ARCHITECTURE DU XVIIIe SIÈCLE

ACADÉMIE D'ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 968 mots

Créée en 1671 par Colbert, l'Académie d'architecture sera supprimée en 1793 par la Convention. Dans l'intervalle, son histoire se confond dans une large mesure avec celle de l'architecture française. Comptant parmi ses membres certains des plus grands architectes des règnes de Louis XIV, Louis XV et Louis XVI — de Jules Hardouin-Mansart et Robert de Cotte à Jacques-Ange Gabriel, Jacques-Germain So […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/academie-d-architecture/#i_88900

ADAM ROBERT (1728-1792) ET JAMES (1730-1794)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 587 mots
  •  • 6 médias

Les architectes et décorateurs Robert et James Adam sont les fils d'un architecte écossais, William Adam. Ce dernier, déjà mêlé au courant du retour à l'antique qui depuis Inigo Jones triomphait en Angleterre, voulut que ses fils étudient directement les œuvres de l'Antiquité et non pas seulement, comme ses compatriotes, à travers Palladio. Au cours d'un voyage en Italie et en Dalmatie, aidés de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-robert-et-james/#i_88900

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le XVIIIe siècle »  : […] Le début du xviii e  siècle vit la décadence de Séville. L'ensablement du Guadalquivir lui fit préférer Cadix, comme siège de la « Casa de Contratación de Indias » (1717). Trois ans plus tard, on commençait dans cette dernière ville la construction d'une vaste cathédrale, dont les plans furent donnés par Vicente Acero. Celui-ci prit comme modèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_88900

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La suprématie palladienne (1710-1760) »  : […] Le palladianisme est un mouvement original et complexe qui résulte de la conjonction d'un moment très particulier de l'histoire politique anglaise et d'un style dûment revendiqué et orchestré par un groupe de nobles grands propriétaires et d'architectes, et qui s'applique à un type déterminé de bâtiments : la country house . La dynastie hanovrienne amène un certain équilibre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_88900

ANTOINE JACQUES DENIS (1733-1801)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 512 mots

Architecte français, Jacques Denis Antoine, dont on ne connaît ni la formation ni les débuts, est issu d'une famille de menuisiers parisiens. D'abord apprécié comme praticien du bâtiment, Antoine devient rapidement un des architectes les plus sollicités de la fin de l'Ancien Régime. L'hôtel des Monnaies de Paris, qu'il construit entre 1771 et 1777 et qui s'élève toujours sur le quai Conti, fut con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-denis-antoine/#i_88900

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 657 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Construction et décoration du Pilar »  : […] L'une des plus grandes entreprises architecturales qu'ait jamais connues l'Aragon, et l'une des plus importantes de l'Espagne baroque, fut la reconstruction de l' église du Pilar . Le programme consista à unir dans un même espace une basilique – l'ancienne église gothique Santa María la Mayor – et un édifice commémoratif, la chapelle voisine où l'on vénérait le pilier miraculeux sur lequel une ima […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aragon/#i_88900

ARC-ET-SENANS

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 916 mots
  •  • 1 média

Réalisée entre 1775 et 1779, la manufacture des salines d'Arc-et-Senans, située en bordure du Jura, est un exemple précoce d'architecture industrielle conçue avec un souci d'esthétique . L'architecte Claude-Nicolas Ledoux y fonda en partie sa théorie de l'urbanisme et sa philosophie visionnaire de la société, dont les prolongements sont à rechercher dans sa publication […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arc-et-senans/#i_88900

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La remise en cause de la notion traditionnelle de solidité »  : […] Le xviii e siècle voit la montée en régime des préoccupations constructives. En Italie, celles-ci occupent une large place dans l'enseignement du moine vénitien Carlo Lodoli (1690-1761), qui entend fonder l'architecture sur les lois de la statique et sur les caractéristiques des divers matériaux, plus essentielles à ses yeux que les impératifs d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-sciences-et-techniques/#i_88900

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 573 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'évolution du statut de l'architecte en France »  : […] Le mot architecte figure dans le Dictionnaire français-latin de Robert Estienne (1549). À l'époque où certains souverains, comme Catherine de Médicis, se piquent de connaissances en architecture et où de savants gentilshommes, issus comme Pierre Lescot d'une famille de hauts fonctionnaires, font une brillante carrière d'architecte, les termes courants, « maître-niveleur », « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-l-architecte/#i_88900

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « L'architecture touchée par les Lumières »  : […] « On dit en général du goût que c'est un certain je-ne-sais-quoi-qui-plaît », déclare l'architecte Germain Boffrand dans son Livre d'architecture en 1745, en ajoutant que « cette idée est bien vague ». Aussi imprécise soit-elle, la référence des architectes des Lumières au goût n'en témoigne pas moins de leur souci de mieux répondre à la demande sociale des élites, quitte à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-societe/#i_88900

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Brique et pierre

  • Écrit par 
  • Josiane SARTRE
  •  • 4 582 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les prolongements à l'âge classique »  : […] Lorsque Henri IV achève en 1606 les travaux de Fontainebleau, c'est le style moellon et brique qu'il choisit pour la cour des Offices et c'est le style brique et pierre qu'il impose à Paris pour les places royales, la place des Vosges en 1605 et la place Dauphine en 1607. À Charleville, fondée le 23 avril 1608, Charles de Gonzagues, duc de Nevers, choisit le parti brique et pierre et un programm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-brique-et-pierre/#i_88900

ARÇON JEAN-CLAUDE ÉLÉONORE chevalier d' (1733-1800)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 215 mots

Originaire de Franche-Comté, le chevalier d'Arçon fréquente l'école du Génie de Mézières en 1753-1754. En 1791, il est promu maréchal de camp, directeur des fortifications de Franche-Comté. Il est membre du Comité national des fortifications. Il émigre en 1792 et revient en France avec le titre d'inspecteur général des fortifications : il rédige alors un mémoire sur les moyens de reprendre Toulon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-eleonore-arcon/#i_88900

ASAM LES

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 770 mots
  •  • 1 média

Famille d'artistes allemands. Cosmas Damian (1686-1739) fut fresquiste et Egid Quirin (1692-1750) sculpteur et stucateur ; les frères Asam eurent, en outre, tous les deux une activité d'architectes (on peut les comparer avec les frères Johann-Baptist et Dominikus Zimmermann). Leur père, Hans Georg Asam (1649-1711), jouissait déjà en Bavière d'une certaine réputation comme peintre à fresque. En 171 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-asam/#i_88900

AUBERT JEAN (1680 env.-1741)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 145 mots

Cet ancien collaborateur d'Hardouin-Mansart perpétue la tradition de grandeur de l'école française tout en exprimant les inventions et le raffinement de l'art rocaille. Moins célèbre que les architectes de Louis XV, Jean Aubert crée pourtant l'un des édifices majeurs de l'architecture du xviii e siècle : les écuries de Chantilly (1719-1740), « pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-aubert/#i_88900

BAJENOV VASSILI (1737-1799)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 663 mots

Vassili Ivanovitch Bajenov est l'une des figures les plus intéressantes de l'architecture russe du xviii e  siècle. Esprit puissant, original et mystique, il fut aussi fécond dans ses projets que malchanceux dans ses réalisations. Bajenov est né à Moscou d'un père prêtre. Ses études au gymnase de l'Université alternèrent avec des travaux pratiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-bajenov/#i_88900

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Autriche et pays de la haute vallée du Danube »  : […] Ainsi préparée par la réalisation de tout un demi-siècle, une grande période d'art se déroula dans les pays danubiens, entre 1690 et 1720. Elle était contemporaine de la montée de l'Autriche au rang de grande puissance. À côté des Italiens (il y en avait toujours et d'excellents : les architectes Aliprandi, Allio...) les maîtres étaient désormais des sujets de l'Empereur. Trois grands noms, ceux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_88900

BÉLANGER FRANÇOIS JOSEPH (1744-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 672 mots

Protégé du comte de Caylus, disciple de David-Leroy et de Contant d'Ivry, Bélanger échoue au concours de l'Académie d'architecture (1765). Renonçant définitivement à cette distinction, il gagne l'Angleterre où il fait la connaissance de lord Shelburne pour qui il exécutera des projets (galerie de son hôtel à Berkeley Square, 1779) ; ce séjour sera pour lui l'occasion de se familiariser avec le néo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-joseph-belanger/#i_88900

BERTRAND CLAUDE JOSEPH ALEXANDRE (1734-1797)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 251 mots

Nommé architecte voyer de Besançon (1774-1790), Bertrand mettra en œuvre, peu à peu et partiellement, son Projet d'embellissements pour la ville de Besançon , qui lui valut le prix d'un concours de l'Académie de la ville en 1770. Espérant doter Besançon de tout l'éclat qui convient à une capitale provinciale, Bertrand n'hésita pas à s'inspirer directement des grands modèles d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-joseph-alexandre-bertrand/#i_88900

BLONDEL JACQUES-FRANÇOIS (1705-1774)

  • Écrit par 
  • Michel GALLET
  •  • 3 043 mots

Jacques-François Blondel appartient à une famille d'architectes français, mais il n'a aucune parenté avec l'architecte du xvii e siècle Nicolas-François Blondel. Plus connu pour ses écrits que pour ses constructions, il fut l'un des grands théoriciens de l' architecture classique. La fermeté de ses doctrines, les traditions qui s'y perpétuent, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-francois-blondel/#i_88900

BOFFRAND GABRIEL GERMAIN (1667-1754)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 690 mots

Architecte et décorateur français, Germain Boffrand est, avec Robert de Cotte, le plus fécond créateur des styles Régence de Louis XV. Élève d'Hardouin-Mansart, dont il a saisi la portée de l'évolution finale vers un classicisme moins austère, plus ouvert, plus exubérant même (la chapelle de Versailles, 1708), ce neveu du poète Quinault, se piquant lui-même de littérature (à l'occasion, auteur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-germain-boffrand/#i_88900

BONAVIA SANTIAGO (mort en 1759)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 230 mots

Artiste espagnol. Son activité témoigne des progrès de l'italianisme qui suivirent, à la cour d'Espagne, le remariage de Philippe V avec Élisabeth Farnèse. Imbu des principes des meilleurs théoriciens, maître lui-même dans l'art des architectures feintes, Bonavia fut essentiellement un décorateur dont on peut suivre l'intervention dans les trois principales résidences de la Cour à la fin du règne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/santiago-bonavia/#i_88900

BOULLÉE ÉTIENNE LOUIS (1728-1799)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  • , Universalis
  •  • 1 318 mots
  •  • 1 média

Reconnu comme l'un des principaux théoriciens de la seconde moitié du xviii e  siècle, Étienne Louis Boullée appartient avec Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), à cette génération d'architectes dits « révolutionnaires » qui ont contribué à affirmer un style nouveau, porté par les idéaux des Lumières et de la Révolution. Boullée a peu construit mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-louis-boullee/#i_88900

BRONGNIART ALEXANDRE THÉODORE (1739-1813)

  • Écrit par 
  • Béatrice de ROCHEBOUET
  •  • 1 013 mots
  •  • 2 médias

Architecte français. Passé à la postérité grâce au palais de la Bourse , Brongniart est une figure particulièrement représentative de son temps, dans la mesure où sa carrière épouse les orientations complexes de l'histoire entre la fin de l'Ancien Régime et l'apogée de l'Empire. Élève de Blondel et de Boullée, il acquiert, chez l'un, la maîtrise de cette science très « française » de l'ordonnance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-theodore-brongniart/#i_88900

BURLINGTON RICHARD BOYLE comte de (1694-1753)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 724 mots
  •  • 1 média

Grand seigneur, protecteur de la culture (Berkeley pour la philosophie, Pope et Swift pour la littérature, Haendel pour la musique) et des beaux-arts dans les premiers temps de l'époque hanovrienne, Richard Boyle fut aussi un créateur et un novateur. Par son œuvre architecturale, indissociable de celle de son ami et collaborateur William Kent (1685-1748), il apparaît comme le plus éminent représen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-burlington/#i_88900

CAMPBELL COLEN (mort en 1729)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 497 mots
  •  • 2 médias

D'origine écossaise, l'architecte Colen Campbell joue un rôle prééminent dans la mise au point des formules néo-palladiennes qui vont être la marque dominante de l'architecture privée anglaise tout au long du xviii e siècle. Après les recherches de Wren et de ses émules, la théorie artistique et le style de Palladio, introduits en Angleterre par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colen-campbell/#i_88900

CANAUX

  • Écrit par 
  • Pierre PINON
  •  • 5 665 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les systèmes de navigation (1770-1830) »  : […] À la fin du xviii e siècle, les conditions économiques, techniques et politiques de la navigation intérieure vont considérablement changer. Économiquement, il ne s'agit plus seulement de répondre à la consommation urbaine, mais aussi de permettre l'exportation des produits agricoles et industriels, considérée comme la source principale de la rich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux/#i_88900

CARR JOHN (1723-1807)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 111 mots

Constructeur et architecte britannique, il appartient à la seconde génération palladienne, nourrie de l'apport de Robert Adam. Il construit surtout d'importantes demeures aristocratiques : Kirby Hall (d'après un projet de Burlington), Harewood House, Tabley House, Basildon House, principalement dans les Midlands et le nord de l'Angleterre. Marqué par le néo-classicisme, il édifie quelques bâtiment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carr/#i_88900

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le XVIIIe siècle »  : […] Un désir de renouveau, sensible dès le début du siècle, s'exprime dans l' architecture espagnole par l'adoption d'un décor linéaire pittoresque, à base de courbes et de contre-courbes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_88900

CATALOGNE

  • Écrit par 
  • Mathilde BENSOUSSAN, 
  • Christian CAMPS, 
  • John COROMINAS, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean MOLAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 22 411 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Baroque et classicisme »  : […] L'atonie se prolongeant au cours du xvii e  siècle, le baroque ne fut guère représenté que par des retables sculptés, très nombreux, mais ne dépassant généralement pas un honnête niveau artisanal. Une étape nouvelle s'ouvrit pour l'art catalan avec l'installation des Bourbons sur le trône d'Espagne. Les influences venues de France se développèrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/#i_88900

CELLERIER JACQUES (1742-1814)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 343 mots

Nommé ingénieur de la généralité de Paris, l'architecte Cellerier, originaire de Dijon, fit carrière presque exclusivement dans la capitale. Il y construisit de nombreuses demeures privées : l'hôtel de Verrière (1774, rue Verte-Saint-Honoré), l'hôtel de Mme d'Épinay, l'amie de Jean-Jacques Rousseau (1776-1777, rue de la Chaussée-d'Antin), la maison du duc de Laval (1777, boulevard du Montparnasse) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cellerier/#i_88900

CHALGRIN JEAN FRANÇOIS THÉRÈSE (1739-1811)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 574 mots
  •  • 1 média

Deux monuments parisiens — de notoriété inégale — ont livré le nom de Jean Chalgrin à la postérité : l'église Saint-Philippe-du-Roule et l'Arc de triomphe de l'Étoile. De ces œuvres, qui marquent respectivement le début et la fin de la carrière de l'architecte, la seconde, plus spectaculaire, est moins authentique : conçue dès 1806 pour commémorer les victoires de l'Empire, elle ne sera achevée q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-therese-chalgrin/#i_88900

CHAMBERS sir WILLIAM (1723-1796)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Théoricien, dessinateur de jardins, intime du roi George III, le fondateur de l'Académie, l'architecte anglais sir William Chambers fut investi des plus hautes charges. De longues études dans les grands centres artistiques de l'Europe des Lumières et de lointains voyages lui donnèrent une culture universelle qui lui permit d'élaborer un art raffiné et éclectique. Fils d'un marchand écossais, Chamb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chambers-sir-william/#i_88900

CHERPITEL MATHURIN (1736-1809)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 279 mots

Élève de J.-F. Blondel, Grand Prix d'architecture en 1758, académicien en 1776, puis professeur à l'Académie et, sous le Directoire, à l'École nationale des beaux-arts, Cherpitel appartient à cette génération d'artistes qui furent marqués par l'étude des ruines romaines. Son séjour à l'Académie de France à Rome lui offre l'occasion de s'initier, comme le faisaient Clérisseau, Hubert Robert et De W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathurin-cherpitel/#i_88900

CHURRIGUERA LES

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 452 mots

Trop souvent, on identifie les Churriguera avec le baroque espagnol dans ce qu'il a de plus outrancier, ce qui est parfaitement abusif. Les frères Churriguera (José Benito, Manuel, Joaquín, Alberto, Miguel) étaient fils du sculpteur catalan José Simón Churriguera ; à la mort de celui-ci, en 1679, ils furent recueillis par leur parâtre, le sculpteur barcelonais José Rates y Dalmau, établi à Madrid  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-churriguera/#i_88900

CLÉRISSEAU CHARLES LOUIS (1721-1820)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 595 mots
  •  • 2 médias

L'architecte français Clérisseau occupe une place essentielle parmi les créateurs du néo-classicisme. Son œuvre est avant tout le fait de contacts, de découvertes, de regards nouveaux qui lui inspirent un grand nombre de dessins et de gouaches. Né à Paris, élève de J. F. Blondel et de Boffrand à l'Académie royale d'architecture, il remporte le grand prix de 1746 et séjourne à Rome, comme pensionna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-louis-clerisseau/#i_88900

COLOSSAL, art et architecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 3 271 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le colossal en architecture »  : […] Par extension, le mot colossal a été appliqué au domaine architectural. Vers 1514, Bramante semble avoir inventé l'ordre colossal pour sa propre maison de Rome : une ordonnance de hautes et imposantes colonnes qui embrasse plusieurs niveaux d'habitation et unifie la façade par la puissance de son rythme et de ses proportions. L'ordonnance colossale connut un grand succès dans l'architecture du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colossal-art-et-architecture/#i_88900

COMBES LOUIS (1754-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 388 mots

Fils d'un maître menuisier de Bordeaux, Louis Combes travaille d'abord chez l'architecte voyer de cette ville R. F. Bonfin, avant de gagner Paris où R. Mique et Peyre le Jeune l'accueillent dans leur atelier. Premier prix d'architecture en 1781 avec un projet de cathédrale, Combes séjourne trois ans à Rome où il étudie les monuments antiques et ceux de la Renaissance. À son retour très attendu à B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-combes-1754-1818/#i_88900

CORMONTAINGNE LOUIS-CHARLES DE (1695-1752)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 247 mots

Ingénieur militaire. Né à Strasbourg, Louis-Charles de Cormontaingne participe dès 1713 aux sièges de Landau et de Philippsbourg. Pendant les campagnes d'Allemagne menées dans le cadre de la guerre de Succession de Pologne (1733-1738), il prend part à de nombreux sièges. En 1744, il est nommé directeur des fortifications des Trois-Évêchés (Metz, Toul et Verdun). En 1745, il est présent à la batail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-charles-de-cormontaingne/#i_88900

COTTE ROBERT DE (1656-1735)

  • Écrit par 
  • Gérard ROUSSET-CHARNY
  •  • 1 090 mots
  •  • 1 média

Architecte français, Robert de Cotte fut un artiste de réputation européenne dont le prestige doit être comparé à celui de Bernin. Né à Paris, beau-frère de Jules Hardouin-Mansart et reçu en 1687 à l'Académie d'architecture, il lui succéda en 1708 dans les charges de premier architecte du roi et directeur de l'Académie. Grand constructeur, Robert de Cotte était en même temps un remarquable décorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-de-cotte/#i_88900

CRUCY MATHURIN (1749-1826)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 677 mots

La continuité qui caractérise la carrière de Mathurin Crucy s'appuie sur l'attachement exclusif que cet artiste a voué à sa ville natale, Nantes. Élève de Jean-Baptiste Ceineray, Crucy gagne ensuite Paris où E. L. Boullée le reçoit dans son atelier. Le second prix qu'il obtient au concours de l'Académie, avec ses dessins de Pavillon pour le palais d'un souverain (1773), révè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathurin-crucy/#i_88900

CUVILLIÉS FRANÇOIS DE (1695-1768)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 328 mots
  •  • 1 média

Parmi les architectes et décorateurs qui ont illustré la Bavière au xviii e  siècle, une place d'honneur revient à François de Cuvilliés ; né dans le Hainaut, il vint tout jeune à la cour de Bavière, d'où il fut envoyé à Paris pour un séjour de quatre ans (1720-1724), afin de se former comme architecte. Les liens politiques étroits qui unissaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-cuvillies/#i_88900

DANCE GEORGE (1741-1825)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 769 mots
  •  • 1 média

Pour l'Angleterre, George Dance apparaît comme le parfait représentant de cette génération d'architectes formés dans le creuset international romain, juste après le milieu du xviii e siècle. Sa carrière longue et féconde, à cheval sur deux siècles, reflète les transformations du néo-classicisme à son apogée. Partant d'un style antiquisant élégant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-dance/#i_88900

DELAMAIR ou DELAMAIRE PIERRE ALEXIS (1676-1745)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 97 mots

Architecte français représentatif de la transition entre l'école classique et l'invention rocaille, Pierre Alexis Delamair construit à Paris des hôtels particuliers : de Duras (détruit) et de Chanac-Pompadour, richement décoré (rue de Grenelle). En 1700, il commence l'hôtel de Rohan, dans le Marais et poursuit, en 1704, la construction voisine de l'hôtel de Soubise où la cour monumentale maintient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delamair-delamaire/#i_88900

DESGODETS ou DESGODETZ ANTOINE (1653-1728)

  • Écrit par 
  • Christopher Drew ARMSTRONG
  •  • 1 044 mots

Aux xviii e et xix e  siècles, le nom d'Antoine Desgodets fut synonyme en France des coutumes et de la législation qui régissaient la construction des bâtiments ; l'Europe reconnaissait en lui celui qui avait publié la première étude moderne sur l'architecture de la Rome antique. Ces deux aspect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desgodets-desgodetz/#i_88900

DE WAILLY CHARLES (1730-1798)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 937 mots

Urbaniste, architecte, décorateur et ornemaniste français. « De Wailly, disait-on à Paris, est un grand dessinateur, mais ce n'est pas un architecte. De Wailly répondit en bâtissant une ville. Port-Vendres et ses palais ; Port-Vendres et ses statues, et ses quais, et ses magasins ; Port-Vendres et ses obélisques, et ses places publiques... » L'emphase du biographe rend bien compte toutefois de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-wailly/#i_88900

DIENTZENHOFER LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 374 mots

Le nom des Dientzenhofer est attaché à une série de monuments qui comptent parmi les plus notables de la Bohême et de la Franconie. C'est de cette dernière région que la famille est originaire, mais on en trouve des représentants à Prague dès les années 1680. Les deux membres les plus importants sont Christoph (1655-1722) et son fils Kilian Ignaz (1689-1751). S'opposant au goût français, dont le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-dientzenhofer/#i_88900

DUFOURNY LÉON (1754-1818)

  • Écrit par 
  • Christopher Drew ARMSTRONG
  •  • 1 283 mots

Fils d'un marchand de tissus parisien qui fit fortune en investissant dans une forge au début de la guerre de Sept Ans, Léon Dufourny bénéficia du patrimoine familial pour se livrer à ses recherches architecturales avec une liberté quasi absolue durant toute sa vie. Il occupa une position importante dans les milieux artistiques parisiens au début du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-dufourny/#i_88900

EHRENSVÄRD CARL AUGUST comte (1745-1800)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 256 mots

Architecte et dessinateur suédois. Fils d'amiral, amiral lui-même, C. A. Ehrensvärd se forme comme dessinateur auprès du peintre suédois Elias Martin. Surtout, il consacre à l'étude de l'architecture un séjour en Italie (1780-1782), au cours duquel il élabore des théories sur les rapports de l'architecture et du climat, qui sont « fonctionnalistes » par avance. La découverte de l'architecture dori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-august-ehrensvard/#i_88900

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le XVIIIe siècle georgien »  : […] Le xviii e  siècle coïncide avec la diffusion du style georgien ; celui-ci apparaît à Williamsburg devenue la nouvelle capitale de la Virginie en 1699. Trois bâtiments principaux structurent le centre de la ville : le collège de William and Mary (1695-1702), le capitole et le palais (1706-1720). Ils se caractérisent par leur axialité, par des comb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_88900

FIGUEROA LES

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 350 mots

On peut, grâce aux Figueroa, famille d'architectes espagnols, suivre, à Séville, l'épanouissement de l'art baroque puis le passage au classicisme. Leonardo (Utiel, 1650 env.-Séville, 1730) est le plus connu des Figueroa. Installé à Séville dès avant 1675, il dirige la construction de l'hôpital des Venerables Sacerdotes (1687 à 1697), dont le patio séduit par la clarté de sa composition. On décèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-figueroa/#i_88900

FISCHER JOHANN MICHAEL (1692-1766)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 752 mots
  •  • 2 médias

Le Bavarois Johann Michael Fischer fut l'un des architectes allemands les plus productifs et les plus originaux du xviii e  siècle. Fils d'un maître maçon d'une petite bourgade proche de Ratisbonne, on le trouve à Munich en 1718, après qu'il eut travaillé en Moravie. Il s'établit définitivement dans cette ville, où il est maître maçon en 1723. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-michael-fischer/#i_88900

FISCHER VON ERLACH JOHANN BERNHARD (1656-1723)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 461 mots
  •  • 1 média

Salué de son vivant même comme l'artiste en qui s'incarnait la renaissance de l'art allemand, Fischer von Erlach reste le grand architecte de la Vienne triomphante, au tournant des xvii e et xviii e siècles. Son père était un sculpteur de Graz, et il reçut sa première formation également comme s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-bernhard-fischer-von-erlach/#i_88900

FOLIE, architecture

  • Écrit par 
  • Cariss BEAUNE
  •  • 584 mots
  •  • 1 média

Dans la seconde moitié du xviii e  siècle, la folie désigne une maison de plaisance que se faisaient construire l'aristocrate, le financier ou l'actrice, généralement aux alentours de Paris. Elle répondait dans sa destination et dans sa conception à un caprice de courtisan, qui se faisait un jeu de bâtir l'une de ces maisons dans un laps de temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folie-architecture/#i_88900

FONTANA CARLO (1634-1714)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 394 mots
  •  • 1 média

Dans la Rome de la fin du xvii e et du début du xviii e  siècle, Carlo Fontana occupe une place qui n'est pas sans rappeler celle d'un Jules Hardouin-Mansart en France ; c'est l'autorité suprême en matière de monuments, le chef d'un atelier important, celui entre les mains de qui toutes les affai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-fontana/#i_88900

FORTIFICATIONS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 5 535 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les profils terrassés »  : […] L'introduction de la poudre en Occident n'entraîne pas de changements immédiats dans l'architecture militaire. Les boulets de pierre que lancent les premières bouches à feu n'entament pas l'escarpe d'Orléans (1428), n'ébrèchent que légèrement celle de Constantinople (1453). Mais le boulet de fonte triomphe de toutes les fortifications existantes. L'artillerie de Charles VIII en fait une brutale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortifications/#i_88900

GABRIEL ANGE JACQUES (1698-1782)

  • Écrit par 
  • Michel GALLET
  •  • 3 691 mots
  •  • 2 médias

Si l'un des mérites principaux de l'architecture réside en l'adaptation raisonnée de l'édifice à sa destination et à son site, l'œuvre d'Ange Jacques Gabriel peut être tenue pour exemplaire. La place Louis-XV, l'École militaire , les résidences royales, l'Opéra de Versailles ont proposé à cet architecte français autant de programmes divers qu'il faut considérer tour à tour pour apprécier la manièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ange-jacques-gabriel/#i_88900

GABRIEL JACQUES III JULES (1667-1742)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 329 mots

Élève et parent de Jules Hardouin-Mansart, père de l'illustre Ange Jacques, l'architecte Jacques Gabriel est communément désigné sous le nom de Jacques III et par certains historiens sous celui de Jacques V. Il accomplit une carrière rapide et brillante : contrôleur des Bâtiments du roi en 1687, membre de l'Académie d'architecture en 1699, premier ingénieur des Ponts et Chaussées en 1716, premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-iii-jules-gabriel/#i_88900

GALICE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 3 522 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'art baroque »  : […] Ce type d'homme trouva son meilleur représentant en José de Vega y Verdugo, comte de Alba Real, aristocrate raffiné, passionné d'architecture, qui connaissait personnellement l'Italie. Placé à la tête de la fabrique en 1658, il conçut un plan d'ensemble pour transformer la cathédrale, jugée « indécente » à cause de sa vétusté. Il exposa ses idées dans un précieux rapport, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galice/#i_88900

GIBBS JAMES (1682-1754)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 673 mots
  •  • 1 média

Parmi les architectes anglais de son temps, James Gibbs est l'un des moins soumis à la stricte observance des canons palladiens. Moins inspiré que Nicholas Hawksmoor, il sait cependant élaborer un style très personnel qui se réfère à la fois à la grande tradition locale de Wren et aux exemples de l'architecture italienne des xvi e et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-gibbs/#i_88900

GILLY DAVID (1748-1808) & FRIEDRICH (1772-1800)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 336 mots

Architectes allemands, descendants de huguenots, David Gilly et son fils Friedrich introduisirent et développèrent en Prusse les principes d'un néo-classicisme rigoureux puisé à la source de la Grèce antique. David, directeur des travaux de Poméranie (1779) donne les plans des ports de Swinemünde et de Kolberg, les plans d'une église et d'un pont à Swinemünde, d'hôpitaux et de moulins dans de peti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilly-david-et-friedrich/#i_88900

GLACIÈRE, architecture

  • Écrit par 
  • Christophe MORIN
  •  • 2 679 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les glacières-fabriques »  : […] Dans la seconde moitié du xviii e  siècle apparaît un édicule original lié à l'avènement du jardin irrégulier en France : la glacière-fabrique. En effet, jusqu'alors, l'intégration de ce bâtiment d'utilité dans le cadre du jardin régulier était rendue difficile par le critère de convenance, cher aux théoriciens de l'architecture, qui imposait qu'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciere-architecture/#i_88900

GONDOIN JACQUES (1737-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 561 mots

La célébrité de Gondoin, dont la carrière d'architecte officiel fut brillante, repose sur un seul édifice, incomparable il est vrai : l'École de chirurgie de Paris (actuelle École de médecine), édifiée entre 1769 et 1775. Élève du théoricien Blondel, Gondoin remporte un deuxième prix à l'Académie d'architecture en 1758. Pensionnaire à l'Académie de France à Rome, il prolonge son absence par un voy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-gondoin/#i_88900

HAWKSMOOR NICHOLAS (1661-1736)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 714 mots
  •  • 2 médias

Architecte anglais. Élève puis assistant de Wren, Nicholas Hawksmoor devint le collaborateur du mondain Vanbrugh. Il apparaît cependant comme l'une des personnalités les plus originales de la période baroque anglaise, créateur de bâtiments déconcertants où ses contemporains ne virent souvent qu'« un fouillis d'éléments incompatibles ». Héritier de la virtuosité technique de Wren, il emprunta aux c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicholas-hawksmoor/#i_88900

HÉRÉ DE CORNY EMMANUEL (1705-1763)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 610 mots

Élève de Germain Boffrand, qu'il avait connu lors des travaux de ce maître en Lorraine, le Nancéien Héré fut le principal architecte de Stanislas Leszczyński, roi de Pologne et duc de Lorraine, qui était animé d'une frénésie de bâtir égale à celle des plus puissants souverains de l'époque. Sur les conseils vigilants de Stanislas qui suit de très près tous les travaux, Emmanuel Héré crée à Lunévill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-here-de-corny/#i_88900

HEURTIER JEAN-FRANÇOIS (1739-1822)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 204 mots

Après une carrière modeste aux armées comme dessinateur de plans puis comme aide de camp, Heurtier, dont les aptitudes à l'architecture se révélaient, entra dans l'atelier parisien de J. Legeay et remporta le premier prix d'architecture en 1764. À son retour de Rome (1770), il est nommé inspecteur à Versailles où il donnera les plans du théâtre de la ville (1776) et ceux des bâtiments de la sous-i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-heurtier/#i_88900

HILDEBRANDT JOHANN LUKAS VON (1668-1745)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 378 mots

Une génération sépare Hildebrandt et Fischer von Erlach, moins par l'effet de l'âge (Hildebrandt n'est le cadet de Fischer que d'une dizaine d'années) qu'en vertu d'une différence très profonde d'orientation stylistique. Hildebrandt naît à Gênes, séjourne autour de 1690 à Rome auprès de Carlo Fontana et ne s'installe à Vienne que dans les toutes dernières années du xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-lukas-von-hildebrandt/#i_88900

HÔTEL DE VILLE

  • Écrit par 
  • Pascal LIÉVAUX-SENEZ
  •  • 3 691 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un exemple : la France »  : […] En France, par manque d'argent ou de volonté politique, les édiles se contentèrent d'abord d'installations improvisées. Il faut attendre la fin du xv e  siècle et surtout le xvi e  siècle pour que se réalisent quelques entreprises d'envergure telles que Compiègne, Saumur, Beaugency et surtout Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotel-de-ville/#i_88900

HURTADO FRANCISCO (1669-1725)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 238 mots

Architecte et sculpteur andalou ; sa première œuvre d'architecture — précédée de quelques retables — combine un camarín , ou chapelle développée en arrière d'une abside, avec un mausolée. Il s'agit du camarín de Nuestra Señora de la Victoria à Málaga, élevé au-dessus du monument funéraire des comtes de Buenavista (1693). L'essentiel de l'activité de Francisco Hurtado se dével […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-hurtado/#i_88900

INDUSTRIELLE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON
  • , Universalis
  •  • 4 844 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La proto-industrie : un bâti d'emprunt »  : […] Une contrainte pèse sur l'établissement industriel de l'âge classique : avoir à proximité une source d'énergie hydraulique, seule disponible à l'époque, et des matières premières. Les deux activités essentielles de l'Europe industrielle des Temps modernes, la métallurgie et le textile, sont étroitement dépendantes de ces nécessités : la « grosse forge » s'installe donc en pleine forêt, près d'un b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-industrielle/#i_88900

IXNARD PIERRE-MICHEL D' (1723-1795)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 118 mots

Architecte nîmois ayant suivi Jean-Nicolas Servandoni à Stuttgart, Pierre-Michel d'Ixnard introduit le néo-classicisme dans l'Allemagne du Sud-Ouest, avec l'église de Sankt-Blasien (1768-1783) en Forêt-Noire, ou l'église de Buchau. Il intervient dans de nombreux châteaux : Hechingen, Königseggwald (Wurtemberg), Meersburg, il dessine les projets du palais des Électeurs de Trèves à Coblence (réalisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-michel-d-ixnard/#i_88900

JARDIN HENRI NICOLAS (1720-1799)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 121 mots

Grand Prix d'architecture (1741), il séjourne à Rome puis est appelé à la cour de Danemark (de 1754 à 1771) où il introduit le néo-classicisme dans des décors intérieurs (salle à manger du comte de Molkte à Copenhague) et surtout dans l'édifice majeur de la Frederikskirke, inspirée du Panthéon, et pour laquelle Ange Jacques Gabriel avait donné des dessins. Partisan des thèses de Marc-Antoine Laugi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-nicolas-jardin/#i_88900

JOHN SOANE, LE RÊVE DE L'ARCHITECTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 991 mots

Architecte parmi les plus réputés de son époque en Grande-Bretagne, John Soane (1753-1837) est un des créateurs de formes les plus originaux du néo-classicisme. Ses archives, ses dessins et ses maquettes sont conservés à Londres, par le musée qu'il créa dans sa propre maison (qui abritait également son agence), Lincoln Inn's Field, au sein de la City, et légué par lui à la nation britannique. L'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-soane-le-reve-de-l-architecte/#i_88900

JUVARA FILIPPO (1676-1736)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 488 mots
  •  • 1 média

Né dans une famille d'orfèvres de Messine, Filippo Juvara apprend ce métier tout en se préparant à la vie ecclésiastique et se fait connaître par une série de gravures représentant les fêtes de Messine organisées pour le couronnement du roi Philippe V. Il quitte ensuite la Sicile pour Rome, où il entreprend des études d'architecture sous la direction de Carlo Fontana. Couronné par l'Académie, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-juvara/#i_88900

KNOBELSDORFF GEORG WENCESLAS VON (1699-1753)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 330 mots
  •  • 1 média

Architecte allemand. D'origine nobiliaire, Knobelsdorff fut d'abord officier, mais quitta l'armée en 1729 pour se consacrer à la peinture. Il se lie au prince Frédéric, le futur Frédéric le Grand, grâce auquel il fait le voyage d'Italie (1736-1737). À son retour, il s'adonne à l'architecture et travaille au château de Rheinberg, résidence du prince. Celui-ci, devenu roi en 1740, le nomme en 1742 s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-wenceslas-von-knobelsdorff/#i_88900

LA GUÊPIÈRE LOUIS PHILIPPE DE (1715-1773)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 244 mots

Élève de son oncle Jacques de La Guêpière (auteur du pavillon de la Ménagerie de Sceaux), puis de Jacques-François Blondel, La Guêpière est un des principaux architectes français fixés en Allemagne au xviii e siècle. Directeur des bâtiments du duc de Wurtemberg en 1752, il est chargé des travaux de la Nouvelle Résidence de Stuttgart, commencée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-philippe-de-la-guepiere/#i_88900

LANGHANS KARL GOTTHARD (1732-1808)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 76 mots

Architecte allemand, il travaille en Silésie (théâtre de Breslau), voyage en Italie, en France et en Angleterre, avant de s'installer à Berlin où il devient directeur des bâtiments publics de Prusse. Il y introduit l'architecture néo-grecque avec la célèbre porte de Brandenburg (1789-1791) très inspirée des Propylées de l'Acropole d'Athènes et construit plusieurs salles de spectacle à Berlin, Pots […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-gotthard-langhans/#i_88900

LASSURANCE LES

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 471 mots

Architecte de l'agence de Jules Hardouin-Mansart, Pierre Cailleteau dit Lassurance (1655 env.-1724) fit une brillante carrière dans l'architecture privée, révélant à Paris le « grand goût » versaillais. Membre de l'Académie (1699), architecte du roi et contrôleur de ses bâtiments, Lassurance semble avoir été très tôt honoré d'un crédit qui en fit l'émule de Robert de Cotte ou de Germain Boffrand. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lassurance/#i_88900

LATROBE BENJAMIN HENRY (1764-1820)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 254 mots

Architecte américain d'origine anglaise, Latrobe est le premier grand représentant américain d'un style auquel se mesurera toute l'architecture moderne, soit pour le contester radicalement, soit pour l'englober et le « dépasser » : le néo-classicisme ou, plus précisément, le « classicisme romantique ». Né en Angleterre, où Latrobe a reçu sa formation architecturale, ce « style » marque l'avènement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-henry-latrobe/#i_88900

LAUGIER MARC-ANTOINE (1713-1769)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 972 mots

Sans fausser les perspectives, mais en simplifiant, on peut dire que le siècle des Lumières a connu deux grands théoriciens de l'architecture, en France : le père Laugier et Jacques-François Blondel. Tandis que ce dernier poursuivait, non sans nuances, la tradition classique du Grand Siècle, fondée sur un vitruvianisme rationalisé, Laugier ouvrait la voie aux innovations, définissant certains trai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-antoine-laugier/#i_88900

LECAMUS DE MÉZIÈRES NICOLAS (1721-apr. 1793)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 90 mots

Architecte expert-bourgeois de Paris, il est un des meilleurs spécialistes de la charpente de son époque. En 1763, il entreprend la Halle au Blé exemple abouti de l'architecture utilitaire. Esprit curieux, il publie deux ouvrages très remarqués et complémentaires : en 1780 Le Génie de l'architecture ou l'analogie de cet art avec nos sensations (inspiré par la philosophie sen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-lecamus-de-mezieres/#i_88900

LEDOUX CLAUDE NICOLAS (1736-1806)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 2 334 mots
  •  • 1 média

Architecte visionnaire, grand constructeur, urbaniste et dessinateur, philosophe et poète de la théorie architecturale, Ledoux domine la scène artistique française, de la fin du règne de Louis XV à 1804 – date de la parution de son livre : L'Architecture considérée sous le rapport de l'art, des mœurs et de la législation . S'il faut un génie à l'architecture de l'époque de Go […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-nicolas-ledoux/#i_88900

LEGEAY JEAN-LAURENT (actif entre 1732 et 1786)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 125 mots

Architecte et dessinateur. Après avoir obtenu le Grand Prix d'architecture, il séjourne à Rome de 1737 à 1742, gravant de nombreuses vues de la ville. Appelé à Berlin (plans de Sainte-Hedwige en 1747), il devient Premier architecte du roi de Prusse, travaillant à Sans-Souci et créant le parc baroque de Schwerin. Après un séjour à Londres, où il fréquente Chambers, il publie ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-laurent-legeay/#i_88900

LE PÈRE JEAN-BAPTISTE (1761-1844)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 190 mots

Architecte français dont les activités ont marqué l'Empire et la Restauration. Jean-Baptiste Le Père, ingénieur autant qu'architecte, de tempérament aventureux, commença très jeune à voyager, à Saint-Domingue d'abord où il construisit pour divers particuliers (1787), puis à Constantinople où il établit une fonderie de canons (1796). Le Père, qui avait parcouru la Turquie, la Dalmatie et l'Italie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-le-pere/#i_88900

LEQUEU JEAN-JACQUES (1757-1826)

  • Écrit par 
  • Christopher Drew ARMSTRONG
  •  • 1 165 mots

Presque tous les renseignements que l'on possède sur la vie et l'œuvre de l'architecte Jean-Jacques Lequeu proviennent de sa propre collection de papiers et de dessins, qu'il a donnée à la Bibliothèque royale en 1825 et qui est actuellement conservée au cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale de France. Ce fonds a subi plusieurs altérations assez radicales depuis son entrée à la Biblioth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-lequeu/#i_88900

LEQUEUX MICHEL JOSEPH (1753-1786)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 257 mots

Élaborée en moins de dix années, dotée d'une forte unité, encore présente à nos yeux à l'exception d'un édifice, l'œuvre raffinée de Michel Lequeux domine l'architecture lilloise de la fin du xviii e siècle. Esprit novateur, formé à Lille puis à Paris, pratiquant un art résolument moderne, il a doté sa ville de quelques beaux édifices qui, loin d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-joseph-lequeux/#i_88900

LIGURIE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX, 
  • Giovanna TERMINIELLO ROTONDI
  •  • 2 787 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sculpture et architecture »  : […] L'évolution de la sculpture est comparable aux transformations de la peinture ; les formes maniéristes du Cinquecento se transmirent dans les œuvres de dynasties de sculpteurs, les Carlone et les Orsolino, jusqu'à ce que la venue, en 1661, du Français Pierre Puget importe le nouveau ton du baroque romain. La même année, un sculpteur génois, Filippo Parodi, revient de Rome, riche d'influences bern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligurie/#i_88900

LISBOA ANTONIO FRANCISCO, dit ALEIJADINHO (1738 env.-1814)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 542 mots

Réputé le plus grand des artistes brésiliens, Antonio Francisco Lisboa a exercé ses talents dans la province de Minas Gerais, région montagneuse et désertique, soudainement devenue un Eldorado au début du xviii e siècle. L'Église elle-même, comme toutes les autres classes de la société, s'y était laissé gagner par la soif de l'or, et demandait à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-francisco-lisboa/#i_88900

LODOLI fra CARLO (1690-1761)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 475 mots

Le principe d'une rationalité architectonique réduite au pur présent de l'architecture est énoncé pour la première fois par un théoricien vénitien, le moine Carlo Lodoli. Ses conceptions demeurèrent dans le seul univers du discours, mais elles constituèrent un précédent théorique notable dans le débat que l'illuminisme développa autour des problèmes de l'architecture. Davantage remarqué pour son « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lodoli-fra-carlo/#i_88900

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le néo-classicisme »  : […] Pour trouver dans l'art lombard un accent vraiment nouveau et qui soit comparable à celui de la littérature scientifique et économique du xviii e  siècle, il faut attendre cependant les premières manifestations du néo-classicisme et les œuvres de jeunesse d'Andrea Appiani. Ce renouveau profond eut lieu en Lombardie et particulièrement à Milan sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_88900

LORRAINE

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • René TAVENEAUX
  •  • 7 575 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La Lorraine au siècle des Lumières »  : […] La paix et l'indépendance, rétablies au traité de Ryswick en 1697, inaugurent pour la Lorraine une ère de prospérité et de brillante floraison intellectuelle. Des souverains « éclairés », tels Léopold I er (1697-1729), Stanislas Leszczyński (1737-1766), achèvent la rationalisation de l'ordre institutionnel. La stabilité politique, l'ouverture des frontières sur les march […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorraine/#i_88900

LOUIS NICOLAS dit VICTOR (1731-1800)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 383 mots

Grand Prix de Rome en 1755, Victor Louis séjourne à Rome de 1756 à 1759. En 1765, il voyage en Pologne où il effectue des travaux au château royal. En 1767-1768, il procède à l'aménagement du pourtour du chœur de la cathédrale de Chartres et à divers travaux dans des églises de Metz puis édifie en 1771 l'hôtel de l'Intendance à Besançon. Appelé à Bordeaux par le maréchal de Richelieu, il y constru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-nicolas-dit-victor/#i_88900

MEISSONNIER JUSTE-AURÈLE (1695-1750)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 331 mots

Né à Turin de père provençal, Meissonnier vint très tôt à Paris. En 1724 il est admis à la maîtrise comme orfèvre du roi travaillant aux Gobelins, et dès 1726 il succède aux Berain comme dessinateur de la chambre et du cabinet du roi. L'examen systématique des dessins datés de Meissonnier permet de saisir l'évolution de son style. En 1725 les « gardes d'épées d'or pour les présens du mariage du Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juste-aurele-meissonnier/#i_88900

MILIZIA FRANCESCO (1725-1798)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 522 mots

Théoricien italien de l'architecture. Après avoir accompli des études irrégulières à Padoue, puis à Naples (où il fréquenta les cours de philosophie de l'abbé Genovesi), Milizia s'établit à Rome en 1761 ; il entre alors en relation avec la société d'artistes et d'écrivains que domine la personnalité de J. J. Winckelmann ; sous l'influence de R. Mengs, notamment, il se convertit à l'esthétique néo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-milizia/#i_88900

MIQUE RICHARD (1728-1794)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 657 mots
  •  • 1 média

Issu d'une famille d'architectes lorrains qui travaillent pour leur duc, à Nancy et à Lunéville, Richard Mique fait son apprentissage à Strasbourg, avant de venir étudier à Paris, chez J. F. Blondel. La protection de Stanislas Leszczyński, roi de Pologne et duc de Lorraine, lui vaut d'être nommé, dès 1762, ingénieur des Ponts et Chaussées de Lorraine et Barrois. À la mort d'Emmanuel Héré, Mique, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-mique/#i_88900

MONASTIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 8 280 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Abbayes baroques en Autriche et en Allemagne du Sud »  : […] Les abbayes baroques de l'Autriche et de l'Allemagne du Sud occupent une place à part dans l'architecture européenne. Sans doute sont-elles dues au grand élan constructeur provoqué par la Contre-Réforme, mais il ne faut pas les confondre avec les établissements des Jésuites, qui sont loin d'avoir laissé dans l'art une empreinte aussi considérable. Les plus impressionnantes sont situées au bord du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-monastique/#i_88900

MUSÉE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 11 420 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Trésors, collections, musées »  : […] Les premiers rassemblements historiques d'objets précieux furent, en Occident comme en Égypte ou en Chine, les trésors des temples, constitués d'offrandes remises aux dieux en reconnaissance de leurs bienfaits, et les trésors funéraires. La pinacothèque des Propylées à Athènes, qui contenait, selon le témoignage de Pausanias, des tableaux de Polygnote, était certes un lieu public, mais investi d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee/#i_88900

NASH JOHN (1752-1835)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 257 mots
  •  • 4 médias

Étrange destinée que celle de John Nash qui devint sur le tard l'architecte favori du régent (futur George IV), puis connut la disgrâce, marqua profondément le paysage urbain de la capitale anglaise, mais fut l'objet d'acerbes critiques et dont l'œuvre disparate et inspirée divise encore les historiens. Quoique exactement contemporain de Soane, Nash est en fait un homme du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-nash/#i_88900

NÉO-CLASSICISME, arts

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 8 099 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Composantes d'un style »  : […] Par néo-classicisme, on désigne le mouvement du goût et du style, de portée internationale, qui apparaît dans la seconde moitié du xviii e  siècle, culmine pendant la période napoléonienne (style Empire) et exerce ensuite une influence décroissante qui marquera pourtant le style officiel de plusieurs pays, particulièrement l'Amérique du Nord (Gree […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-classicisme-arts/#i_88900

NEUMANN BALTHASAR (1687-1753)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 1 870 mots
  •  • 2 médias

En 1723 arrive à Paris un jeune architecte allemand, inconnu. Il vient soumettre à Robert de Cotte et Germain Boffrand, artistes dont la gloire rayonne sur toute l'Europe, les plans qu'il a contribué à établir pour la construction d'un nouveau palais destiné au prince-évêque de Würzburg. Reçu avec condescendance par l'un, amabilité par l'autre, il repart au bout de quelques mois. Ce sera le seul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balthasar-neumann/#i_88900

OPPENORD ou OPPENORDT GILLES MARIE (1672-1742)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 444 mots

Fils d'un ébéniste du roi, d'origine hollandaise, Gilles Marie Oppenord dut au milieu d'artisans protégés par le roi et logés au Louvre dont il faisait partie de recevoir une formation très complète. Envoyé à Rome, il fit un grand nombre de dessins d'après l'antique et d'après des édifices de Bernin et de Borromini, mais aussi, fait plus rare à une époque où les artistes s'intéressaient à Rome ava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oppenord-oppenordt/#i_88900

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Raison, histoire et modernité : la crise du système classique des ordres »  : […] Le système classique des ordres repose sur une fiction, la coïncidence des ordres et du beau naturel ; au xviii e  siècle, cette fiction est passée au crible de la raison, tandis que l'archéologie et l'histoire démontrent le caractère transitoire de ces formes. Déjà, au xvii e  siècle, certains th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_88900

ORNEMANISTES

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 2 572 mots

Dans le chapitre « L'ornemaniste comme inventeur »  : […] Selon Perrault, Watelet ou Quatremère de Quincy, c'est d'abord en architecture qu'on se sert d'ornements, parties essentielles de la décoration, éléments distinctifs des ordres. L'ornemaniste aura donc des prétentions architecturales, même s'il n'est pas architecte lui-même. Les critiques adressées aux projets architecturaux de Gilles Marie Oppenord et de Juste Aurèle Meissonnier – deux orneman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornemanistes/#i_88900

PAINE JAMES (1717-1789)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 106 mots

Architecte britannique, Paine poursuit la tradition britannique d'un palladianisme orné proche de W. Kent, sans être influencé par le renouveau de l'architecture grecque. Il bâtit de nombreuses demeures aristocratiques à la campagne : Mansion House à Doncaster (1745), Wardour Castle (1770), travaille à Kedleston (achevé par Robert Adam) et publie ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-paine/#i_88900

PALLADIANISME, tendance architecturale

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 1 001 mots
  •  • 3 médias

L'interrogation sur l'Antiquité qui s'effectue au xviii e siècle à travers l'architecture de Palladio (1508-1580) est sans doute la première forme d'anticomanie sensible à une certaine idée de l'architecture grecque. L'expression palladianisme rend compte d'une tendance de l'architecture occidentale, généralisée du xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palladianisme-tendance-architecturale/#i_88900

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La ville des Lumières »  : […] En 1677, Louis XIV a fixé sa résidence à Versailles dont il fait en 1682 le siège du gouvernement, dédoublant ainsi la capitale. La « Ville » (Paris) s'oppose alors à la « Cour ». Paris, resté capitale religieuse, intellectuelle, scientifique et artistique de renom mondial, va accroître encore son prestige au siècle des Lumières, en opposition au hiératisme officiel de Versailles. Le goût de la sp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_88900

PÂRIS PIERRE ADRIEN (1745-1819)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 877 mots

Né à Besançon, où son père exerce la profession de géomètre, architecte et maître de chantier, Pierre Adrien Pâris suit celui-ci en Suisse où le prince évêque de Bâle l'appelle pour s'occuper des travaux d'embellissement de son château (1750). Nommé directeur des bâtiments de la principauté (1767), Pâris ne quittera plus Porrentruy, la résidence des évêques de Bâle, et c'est lui qui formera son fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-adrien-paris/#i_88900

PATTE PIERRE (1723-1814)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 125 mots

Architecte et théoricien, Pierre Patte, élève de Boffrand, a pris une part considérable aux discussions sur l'architecture et l'urbanisme de son temps par ses très nombreux ouvrages : Monuments érigés en France à la gloire de Louis XV (1764), Mémoire sur les objets les plus importants de l'architecture (1769), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-patte/#i_88900

PERCIER CHARLES (1764-1838) & FONTAINE PIERRE FRANÇOIS (1762-1853)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 886 mots
  •  • 1 média

L'amitié des deux architectes Percier et Fontaine, favoris des Bonaparte, date de leurs années d'études passées dans les ateliers des meilleurs architectes de la fin du xviii e  siècle. Après des débuts modestes chez A. F. Peyre, Pâris et Chalgrin, Percier et Fontaine s'imposent par leur talent dans les classes de l'Académie royale (Fontaine chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percier-et-fontaine/#i_88900

PERRONET JEAN-RODOLPHE (1708-1794)

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 958 mots

Fondateur et directeur de l'École des ponts et chaussées, Jean-Rodolphe Perronet est aussi le plus grand constructeur d'ouvrages d'art français du xviii e  siècle. Par la réputation qu'il acquiert au cours de sa longue carrière comme par la multiplicité de ses centres d'intérêt, il apparaît comme une des figures phares de la profession d'ingénieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-rodolphe-perronet/#i_88900

PETITOT ENNEMOND-ALEXANDRE (1727-1801)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 149 mots

Fils d'un architecte de Lyon, où il travaille pour Soufflot, il remporte le Grand Prix de 1745 et, pendant son séjour à Rome, dessine des fantaisies architecturales proches de Piranèse. Créateur de formes bizarres, Petitot aime mêler dans ses gravures les éléments naturels au vocabulaire architectural ( Suite des vases, publiée en 1764), non sans humour comme pour la célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ennemond-alexandre-petitot/#i_88900

PEYRE MARIE-JOSEPH (1730-1785)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 110 mots

Élève de Jean-Laurent Legeay et de Jacques-François Blondel, Grand Prix d'architecture en 1751, il participe d'une tendance aux volumes géométriques et aux proportions colossales de la première génération du néo-classicisme, l'obsession archéologique en moins. Il construit à Paris l'hôtel Leprêtre de Neubourg (1762, détruit), marqué par Palladio, le Théâtre français [actuel Odéon] (de 1767 à 1782 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-joseph-peyre/#i_88900

PIÉMONT

  • Écrit par 
  • Andreina GRISERI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 4 918 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du rococo au XXe siècle »  : […] Le passage au xviii e  siècle est marqué en architecture par l'activité à Turin de Garove, de Bertola et de Plantery ; mais le rôle déterminant fut joué par Filippo Juvara (1676-1736), originaire de Messine, qui s'installa à Turin en 1714, après avoir étudié à Rome (1704-1710) ; plusieurs de ses dessins sont conservés à la Bibliothèque nationale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piemont/#i_88900

PIGAGE NICOLAS DE (1723-1796)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 99 mots

Architecte lorrain formé par Héré, il a séjourné à Paris, en Italie et en Angleterre, avant de diriger les bâtiments et les jardins de l'électeur palatin (1749), réalisant des travaux pour Mannheim et le parc de Schwetzingen, orné de fabriques (temples d'Apollon, de Mercure, de Minerve, maison de bains, mosquée turque) ainsi que théâtre du château (1752). À Benrath (près de Düsseldorf), il dessine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-de-pigage/#i_88900

PIRANÈSE (1720-1778)

  • Écrit par 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 2 195 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'architecte »  : […] Piranèse bénéficiait de la protection des Rezzonico, Vénitiens comme lui. Lorsque l'un d'eux devint pape sous le nom de Clément XIII, la fortune de l'artiste fut à son comble. C'est surtout à la demande des Rezzonico que Piranèse fut requis d'exercer ses talents d'architecte , particulièrement dans les années 1760-1770. Il donna des dessins pour l'aménagement des appartements pontificaux à Monte C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piranese/#i_88900

PÖPPELMANN MATTHÄUS DANIEL (1662-1736)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 427 mots
  •  • 2 médias

Les ambitions d'Auguste le Fort, qui monte sur le trône de Saxe en 1694, si elles n'eurent pas toujours politiquement d'heureux effets, aboutirent du moins à faire de Dresde, dans les premières décennies du xviii e  siècle, un grand centre artistique et une capitale monumentale. Le souverain trouva, pour mettre à exécution ses projets, quelques ho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthaus-daniel-poppelmann/#i_88900

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Renaissance et baroque »  : […] La peinture de thèmes religieux continua par la suite à subir l'influence flamande, et nombreux furent les achats de panneaux faits en Flandres où le comptoir portugais, transféré de Bruges à Anvers en 1499, connaissait le développement le plus grand grâce à l'afflux des marchandises venant de l'Orient. Frère Carlos et Francisco Henriques sont deux peintres flamands venus s'installer au Portugal, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_88900

POYET BERNARD (1742-1824)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 272 mots

Élève de Charles De Wailly, Poyet remporte, en 1768, le second prix d'architecture avec un projet de théâtre et obtient un brevet pour le séjour à l'Académie de France à Rome. À son retour d'Italie, il est nommé architecte du duc d'Orléans, et construit successivement les écuries de la rue Saint-Thomas-du-Louvre (1773), la maison des Enfants d'Orléans, rue de Bellechasse (1778), l'hôtel d'Antoine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-poyet/#i_88900

PRANDTAUER JAKOB (1660-1726)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 378 mots

Dans la génération d'architectes qui éclôt en Autriche à la fin du xvii e  siècle et vient affirmer la renaissance d'un art germanique, Jakob Prandtauer occupe une place aussi importante, par l'ampleur de ses réalisations comme par l'originalité de son talent, que Hildebrandt ou Fischer von Erlach. Il importe cependant de souligner une différence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jakob-prandtauer/#i_88900

QUARENGHI GIACOMO (1744-1817)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Le refus de Catherine II de réaliser les projets de Charles Louis Clérisseau, peu après, d'ailleurs, que l'architecte Vallin de La Mothe eut quitté Saint-Pétersbourg, est à l'origine d'un ralentissement momentané de l'influence française dans l'activité artistique russe de la seconde moitié du xviii e  siècle. La tsarine, qui a déjà fait appel à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-quarenghi/#i_88900

RASTRELLI LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 337 mots
  •  • 4 médias

Italiens d'origine, les deux Bartolomeo Rastrelli, le père et le fils, sont devenus par adoption des artistes russes. Le père naît en 1675 à Florence et meurt en 1744 à Saint-Pétersbourg ; le fils, né en 1700 à Paris, meurt lui aussi à Saint-Pétersbourg en 1771. C'est à 1716 que remonte l'installation de la famille en Russie. Pierre le Grand et ses successeurs, désireux de faire de leur État une m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rastrelli/#i_88900

RATIONALISTE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis AVRIL
  •  • 4 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Aux origines de l'idée »  : […] Dans son discours de réception à l'Académie française, Fénelon (1651-1715) employait, pour traiter des beautés du discours, une métaphore architecturale annonciatrice des commandements de l'architecture rationaliste : « Il ne faut admettre dans un édifice aucune partie destinée au seul ornement, mais visant toujours aux belles proportions, on doit tourner en ornement toutes les parties nécessaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-rationaliste/#i_88900

RAYMOND JEAN ARMAND (1742-1811)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 304 mots

Élève de J. F. Blondel et de Soufflot, le Toulousain Raymond remporta le premier prix d'architecture en 1766. Prolongeant son séjour à Rome par un long voyage à travers toute l'Italie (1769-1776), il étudia particulièrement les œuvres de Palladio. De retour en France, il partage son temps entre Paris et la province et, attaché depuis 1776 à son Midi natal, il est nommé architecte des États du Lang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-armand-raymond/#i_88900

RIBERA PEDRO DE (1681-1742)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 355 mots
  •  • 2 médias

Architecte espagnol qui appartient à la catégorie des « fous délirants » dénoncés par le néo-classicisme. On condamnait ainsi la liberté dans la création et le caractère proprement espagnol de celui qui fut le grand architecte madrilène du xviii e  siècle, par opposition aux architectes étrangers pratiquant à la cour un art international. Formé d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-de-ribera/#i_88900

RINALDI ANTONIO (1710 env.-1790)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 711 mots

Né vers 1709 dans une famille noble du sud de l'Italie, Antonio Rinaldi fit ses classes auprès de l'un des plus grands architectes de son temps, Luigi Vanvitelli (1700-1773), et participa sous sa direction à la construction de plusieurs édifices : le palais colossal des rois de Naples à Caserte, le monastère Sant'Agostino à Rome ainsi que l'église du monastère Santa Magdalena à Pesaro. Pendant l'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-rinaldi/#i_88900

ROCOCO

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • François H. DOWLEY, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 21 053 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Les deux premiers tiers du xviii e  siècle permettent-ils d'observer, en architecture, des phénomènes que l'on puisse mettre en parallèle avec ceux que l'on a notés dans les domaines des arts décoratifs, de la peinture et de la sculpture ? La rocaille est un système de décoration qui ne paraît pas impliquer un parti architectural déterminé ; il fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rococo/#i_88900

ROCOCO FLAMAND

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 232 mots

Le goût flamand pour l'ornement, qui s'est exprimé avec magnificence dans le baroque, a permis également une belle floraison du style rocaille, moins d'ailleurs dans l'architecture religieuse que dans l'architecture civile. Anvers reçoit les beaux édifices de Van Baurscheit le Jeune, le meilleur architecte de la période. Gand, où ont œuvré deux artistes de grande valeur, David t'Kint (1705-1770) e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rococo-flamand/#i_88900

RODRÍGUEZ VENTURA (1717-1785)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 463 mots

Architecte comme son père, Ventura Rodríguez effectua sa formation sur les chantiers royaux, d'abord au château d'Aranjuez, sous la direction de l'ingénieur militaire français Étienne Marchand (1731), puis au Palais royal de Madrid, sous celle des architectes italiens Juvara et Sacchetti, à partir de 1735. Influencé par ces derniers, il s'initia à la grande architecture romaine de Bernin. Un premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ventura-rodriguez/#i_88900

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La sculpture et l'architecture »  : […] On n'a guère parlé jusqu'ici que de la peinture, ne citant que quelques sculptures. L'époque romantique produisit cependant des œuvres retentissantes dans ce domaine, telles que le Roland furieux (Salon de 1831, Louvre) de Jehan Duseigneur (1808-1866). Mais les vraies réussites, comme les chefs-d'œuvre de Rude et de Barye, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_88900

ROME, CAPITALE ARTISTIQUE AU XVIIIe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 626 mots

1701 Un décret du pape Clément XI interdit l'exportation des statues, bronzes et gemmes, afin de protéger le patrimoine antique des États pontificaux. Un autre décret, en 1704, protégera les stucs, les mosaïques, les documents et les inscriptions. Cela n'empêchera pas la vente, tout au long du siècle, de collections formées par les grandes familles romaines : Giustinian […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-capitale-artistique-au-xviiie-siecle-reperes-chronologiques/#i_88900

RONDELET JEAN-BAPTISTE (1743-1829)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 239 mots

Fils d'un entrepreneur de bâtiments lyonnais, Rondelet vient étudier, en 1763, l'architecture à Paris chez J. F. Blondel. Dessinateur dans l'agence de Soufflot (1770), Rondelet participe à la construction de l'église Sainte-Geneviève, l'actuel Panthéon, dont les hardiesses techniques défraient la chronique de l'époque. Véritable technicien du bâtiment, esprit scientifique, Rondelet défend les conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-rondelet/#i_88900

ROSSI CARLO (1775-1849)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

Russe d'adoption, Carlo (ou Karl Ivanovitch) Rossi fait partie de la dernière génération des grands architectes néo-classiques de Saint-Pétersbourg ; sous les règnes d'Alexandre I er (1801-1825) et de Nicolas I er (1825-1855), et aux côtés de l'architecte russe Stassov et de Ricard de Montferrand, architecte d'origine française auteur de la cathé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-rossi/#i_88900

SAINT-PÉTERSBOURG, anc. LENINGRAD

  • Écrit par 
  • Elena Matveïevna DOROCHINSKAÏA, 
  • Richard Antony FRENCH, 
  • Grigory IOFFE, 
  • Mary McAULEY
  • , Universalis
  •  • 5 486 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le temps de la splendeur »  : […] À l'origine, le style architectural de la ville, illustré par la cathédrale de la forteresse Pierre-et-Paul ou le palais d'Été, était, bien qu'élégant, assez sobre. Au milieu du xviii e  siècle, les architectes Bartolomeo Rastrelli, Savva Tchevakinsky et Vassili Stassov, qui travaillaient dans le style baroque russe, alliant des lignes précises, v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-petersbourg-leningrad/#i_88900

SALVI NICOLA (1687-1751)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 125 mots

Peintre de formation, Nicola Salvi, architecte du début du xviii e  siècle, donna l'un des ultimes chefs-d'œuvre du baroque romain en dessinant, en 1732, la fontaine de Trevi à laquelle il travailla toute sa vie. La même année, il participa au concours pour la façade de Saint-Jean-de-Latran. Membre de l'Académie de Saint-Luc en 1733, il entra à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicola-salvi/#i_88900

SANFELICE FERDINANDO (1675-1748)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 150 mots

Architecte napolitain appartenant à la nouvelle génération du baroque local (le barochetto ), Sanfelice a été l'élève du peintre Solimena. Membre de l'aristocratie, c'est pour elle qu'il construit de nombreux palais ou édifices religieux à Naples (Santa Maria Succurre Miseris et l'église de la Nunzitella) et à Pontecorvo (Santa Maria delle Periclitani). Adaptant la typologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinando-sanfelice/#i_88900

SANTOS DE CARVALHO EUGENIO DOS (1711-1760)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 91 mots

Après le tremblement de terre de Lisbonne en 1755, Dos Santos fut chargé par le marquis de Pombal de la reconstruction de la capitale, sous la responsabilité de l'ingénieur Manuel de Maia. La régularité de son plan quadrillé, aux rues à angle droit, inspiré d'une base navale anglaise de Minorque, l'austérité de ses immeubles d'habitation uniformes, avec locaux commerciaux au rez-de-chaussée, l'ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenio-dos-santos-de-carvalho/#i_88900

SCHLÜTER ANDREAS (1660 env.-1714)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 284 mots

Sculpteur et architecte allemand, Schlüter fut actif surtout à Berlin, où il se fixa au plus tard en 1694, sans doute appelé par l'électeur Frédéric III (devenu en 1701 roi de Prusse sous le nom de Frédéric I er ). Probablement originaire de Dantzig, il avait auparavant travaillé à Varsovie, mais sa formation reste obscure. À Berlin, où il exerça de 1702 à 1704 la charge d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreas-schluter/#i_88900

SCHÖNBRUNN CHÂTEAU DE

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 489 mots
  •  • 4 médias

Cette résidence impériale , si proche de Vienne qu'elle compte à présent comme un monument de la capitale, est à la fois un musée, un palais de réception et le logement de nombreux fonctionnaires (mille deux cents personnes en 1971). L'histoire en est relativement simple : après la victoire décisive sur les Turcs en 1683, l'empereur Léopold voulut posséder un palais aussi prestigieux que Versaille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateau-de-schonbrunn/#i_88900

SERVANDONI JEAN-NICOLAS (1695-1766)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 639 mots

Né à Florence, de père français, Jean-Nicolas Servandoni a eu une carrière exceptionnelle, tant par la variété et l'étendue de ses talents que par la diversité des lieux où ils se sont exercés. Élève, à Rome, de Pannini pour la peinture et de Rossi pour l'architecture et la décoration, c'est à Lisbonne qu'il se fait connaître par ses décors pour l'opéra italien. Mais c'est à Paris, où il se fixe d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-nicolas-servandoni/#i_88900

SOANE sir JOHN (1753-1837)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 244 mots
  •  • 1 média

L'architecte anglais Soane appartient à la catégorie des artistes qui découragent toute tentative de classification. Par sa longue carrière, la diversité de ses sources et la coexistence de tendances divergentes dans l'ensemble de son œuvre, il a déconcerté l'analyse formelle, celle d'Emil Kaufmann par exemple. Ce dernier, tout en stigmatisant les contradictions entre la théorie et la pratique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soane-sir-john/#i_88900

SOUFFLOT JACQUES GERMAIN (1713-1780)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 577 mots

Ce fils d'avocat, né à Irancy (Yonne), est, avec son contemporain et ami Ange-Jacques Gabriel, l'un des plus grands architectes d'une époque fertile en grands artistes sur laquelle les historiens de l'art se sont tout particulièrement penchés au début de la décennie quatre-vingt (A. Braham, The Architecture of the French Enlightment , Londres, 1980, trad. franç., Paris, 1982  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-germain-soufflot/#i_88900

TESSIN LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 362 mots
  •  • 1 média

La famille suédoise des Tessin offre un cas d'exceptionnelle ascension sociale. Nicodème I er Tessin (1615-1681) est un architecte, son fils Nicomède II (1654-1728) aussi et son petit-fils Charles-Gustave (1695-1770) devient un grand personnage, diplomate et ministre, tout en restant un amateur d'art fort éclairé. Nicodème I er est l'auteur de pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-tessin/#i_88900

THÉÂTRE OCCIDENTAL - De la salle de spectacle au monument urbain

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 5 080 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théâtromanie, mutation sociale et mimétisme formel »  : […] Dans l'histoire générale du spectacle, le xviii e  siècle occupe une place charnière : celle d'une époque qui, en se référant à l'histoire (la Grèce, Rome), élève au rang d'institution permanente l'activité théâtrale, auparavant rituelle, sporadique, nomade ou réservée à certaines couches de la société, et totalement diffuse aujourd'hui. Tandis qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-de-la-salle-de-spectacle-au-monument-urbain/#i_88900

TOMÉ LES

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 135 mots

Famille d'architectes et de sculpteurs baroques espagnols, qui apparaît au début du xviii e siècle. Narciso Tomé travaille en 1715, avec ses frères et son père Antonio, à la façade de l'université de Valladolid. Le souvenir de Narciso (mort en 1742) s'attache surtout au Transparente de la cathédrale de Tolède (1721-1732), l'œuvre la plus étonnant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-tome/#i_88900

TRIESTE, ville néo-classique

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 1 626 mots

Dans le jardin lapidaire de l'antique colline de San Giusto qui domine le port de Trieste, un reposoir en forme de cella abrite le cénotaphe élevé à la mémoire de Winckelmann, œuvre d'un élève de Canova. Trieste connut dans l'Europe des Lumières un instant de célébrité, en 1768, au moment de l'assassinat du fondateur de l'histoire de l'art comme discipline moderne, véritabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trieste-ville-neo-classique/#i_88900

VALADIER GIUSEPPE (1762-1839)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 423 mots

L'architecture néo-classique italienne possède deux représentants importants, Giuseppe Valadier et Giacomo Quarenghi. Mais, tandis que Quarenghi s'illustrera avant tout en Russie, Valadier demeure fidèle à Rome, sa ville natale. Architecte au service des États pontificaux, Valadier est nommé directeur des travaux publics en 1810, et devient le principal responsable de l'architecture religieuse et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-valadier/#i_88900

VAN BAURSCHEIT JEAN-PIERRE, dit LE JEUNE (1699-1768)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 260 mots

Fils du sculpteur du même nom (1669-1728), Van Baurscheit reçoit d'abord sa formation dans l'atelier de son père : il sera l'auteur, en 1740, d'un Christ en pierre et d'un autel pour la cathédrale d'Anvers, ainsi que des confessionnaux de l'église Saint-Pierre à Turnhout. En 1728, il se consacre à l'architecture (premières œuvres en Zélande à Flessingue et Middelburg). À partir de 1737, il reçoit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-van-baurscheit/#i_88900

VANBRUGH sir JOHN (1664-1726)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 780 mots
  •  • 1 média

Personnage déconcertant par la multiplicité de ses activités. Très lié à la haute société anglaise, Vanbrugh œuvra dans le climat de la Restauration du temps de la reine Anne. En étroite collaboration avec Hawksmoor, il poussa à leurs extrêmes conséquences les propositions baroques de l'art de Wren. Sa puissance créative fut à l'origine de majestueuses compositions qui trouvent leur expression dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanbrugh-sir-john/#i_88900

VANVITELLI LUIGI (1700-1773)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Fils de Gaspard van Wittel, peintre hollandais fixé en Italie (d'où l'italianisation de leur nom), Luigi Vanvitelli se destine d'abord à la peinture. On connaît de lui des fresques dans l'abside de l'église du Suffragio à Viterbe, à Rome, et dans la chapelle des reliques à Santa Cecilia in Trastevere, un tableau à l'huile dans la même chapelle, des cartons pour des mosaïques de Saint-Pierre. Il fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-vanvitelli/#i_88900

VERLY FRANÇOIS (1760-1822)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 516 mots

Cet architecte, né à Lille, est ignoré des historiens de l'art. Son importance n'est pourtant pas négligeable, mais le sort a voulu que ses grands projets n'aient pas été exécutés et que ses œuvres réalisées aient été détruites ou défigurées (cf. J.-Y. Duthoy, « Un architecte néo-classique : F. Verly », in Revue belge d'architecture et d'histoire de l'art , t. XLI, 1972). Fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-verly/#i_88900

VICENTE DE OLIVEIRA MATEUS (1710-1786)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 84 mots

Élève de Federico Ludovici, Vicente de Oliveira, l'un des meilleurs représentants du style rococo portugais, commença la reconstruction de l'église du Carmel à Lisbonne (détruite par le tremblement de terre de 1755), et, en collaboration avec R. Manuel dos Santos, édifia la basilique d'Estrela, inspirée de Saint-Pierre de Rome (1779-1780). Son chef-d'œuvre demeure le palais de Queluz (1747-1752), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mateus-vicente-de-oliveira/#i_88900

VILLA, histoire

  • Écrit par 
  • André CHASTEL, 
  • Robert FOLZ, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 2 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Après Palladio »  : […] C'est au xviii e  siècle que la villa, c'est-à-dire la demeure de plaisance, redevient un thème majeur de l'architecture. Elle doit une fois de plus son succès à la recherche d'une compensation à l'épuisante vie urbaine, dans une « Arcadie » qui associe l'architecture à l'innocence des mœurs ou au calme de l'étude. En Italie même, il s'agit moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villa-histoire/#i_88900

VILLANUEVA JUAN DE (1739-1811)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 118 mots

Né à Madrid d'un père sculpteur, il reçut sa formation à Rome (1759-1764). Successivement architecte de la communauté monastique de l'Escorial (1768), architecte principal des palais royaux (1789), directeur de l'Académie de Saint-Ferdinand (1792). Il fut le principal représentant du néo-classicisme en Espagne. Son style se définit dans trois « maisons des champs » princières : deux aux abords de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-villanueva/#i_88900

VITTONE BERNARDO (1704 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots

Architecte italien, né en 1704 à Turin, mort le 19 octobre 1770 à Turin. Bernardo Antonio Vittone fait des études de peinture à Rome. De retour à Turin en 1733, il étudie les dernières œuvres de l'architecte Filippo Juvarra en cours de construction. En 1737, il publie le traité de Guarino Guarini, Architettura civile . Figure majeure de l'éphémère floraison de l'architecture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-vittone/#i_88900

VORONIKHINE ANDREÏ NIKIFOROVITCH (1759-1814)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 325 mots

Serf du comte Stroganov, Andreï Voronikhine est envoyé par celui-ci étudier l'architecture à Moscou, dans l'agence de V. I. Bajenov (1777). Amateur éclairé et grand voyageur, ce prince est aussi un mécène qui permet à Voronikhine d'accompagner son fils et son précepteur dans un voyage à travers l'Europe (1784-1790). Affranchi en 1786, Voronikhine revient avec des connaissances solides, non seuleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-nikiforovitch-voronikhine/#i_88900

WELSCH MAXIMILIAN VON (1671-1745)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 660 mots

Architecte allemand. Originaire de Kronach en Franconie, Maximilian von Welsch reçoit à Bamberg une formation d'ingénieur militaire qui le mène au grade de général. En 1704, il entre au service du prince-archevêque de Mayence, l'archichancelier d'Empire Lothar Franz von Schönborn (1655-1729), et il s'établit définitivement dans cette ville. Comme Balthazar Neumann, qui fut également au service de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximilian-von-welsch/#i_88900

WIES ÉGLISE DE LA

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 396 mots
  •  • 2 médias

De toutes les églises de pèlerinage qui furent construites entre 1700 et 1770 en Allemagne du Sud, celle de la Wies passe à juste titre pour l'une des plus réussies et des plus belles. Elle est l'œuvre des frères Zimmermann, Johann Baptist, le peintre (1680-1758), et Dominikus, l'architecte (1685-1766), et marque pratiquement le point d'arrivée et la conclusion, triomphale il faut dire, de leur ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-de-la-wies/#i_88900

WOOD L'AINÉ JOHN(1704 env.-1754)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 256 mots

Architecte et urbaniste anglais, né vers 1704 dans le Yorkshire ( ?), mort le 23 mai 1754 à Bath, dans le Somerset. Après avoir participé à la construction de l'ensemble Cavendish-Harley à Londres, John Wood s'installe en 1727 à Bath où il réalise son premier grand projet urbain : les promenades nord et sud (1728). C'est lui qui fixera le nouveau visage de la ville d'eau : Queen Square (1728-1735) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-ier-wood/#i_88900

WOOD LE JEUNE JOHN(1728-1781)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 125 mots

Poursuivant l'œuvre de son père John Wood l’Aîné, John Wood le Jeune se consacre au développement de Bath. Il termine le Circus, relié par Brock Street au Royal Crescent (1768), sa création urbaine la plus célèbre. Sachant utiliser la pente du terrain et le site bien dégagé, il regroupe les maisons particulières, les unifiant en une même façade en demi-cercle et rythmant ce vaste ensemble monument […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wood-le-jeune/#i_88900

WYATT JAMES (1746-1813)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 392 mots

Architecte anglais né le 3 août 1746 à Burton Constable, dans le Staffordshire, mort le 4 septembre 1813 près de Marlborough, dans le Wiltshire. En 1762, James Wyatt part pour l'Italie où il restera six ans. À son retour en Angleterre, il conçoit le Pantheon de Londres (inauguré en 1772, il sera démoli plus tard), un bâtiment néo-classique s'inspirant de la basilique Sainte- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-wyatt/#i_88900

ZAKHAROV ANDREÏAN DIMITRIEVITCH (1761-1811)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 426 mots

Élève de l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où des maîtres français et italiens transmettent les préceptes d'un néo-classicisme devenu international, Zakharov obtient une bourse d'étude à l'étranger qui lui permet de découvrir Rome et surtout Paris où, de 1782 à 1786, il fréquente assidûment l'atelier de Chalgrin. De retour à Saint-Pétersbourg, il participe (avec son compatriote Voroni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreian-dimitrievitch-zakharov/#i_88900

ZIMMERMANN DOMINIKUS (1685-1766)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 578 mots
  •  • 1 média

Stucateur et architecte allemand, Dominikus Zimmermann est le frère du stucateur et fresquiste Johann Baptist Zimmermann (1680-1756). Originaire de Wessobrunn, village de Haute-Bavière spécialisé dans le travail du stuc, il fut d'abord fabricant de retables et ne se tourna que tardivement vers l'architecture. Installé à Landsberg-sur-le-Lech en 1716, il y demeura jusqu'en 1753, date à laquelle il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominikus-zimmermann/#i_88900


Affichage 

Abbaye bénédictine d'Admont, Autriche

photographie

Johann Gotthard Hayberger et Josef Hueber, bibliothèque de l'abbaye bénédictine d'Admont, Autriche, 1735 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Abbaye de Saint-Gall

photographie

Façade de l'église de l'abbaye de Saint-Gall, devenue cathédrale en 1836, Suisse 1755-1768 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Amalienburg

photographie

Amalienburg, pavillon construit dans le parc du Nymphenburg, près de Munich Salon des Glaces Architecte : François de Cuvilliés 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Armatures du Panthéon, Paris

dessin

La disposition des armatures du Panthéon de Paris préfigure en 1770 celle d'une poutre en béton armé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Basilique de Nuestra Señora del Pilar, Saragosse

photographie

Basilique de Nuestra Señora del Pilar, Saragosse (Espagne) Architectes : Francisco Herrera le Jeune puis Ventura Rodríguez 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Blenheim Palace, 1

photographie

Blenheim Palace, Oxfordshire, le berceau des ducs de Marlborough, Grande-Bretagne 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Blenheim Palace, 2

photographie

Blenheim Palace, Oxfordshire (Grande-Bretagne) Architecte : Sir John Vanbrugh 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Canal de Nyhavn à Copenhague, Danemark

photographie

Bordé de maisons des XVIIe et XVIIIe siècles, le canal de Nyhavn a été percé dans les années 1670 pour permettre aux bateaux d'accoster au cœur de Copenhague (Danemark) 

Crédits : G. Sioen/ De Agostini

Afficher

Cathédrale Saint-Paul, Londres, déambulatoire

photographie

Vue intérieure de la cathédrale Saint-Paul, Londres Architecte : Christopher Wren 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Cénotaphe à Newton, É. L. Boullée

photographie

Étienne Louis Boullée, «Cénotaphe à Newton», 1784 Dessin à la plume, lavis, 40,2 cm × 65,3 cm Bibliothèque nationale de France, Paris 

Crédits : AKG

Afficher

Château de Peterhof, vue intérieure

photographie

La cage d'escalier du château de Peterhof, à Saint-Pétersbourg, dessinée par l'architecte italien Francesco Bartolomeo Rastrelli (1700-1771) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château de Queluz, Portugal

photographie

Façade sud et fontaine de Neptune, château de Queluz, Portugal Architecte : Mateus Vicente 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château de Schönbrunn

photographie

Façade du château de Schönbrunn ouvrant sur les jardins Environs de Vienne, Autriche 

Crédits : Shaun Egan/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Château de Schönbrunn, grande galerie

photographie

Château de Schönbrunn grande galerie Architecte : Nicolas Pacassi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Chiswick House, Middlesex

photographie

Chiswick House, Middlesex (Grande-Bretagne), façade orientale Architecte : Richard Boyle, comte de Burlington, 1720-1725 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Colonnes antiques

photographie

Colonnes antiques, planche d'architecture de Giovanni Battista Piranese 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

École militaire : plan selon le projet d'Ange Jacques Gabriel en 1751

dessin

Plan de l'École militaire selon le projet de 1751, qui sera modifié par la suite (d'après une estampedu musée Carnavalet, Paris 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Eglise de pèlerinage de la Wies

photographie

Eglise de pèlerinage de la Wies, Bavière Décor de Johann Baptist Zimmermann sur le thème du Jugement dernier Architecte : Dominikus Zimmermann 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Église de Steinhausen, Souabe

photographie

L' intérieur de l'église de pèlerinage de Steinhausen, Souabe, Allemagne 

Crédits : Robert Hallman, Bridgeman Images

Afficher

Église des Vierzehnheiligen, Allemagne

photographie

Église de pèlerinage des Vierzehnheiligen (Les Quatorze-Saints), près de Würzburg, Allemagne Architecte : Balthasar Neumann 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Église d'Ottobeuren

photographie

Abbaye d'Ottobeuren L'église Architecte : Johann Michael Fischer 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Église du Christ flagellé, Wies, vue intérieure

photographie

Intérieur de l'église du Christ flagellé, Wies (Haute-Bavière) Architecture: Dominikus Zimmermann; stucs et peintures: Johann Baptist Zimmermann; fresques: Johann Jakob Zeiller L'église fut consacrée en 1766 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Église du monastère d'Aldersbach, C. D. et E. Q. Asam

photographie

Cosmas Damian et Egid Quirin Asam, Église du monastère d'Aldersbach (Bavière), 1720 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Eglise Saint-Charles-Borromée, Vienne, J.Fischer von Erlach

photographie

Johann Fischer von Erlach, Église Saint-Charles-Borromée, Vienne, 1715-1737 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Hameau rustique

photographie

Hameau rustique, fabrique construite dans le parc de Versailles à proximité du Petit Trianon Architecte : Richard Mique, 1783-1787 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Home House, Portman Square, Londres

photographie

Home House, Portman Square, Londres, dessin Architecte : Robert Adam Home House est le siège de l'Institut Courtauld 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Hospice de San Fernando, Madrid

photographie

Portail de l'hospice de San Fernando (aujourd'hui Musée municipal), Madrid Architecte : Pedro de Ribera 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Intérieur de l'église d'Ottobeuren

photographie

Abbaye d'Ottobeuren Intérieur de l'église Architecte : Johann Michael Fischer 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Kenwood House

photographie

Kenwood House, Highgate, Londes La bibliothèque Architecte : Robert Adam 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

L'École militaire, Paris

photographie

L'École militaire, Paris Architecte : Jacques-Ange Gabriel 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Écuries de Tsarskoïe Selo

photographie

Les Écuries de Tsarskoïe Selo, dessin de Giacomo Quarenghi 

Crédits : Charles Plante Fine Art, Bridgeman Images

Afficher

Monticello, Charlottesville

photographie

Monticello, Charlottesville (États-Unis) Architecte : Thomas Jefferson 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Montpellier : le château d'eau de la promenade du Peyrou

photographie

Ce château d'eau (1768) est un édifice important de la promenade du Peyrou, qui fut aménagée par l'architecte Jean Antoine Giral aux XVIIe et XVIIIe siècles Il constitue le point d'arrivée de l'aqueduc, construit par Henri Pitot (1695-1771), qui était destiné à alimenter Montpellier en eau... 

Crédits : Diego Lezama Orezzoli/ Corbis

Afficher

Nancy : la place Stanislas

photographie

La place Royale (devenue place Stanislas en 1831) fut édifiée à Nancy entre 1752 et 1755 sur l'initiative du duc de Lorraine Stanislas Leszczynski, à la gloire et en l'honneur de son gendre Louis XV Il fit appel à l'architecte Emmanuel Héré, qui choisit de clore les quatre coins cardinaux de... 

Crédits : R. Reyren

Afficher

Opéra de Berlin

photographie

L'Opéra de Berlin Architecte : Georg Wenceslaus von Knobelsdorff, 1741-1743 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Pagode du parc de Kew, W. Chambers

photographie

William Chambers, Pagode du parc de Kew, Surrey, Grande-Bretagne 1757 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Palais des Vents à Jaipur

photographie

Le palais des Vents, à Jaipur, capitale de l'État de Rajasthan, dans le nord-ouest de l'Inde 

Crédits : Michael Busselle/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Palais et maisons de Rome

photographie

Palais et maisons de Rome, recueil de Charles Percier et Pierre François Fontaine, publié en 1798 Plume, encre et aquarelle sur papier 

Crédits : Charles Plante Fine Art, Bridgeman Images

Afficher

Palais Royal à Madrid

photographie

Le Palais Royal, à Madrid, reconstruit entre 1738 et 1764, marque symboliquement la rupture entre l'Espagne des Habsbourg et la nouvelle dynastie des Bourbons, imposée par Louis XIV en 1700 Au premier plan, les jardins d'hiver 

Crédits : Joe Cornish/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Porte Bab el-Mansour à Meknès, Maroc

photographie

La porte Bab el-Mansour, une des portes monumentales donnant accès à la médina et à la cité impériale de Meknès (Maroc) Dernière œuvre commandée par le sultan Moulay Isma'il, achevée en 1732, c'est l'une des plus belles portes d'Afrique du Nord 

Crédits : C. Sappa/ De Agostini

Afficher

Prison de Newgate

photographie

La prison de Newgate, dessin de George Dance 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Putto, Église du Christ flagellé, Wies

photographie

Putto ornant la chaire de l'église du Christ flagellé, Wies (Haute-Bavière) Architecture: Dominikus Zimmermann; stucs et peintures: Johann-Baptist Zimmermann 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Saint George in the East, Londres

photographie

Saint George in the East, Stepney, Londres Architecte : Nicholas Hawksmoor 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Saint Mary the Strand, Londres

photographie

Saint Mary the Strand, Londres Architecte : James Gibbs 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Salle du Trône, palais de Queluz

photographie

Salle du Trône, palais de Queluz (Portugal) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria del Rosario, Venise

photographie

Santa Maria del Rosario, Venise Architecte : Giorgio Massari 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Stourhead, Wiltshire

photographie

Stourhead, Wiltshire (Grande-Bretagne) Architecte : Colen Campbell, 1721 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Stowe, Buckinghamshire

photographie

Stowe, Buckinghamshire (Grande-Bretagne) : le pont palladien attribué à James Gibbs, 1742 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Strawberry Hill, la chambre Holbein

photographie

Strawberry Hill, Middlesex, Hertsfordshire (Grande-Bretagne), la chambre Holbein 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Strawberry Hill, le grand hall

photographie

Strawberry Hill, Middlesex Middlesex, Hertsfordshire (Grande-Bretagne), le grand hall 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Strawberry Hill, vue générale

photographie

Strawberry Hill, Middlesex, Hertsfordshire (Grande-Bretagne), vue générale 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Syon House

photographie

Syon House, Middlesex (Grande-Bretagne) Le salon rouge Architecte : Robert Adam 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Tsarskoïe Selo, façade

photographie

Tsarskoïe Selo, façade orientale du palais de Catherine II Architecte : Francesco Rastrelli 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Tsarskoïe Selo, grande galerie

photographie

Tsarskoïe Selo, palais de Catherine II, la grande galerie Architecte : Francesco Rastrelli 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Tsarskoïe Selo, salons

photographie

Tsarskoïe Selo, palais de Catherine II, portes en enfilade Architecte : Francesco Rastrelli 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Versailles, Chapelle royale

photographie

Chapelle royale, château de Versailles Architecte : Robert de Cotte 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Zwinger, D. Pöppelmann et B. Permoser

photographie

Daniel Pöppelmann et Balthasar Permoser, Zwinger, Dresde, 1711-1722 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Abbaye bénédictine d'Admont, Autriche
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Abbaye de Saint-Gall
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Amalienburg
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Armatures du Panthéon, Paris
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Basilique de Nuestra Señora del Pilar, Saragosse
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Blenheim Palace, 1
Crédits : Hulton Getty

photographie

Blenheim Palace, 2
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Canal de Nyhavn à Copenhague, Danemark
Crédits : G. Sioen/ De Agostini

photographie

Cathédrale Saint-Paul, Londres, déambulatoire
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cénotaphe à Newton, É. L. Boullée
Crédits : AKG

photographie

Château de Peterhof, vue intérieure
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château de Queluz, Portugal
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château de Schönbrunn
Crédits : Shaun Egan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Château de Schönbrunn, grande galerie
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Chiswick House, Middlesex
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Colonnes antiques
Crédits : Bridgeman Images

photographie

École militaire : plan selon le projet d'Ange Jacques Gabriel en 1751
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Eglise de pèlerinage de la Wies
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Église de Steinhausen, Souabe
Crédits : Robert Hallman, Bridgeman Images

photographie

Église des Vierzehnheiligen, Allemagne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Église d'Ottobeuren
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Église du Christ flagellé, Wies, vue intérieure
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Église du monastère d'Aldersbach, C. D. et E. Q. Asam
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Eglise Saint-Charles-Borromée, Vienne, J.Fischer von Erlach
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Hameau rustique
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Home House, Portman Square, Londres
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Hospice de San Fernando, Madrid
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Intérieur de l'église d'Ottobeuren
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Kenwood House
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

L'École militaire, Paris
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Écuries de Tsarskoïe Selo
Crédits : Charles Plante Fine Art, Bridgeman Images

photographie

Monticello, Charlottesville
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Montpellier : le château d'eau de la promenade du Peyrou
Crédits : Diego Lezama Orezzoli/ Corbis

photographie

Nancy : la place Stanislas
Crédits : R. Reyren

photographie

Opéra de Berlin
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Pagode du parc de Kew, W. Chambers
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Palais des Vents à Jaipur
Crédits : Michael Busselle/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Palais et maisons de Rome
Crédits : Charles Plante Fine Art, Bridgeman Images

photographie

Palais Royal à Madrid
Crédits : Joe Cornish/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Porte Bab el-Mansour à Meknès, Maroc
Crédits : C. Sappa/ De Agostini

photographie

Prison de Newgate
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Putto, Église du Christ flagellé, Wies
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Saint George in the East, Londres
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Saint Mary the Strand, Londres
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Salle du Trône, palais de Queluz
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santa Maria del Rosario, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Stourhead, Wiltshire
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Stowe, Buckinghamshire
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Strawberry Hill, la chambre Holbein
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Strawberry Hill, le grand hall
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Strawberry Hill, vue générale
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Syon House
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Tsarskoïe Selo, façade
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tsarskoïe Selo, grande galerie
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tsarskoïe Selo, salons
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Versailles, Chapelle royale
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Zwinger, D. Pöppelmann et B. Permoser
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie