blunt, le château de Maisons par François Mansart est considéré par Emil Kaufmann comme exemplaire du système de composition baroque. Par extensions successives et inverses, le champ sémantique des deux adjectifs a fini par interférer, s'emboîter, voire se recouvrir. Aussi pour contrôler cette polysémie foisonnante, il convient d'abord, comme p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-classique/#i_89483

CODUSSI MAURO (1440-1504)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 115 mots

Originaire de Bergame, Mauro Codussi fut l'un des premiers architectes de la Renaissance vénitienne. Dès la construction de San Michele in Isola (1468), il proposa une interprétation cohérente des principes albertiens qu'il développa à San Zaccharia (1480), à Santa Maria Formosa (1492) et à San Giovanni Crisostomo (1497) ainsi qu'à la Scuola San Giovanni Evangelista. Il dessina les Procuratie Vecc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauro-codussi/#i_89483

COLOSSAL, art et architecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 3 271 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le colossal en architecture »  : […] Par extension, le mot colossal a été appliqué au domaine architectural. Vers 1514, Bramante semble avoir inventé l'ordre colossal pour sa propre maison de Rome : une ordonnance de hautes et imposantes colonnes qui embrasse plusieurs niveaux d'habitation et unifie la façade par la puissance de son rythme et de ses proportions. L'ordonnance colossale connut un grand succès dans l'architecture du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colossal-art-et-architecture/#i_89483

COUPOLE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ADAM
  •  • 1 407 mots
  •  • 6 médias

On désigne par « coupole » tout système de couverture d'un espace circulaire ou proche de ce plan, ayant un volume hémisphérique ou conique. Toutefois, l'aspect familier des dômes n'a pu faire son apparition qu'avec l'invention des voûtes clavées, de la maçonnerie liée au mortier et, enfin, de l'élaboration des charpentes. Les premiers exemples de salles circulaires couvertes par une coupole font […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coupole/#i_89483

CRONACA SIMONE DEL POLLAIOLO dit IL (1457-1508)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 103 mots

Après un séjour à Rome (1480-1483), Cronaca revint à Florence où se déroula toute son activité. Interprète de la tradition du Quattrocento, il poursuivit les travaux du palais Strozzi dès 1494 (corniche et cortile), construisit le palais Horne (après 1489) et réalisa sur les dessins de Giuliano da Sangallo, la sacristie de Santo Spirito (1492). En 1495, il fut chargé des restaurations de Santa Mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cronaca-simone-del-pollaiolo-dit-il/#i_89483

D'ARONCO RAIMONDO (1857-1932)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 403 mots

La première exposition internationale d'art décoratif moderne organisée à Turin en 1902 est généralement considérée comme signifiant la fin de l'Art nouveau. Or elle marque le véritable démarrage du mouvement en Italie jusqu'alors toujours dominée par l'académisme. Tous les créateurs du style Liberty ou du Floreale — appellations italiennes de l'Art nouveau — œuvrent au lendemain de la manifestati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raimondo-d-aronco/#i_89483

DE CARLO GIANCARLO (1919-2005)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 804 mots

Giancarlo De Carlo aura incarné l'une des figures les plus respectées du Mouvement moderne en architecture : celui que l'historien norvégien Christian Norberg-Schulz avait qualifié de « seul représentant de la troisième voie » – choisissant de ne pas renoncer aux acquis de la modernité, tout en demeurant attentif aux notions de lieu, de territoire, et surtout de proximité avec l'usager. C'est en e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giancarlo-de-carlo/#i_89483

DELLA PORTA GIACOMO (1533 env.-1602)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 321 mots
  •  • 1 média

Élève et disciple de Vignole, l'architecte romain d'origine gênoise Giacomo Della Porta a eu le soin de terminer quelques-unes des œuvres majeures de Michel-Ange : le palais Farnèse, le dôme de Saint-Pierre (en collaboration avec Domenico Fontana) et le palais des Sénateurs, sur la place du Capitole. Le travail accompli au Dôme en moins de deux ans (1588-1589) représente un tour de force technique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-della-porta/#i_89483

ENSEMBLE DE LOGEMENTS DU GALLARATESE , près de Milan (A. Rossi)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 205 mots

Jouxtant un autre célèbre complexe résidentiel, conçu sous la direction de Carlo Aymonino (né en 1926), cet ensemble de logements est la première œuvre construite par l'architecte italien Aldo Rossi (1931-1997). Elle constitue aussi la première réponse à un ensemble de questions posées par l'architecte dans son célèbre ouvrage L'Architecture de la ville , publié en 1966. La l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ensemble-de-logements-du-gallaratese/#i_89483

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pyramides et catafalques »  : […] Pour la religion romaine, c'est au moment où le corps disparaît dans les flammes qu'a lieu le passage du défunt dans l'au-delà et, dans le cas du héros ou de l'empereur divinisé, sa glorification. À partir d'Auguste , le bûcher funéraire impérial devient une véritable architecture. Les descriptions et les revers des médailles commémoratives permettent d'en restituer les grandes lignes. Il s'agissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_89483

ESCALIER

  • Écrit par 
  • Jean GUILLAUME
  •  • 1 920 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Importance nouvelle de l'escalier intérieur (XVe-XVIe s.) »  : […] La situation ainsi décrite change du tout au tout en Europe à partir du xiv e  et surtout du xv e  siècle, lorsque les préoccupations de luxe, jusqu'ici réservées à l'architecture religieuse, commencent d'inspirer les constructions civiles. Dans cette partie du monde, les demeures d'une certaine a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/escalier/#i_89483

FANZAGO COSIMO (1591-1678)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 100 mots

Originaire de Bergame, sculpteur, décorateur et architecte, Fanzago fut le principal représentant du baroque napolitain. Il se spécialisa dans une fastueuse décoration d'incrustations de marbres, stucs et peintures, qui connut une large diffusion locale. Il travailla pendant trente ans à la chartreuse de San Martino (cloître, église et monastère) et construisit, toujours à Naples, de nombreuses ég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosimo-fanzago/#i_89483

FENOGLIO PIETRO (1865-1927)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 428 mots

L'Exposition internationale d'Art décoratif moderne, organisée à Turin en 1902, fut le point de départ du Floreale , dénomination de la version italienne de l'Art nouveau, la plus tardive et la plus mal connue. Tous les maîtres déjà révélés en Europe depuis les années 1890 y furent représentés. Dans le comité de mise en place figurait un jeune architecte-ingénieur, Pietro Fen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-fenoglio/#i_89483

FILARÈTE (1400 env.-env. 1469)

  • Écrit par 
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
  •  • 1 212 mots
  •  • 2 médias

« Qu'il te plaise d'accepter cet ouvrage, composé par ton architecte Antonio Averlino, florentin, qui sculpta les portes de bronze de Saint-Pierre-de-Rome et les décora des faits mémorables de la vie de saint Pierre et saint Paul, et de celle d'Eugène IV, sous le pontificat duquel elles furent exécutées. Et dans ta glorieuse ville de Milan, je construisis la célèbre auberge des pauvres du Christ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filarete/#i_89483

FONTANA CARLO (1634-1714)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 394 mots
  •  • 1 média

Dans la Rome de la fin du xvii e et du début du xviii e  siècle, Carlo Fontana occupe une place qui n'est pas sans rappeler celle d'un Jules Hardouin-Mansart en France ; c'est l'autorité suprême en matière de monuments, le chef d'un atelier important, celui entre les mains de qui toutes les affai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-fontana/#i_89483

FONTANA DOMENICO (1543-1607)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 396 mots
  •  • 2 médias

Ingénieur et architecte, Domenico Fontana est probablement, avec Bernin, celui qui a le plus contribué à donner sa physionomie à la Rome moderne. Il était originaire du nord de l'Italie, de la région de Lugano. Vers sa vingtième année, on le trouve déjà établi à Rome où il passera la majeure partie de son existence. La chance de Domenico Fontana fut de trouver un mécène et un protecteur particuliè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-fontana/#i_89483

FRANCESCO DI GIORGIO MARTINI (1439-1502)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 420 mots
  •  • 1 média

Près de son maître Vecchietta, Francesco di Giorgio apprit la peinture et la sculpture, qu'il pratiqua surtout au début de sa carrière, avant de se consacrer à l'architecture civile et militaire. Jusqu'en 1475, il dirigea un atelier de peinture, à Sienne, avec Neroccio di Bartolomeo. Il fut alors chargé de l'agrandissement de la basilique Saint-François. En 1477, il est à Urbino, au service de Fré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-di-giorgio-martini/#i_89483

FUKSAS MASSIMILIANO (1944- )

  • Écrit par 
  • Francis RAMBERT
  •  • 934 mots

Né en 1944 à Rome, Massimiliano Fuksas a reçu une formation de peintre avant d'embrasser la carrière d'architecte. C'est auprès de Giorgio De Chirico qu'il s'initie à la couleur, qui sera une composante importante de son œuvre. Marqué par le maître de la peinture métaphysique, Fuksas mènera de front une activité de peintre et son métier d'architecte. Il exerce d'abord celui-ci dans un domaine où l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massimiliano-fuksas/#i_89483

GARDELLA IGNAZIO (1905-1999)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 821 mots

« J'étais fasciné par la confiance des rationalistes à pouvoir donner une nouvelle forme au monde entier, en même temps j'étais effrayé par l'idéologie de la machine. » Ces propos confiés peu de temps avant sa mort par Ignazio Gardella à Antonio Monestiroli révèlent les positions doctrinaires de l'architecte italien au terme d'une longue carrière. Né le 30 mars 1905 à Milan, dans une famille génoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignazio-gardella/#i_89483

GESÙ ÉGLISE DU

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 526 mots

Le pape Paul III concède, en 1541, à la Compagnie de Jésus (approuvée en 1540) la petite église de Santa Maria della Strada, à Rome. Quelques années plus tard, on décide de construire un nouvel édifice dédié au saint nom de Jésus, l'église du Gesù, dont Giovanni di Bartolommeo Lippi dit Nanni di Baccio Bigio donne les plans. La première pierre est posée en 1550, en présence de saint Ignace et de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-du-gesu/#i_89483

GIULIANO DA MAIANO (1432-1490)

  • Écrit par 
  • Gabriella RÈPACI-COURTOIS
  •  • 736 mots
  •  • 1 média

Les documents attestent la présence de Giuliano da Maiano à Florence à partir de 1455. À cette époque, il est à la tête d'un atelier de travaux sur bois, et exécute notamment des ouvrages de marqueterie, selon la mode du moment (armoires de la sacristie de Santa Maria del Fiore). Cette spécialisation, qui faisait appel à une connaissance approfondie des nouvelles règles de la perspective, l'amena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuliano-da-maiano/#i_89483

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] La période 1190-1240 est l'une des plus intenses dans le domaine de la sculpture : les cathédrales en cours de construction exigent un vaste programme sculpté. Collégiales et parfois même paroissiales ont les mêmes exigences. L'ampleur donnée aux bras du transept de Chartres est à cet égard exemplaire, même si elle demeure exceptionnelle. En même temps, les ensembles mobiliers se développent : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_89483

GREGOTTI VITTORIO (1927- )

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 804 mots

L'architecte italien Vittorio Gregotti est né à Novare dans le Piémont en 1927. Sa formation est liée à la culture intellectuelle et artistique de la ville de Milan. Très jeune, Gregotti collabore avec Ernesto Rogers à la IX e  Triennale (1951), célèbre manifestation milanaise. En 1952, il obtient le diplôme d'architecte et entre à la rédaction de la revue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-gregotti/#i_89483

GUARINI GUARINO (1624-1683)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Architecte, prêtre, mathématicien et théologien italien né le 17 janvier 1624 à Modène, mort le 6 mars 1683 à Milan. Guarino Guarini, appelé également Camillo Guarini, se trouve à Rome pendant la période la plus créatrice de Borromini, entre 1639 et 1647. Plus tard, il enseigne à Modène, Messine et Paris. En 1666, il s'installe à Turin où il demeure de façon quasi permanente jusqu'à la fin de sa v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guarino-guarini/#i_89483

JUVARA FILIPPO (1676-1736)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 488 mots
  •  • 1 média

Né dans une famille d'orfèvres de Messine, Filippo Juvara apprend ce métier tout en se préparant à la vie ecclésiastique et se fait connaître par une série de gravures représentant les fêtes de Messine organisées pour le couronnement du roi Philippe V. Il quitte ensuite la Sicile pour Rome, où il entreprend des études d'architecture sous la direction de Carlo Fontana. Couronné par l'Académie, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-juvara/#i_89483

LANDO DI PIETRO (mort en 1340)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 75 mots

Architecte et orfèvre renommé ayant travaillé au service des Angevins, à Naples. Lorsque le « conseil de la cloche », à Sienne, décida, le 23 août 1339, de reprendre un vieux projet d'embellissement de la cathédrale, il fit appel à lui. Il proposa un nouveau corps d'édifice plus large que le précédent en transformant la nef en bras de transept. Il devait mourir peu après à Sienne laissant l'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lando-di-pietro/#i_89483

LAURANA LUCIANO (1420 env.-1479)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 111 mots
  •  • 1 média

Architecte dalmate né à Zara. On ignore tout de sa formation première, à l'exception d'un séjour à Mantoue où il a connu les œuvres d'Alberti avant d'entrer au service du duc d'Urbin, Federico da Montefeltro. En 1465, celui-ci le charge de la transformation du vieux château qui domine la ville . Luciano Laurana trouve le moyen de régulariser cet ensemble architectural et d'en faire un organisme cl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luciano-laurana/#i_89483

LIGORIO PIRRO (1500 env.-1583)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 191 mots
  •  • 2 médias

Né à Rome, Pirro Ligorio travaille dans cette ville de 1534 à 1569 comme peintre et comme architecte : le casino de Pie IV et la villa d'Este à Tivoli témoignent de son œuvre architecturale. La seule décoration certaine de cette période romaine, La Danse de Salomé (1540-av. 1550, oratoire de San Giovanni Decollato) est marquée par l'influence de Jules Romain et de l'art fer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pirro-ligorio/#i_89483

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La renaissance carolingienne »  : […] L'époque de la domination carolingienne ( ix e - x e  siècle) est marquée par l'œuvre du sculpteur Volvinio, auteur du fameux autel d'or de Sant'Ambrogio. La clarté de son style plastique se détache entièrement du goût décoratif qui était propre à l'orfèvrerie lombarde et aux compositions sacrées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_89483

LOMBARDO LES

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 448 mots
  •  • 2 médias

Famille d'architectes et de sculpteurs originaire des environs de Lugano qui se fit connaître par son activité en Vénétie au xv e et au xvi e  siècle. Pietro (1430-1515), son plus remarquable représentant, se forme à Florence sous la direction de Bernardo Rosselino et de Desiderio da Settignano, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lombardo/#i_89483

LONGHENA BALDASSARE (1598-1682)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 304 mots
  •  • 1 média

Figure marquante parmi les architectes et sculpteurs du xvii e  siècle vénitien, Longhena s'était formé auprès de Scamozzi, qui lui avait inculqué les règles de l'architecture pure préconisée par Palladio. Mais sa sensibilité l'oriente, dès ses œuvres de jeunesse, vers une manière plus décorative qui se rattache à celle de Sansovino ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldassare-longhena/#i_89483

MADERNO CARLO (1556-1629)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 386 mots
  •  • 1 média

Neveu de Domenico Fontana, Carlo Maderno arrive en 1588 à Rome, appelé par son oncle qui l'utilise comme stucateur et décorateur dans les travaux que lui a confiés Sixte Quint. Carlo Maderno organise les décors de la fête du Corpus Domini et des funérailles de Sixte Quint. Il s'initie à l'architecture au contact des œuvres de Domineco Fontana et de Giacomo della Porta. Après quelques travaux d'imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-maderno/#i_89483

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Les modèles »  : […] En architecture, comme en peinture, l'exemple de Raphaël et de Michel-Ange fut décisif. Le premier crée une architecture avant tout picturale, d'une symétrie élégante et harmonieuse, où la variété des motifs a pour fonction d'animer les façades ( palais Branconio dell'Aquila, élevé à l'emplacement de la colonnade du Bernin, aujourd'hui détruit). La richesse d'inventions y était accentuée par l'emp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_89483

MARINI GIROLAMO (1500-1553)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 142 mots

Appartient à cette génération d'ingénieurs italiens qui, grâce à leur savoir-faire en matière de fortification bastionnée, furent employés au xvi e  siècle par des princes et des rois européens. En 1536, il entre au service de François I er et fortifie Pignerol et diverses autres bastides piémontaises. En 1543, il partici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girolamo-marini/#i_89483

MÉCÉNAT DE JULES II - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 296 mots

1503 Bramante est chargé de la reconstruction de la basilique Saint-Pierre. Le chantier, inauguré en 1506, sera en activité tout au long du xvi e  siècle, divers architectes en ayant repris la direction et modifié successivement le projet initial : Raphaël, Baldassare Peruzzi, Antonio da Sangallo, Michel-Ange, Vignole e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecenat-de-jules-ii-reperes-chronologiques/#i_89483

MENGONI GIUSEPPE (1829-1877)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 122 mots

Ingénieur formé à Bologne, Mengoni fut l'un des rares architectes italiens de la seconde moitié du xix e  siècle de dimension européenne. Il construisit de nombreux hôtels de ville et marchés en Émilie et en Toscane, recherchant une « italianité » qui trouva sa meilleure expression dans la Cassa di Risparmio de Bologne en 1867. Dès 1861, il partic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-mengoni/#i_89483

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 223 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'architecte et l'expert »  : […] L'architecture de Michel-Ange possède les mêmes caractères que sa sculpture. Le premier est la plasticité de ses constructions et projets, qui l'amène à réduire à presque rien les surfaces murales lisses et à articuler richement les parois par des bandes saillantes, des pilastres, des niches et des fausses fenêtres, des corniches et des entablements aux frises finement sculptées. L'édifice est co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_89483

MICHELOZZO DI BARTOLOMMEO (1396-1472)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 486 mots
  •  • 4 médias

Architecte et sculpteur florentin, Michelozzo di Bartolommeo se forme, très jeune, dans les ateliers de la monnaie de Florence et collabore avec Ghiberti à la première porte du Baptistère, puis au Saint Matthieu d'Or San Michele. Il s'associe ensuite avec Donatello, travaillant notamment à la réalisation des œuvres en bronze dont celui-ci est chargé : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michelozzo-di-bartolommeo/#i_89483

MICHELUCCI GIOVANNI (1891-1990)

  • Écrit par 
  • Luciana MIOTTO MURET
  •  • 899 mots
  •  • 1 média

L'architecte Giovanni Michelucci est mort dans sa maison de Fiesole, près de Florence, le 31 décembre 1990. Il aurait fêté ses cent ans le 2 janvier 1991. Michelucci a terminé l'École des beaux-arts de Florence en 1911 et obtenu un diplôme de « dessin architectural » en 1914. L'architecture italienne vit alors sa période Liberty (Art nouveau). Michelucci en subit l'influence, car il travaille dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-michelucci/#i_89483

MILIZIA FRANCESCO (1725-1798)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 522 mots

Théoricien italien de l'architecture. Après avoir accompli des études irrégulières à Padoue, puis à Naples (où il fréquenta les cours de philosophie de l'abbé Genovesi), Milizia s'établit à Rome en 1761 ; il entre alors en relation avec la société d'artistes et d'écrivains que domine la personnalité de J. J. Winckelmann ; sous l'influence de R. Mengs, notamment, il se convertit à l'esthétique néo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-milizia/#i_89483

NERVI PIER LUIGI (1891-1979)

  • Écrit par 
  • Stefano RAY
  •  • 1 862 mots
  •  • 2 médias

Pier Luigi Nervi est considéré comme l'un des principaux représentants, l'un des « maîtres » de l'architecture contemporaine, non seulement en Italie mais plus encore sur le plan international. Dans Geschichte der modernen Architektur (1958), le critique allemand Jürgen Joedicke écrit que « les intentions de l'architecture moderne se trouvent intégralement réalisées » dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pier-luigi-nervi/#i_89483

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Redécouverte des ordres antiques et règles modernes »  : […] Le système moderne des ordres résulte d'un compromis entre les prescriptions de Vitruve, l'étude des monuments romains et la recherche de règles idéales, compromis dont la lente élaboration justifie l'appellation « première renaissance » donnée à sa première phase, dont les avatars caractérisent l'effort de normalisation du xvi e  siècle, et qui s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_89483

PACIOTTO FRANCESCO (1521-1591)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 172 mots

La carrière de Paciotto est l'exemple même de l'activité des ingénieurs-architectes italiens du xvi e  siècle, époque de l'essor de l'architecture militaire bastionnée. Son œuvre de constructeur est autant civile que militaire et se déroule auprès de plusieurs souverains européens. Né à Urbin, il entre au service des Farnèse en 1540 et modernise p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-paciotto/#i_89483

PALAIS

  • Écrit par 
  • C.R.H.A.M.
  •  • 1 092 mots

Le besoin de protection, le désir d'ostentation, le plaisir de déployer l'espace architectural sont, à des degrés divers selon les époques, le principe des grandes demeures, quel que soit le lieu de leur implantation, rural ou urbain. On a pris l'habitude de parler dans le premier cas de « château » et dans le second de « palais ». L'étymologie palatium , résidence de l'emper […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palais/#i_89483

PALLADIO ANDREA (1508-1580)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 4 310 mots
  •  • 9 médias

La basilique ou le théâtre olympique de Vicence, la Rotonda  : autant d'édifices qui symbolisent pour l'amateur éclairé l'œuvre de l' architecte italien Andrea Palladio. Un seul programme architectural résume même son génie : la villa, cœur aristocratique de la vie rurale, dernière conquête, forcée mais fructueuse, du grand négoce vénitien. Temple de l'humanisme où s'épanouit le loisir bucolique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-palladio/#i_89483

PERUZZI BALDASSARE (1481-1536)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 559 mots
  •  • 2 médias

Architecte et peintre du cercle de Raphaël, né à Sienne, Baldassare Peruzzi se consacre d'abord à la peinture, sous la direction de Pinturicchio avec qui il collabore aux fresques du dôme de Sienne (chapelle Saint-Jean), puis vers 1503 part pour Rome et travaille dans le même style avec Pietro d'Andrea, chargé de commandes à la fin du pontificat d'Alexandre VI. Avant de quitter Sienne, Peruzzi s'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldassare-peruzzi/#i_89483

PETITOT ENNEMOND-ALEXANDRE (1727-1801)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 149 mots

Fils d'un architecte de Lyon, où il travaille pour Soufflot, il remporte le Grand Prix de 1745 et, pendant son séjour à Rome, dessine des fantaisies architecturales proches de Piranèse. Créateur de formes bizarres, Petitot aime mêler dans ses gravures les éléments naturels au vocabulaire architectural ( Suite des vases, publiée en 1764), non sans humour comme pour la célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ennemond-alexandre-petitot/#i_89483

PIANO RENZO (1937- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN, 
  • Universalis
  •  • 1 571 mots
  •  • 4 médias

Né à Gênes en 1937 dans une famille d'entrepreneurs en bâtiments, diplômé en 1964 de l'école polytechnique de Milan, l'architecte Renzo Piano a ensuite travaillé avec Louis Kahn à Philadelphie et à Londres avec l'ingénieur Z.-S. Makowsky, inspirateur de ses premières recherches. Sa rencontre avec Jean Prouvé marque également son travail. Elle va le conduire, dans un premier temps, à concentrer son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renzo-piano/#i_89483

PIÉMONT

  • Écrit par 
  • Andreina GRISERI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 4 918 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les arts roman et gothique »  : […] L'architecture romane a laissé de nombreux monuments, où s'affirme la préférence de l'époque pour la brique et la pietra serena  ; elle est marquée par l'activité du moine Guglielmo da Volpiano, qui œuvra à San Benigno de Fruttuaria (à partir de 997) et à Saint-Bénigne de Dijon ; il vécut à San Michele alle Chiuse, près de Turin, à Cluny et à Dijon, voyagea à travers la Basi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piemont/#i_89483

PIERRE DE CORTONE (1596-1669)

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI, 
  • Claude MIGNOT
  •  • 3 229 mots
  •  • 2 médias

La vie et l'œuvre de Pierre de Cortone , peintre et architecte, sont indissolublement liées à l'histoire du mouvement baroque, dont il fut un des premiers et des plus éminents représentants . Il a marqué de son empreinte l'évolution de la peinture italienne, en créant quelque chose de neuf, qui répondait en même temps aux exigences de la société contemporaine ; il est parvenu à réaliser un heureux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-cortone/#i_89483

PIRANÈSE (1720-1778)

  • Écrit par 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 2 195 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La jeunesse »  : […] Giovanni Battista Piranesi est né à Mestre, en Vénétie. Son père, Angelo, était tailleur de pierre ; mais le jeune Piranèse apprit l'architecture chez son oncle maternel Matteo Lucchesi, ingénieur des Eaux. Henri Focillon a longuement analysé le milieu complexe où se formait alors un architecte vénitien : Piranèse passa dans l'atelier de l'érudit Temanza, admirateur convaincu de Palladio, auteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piranese/#i_89483

PLACE SAINT-PIERRE, BERNIN (Rome)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

La colonnade colossale de la place Saint-Pierre, à Rome, couronne plus de quarante ans d'activités de Bernin au service de la papauté. Sous le long pontificat d'Urbain VIII Barberini (1623-1644), il est le « grand ordonnateur des arts » dès l'élection du nouveau pape. L'essentiel de son travail est consacré à l'intérieur de la basilique et du palais du Vatican. Mais la conception et l'exécution du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/place-saint-pierre-bernin/#i_89483

PONTI GIÒ (1891-1979)

  • Écrit par 
  • Jean-Étienne GRISLAIN
  •  • 678 mots
  •  • 1 média

L'activité d'architecte de Giò Ponti est liée au caractère de capitale industrielle de Milan, la grande métropole du nord de l'Italie, dont il est originaire. Sa carrière englobe les deux périodes cruciales de l'histoire de l'Italie contemporaine : la dictature de Mussolini et le renouveau économique de l'après-guerre. Ponti se signale d'abord par sa participation au groupe Novecento en 1922. Lié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gio-ponti/#i_89483

PORCHE

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 296 mots

Construction adventice largement ouverte sur l'extérieur, le porche est adossé à l'un des murs d'un édifice et abrite une ou plusieurs portes. Il est parfois réduit à un simple auvent de bois, à deux rampants, reposant sur des supports verticaux de pierre ou de bois. Les porches servent avant tout d'abri, mais on y procédait aussi aux proclamations d'actes publics. Dans l'architecture lombarde des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porche/#i_89483

POUILLES

  • Écrit par 
  • Pina BELLI D'ELIA
  •  • 2 705 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Renaissance et splendeur médiévales »  : […] Le renouveau d'une civilisation artistique est probablement dû à l'arrivée des Bénédictins qui, peu après l'an mille, fondèrent leurs premiers couvents dans les Pouilles, sur le mont Gargano, à Bari, Brindisi, Conversano. Ils entreprirent une lutte sournoise et patiente contre le clergé byzantin et les moines basiliens qui étaient remontés vers le nord du Salento apportant avec eux les saints, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pouilles/#i_89483

POZZO ANDREA (1642-1709)

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN
  •  • 1 993 mots
  •  • 1 média

L'importance de Pozzo dans l'histoire de la peinture a été reconnue très tardivement. Il a partagé le sort de tous les artistes qui se sont adonnés à la peinture de plafond. Pour la peinture moderne, les musées ont absorbé longtemps tout l'intérêt des historiens d'art, donnant ainsi une valeur exagérée aux tableaux de chevalet. La réhabilitation de l'art baroque, qui s'est accomplie au cours de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-pozzo/#i_89483

QUARENGHI GIACOMO (1744-1817)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Le refus de Catherine II de réaliser les projets de Charles Louis Clérisseau, peu après, d'ailleurs, que l'architecte Vallin de La Mothe eut quitté Saint-Pétersbourg, est à l'origine d'un ralentissement momentané de l'influence française dans l'activité artistique russe de la seconde moitié du xviii e  siècle. La tsarine, qui a déjà fait appel à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-quarenghi/#i_89483

QUARONI LUDOVICO (1911-1987)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 609 mots

Maître de l'incertitude et d'une école qu'il n'a jamais voulu modeler, l'architecte italien Ludovico Quaroni poursuivit pendant près d'un demi-siècle ce qu'il appelait le « dialogue continu de ces deux entités si différentes et paradoxalement si liées : l' Urbs et la Civitas  ». Né en 1911 à Rome, Ludovico Quaroni obtient à vingt-trois ans son diplôme d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludovico-quaroni/#i_89483

RAINALDI GIROLAMO (1570-1655) & CARLO (1611-1691)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 350 mots
  •  • 1 média

Issu d'une lignée d'architectes d'origine lombarde, Girolamo Rainaldi fut le disciple de Carlo Fontana qui lui fit obtenir sa première commande, l'église de Montalto dans les Marches (1589). Il acquit rapidement une réputation d'architecte habile, travaillant dans un style qui reste très lombard et se rattache à Domenico Fontana, comme le montrent ses réalisations à Modène (palais ducal), à Parme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rainaldi-girolamo-et-carlo/#i_89483

RAPHAËL (1483-1520)

  • Écrit par 
  • Vincenzo GOLZIO
  •  • 3 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Raphaël architecte, sculpteur, archéologue et poète »  : […] La seule réalisation architecturale que l'on puisse attribuer avec certitude à Raphaël est la chapelle Chigi à Santa Maria del Popolo à Rome, pour laquelle il dessina les cartons des mosaïques de la coupole. Il s'agit d'un petit édifice de style nettement Renaissance, avec son plan central coiffé d'une coupole. D'après le témoignage de Salvestro Peruzzi, Sant'Eligio degli Orefici serait une œuvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raphael/#i_89483

RASTRELLI LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 337 mots
  •  • 4 médias

Italiens d'origine, les deux Bartolomeo Rastrelli, le père et le fils, sont devenus par adoption des artistes russes. Le père naît en 1675 à Florence et meurt en 1744 à Saint-Pétersbourg ; le fils, né en 1700 à Paris, meurt lui aussi à Saint-Pétersbourg en 1771. C'est à 1716 que remonte l'installation de la famille en Russie. Pierre le Grand et ses successeurs, désireux de faire de leur État une m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rastrelli/#i_89483

RINALDI ANTONIO (1710 env.-1790)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 711 mots

Né vers 1709 dans une famille noble du sud de l'Italie, Antonio Rinaldi fit ses classes auprès de l'un des plus grands architectes de son temps, Luigi Vanvitelli (1700-1773), et participa sous sa direction à la construction de plusieurs édifices : le palais colossal des rois de Naples à Caserte, le monastère Sant'Agostino à Rome ainsi que l'église du monastère Santa Magdalena à Pesaro. Pendant l'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-rinaldi/#i_89483

RIZZO ANTONIO (mort apr. 1499)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 305 mots

Architecte et sculpteur originaire de Vérone, Antonio Rizzo est signalé en 1465 à la chartreuse de Pavie. Il est probable qu'avant cette date il avait travaillé à Venise, notamment avec Antonio Bregno à l'arc Foscari, env. 1457. Dans les textes anciens, Rizzo est souvent confondu soit avec Bregno, soit avec Andrea Riccio. Sa première œuvre personnelle, le monument Giustiniani à Sant'Eufemia (après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-rizzo/#i_89483

ROGERS ERNESTO N. (1909-1969)

  • Écrit par 
  • Jean-Étienne GRISLAIN
  •  • 613 mots

La carrière d'architecte d'Ernesto N. Rogers est associée à celle du groupe qu'il forme au début des années 1930 avec Gian Luigi Banfi, Ludovico Belgiojoso, Enrico Peressutti : B.B.P.R. (leurs initiales). Parallèlement, il devient un des principaux animateurs de la réflexion théorique sur l'architecture moderne en Italie. À la sixième triennale de Milan, en 1936, le groupe présente une de ses prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernesto-n-rogers/#i_89483

ROMAIN JULES, ital. GIULIO PIPPI dit GIULIO ROMANO (1492 ou 1499-1546)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 326 mots
  •  • 3 médias

Né à Rome où il se forme au contact même de la ville antique que l'on redécouvrait alors avec passion, Jules Romain est le principal collaborateur de Raphaël entre 1515 et 1520 : il l'aide à la salle de l'Incendie (1512), peint, selon Vasari, plusieurs commandes importantes de Raphaël ( La Sainte Famille pour François I er , Louvre), travaille aux ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romain-jules-ital-giulio-pippi-dit-giulio-romano/#i_89483

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les pays de la Méditerranée »  : […] Dans les pays de la Méditerranée, l'évolution s'opère dans le cadre tracé par le premier art roman méridional : plus spécialement en Catalogne, où les perfectionnements s'effectuent dans le sens d'une meilleure stéréotomie, et en Italie du Nord. Dans ce pays, le voûtement s'impose largement, grâce à l'emploi de la croisée d'ogives. Comme dans les pays rhénans, le motif de la galerie anime les mur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_89483

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Arts du Moyen Âge »  : […] Des influences extérieures, cependant, s'exerçaient : les ornements des basiliques paléo-chrétiennes étaient souvent importés de Constantinople. Les formules de la peinture byzantine ont pénétré la tradition de la mosaïque romaine, florissante depuis le v e  siècle (mosaïques de Sainte-Marie-Majeure, de Sainte-Praxède, du Baptistère du Latran, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_89483

ROME, CAPITALE ARTISTIQUE AU XVIIIe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 626 mots

1701 Un décret du pape Clément XI interdit l'exportation des statues, bronzes et gemmes, afin de protéger le patrimoine antique des États pontificaux. Un autre décret, en 1704, protégera les stucs, les mosaïques, les documents et les inscriptions. Cela n'empêchera pas la vente, tout au long du siècle, de collections formées par les grandes familles romaines : Giustinian […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-capitale-artistique-au-xviiie-siecle-reperes-chronologiques/#i_89483

ROSSELLINO LES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 474 mots
  •  • 4 médias

Matteo di Domenico Gambarelli, originaire de Settignano, eut cinq fils qui se consacrèrent tous à l'architecture et à la sculpture. Deux d'entre eux sont à mettre au rang des artistes majeurs de la première Renaissance italienne. L'aîné, Bernardo, surnommé Rossellino (1409-1464), fut surtout un architecte. Il fut successivement au service des papes Eugène IV, Nicolas V et Pie II. Nicolas V l'emplo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rossellino/#i_89483

ROSSETTI BIAGIO (1447 env.-1516)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 424 mots

Bolonais d'origine, Biagio Rossetti travaille essentiellement à Ferrare, au service de la famille d'Este. De 1466 à 1493, il édifie pour le duc Borso le palais Schifanoia, spécialement conçu pour servir aux fêtes et aux réceptions ; l'élément essentiel de cette construction est la salle des Mois, décorée de fresques où se mêlent symbolisme astrologique et allusions politiques ; les proportions de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biagio-rossetti/#i_89483

ROSSI ALDO (1931-1997)

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 825 mots

L'architecte Aldo Rossi est né à Milan le 3 mai 1931. Il collabore de 1955 à 1964 à la revue Casabella-continuità qui entendait porter un regard critique sur le modernisme. Enseignant (notamment à Venise), il joue un rôle essentiel dans l'élaboration puis dans la diffusion de la théorie typomorphologique, avec la publication de L'Architecture de la ville […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldo-rossi/#i_89483

SACCONI GIUSEPPE (1854-1905)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 112 mots

Architecte italien, représentant l'éclectisme triomphant dans l'art officiel du xix e  siècle, Sacconi est connu pour avoir édifié sur le Capitole, le Vittoriano (1885-1911). La construction au cœur de la Rome antique de ce colossal monument patriotique a suscité de vifs débats ; architecture-assemblage, il est surchargé d'un programme décoratif é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-sacconi/#i_89483

SALVI NICOLA (1687-1751)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 125 mots

Peintre de formation, Nicola Salvi, architecte du début du xviii e  siècle, donna l'un des ultimes chefs-d'œuvre du baroque romain en dessinant, en 1732, la fontaine de Trevi à laquelle il travailla toute sa vie. La même année, il participa au concours pour la façade de Saint-Jean-de-Latran. Membre de l'Académie de Saint-Luc en 1733, il entra à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicola-salvi/#i_89483

SANFELICE FERDINANDO (1675-1748)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 150 mots

Architecte napolitain appartenant à la nouvelle génération du baroque local (le barochetto ), Sanfelice a été l'élève du peintre Solimena. Membre de l'aristocratie, c'est pour elle qu'il construit de nombreux palais ou édifices religieux à Naples (Santa Maria Succurre Miseris et l'église de la Nunzitella) et à Pontecorvo (Santa Maria delle Periclitani). Adaptant la typologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinando-sanfelice/#i_89483

SANGALLO LES

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 552 mots
  •  • 2 médias

Le surnom de Sangallo fut donné à une famille d'architectes toscans, les Giamberti, parce qu'ils étaient établis, à Florence, près de la Porta San Gallo. Sculpteur sur bois dans sa jeunesse, Giuliano (1443-1516) fait un premier séjour à Rome, avant 1479, et travaille ensuite comme ingénieur militaire, créant les fortifications d'Ostie, de Poggio Imperiale, de Borgo San Sepolcro. Comme Brunelleschi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sangallo/#i_89483

SANMICHELI MICHELE (1484-1559)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 324 mots
  •  • 1 média

Membre d'une famille d'architectes véronais, élève de Falconetto et de Sansovino, Sanmicheli effectue un long séjour à Rome, vers 1500, pour étudier les monuments antiques ; il fréquente le cercle de Bramante et des Sangallo, puis entre au service du pape. Envoyé avec Antonio le Jeune à Orvieto, il travaille ensuite au dôme de Montefiasconne, puis à Pavie et à Plaisance. De là, Sanmicheli rejoint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michele-sanmicheli/#i_89483

SANSOVINO JACOPO TATTI dit (1486-1570)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 382 mots
  •  • 4 médias

Architecte et sculpteur qui devait prendre le surnom de son maître Sansovino, Jacopo Tatti joue un rôle particulièrement important dans le développement de l'art vénitien. Florentin de naissance, il entre dans l'atelier d'Andrea Contucci dit Sansovino et le suit à Rome. Travaillant dans la Ville éternelle de 1503 à 1510/11, puis, après un retour à Florence à cause de sa santé, de nouveau de 1518 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacopo-tatti-dit-sansovino/#i_89483

SANT'ELIA ANTONIO (1888-1916)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 452 mots
  •  • 1 média

L'apport de l'Italien Sant'Elia à l'architecture moderne est difficile à évaluer, car son expérience d'architecte n'a connu qu'un développement limité. Ses conceptions théoriques retiennent l'attention : dans le climat de confusion de l'éclectisme italien, sa position suggère une nouvelle problématique critique. Sa production figurative nous est connue à partir des années 1910-1911, au cours desqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-sant-elia/#i_89483

SARTORIS ALBERTO (1901-1998)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 896 mots

L'architecte italien Alberto Sartoris a toujours montré sa prédilection pour le dessin axonométrique, ce mode de représentation étant pour lui une technique descriptive qui, en intégrant plans et coupes, nous renseigne de manière concise sur tous les aspects du projet architectural, y compris sa disposition dans l'espace. Le nom de Sartoris reste davantage lié à ses créations de dessins et à ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-sartoris/#i_89483

SCAMOZZI VINCENZO (1552-1616)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 320 mots

Formé à l'architecture par son père Gian-Domenico (1526-1582), Vincenzo Scamozzi étudie les œuvres de Palladio et fait de nombreux voyages en Italie et en Europe (on conserve de lui un carnet de dessins exécutés d'après des monuments français). Son œuvre est très éclectique. Ainsi, la villa Pisani à Lonigo (1576) et l'église San Gaetano de Padoue s'inspirent directement de Palladio tandis que le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincenzo-scamozzi/#i_89483

SCARPA CARLO (1906-1978)

  • Écrit par 
  • Luciana MIOTTO MURET
  •  • 805 mots

L'architecte Carlo Scarpa est né à Venise. En 1926, il obtient à l'Académie des beaux-arts de Venise le diplôme de professeur de dessin d'architecture. Scarpa appartient à la génération qui se forme entre les deux guerres, quand l'architecture passe des décadences du dernier style Liberty à la rhétorique des monuments fascistes. Il rejette l'enseignement académique et étudie pour son propre compte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-scarpa/#i_89483

SCOLARI MASSIMO (1943- )

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 1 004 mots

L'architecte Massimo Scolari est né le 31 mars 1943 à Novi Ligure en Italie. Inscrit à la faculté d'architecture de l'Institut polytechnique de Milan en 1963, il a pour professeurs Ernesto Rogers et Aldo Rossi. L'influence de ce dernier sera déterminante : après des travaux théoriques sur l'histoire du Mouvement moderne et l'histoire urbaine, c'est en effet sous la direction de l'auteur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massimo-scolari/#i_89483

SERLIO SEBASTIANO (1475-env. 1554)

  • Écrit par 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 1 386 mots
  •  • 1 média

Architecte et théoricien de l'architecture italien. Il fut l'élève à Rome de Baldassare Peruzzi qui lui légua ses notes et ses dessins. À Venise, où il se rendit sans doute après le sac de Rome de 1527, Serlio fut bien accueilli dans le milieu savant de Trissino, d'Alvise Cornaro, de Titien ; on le consultait comme un expert ; l'Arétin l'admirait sans réserve. Sur la foi de sa réputation, François […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastiano-serlio/#i_89483

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 946 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « En marge de la Renaissance ? »  : […] Les succès mêmes de la fin du xv e  siècle contribuent à bloquer durablement l'art insulaire sur des formules de répétition. Même les meilleurs n'échappent pas à l'éclectisme. Tandis que se perd peu à peu la leçon d'Antonello, des peintres comme Cesare da Sesto, Polidoro da Caravaggio ou Vincenzo da Pavia diffusent dans l'île, avec plus de métier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/#i_89483

SOLARI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 708 mots
  •  • 2 médias

Famille d'artistes italiens. On ignore quels furent les débuts de Cristoforo Solari dit il Gobbo (actif de 1489 à 1520), sculpteur et architecte, frère aîné du peintre Andrea Solario. En 1489, il est à Venise, travaillant à l'autel de la chapelle Saint-Jean (détruit) dans l'église Santa Maria della Carita. Mais l'essentiel de sa carrière se déroule en Lombardie, à Milan et à la chartreuse de Pavie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-solari/#i_89483

SOLERI PAOLO (1919-2013)

  • Écrit par 
  • Michel RAYNAUD
  •  • 884 mots

Architecte italien né à Turin, Paolo Soleri y reçoit en 1946 son diplôme de l'École polytechnique. En janvier 1947, il arrive aux États-Unis pour travailler dans le studio de l'architecte Frank Lloyd Wright, à Taliesin West (Arizona). Mais il en part, en septembre de la même année, en compagnie de Mark Mills, un autre « idéaliste rebelle ». Ils s'installent tous deux dans le désert et y réalisent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paolo-soleri/#i_89483

SOMMARUGA GIUSEPPE (1867-1917)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 620 mots

Né à Milan dans une famille d'artisans, Giuseppe Sommaruga fait ses études d'architecte (1883-1887) à l'Académie de Brera alors dominée par l'enseignement de Camillo Boito. Ce maître milanais, adversaire du néo-gothique, prône le retour au roman qui serait le véritable style national de l'Italie. Son goût pour les surfaces nues ne sera pas sans influencer Sommaruga qui se classera deuxième du conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-sommaruga/#i_89483

SYNAGOGUE

  • Écrit par 
  • Dominique JARRASSÉ, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 8 521 mots

Dans le chapitre « Les scuole d'Italie. XVIe- XVIIIesiècle »  : […] L'instauration de ghettos dans certaines villes italiennes (Venise, 1516 ; États pontificaux 1555) allait de pair avec la formation d'une classe de riches banquiers qui aspiraient aux fastes du baroque et du rococo, et qui en habillèrent l'intérieur des centres communautaires. D'où la création d'une architecture synagogale caractérisée par des façades modestes, abritant des salles au décor somptue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synagogue/#i_89483

TALENTI FRANCESCO (1300 env.-1369) et SIMONE (1340 env.-apr. 1381)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 215 mots

Architecte et sculpteur actifs à Florence au xiv e  siècle. On sait que Francesco Talenti travaille aux sculptures du dôme d'Orvieto en 1325, sans qu'on puisse déterminer ce qu'il a effectivement réalisé. On le retrouve sur le chantier de Santa Maria del Fiore où il assume, à différentes reprises, les fonctions de maître d'œuvre. En 1351, il monte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-talenti/#i_89483

TERRAGNI GIUSEPPE (1904-1943)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 740 mots

La ville de Côme, haut lieu de la Lombardie touristique, mériterait aussi l'hommage des amateurs d'histoire de l'architecture moderne. C'est en effet ici que vécurent deux figures emblématiques du rationalisme constructif en Italie au xx e siècle, Antonio Sant'Elia (1888-1916) et Giuseppe Terragni. Tous deux firent leurs études secondaires à Côme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-terragni/#i_89483

TERZI FILIPPO (1529-1597)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 133 mots

Après avoir travaillé comme ingénieur sur les fortifications de Pesaro, Senigalia et Urbin, ce Bolonais se mit au service du roi du Portugal (1576). Devenu architecte de Philippe II d'Espagne (1580), Filippo Terzi participa aux décorations de l'entrée du roi à Lisbonne (1581). Dans cette ville il entreprit, en 1582, son œuvre majeure, l'église São Vicente de Fora (achevée en 1605), mélange origina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-terzi/#i_89483

THÉÂTRE OCCIDENTAL - De la salle de spectacle au monument urbain

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 5 080 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Illusions scéniques et vie urbaine »  : […] « Nous sommes accoutumés aujourd'hui à connaître des distractions régulières et tarifées qui prennent place entre le travail, le sommeil et la nourriture en des temps et des lieux habituels. Il en allait tout autrement jadis pour la célébration des fêtes. Celles-ci ne représentaient pas comme pour nous un élément nécessaire et hebdomadaire de l'organisation sociale » (P. Sonrel). C'est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-de-la-salle-de-spectacle-au-monument-urbain/#i_89483

TIBALDI PELLEGRINO (1527-1596)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 306 mots

Né à Puria in Valsolda, formé à Bologne, Pellegrino Tibaldi, artiste très précoce, travaille à Rome, dès 1545-1546, avec Perino del Vaga au château Saint-Ange (décoration de la salle du Conseil, qu'il achèvera entre 1547 et 1549 dans un style nettement michelangelesque). Ce style est celui de ses autres œuvres romaines (Belvédère ; Sant'Andrea), peut-être sous l'influence de Daniel da Volterra, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pellegrino-tibaldi/#i_89483

TOSCANE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 553 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le roman toscan : unité artistique de « pays » rivaux ? »  : […] À l'époque romane, le jeu des rivalités entre des villes aussi prestigieuses, par exemple, que Pise ou Lucques, entre des villages d'autant plus fortement individualisés que seule une vallée les sépare, montre qu'il n'en était rien encore. Les évêchés, avant la mort de la comtesse Mathilde, dernière margrave de Toscane (1115), semblent tous potentiellement promis à un avenir illustre : Fiesole, Pi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toscane/#i_89483

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les traités d'architecture et l'art urbain »  : […] Dans le cadre de la révolution culturelle du Quattrocento, L. B. Alberti fait, pour la première fois, de l' édification une discipline libérale, théorique et autonome. Loin d'être limitée à la construction de bâtiments, elle a pour fin de concevoir, de structurer et d'édifier l'ensemble du cadre de vie des humains, depuis le paysage rural, les routes et les ports jusqu'à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_89483

URBIN

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 2 459 mots
  •  • 4 médias

S'intégrant magnifiquement dans le cercle harmonieux des collines des Marches qui descendent de la région de Montefeltro à la mer Adriatique, la petite ville d'Urbin tire sa renommée de l'art né entre ses murs pendant la Renaissance. C'est alors qu'elle se peupla d'architectes, de peintres, de sculpteurs, d'hommes de lettres et de poètes, venus des contrées les plus diverses, non seulement d'Ita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbin/#i_89483

VALADIER GIUSEPPE (1762-1839)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 423 mots

L'architecture néo-classique italienne possède deux représentants importants, Giuseppe Valadier et Giacomo Quarenghi. Mais, tandis que Quarenghi s'illustrera avant tout en Russie, Valadier demeure fidèle à Rome, sa ville natale. Architecte au service des États pontificaux, Valadier est nommé directeur des travaux publics en 1810, et devient le principal responsable de l'architecture religieuse et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-valadier/#i_89483

VANVITELLI LUIGI (1700-1773)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Fils de Gaspard van Wittel, peintre hollandais fixé en Italie (d'où l'italianisation de leur nom), Luigi Vanvitelli se destine d'abord à la peinture. On connaît de lui des fresques dans l'abside de l'église du Suffragio à Viterbe, à Rome, et dans la chapelle des reliques à Santa Cecilia in Trastevere, un tableau à l'huile dans la même chapelle, des cartons pour des mosaïques de Saint-Pierre. Il fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-vanvitelli/#i_89483

VASARI GIORGIO (1511-1574)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 3 248 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un artiste officiel »  : […] Né à Arezzo, fils d'artisan et petit-fils d'un potier (d'où son nom), Lazzaro Vasari – auquel il consacrera une intéressante biographie –, Giorgio Vasari fut élève de Rosso et de Bandinelli ; il reçut aussi des leçons du maître verrier français Guillaume de Marcillat. Mais son désir de faire carrière le pousse à copier les œuvres des maîtres à Florence puis à Rome, où il se rend dès 1531. Il rech […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-vasari/#i_89483

VENISE

  • Écrit par 
  • Anna PALLUCCHINI, 
  • Michel ROUX, 
  • Freddy THIRIET
  • , Universalis
  •  • 8 049 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La civilisation gothique »  : […] Au xiv e  siècle, la république de Venise dut mener énergiquement une double lutte : sur mer, contre sa rivale Gênes, qui entravait son commerce avec l'Orient, et, sur terre, contre les seigneuries limitrophes, qui pouvaient faire obstacle à sa vie économique et à ses exportations dans la vallée du Pô et en Europe. Mais des contacts plus étroits a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venise/#i_89483

VENISE LES SCUOLE DE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 141 mots

Institutions typiquement vénitiennes, les scuole sont des confréries d'entraide et de bienfaisance, parmi lesquelles on distinguait les scuole grandi , les plus importantes, les plus actives et les plus riches. Elles apparaissent dès le xiii e siècle : la plus ancienne, Sainte-Marie-de-la-Charité, a ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-scuole-de-venise/#i_89483

VÉNITIENS PALAIS

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 042 mots
  •  • 5 médias

Dans les dernières années du xv e siècle — en 1495 — « la plus belle rue qui soit au monde et la mieux maisonnée » était, pour Philippe de Commynes, le Grand Canal de Venise . Aujourd'hui encore, malgré l'usure du temps et les réfections abusives, on comprend, en suivant cette « rue » au fil de l'eau, l'admiration éblouie du chroniqueur français. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palais-venitiens/#i_89483

VIGNOLE, ital. JACOPO BAROZZI DA VIGNOLA (1507-1573)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 438 mots
  •  • 1 média

Architecte italien. Jacopo Barozzi, dit Vignole, reçoit sa première formation d'architecte à Bologne, où il a peut-être été l'élève de Serlio. À Rome, il fréquente le cercle des Sangallo et se met à l'étude des monuments antiques. On le trouve ensuite au côté de Primatice à Fontainebleau, occupé sans doute à réaliser des fontes d'après l'antique. De retour en Italie, Vignole participe au concours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vignole-ital-jacopo-barozzi-da-vignola/#i_89483

VILLA, histoire

  • Écrit par 
  • André CHASTEL, 
  • Robert FOLZ, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 2 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La Renaissance »  : […] Le développement de la demeure aristocratique à la campagne : villa, country house , maison des champs, etc., est commun à tous les pays occidentaux, mais le phénomène a longtemps été dominé par le souvenir de la villa romaine. Les écrits des deux Pline et de Vitruve, les résultats d'innombrables fouilles archéologiques permettent d'apprécier l'importance de ces demeures au s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villa-histoire/#i_89483

VITTONE BERNARDO (1704 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots

Architecte italien, né en 1704 à Turin, mort le 19 octobre 1770 à Turin. Bernardo Antonio Vittone fait des études de peinture à Rome. De retour à Turin en 1733, il étudie les dernières œuvres de l'architecte Filippo Juvarra en cours de construction. En 1737, il publie le traité de Guarino Guarini, Architettura civile . Figure majeure de l'éphémère floraison de l'architecture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-vittone/#i_89483

VITTORIA ALESSANDRO (1525-1608)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 347 mots

Originaire de Trente, Alessandro Vittoria reçut dans cette ville sa première formation artistique, probablement auprès de Vincenzo et de Giovanni Gerolamo Grandi. De 1543 à 1547, il travailla dans l'atelier de Jacopo Sansovino à Venise et, malgré quelques séjours à Vicence (1547 et 1576), à Padoue (1555) et à Brescia (1576), c'est à Venise que va se dérouler la majeure partie de sa longue carrière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-vittoria/#i_89483


Affichage 

Abbaye de Pomposa, Romagne, Italie

photographie

Église de l'abbaye bénédictine de Pomposa, Italie L'édifice est précédé d'un atrium à triple arcature, XIe siècle Le campanile à neuf étages date de 1063 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Baptistère, Florence

photographie

Baptistère, Florence, XIIe-XIIIe siècle 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Basilique Saint-Pierre de Rome

photographie

Foule devant la basilique Saint-Pierre, un jour de bénédiction papale, Cité du Vatican, Rome, Italie 

Crédits : Louis Grandadam/ Getty Images

Afficher

Basilique Saint-Pierre, Rome

photographie

L'obélisque érigé en 1586 par D Fontana et la basilique Saint-Pierre (architectes : Antonio da Sangallo, Michel-Ange, Giacomo della Porta), Rome  

Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

Afficher

Basilique San Lorenzo, Florence

photographie

La basilique San Lorenzo, Florence, commencée en 1420 par Filippo Brunelleschi L'architecte adopte un plan basilical à trois nefs, dont la nef centrale est recouverte d'un plafond de bois à caissons et dotée de hautes fenêtres, et les nefs latérales, voûtées, sont éclairées par des oculus 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Ca' Rezzonico, Venise

photographie

Ca' Rezzonico, Venise, la salle de bal Architecte : Baldassare Longhena 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Casino de Pie IV, Vatican

photographie

Casino de Pie IV, Cité du Vatican Architecte : Pirro Ligorio 

Crédits : Sally Greene, Bridgeman Images

Afficher

Cathédrale de Milan

photographie

Cathédrale de Milan 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Cathédrale de Sienne

photographie

Cathédrale de Sienne, XIIe-XIVe siècle 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Cathédrale, Modène, Italie

photographie

Façade de la cathédrale, Modène, Italie Le sculpteur Wiligelmo est l'auteur des reliefs de la façade Vers 1110-1120 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Cathédrale, Prato

photographie

Façade de la cathédrale, Prato, Italie XIIIe siècle La chaire à l'angle de la façade est l'œuvre de Michelozzo et de Donatello 1439 

Crédits : De Agostini

Afficher

Chapelle Cornaro, Bernin

photographie

Sainte Thérèse d'Avila en extase, chapelle funéraire du cardinal Cornaro, conçue par l'Italien Bernin (1598-1680) Église Sainte-Marie-de-la-Victoire, Rome 

Crédits : Joseph Martin, Bridgeman Images

Afficher

Chapelle du palais, Medici-Riccardi, Michelozzo di Bartolomeo

photographie

Chapelle du palais Medici-Riccardi Michelozzo di BARTOLOMMEO, architecte Fresques de Benozzo GOZZOLI, 1459 Medici-Riccardi, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château de Cafaggiolo

photographie

Château de Cafaggiolo, dans le Mugello (Toscane)Château médiéval modifié à la Renaissance par Bartolommeo di Michelozzo 

Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

Afficher

Château de Peterhof, vue intérieure

photographie

La cage d'escalier du château de Peterhof, à Saint-Pétersbourg, dessinée par l'architecte italien Francesco Bartolomeo Rastrelli (1700-1771) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château Sforza, Milan

photographie

Tour et cour intérieure du château Sforza, Milan 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Circuit automobile de l'usine Fiat Lingotto, Turin

photographie

Une piste d'essai a été construite sur le toit de l'usine Fiat Lingotto de Turin, Italie, pour y tester les voitures L'usine est une réalisation de l'ingénieur Giacomo Mattè-Trucco, en 1919 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Coupole de Santa Maria del Fiore, Florence

photographie

Coupole de Santa Maria del Fiore (Sainte-Marie-de-la-Fleur), Florence (Italie) Architecte : Filippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Cour d'honneur du palais ducal, Urbin

photographie

La cour d'honneur du palais ducal, Urbin, réaménagé par Luciano Laurana en 1465 

Crédits : H. Heine/ AKG

Afficher

Cour du Palais Medici-Riccardi, Florence

photographie

Palais Medici-Riccardi, Florence Cour intérieure Architecte : Bartolommeo di Michelozzo 

Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

Afficher

Décor en trompe l'œil, villa Farnésine, Rome

photographie

Villa Farnésine, Rome, salle des Perspectives Décor en trompe l'œil de Baldassare Peruzzi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Église de l'autoroute du Soleil, Florence

photographie

Église de l'autoroute du Soleil à Florence (Italie) Architecte : Giovanni Michelucci, 1964 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Église Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines, Rome, F. Borromini

photographie

Francesco Borromini, intérieur de l'église Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines, Rome 1638-1641 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Église Saint-Laurent-des-Théatins, Turin, Italie

photographie

Guarino Guarini, intérieur de la coupole de Saint-Laurent-des-Théatins, Turin, Italie 1668-1680 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Escalier des Géants du palais des Doges

photographie

Escalier des Géants, palais des Doges, Venise Architecte : Antonio Rizzo Statues de Mars et de Neptune par Jacopo Sansovino 

Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

Afficher

Galerie Victor-Emmanuel II, Milan

photographie

La galerie Victor-Emmanuel II, construite par Giuseppe Mengoni dans les années 1870, au moment où Milan s'affirme comme la capitale économique de l'Italie réunifiée 

Crédits : G. Berengo Gardin/ De Agostini/ Getty Images

Afficher

Hangar de l'aérodrome d'Orbetello

photographie

Hangar de l'aérodrome d'Orbetello, en Toscane (Italie), réalisé en 1940 par Pier Luigi Nervi (1891-1979) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Hôpital Majeur, Milan

photographie

Hôpital Majeur, Milan, cour intérieure Architecte : Filarète 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Jardin de la villa Aldobrandini, Frascati

photographie

Jardin de la villa Aldobrandini, Frascati (environs de Rome), nymphée semi-circulaire décoré de statues et de fontaines Architectes : Giacomo della Porta puis Giovanni Fontana et Carlo Maderno 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La cathédrale de Caserta Vecchia

photographie

La cathédrale (1153) de Caserta Vecchia Campanie, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La cathédrale de Pienza

photographie

Façade de la cathédrale, Pienza (Italie) Architecte : Bernardo Rossellino 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Cité idéale, détail

photographie

La Cité idéale (détail), œuvre attribuée à différents artistes (Luciana Laurana, Francesco Giorgio Martini ou Piero della Francesca, entre autres) Seconde moitié du XVe siècle Peinture sur bois 60 cm X 200 cm, Galleria Nazionale delle Marche, Urbin, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La fontaine de Trevi

photographie

La fontaine de Trevi, monument baroque de 1762, non loin du Quirinal, siège du gouvernement italien, à Rome, Italie 

Crédits : Travelpix Ltd/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

La Trinité-des-Monts, Rome

photographie

Place d'Espagne, escaliers, obélisque et église de la Trinité-des-Monts, Rome Architectes : Francesco De Santis (escalier), Domenico Fontana (obélisque), Carlo Maderno (façade de l'église), Bernin (fontaine de la Barcaccia) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Ospedale degli Innocenti, Florence

photographie

Façade de l'Ospedale degli Innocenti, Florence (Italie) Architecte : Filippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Magasin Peek & Cloppenburg, Cologne, R. Piano

photographie

Renzo Piano, vue extérieure du magasin Peek & Cloppenburg, à Cologne (2005) 

Crédits : R. Hackenberg/ AKG

Afficher

Nef de Sainte-Marie-Nouvelle, Florence

photographie

La nef de Sainte-Marie-Nouvelle, Florence (Italie) Architecte : Jacopo Talenti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nef de San Miniato al Monte

photographie

Nef de San Miniato al Monte, Florence, XIIe siècle 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nef de Sant'Andrea, Mantoue

photographie

Nef de Sant'Andrea, Mantoue (Italie) Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nouvelle sacristie, Saint-Laurent , Florence

photographie

Nouvelle sacristie ou chapelle des Médicis, Saint-Laurent , Florence À gauche, tombeau de Laurent, duc d'Urbin; à droite, tombeau de Julien, duc de Nemours; au fond, tombeau inachevé de Laurent le Magnifique et de son frère Julien Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nymphée de la villa Giulia, Rome

photographie

Villa Giulia, Rome Le Nymphée Architectes : Giorgio Vasari, Vignole et Bartolomeo Ammannati 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais Balbi, Venise

photographie

Façade du palais Balbi, Venise XVIe siècle 

Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

Afficher

Palais Carignano, G. Guarini

photographie

Guarino Guarini, façade du Palais Carignano, Turin, Italie 1679 Le musée du Risorgimiento est situé au premier étage du palais 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Palais Dario, Venise

photographie

Palais Dario, Venise, 1487 Architecte : Pietro Lombardo 

Crédits : David Lees, Bridgeman Images

Afficher

Palais des sports de Rome

photographie

Le Palais des sports de Rome, réalisé en 1958-1960 par Pier Luigi Nervi (1891-1979) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Palais du Podestat, Bologne, Italie

photographie

Le palais du Podestat, piazza Maggiore à Bologne, Italie Construit au XIIIe siècle, le palais a été transformé au XVe siècle 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Palais du Quirinal, Rome

photographie

Palais du Quirinal, Rome Architectes : Domenico Fontana, Carlo Montana, Bernin 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais du Té

photographie

Le cortile d'honneur, abritant la loggia delle Muse, du palais du Té, dessiné par l'architecte italien Jules Romain (1499-1546), à Mantoue, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais du Té, Mantoue

photographie

Palais du Té, Mantoue (Italie) Architecte : Giulio Romano 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais ducal, Urbin

photographie

Cour d'honneur du palais ducal, Urbin, Italie Architecte : Luciano Laurana 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais Grimani, Venise

photographie

Façade du palais Grimani, Venise Architecte : Michele Sanmicheli 

Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

Afficher

Palais Medici-Riccardi, Florence

photographie

Palais Medici-Riccardi, Florence Architecte : Bartolommeo di Michelozzo 

Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

Afficher

Palazzo Chiericati, Vicence

photographie

Palazzo Chiericati, Vicence Architecte : Palladio 

Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

Afficher

Palazzo Pitti, Florence

photographie

Palazzo Pitti, Florence, 1446 Projet de l'architecte Flippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palazzo Rucellai, Florence

photographie

Palazzo Rucellai, Florence Architecte : Bernardo Rossellino La façade est attribuée à Leon Battista Alberti 

Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

Afficher

Palazzo Vecchio, Florence

photographie

Palazzo Vecchio, Florence, salle de l'Audience Décor de Benedetto et Giuliano da Maiano, fresques de Francesco Salviati 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Pavillon de chasse et du parc, Stupinigi, près de Turin, Italie

photographie

Filippo Juvarra, Vue aérienne du Pavillon de chasse et du parc de Stupinigi, près de Turin, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Piazza del Campo, Sienne, Italie

photographie

Piazza del Campo, Sienne, Italie Les maisons et les édifices qui bordent la place datent pour la plupart du XIIIe siècle 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Place du Capitole, Rome

photographie

Place du Capitole, Rome Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Place Saint-Pierre, Rome

photographie

La place Saint-Pierre, à Rome, construite par Bernin pour le pape Alexandre VII de 1656 à 1667 

Crédits : John Lamb/ Getty Images

Afficher

Redentore, Venise

photographie

Basilique du Rédempteur (Redentore), Venise Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Rome: auditorium du Parc de la musique

photographie

L'auditorium du Parc de la musique, dessiné par Renzo Piano, 1994-2002 

Crédits : G. Cattermole/ Getty

Afficher

Saint-Marc, Venise

photographie

Logetta du campanile de Saint-Marc, Venise Architecte : Jacopo Sansovino 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Salle de lecture de la bibliothèque Laurentienne, Florence

photographie

Bibliothèque Laurentienne, Florence Salle de lecture Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

San Biagio, Montepulciano

photographie

San Biagio, Montepulciano (Italie) Architecte : Antonio da Sangallo, dit le Vieux 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

San Giorgio Maggiore à Venise

photographie

L'église San Giorgio Maggiore sur le canal Saint-Marc, à Venise 

Crédits : David Madison/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

San Giorgio Maggiore, Venise

photographie

San Giorgio Maggiore, Venise Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

Afficher

San Lorenzo, Florence

photographie

« Vieille Sacristie » de San Lorenzo, Florence, commencée en 1420 Architecte : Filippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

San Michele in Foro

photographie

San Michele in Foro, Lucques (Italie) Façade occidentale 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

San Miniato al Monte

photographie

San Miniato al Monte, Florence, XIIe siècle 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

San Sebastiano et Sant' Andrea, Mantoue

dessin

Alberti expérimente à Mantoue deux types de plan : croix grecque à San Sebastiano (en haut) et croix latine à Sant' Andrea 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

San Sebastiano, Mantoue

photographie

San Sebastiano, Mantoue (Italie), façade Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santa Croce, Florence

photographie

Construite sur le long côté droit de l'église Santa Croce à Florence (XIIIe-XIVe siècle, le projet initial est vraisemblablement dû à Arnolfo di Cambio), la chapelle des Pazzi de Filippo Brunelleschi (à partir de 1431) fut terminée après la mort de l'architecte en... 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santa Croce, Florence, façade

photographie

Santa Croce, Florence, façade de Nicoló Matas (1853-1863) 

Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria del Popolo, Rome

photographie

Santa Maria del Popolo, Rome La chapelle Chigi Architecte : Raphaël Habacuc et l'Ange, sculpture de Bernin 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria del Rosario, Venise

photographie

Santa Maria del Rosario, Venise Architecte : Giorgio Massari 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria della Consolazione

photographie

Santa Maria della Consolazione, Todi (Italie) 

Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria Novella, Florence

photographie

Façade de Santa Maria Novella (Sainte-Marie-Nouvelle), Florence Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Sant'Andrea, Mantoue

photographie

Façade de Sant'Andrea, Mantoue (Italie) Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santo Spirito, Florence

photographie

Nef et chœur de Santo Spirito, Florence Architecte : Filippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Tempio Malatestiano, Rimini

photographie

San Francesco, ou Tempio Malatestiano, Rimini Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Usine Fiat de Turin, 1919

photographie

Les voitures construites dans cette usine Fiat de Turin (Italie) sont essayées sur le toit Une réalisation de l'ingénieur Giacomo Mattè-Trucco, en 1919 

Crédits : Fox Photos/ Getty Images

Afficher

Vérone, Italie

photographie

La cathédrale Santa Maria Matricolare, édifice roman du XIIe siècle, avec l'Adige en arrière-plan 

Crédits : U. Colnago/ De Agostini

Afficher

Vestibule de la bibliothèque Laurentienne, Florence

photographie

Bibliothèque Laurentienne, Florence Vestibule Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Aldobrandini, Frascati

photographie

Façade de la villa Aldobrandini, Frascati (environs de Rome) Architecte : Giacomo Della Porta 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Barbaro

photographie

Villa Barbaro, Maser, Vénétie Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : David Lees, Bridgeman Images

Afficher

Villa Cetinale, Sienne

photographie

Villa Cetinale, Sienne, Italie Architecte : Carlo Fontana 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa de Laurent de Médicis, Poggio a Caiano

photographie

Villa de Laurent de Médicis, Poggio a Caiano (Italie) Architecte : Giuliano da Sangallo 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa d'Este, Tivoli, grand salon

photographie

Grand salon, villa d'Este, Tivoli (environs de Rome) Architecte : Pirro Ligorio 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Emo

photographie

Villa Emo, Fanzolo di Vedelago, Vénétie Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : David Lees, Bridgeman Images

Afficher

Villa Farnésine, Rome

photographie

Villa Farnésine, Rome Architecte : Baldassare Peruzzi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Garzone, Pontecasale

photographie

Villa Garzone, Pontecasale (Italie) Architecte : Jacopo Sansovino, vers 1540 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Giulia, Rome

photographie

Villa Giulia, Rome Architectes : Giorgio Vasari, Vignole et Bartolomeo Ammannati 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Rospigliosi, Borgo di Lamporecchio

photographie

Villa Rospigliosi, Borgo di Lamporecchio, Italie Architecte : Bernin 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Rotonda, Vicence

photographie

Villa Rotonda, Vicence (Vénétie) Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

Afficher

Villa Rotonda, Vicence, Vénétie, A. Palladio

photographie

La Villa Rotonda (Vicence, Vénétie), construite par Andrea Palladio en 1566-1570, est articulée autour d'une rotonde centrale avec quatre façades identiques donnant chacune sur un des points cardinaux 

Crédits : DEA/ Getty

Afficher

Vue de San Gimignano en Toscane (Italie)

photographie

Appelée à l'époque médiévale San Gimignano dalle belle torri, car elle possédait soixant-douze maisons-tours, la petite ville toscane de San Gimignano en a conservé quinze 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Abbaye de Pomposa, Romagne, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Baptistère, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Basilique Saint-Pierre de Rome
Crédits : Louis Grandadam/ Getty Images

photographie

Basilique Saint-Pierre, Rome
Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

photographie

Basilique San Lorenzo, Florence
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Ca' Rezzonico, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Casino de Pie IV, Vatican
Crédits : Sally Greene, Bridgeman Images

photographie

Cathédrale de Milan
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cathédrale de Sienne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cathédrale, Modène, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Cathédrale, Prato
Crédits : De Agostini

photographie

Chapelle Cornaro, Bernin
Crédits : Joseph Martin, Bridgeman Images

photographie

Chapelle du palais, Medici-Riccardi, Michelozzo di Bartolomeo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château de Cafaggiolo
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Château de Peterhof, vue intérieure
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château Sforza, Milan
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Circuit automobile de l'usine Fiat Lingotto, Turin
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Coupole de Santa Maria del Fiore, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cour d'honneur du palais ducal, Urbin
Crédits : H. Heine/ AKG

photographie

Cour du Palais Medici-Riccardi, Florence
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Décor en trompe l'œil, villa Farnésine, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Église de l'autoroute du Soleil, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Église Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines, Rome, F. Borromini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Église Saint-Laurent-des-Théatins, Turin, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Escalier des Géants du palais des Doges
Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

photographie

Galerie Victor-Emmanuel II, Milan
Crédits : G. Berengo Gardin/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Hangar de l'aérodrome d'Orbetello
Crédits : Hulton Getty

photographie

Hôpital Majeur, Milan
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Jardin de la villa Aldobrandini, Frascati
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La cathédrale de Caserta Vecchia
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La cathédrale de Pienza
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Cité idéale, détail
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La fontaine de Trevi
Crédits : Travelpix Ltd/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

La Trinité-des-Monts, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Ospedale degli Innocenti, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Magasin Peek & Cloppenburg, Cologne, R. Piano
Crédits : R. Hackenberg/ AKG

photographie

Nef de Sainte-Marie-Nouvelle, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nef de San Miniato al Monte
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nef de Sant'Andrea, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nouvelle sacristie, Saint-Laurent , Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nymphée de la villa Giulia, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais Balbi, Venise
Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

photographie

Palais Carignano, G. Guarini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Palais Dario, Venise
Crédits : David Lees, Bridgeman Images

photographie

Palais des sports de Rome
Crédits : Hulton Getty

photographie

Palais du Podestat, Bologne, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Palais du Quirinal, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais du Té
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais du Té, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais ducal, Urbin
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais Grimani, Venise
Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

photographie

Palais Medici-Riccardi, Florence
Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

photographie

Palazzo Chiericati, Vicence
Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

photographie

Palazzo Pitti, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palazzo Rucellai, Florence
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Palazzo Vecchio, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Pavillon de chasse et du parc, Stupinigi, près de Turin, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Piazza del Campo, Sienne, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Place du Capitole, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Place Saint-Pierre, Rome
Crédits : John Lamb/ Getty Images

photographie

Redentore, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Rome: auditorium du Parc de la musique
Crédits : G. Cattermole/ Getty

photographie

Saint-Marc, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Salle de lecture de la bibliothèque Laurentienne, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Biagio, Montepulciano
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Giorgio Maggiore à Venise
Crédits : David Madison/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

San Giorgio Maggiore, Venise
Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

photographie

San Lorenzo, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Michele in Foro
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Miniato al Monte
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Sebastiano et Sant' Andrea, Mantoue
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

San Sebastiano, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santa Croce, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santa Croce, Florence, façade
Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

photographie

Santa Maria del Popolo, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santa Maria del Rosario, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santa Maria della Consolazione
Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

photographie

Santa Maria Novella, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Sant'Andrea, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santo Spirito, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tempio Malatestiano, Rimini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Usine Fiat de Turin, 1919
Crédits : Fox Photos/ Getty Images

photographie

Vérone, Italie
Crédits : U. Colnago/ De Agostini

photographie

Vestibule de la bibliothèque Laurentienne, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Aldobrandini, Frascati
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Barbaro
Crédits : David Lees, Bridgeman Images

photographie

Villa Cetinale, Sienne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa de Laurent de Médicis, Poggio a Caiano
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa d'Este, Tivoli, grand salon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Emo
Crédits : David Lees, Bridgeman Images

photographie

Villa Farnésine, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Garzone, Pontecasale
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Giulia, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Rospigliosi, Borgo di Lamporecchio
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Rotonda, Vicence
Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

photographie

Villa Rotonda, Vicence, Vénétie, A. Palladio
Crédits : DEA/ Getty

photographie

Vue de San Gimignano en Toscane (Italie)
Crédits : Insight Guides

photographie