RENAISSANCE ARCHITECTURE DE LA

ALBERTI LEON BATTISTA (1404-1472)

  • Écrit par 
  • Frédérique LEMERLE
  •  • 3 106 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Humanisme et architecture : le théoricien »  : […] Alberti a défini en théorie le nouvel idéal artistique de la Renaissance : son De pictura , rédigé en latin et traduit en italien par Alberti lui-même, qui le destinait aux artistes (la version italienne est d'ailleurs dédiée à Brunelleschi), exposait la théorie de la perspective qui venait de déclencher une révolution dans la peinture florentine. Dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-battista-alberti/#i_93837

ALESSI GALEAZZO (1512-1572)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 105 mots

Formé à Pérouse, puis à Rome dans l'entourage de Michel-Ange, Alessi introduisit l'architecture maniériste à Gênes et à Milan. Il donna une interprétation du plan central de Saint-Pierre de Rome en élevant Santa Maria di Carignano (1549). En construisant la sévère et monumentale Villa Cambiaso (1541-1548), il définit le style du palais génois pour la nouvelle rue (Strada Nuova) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galeazzo-alessi/#i_93837

AMADEO GIOVANNI ANTONIO (1447 env.-env. 1522)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 102 mots

Sculpteur et architecte, sensible à l'exemple de Filarète, Amadeo adapta la tradition décorative lombarde au répertoire de la Renaissance toscane. Il construisit la chapelle du Colleone à Bergame (1470) et succéda à Giovanni Solari à la direction des travaux du Duomo et de l'Ospedale Maggiore de Milan en 1481. Appelé plusieurs fois à la chartreuse de Pavie pour d'importants ouvrages de sculpture ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-antonio-amadeo/#i_93837

AMMANNATI BARTOLOMEO (1511-1592)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 317 mots
  •  • 3 médias

Après avoir été l'élève du sculpteur Baccio Bandinelli à Florence, Ammannati rejoint Jacopo Sansovino à Venise ; entre 1537 et 1540, il travaille avec lui à la Libreria Vecchia (reliefs de l'attique). Puis il part pour Padoue, où il sculpte notamment une statue colossale d' Hercule (1544), un portail avec Apollon et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolomeo-ammannati/#i_93837

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'architecture et la sculpture à Grenade »  : […] Le départ fut donné à Grenade, aussitôt après la Reconquête. Les Rois Catholiques marquèrent pour cette cité ardemment désirée une prédilection qui ne se démentit jamais. C'est là que la reine Isabelle reçut Colomb et lui accorda son appui. C'est également dans cette ville chère à leur cœur qu'elle et son mari voulurent reposer. Rapidement, les meilleurs artistes du royaume furent appelés. Enriqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_93837

ANDROUET DU CERCEAU JACQUES (1520-1586)

  • Écrit par 
  • Jean GUILLAUME
  •  • 968 mots

Jacques Androuet du Cerceau (appelé le plus souvent « Du Cerceau », dû au motif de l'enseigne de la boutique de son père qui était marchand de vin) fut à la fois un graveur, un dessinateur, un créateur d'ornements, un inventeur d'architectures réelles ou imaginaires et l'auteur du premier ouvrage consacré aux « plus excellents bâtiments » de la France. Son œuvre immense (1 700 gravures, 1 200 des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/androuet-du-cerceau-jacques-1520-1586/#i_93837

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « La Renaissance : vitalité, fantaisie et élégance (1530-1625) »  : […] On peut faire remonter la forte caractérisation stylistique de l'architecture anglaise au Moyen Âge et plus particulièrement à l'apogée du gothique. L'influence de la France avait été déterminante mais très vite les maîtres d'œuvre anglais établirent un style très particulier, dominé par une nette préférence pour les lignes horizontales. Au cours du xiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_93837

ANTHROPOMORPHIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 056 mots

De tout temps les architectes ont senti qu'il existait des affinités autres que d'usage entre les édifices et les hommes. La critique architecturale l'exprime confusément qui parle de l'ossature, des membres, de la tête ou de l'épiderme d'une construction. Mais cette impression diffuse a parfois suscité chez les architectes la volonté expresse d'établir des rapports analogiques entre les édifices […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-anthropomorphique/#i_93837

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 657 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le faux départ de la Renaissance »  : […] L'union réalisée par les États de la couronne d'Aragon avait donné à ce pays la prééminence politique, mais la direction effective appartint à la Catalogne, plus riche et plus dynamique. Cette situation se modifia au xv e  siècle, à la suite du déclin économique de Barcelone et de l'arrivée au pouvoir d'une dynastie d'origine castillane, celle des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aragon/#i_93837

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « À la recherche de rapports harmonieux »  : […] La beauté architecturale, Vitruve l'affirmait déjà, ne peut pas être l'addition de toute une série de beautés particulières. Il faut que des liens étroits, de nature presque organique, se tissent entre les différentes dimensions de l'œuvre, entre le choix des matériaux et la structure, entre le plan et la façade, entre les détails ornementaux et le jeu des masses bâties. Cette harmonie complexe, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-notions-essentielles/#i_93837

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'âge classique et la tradition vitruvienne »  : […] La rupture entraînée par la Renaissance n'est pas que théorique. En même temps que l'on redécouvre Vitruve s'affirme en effet une nouvelle figure d'architecte-humaniste dont un Filippo Brunelleschi (1377-1446) constitue l'une des premières incarnations. L'auteur de la coupole de la cathédrale de Florence se pense en effet comme un intellectuel fondamentalement différent des autres acteurs de la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-sciences-et-techniques/#i_93837

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 573 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Renaissance et Temps modernes »  : […] L'autonomie de l'architecte face aux différentes professions du bâtiment est le résultat d'une lente évolution, amorcée au xv e siècle en Italie et qui se poursuit jusqu'à la fin de l'Ancien Régime en France : deux époques déterminantes de l'histoire du monde occidental, où la réflexion sur le rôle de l'individu dans la société, et plus préciséme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-l-architecte/#i_93837

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

À côté des impératifs esthétiques et techniques, les problèmes d'usage occupent une place importante au sein de la discipline architecturale. Constitutive de l'espace urbain, présente en des points névralgiques du territoire qu'elle contribue à structurer, l'architecture possède une portée sociale qui transcende les spécificités de telle ou telle commande ; elle est inséparable d'une prise en com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-societe/#i_93837

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Brique et pierre

  • Écrit par 
  • Josiane SARTRE
  •  • 4 582 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'épanouissement du style « brique et pierre » à la Renaissance »  : […] 15 28 marque une rupture dans l'histoire de l'architecture polychrome française. À cette date commençaient à Fontainebleau les travaux de l'aile septentrionale de la cour du Cheval blanc : murs de pierre non appareillée couverts d'un enduit et ossature de brique, parti inverse du « brique et pierre », employé pour la première fois à notre connaissance en France et que nous appellerons le style […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-brique-et-pierre/#i_93837

L'ART DE LA RENAISSANCE EN FRANCE (H. Zerner)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 1 858 mots

L'Art de la Renaissance en France (Flammarion, 1996) offre une démonstration de véritable histoire de l'art, qui ne quitte pas d'une semelle l'examen des œuvres elles-mêmes et des rares documents d'archives subsistants. C'est un travail de réflexion approfondie qui est ici proposé. Plutôt que de proposer un panorama complet de l'art de la Renaissance en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-de-la-renaissance-en-france/#i_93837

BEER GEORG (1527 env.-1600)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 115 mots

Avant de devenir l'architecte en chef du duc Louis de Wurtemberg (1576), Georg Beer travailla probablement en Hesse et dans le Neuburg. À Stuttgart, il construisit le nouveau Lusthaus (1581-1593), l'un des édifices les plus significatifs de la Renaissance en Allemagne méridionale. Sur ses dessins furent également élevés, entre 1589 et 1593, le château de chasse d'Hirsau et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-beer/#i_93837

BIARD LES

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 352 mots

Famille d'architectes et de sculpteurs actifs au xvi e  siècle et au début du xvii e . Colin Biard (1460-1516) serait l'oncle de Pierre I er Biard. Il commence sa carrière en organisant des décors de fêtes. On le retrouve sur le chantier du château d'Amboise (1495-1496) , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-biard/#i_93837

BOMARZO

  • Écrit par 
  • Christian BONNEFOI
  •  • 1 041 mots
  •  • 1 média

Le jardin Bomarzo de Vicino Orsini, duc de Bomarzo, situé entre Rome et Orvieto, dans la région d'Étrurie, longtemps laissé à l'abandon et ignoré, fut découvert par les surréalistes. Il demeure un mystère de l'architecture de la Renaissance. Une dédicace gravée au nom du cardinal Madruccio (propriétaire d'une villa dans les monts Cimini) permet de le situer vers 1561, date précoce pour un jardin q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bomarzo/#i_93837

BOYTAC ou BOITAC DIOGO (actif entre 1490 et 1525)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 150 mots

D'origine française, semble-t-il, venu peut-être du Languedoc, Boytac est par son style l'un des architectes les plus portugais. Chargé par le roi Manuel de voûter la nef de l'église de Jésus à Setúbal en 1495, il imagine de robustes colonnes torses formées de trois tores enroulés en spirale. Avec les frères Diogo et Francisco Arruda, il est un des créateurs du style manuélin, qui est pour le Port […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boytac-boitac/#i_93837

BRAMANTE (1444-1514)

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 2 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Architecte en Lombardie »  : […] Bramante fit ses premières expériences architecturales en Lombardie, avec le sanctuaire de la Pitié, et l'église contiguë de Sainte-Marie près San Satiro. Dans le sanctuaire de la Pitié, remontant au ix e siècle, l'architecte garda la structure originale, dissimulant simplement la partie basse – en forme de croix grecque – par une base circulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bramante/#i_93837

BRUNELLESCHI FILIPPO (1377-1446)

  • Écrit par 
  • Gian-Carlo ARGAN
  •  • 2 145 mots
  •  • 6 médias

Ses contemporains, le rédacteur anonyme de sa biographie et Leon Battista Alberti, considéraient le Florentin Brunelleschi comme le premier artiste « moderne » : celui qui rompt la tradition pour retourner aux sources gréco-romaines où il puise une vigueur créatrice. En fondant une technique nouvelle sur l'étude de l'art antique, Brunelleschi a montré que la culture humaniste, loin d'être seulemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-brunelleschi/#i_93837

BULLANT JEAN (1520 env.-1578)

  • Écrit par 
  • Yves PAUWELS
  •  • 950 mots

À la Renaissance, Jean Bullant est, avec Philibert Delorme et Pierre Lescot, le troisième acteur de l'introduction en France des formes classiques. Issu d'une famille de maçons, il se forma au langage de l'architecture à l'antique grâce à la lecture du Quarto Libro , partie du traité de Sebastiano Serlio, dont l'influence fut capitale en France à cette époque. Il compléta cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bullant/#i_93837

BUONTALENTI BERNARDO (1536-1608)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 423 mots

Protégé par le duc Cosme de Médicis, Bernardo Buontalenti apprend d'abord la peinture avec Vasari. « S'il avait dans sa jeunesse étudié les arts autant que la science des fortifications, à laquelle il a consacré beaucoup de temps, écrit l'historien, il aurait atteint un degré de perfection stupéfiant. » C'est en effet comme ingénieur que Buontalenti part pour le sud de l'Italie, en 1556, après avo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-buontalenti/#i_93837

BUSTAMANTE BARTOLOMÉ DE (1500 env.-1570)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 87 mots

Originaire de la région de Santander, Bartolomé de Bustamante travailla surtout en Andalousie où il introduisit, en réaction contre les excès de l'art plateresque, un style sévère d'inspiration florentine. Outre sa contribution à l'hôpital de Afuera de Tolède (1553), il faut citer de lui l'église San Esteban de Murcie (1506) et l'église paroissiale de Carabaña (1528). Pour les jésuites, Bustamante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolome-de-bustamante/#i_93837

CASTILHO JOÃO DE (actif entre 1515 et 1552)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 128 mots

Architecte espagnol. Peut-être originaire de Biscaye, Jo ao de Castilho fait toute sa carrière au Portugal. Il succède à Boytac sur le chantier des Jerónimos de Belém en 1517 et termine l'église, le cloître et les bâtiments conventuels dans le style plateresque. Il achève également le portail sud qui se distingue par la richesse de son décor. À deux reprises, et surtout de 1533 à sa mort, il trava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joao-de-castilho/#i_93837

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le style plateresque »  : […] C'est dans le domaine de l'architecture que l'originalité de la Castille fut la plus grande. Jusqu'à l'ouverture du chantier de l'Escorial, le génie local y fit preuve d'une étonnante vigueur. Alors que, dans la construction religieuse, le style gothique allait se maintenir, durant une bonne partie du xvi e  siècle, sur des chantiers aussi importa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_93837

CATALOGNE

  • Écrit par 
  • Mathilde BENSOUSSAN, 
  • Christian CAMPS, 
  • John COROMINAS, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean MOLAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 22 411 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'échec de la Renaissance »  : […] À la fin du xv e siècle, les Rois Catholiques substituèrent l'unité d'un État moderne à la pluralité des royaumes qui avaient constitué le cadre de la vie médiévale dans la péninsule Ibérique. La Catalogne y perdit son autonomie, qui avait été une des sources de sa puissance et de son expansion, sans bénéficier en contrepartie des importantes ric […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/#i_93837

CLASSIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 4 854 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Petite rétrospective sémantique »  : […] Chef-d'œuvre de l'architecture classique pour Anthony Blunt, le château de Maisons par François Mansart est considéré par Emil Kaufmann comme exemplaire du système de composition baroque. Par extensions successives et inverses, le champ sémantique des deux adjectifs a fini par interférer, s'emboîter, voire se recouvrir. Aussi pour contrôler cette polysémie foisonnante, il convient d'abord, comme p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-classique/#i_93837

CODUSSI MAURO (1440-1504)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 115 mots

Originaire de Bergame, Mauro Codussi fut l'un des premiers architectes de la Renaissance vénitienne. Dès la construction de San Michele in Isola (1468), il proposa une interprétation cohérente des principes albertiens qu'il développa à San Zaccharia (1480), à Santa Maria Formosa (1492) et à San Giovanni Crisostomo (1497) ainsi qu'à la Scuola San Giovanni Evangelista. Il dessina les Procuratie Vecc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauro-codussi/#i_93837

COLOSSAL, art et architecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 3 271 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le colossal en architecture »  : […] Par extension, le mot colossal a été appliqué au domaine architectural. Vers 1514, Bramante semble avoir inventé l'ordre colossal pour sa propre maison de Rome : une ordonnance de hautes et imposantes colonnes qui embrasse plusieurs niveaux d'habitation et unifie la façade par la puissance de son rythme et de ses proportions. L'ordonnance colossale connut un grand succès dans l'architecture du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colossal-art-et-architecture/#i_93837

COVARRUBIAS ALONSO DE (1488-1570)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 192 mots
  •  • 1 média

Décorateur et architecte espagnol, Covarrubias commence d'abord une carrière d'ornemaniste plateresque en utilisant un répertoire d'arabesques et de grotesques emprunté à la Renaissance italienne. Son intervention est signalée à Sigüenza (chapelle de Santa Librada), à Tolède (façade, escalier et patio de l'hôpital de Santa Cruz, dessinés par Egas) et à Guadalajara. À partir de 1534, il fait davant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-de-covarrubias/#i_93837

CRONACA SIMONE DEL POLLAIOLO dit IL (1457-1508)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 103 mots

Après un séjour à Rome (1480-1483), Cronaca revint à Florence où se déroula toute son activité. Interprète de la tradition du Quattrocento, il poursuivit les travaux du palais Strozzi dès 1494 (corniche et cortile), construisit le palais Horne (après 1489) et réalisa sur les dessins de Giuliano da Sangallo, la sacristie de Santo Spirito (1492). En 1495, il fut chargé des restaurations de Santa Mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cronaca-simone-del-pollaiolo-dit-il/#i_93837

DELLA PORTA GIACOMO (1533 env.-1602)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 321 mots
  •  • 1 média

Élève et disciple de Vignole, l'architecte romain d'origine gênoise Giacomo Della Porta a eu le soin de terminer quelques-unes des œuvres majeures de Michel-Ange : le palais Farnèse, le dôme de Saint-Pierre (en collaboration avec Domenico Fontana) et le palais des Sénateurs, sur la place du Capitole. Le travail accompli au Dôme en moins de deux ans (1588-1589) représente un tour de force technique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-della-porta/#i_93837

DELORME PHILIBERT (1514-1570)

  • Écrit par 
  • Françoise BOUDON
  •  • 4 219 mots
  •  • 1 média

Delorme – dont on orthographie le nom de plusieurs façons et souvent de l'Orme, à l'exemple de Philibert lui-même – a spectaculairement occupé le devant de la scène de son vivant ; mort, il n'a cessé d'accaparer les esprits. La trajectoire de sa fortune critique – encore mal étudiée – indique clairement la place de cet artiste puissant dans l'histoire de l'architecture française. Pour Fréart de C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philibert-delorme/#i_93837

DOMENICO DA CORTONE dit LE BOCCADOR (1470 env.-env. 1549)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 122 mots

Formé peut-être par Giuliano da Sangallo à Florence, Domenico fut amené en France par Charles VIII, en 1495. Valet de chambre d'Anne de Bretagne (1507), faiseur de chasteaux et menuisier , il semble avoir travaillé d'abord à des ouvrages de sculpture et à des projets de décorations éphémères. Maître des œuvres de maçonnerie à part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-da-cortone/#i_93837

DUBRŒUCQ ou DU BRŒUCQ JACQUES (av. 1510-1584)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots

Architecte et sculpteur des anciens Pays-Bas. Jacques Dubrœucq est probablement né à Saint-Omer, mais il travaille à Mons à partir de 1539. On ignore la formation artistique qu'il a pu recevoir, mais l'analyse de son langage architectural indique qu'il a dû visiter l'Italie, en particulier Rome, avant 1539 ; elle montre également l'influence de Fontainebleau. Deux œuvres sculpturales lui sont attr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dubroeucq-du-broeucq/#i_93837

EGCKL WILLEM (mort en 1588)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 96 mots

Architecte de la cour de Bavière au temps du duc Albert V, Willem Egckl avait succédé dans cette charge à Heinrich Schöttl. À la résidence de Munich il construisit l'aile de l' Antiquarium (1569-1571) : de ce bâtiment composé de trois galeries superposées, il ne reste que le rez-de-chaussée, inspiré des cryptoportiques romains, avec une voûte en berceau surbaissé dont les gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-egckl/#i_93837

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Métamorphoses de l'édifice et de la ville »  : […] L'apothéose du demi-dieu a lieu dans une église métamorphosée par un décor de tentures, de flambeaux, d'emblèmes funèbres, de peintures et d'armoiries, qui aboutit au xvii e  siècle, à Rome et à Paris, à la dissimulation complète de la structure. Pour les grandes cérémonies du rituel politico-religieux, l'église est de même « déguisée », notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_93837

ERRARD DE BAR-LE-DUC JEAN (1554-1610)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 212 mots

Auteur du premier traité français consacré à la fortification bastionnée, La Fortification réduicte en art et démontrée, publié en 1600, cet ingénieur militaire travailla aux fortifications du Nord ; Jean Errard de Bar-le-Duc modifia celles de Doullens, Montreuil, Sedan et construisit les citadelles d'Amiens et de Verdun. Errard est surtout connu pour son œuvre de théoricien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-errard-de-bar-le-duc/#i_93837

ESCALIER

  • Écrit par 
  • Jean GUILLAUME
  •  • 1 920 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Importance nouvelle de l'escalier intérieur (XVe-XVIe s.) »  : […] La situation ainsi décrite change du tout au tout en Europe à partir du xiv e  et surtout du xv e  siècle, lorsque les préoccupations de luxe, jusqu'ici réservées à l'architecture religieuse, commencent d'inspirer les constructions civiles. Dans cette partie du monde, les demeures d'une certaine a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/escalier/#i_93837

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « De la libération de l'ornement à la crise de rigorisme »  : […] Le mariage de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle de Castille en 1469 ouvrit pour l'Espagne une ère nouvelle d'unité, de puissance et de grandes aventures. À peine la prise de Grenade a-t-elle mis fin à la Reconquête que commence la conquête de l'Amérique. Celle-ci assurera des ressources considérables au bénéfice exclusif de la Castille et de l'Andalousie. Dans ces mêmes années, l'Espagne s'insère d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-l-art-espagnol/#i_93837

FILARÈTE (1400 env.-env. 1469)

  • Écrit par 
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
  •  • 1 212 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'architecte de Milan »  : […] S'il y avait une ville où régnait l'esthétique médiévale, c'était bien Milan. Or, dans ce bastion du gothique, en 1451, Francesco Sforza appelle Filarète. Depuis la brusque interruption de son séjour romain en 1447, ce dernier avait mené une vie vagabonde de Florence à Rimini, de Mantoue à Venise. Le duc préfère l'Averlino aux artistes locaux, il espère en effet qu'il introduira dans sa capitale l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filarete/#i_93837

FONTAINEBLEAU CHÂTEAU DE

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 846 mots
  •  • 2 médias

Situé au centre d'une magnifique forêt, le palais de Fontainebleau fut la résidence de presque tous les rois de France depuis Louis VII. L'époque la plus brillante pour le château est le xvi e siècle. François I er y réunit un groupe remarquable d'artistes italiens et français, qui agrandissent et décorent sa demeure : i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateau-de-fontainebleau/#i_93837

FRANCESCO DI GIORGIO MARTINI (1439-1502)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 420 mots
  •  • 1 média

Près de son maître Vecchietta, Francesco di Giorgio apprit la peinture et la sculpture, qu'il pratiqua surtout au début de sa carrière, avant de se consacrer à l'architecture civile et militaire. Jusqu'en 1475, il dirigea un atelier de peinture, à Sienne, avec Neroccio di Bartolomeo. Il fut alors chargé de l'agrandissement de la basilique Saint-François. En 1477, il est à Urbino, au service de Fré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-di-giorgio-martini/#i_93837

GALICE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 3 522 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le XVIe siècle »  : […] Enrique Egas construit à la demande des Rois Catholiques l' hôpital des pèlerins de saint Jacques (1501-1511), en prenant pour modèle le parti architectural proposé par l' Ospedale Maggiore de Filarete à Milan. Les bâtiments, dessinant une croix grecque inscrite dans un carré, sont répartis autour de quatre cours fermées, et un autel est placé à la croisée. La chapelle est e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galice/#i_93837

GHIBERTI LORENZO (1378 ou 1381-1455)

  • Écrit par 
  • Pascal DUBOURG-GLATIGNY
  •  • 2 734 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Ghiberti architecte »  : […] Si la participation de Ghiberti à la cathédrale de Florence ne permet pas d'affirmer qu'il avait une grande connaissance technique de la construction, ses goûts en matière d'architecture se révèlent dans l'iconographie des différents panneaux des portes du baptistère. On y trouve des niches en cul-de-four ornées de coquilles et de fleurs dans les écoinçons, des élévations aux colonnes composites, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorenzo-ghiberti/#i_93837

GIULIANO DA MAIANO (1432-1490)

  • Écrit par 
  • Gabriella RÈPACI-COURTOIS
  •  • 736 mots
  •  • 1 média

Les documents attestent la présence de Giuliano da Maiano à Florence à partir de 1455. À cette époque, il est à la tête d'un atelier de travaux sur bois, et exécute notamment des ouvrages de marqueterie, selon la mode du moment (armoires de la sacristie de Santa Maria del Fiore). Cette spécialisation, qui faisait appel à une connaissance approfondie des nouvelles règles de la perspective, l'amena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuliano-da-maiano/#i_93837

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] L'architecture, qui est liée à la peinture (l'architecte fait souvent son apprentissage comme peintre), pose des problèmes encore plus spécifiques qu'elle et possède une chronologie autonome. Ainsi, la perspective architectonique, en tant que telle, ne connut sa première application que tardivement, dans le chœur en perspective feinte de San Satiro à Milan, œuvre de Bramante. L'imitation de l'Anti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_93837

GUMIEL PEDRO (actif entre 1491 et 1517)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 100 mots

Principal représentant du « style Cisneros », cette variante du plateresque développée par les artistes au service du cardinal Ximénez de Cisneros. L'Espagnol Pedro Gumiel travailla surtout à Alcalá de Henares : il y construisit l'église San Justo, de style gothique tardif (1497-1509 ; ruinée) et le collège San Ildefonso (1498-1508). Le théâtre académique (paraninfo) du coll […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-gumiel/#i_93837

HERRERA JUAN DE (1530-1597)

  • Écrit par 
  • Catherine WILKINSON-ZERNER
  •  • 4 877 mots
  •  • 5 médias

Tout pays compte quelques architectes parmi ses héros. Comme Michel-Ange ou Palladio en Italie ou Pierre Lescot en France, Juan de Herrera joue en Espagne le rôle du brillant fondateur de la tradition nationale en architecture. Ce mythe s'est imposé au cours des siècles à partir de faits bien réels : Herrera fut l'architecte principal de Philippe II pendant une trentaine d'années (env. 1567-1590) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-herrera/#i_93837

HISTORICISME, art

  • Écrit par 
  • Hubert DAMISCH
  •  • 4 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Remplois, renaissances, renouveaux »  : […] Pour se limiter au champ de production occidental, on observera que le remploi, sous l'espèce la plus matérielle, d'éléments constructifs ou décoratifs prélevés sur des monuments ou sur des ruines antiques a été de pratique courante dès les débuts de l'ère chrétienne : l'architecture paléo-chrétienne offre de nombreux exemples d'insertion de supports, chapiteaux et marbres romains – transportés s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/historicisme-art/#i_93837

HONTAÑÓN RODRIGO GIL DE (1500-1577)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Architecte espagnol, né vers 1500 à Burgos, mort le 31 mai 1577 à Ségovie. Rodrigo Gil de Hontañón est le fils de Juan Gil de Hontañón. Né vers 1480, ce dernier travaille à Burgos avec Simon de Cologne, membre d'une famille d'architectes allemands qui ont construit de nombreux édifices importants en Espagne. Nommé maestro mayor (maître d'œuvre) de la cathédrale de Ségovie, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rodrigo-gil-de-hontanon/#i_93837

INGÉNIEUR ET ARCHITECTE

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 251 mots
  •  • 6 médias

Au cours de la Renaissance, les figures de l'architecte et de l'ingénieur se confondent pratiquement. Filippo Brunelleschi, généralement considéré comme un des pères fondateurs de l'architecture renaissante, est presque autant ingénieur qu'architecte. Ne conçoit-il pas les machines destinées à permettre la réalisation de son plus célèbre projet, le dôme de la cathédrale de Florence ? Il en va de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ingenieur-et-architecte/#i_93837

KREBS KONRAD (1492-1540)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 87 mots

Natif d'Hessen, formé dans l'entourage d'Arnold von Westphalen, Krebs acheva sa carrière en Saxe au service de Frédéric le Magnanime qui le fit architecte d'État en 1532. À ce titre il fut chargé de l'agrandissement du château de Hartenfels dont il édifia, entre 1532 et 1537, l'aile sud et le magnifique escalier extérieur, apparenté à celui de Blois. Il donna également des plans pour l'arsenal de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-krebs/#i_93837

LAURANA LUCIANO (1420 env.-1479)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 111 mots
  •  • 1 média

Architecte dalmate né à Zara. On ignore tout de sa formation première, à l'exception d'un séjour à Mantoue où il a connu les œuvres d'Alberti avant d'entrer au service du duc d'Urbin, Federico da Montefeltro. En 1465, celui-ci le charge de la transformation du vieux château qui domine la ville . Luciano Laurana trouve le moyen de régulariser cet ensemble architectural et d'en faire un organisme cl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luciano-laurana/#i_93837

LE BRETON GILLES (1500 env.-1553)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 149 mots

Fils du maître maçon parisien Jean I er Le Breton, qui, vers 1522, travaillait à la chapelle gothique du château de Vincennes, Gilles est aussi le frère de Guillaume et de Jacques Le Breton, constructeurs du château de Villers-Cotterêts (1533). Après avoir travaillé au couvent des Trinitaires de Fontainebleau (1527), il fut chargé, seul semble-t-il, des travaux d'extensio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-le-breton/#i_93837

LESCOT PIERRE (1510 env.-1578)

  • Écrit par 
  • Yves PAUWELS
  •  • 876 mots

Parmi les trois grands architectes français de la Renaissance classique, Pierre Lescot occupe une place à part, dans la mesure où, contrairement à Delorme et à Bullant, il n'est pas issu d'une famille de maçons. Bourgeois aisé à la vie sans heurts, Lescot fut un amateur éclairé et savant, féru de théorie architecturale, mais aussi peintre et dessinateur. Loué par Du Bellay, ami de Ronsard, il fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lescot/#i_93837

LIGORIO PIRRO (1500 env.-1583)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 191 mots
  •  • 2 médias

Né à Rome, Pirro Ligorio travaille dans cette ville de 1534 à 1569 comme peintre et comme architecte : le casino de Pie IV et la villa d'Este à Tivoli témoignent de son œuvre architecturale. La seule décoration certaine de cette période romaine, La Danse de Salomé (1540-av. 1550, oratoire de San Giovanni Decollato) est marquée par l'influence de Jules Romain et de l'art fer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pirro-ligorio/#i_93837

LIGURIE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX, 
  • Giovanna TERMINIELLO ROTONDI
  •  • 2 787 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une renaissance tardive »  : […] La Ligurie du Quattrocento est demeurée étrangère à la révolution artistique issue de la renaissance toscane ; le style gothique y persiste durablement, comme le démontre notamment le prospetto de la chapelle du Baptiste à San Lorenzo de Gênes, exécuté par les Lombards Domenico et Elia Gagini, avec un souci décoratif inspiré du gothique fleuri. La peinture fait également sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligurie/#i_93837

LOMBARDO LES

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 448 mots
  •  • 2 médias

Famille d'architectes et de sculpteurs originaire des environs de Lugano qui se fit connaître par son activité en Vénétie au xv e et au xvi e  siècle. Pietro (1430-1515), son plus remarquable représentant, se forme à Florence sous la direction de Bernardo Rosselino et de Desiderio da Settignano, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lombardo/#i_93837

LOUVRE PALAIS DU

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  • , Universalis
  •  • 2 034 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La résidence royale »  : […] Philippe Auguste conçut le Louvre comme une puissante forteresse jouxtant, à l'extérieur, le nouveau mur d'enceinte de Paris (1190). Symbole de la suzeraineté du roi, l'énorme donjon, dont l'entrée était située au sud, défendait la voie fluviale ; Philippe le Bel accentua l'aspect massif de la construction en élevant une série de remparts : le Louvre était devenu le dépôt du trésor de l'État et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palais-du-louvre/#i_93837

LUNETTE, architecture

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 150 mots

Terme qui a plusieurs acceptions. Lunette désigne d'abord la partie arrondie créée sur le mur gouttereau par la retombée d'un berceau transversal ou d'un voûtain dans une voûte d'arêtes ou d'ogives. La lunette est généralement occupée par une fenêtre. Ce terme désigne aussi l'ouverture arrondie, ou triangulaire, formée dans une voûte par la pénétration d'un berceau dans un autre de plus grande dim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lunette-architecture/#i_93837

MACHUCA PEDRO (mort en 1550)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 214 mots

Peintre et architecte espagnol, né à Tolède à la fin du xv e siècle et mort à Grenade en 1550, Pedro Machuca est le meilleur représentant du maniérisme en Andalousie. On sait qu'il étudie en Italie où il se trouve en 1517 lorsqu'il signe La Vierge et les âmes du purgatoire (Prado), œuvre très marquée par les Sibylles de Mic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-machuca/#i_93837

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « L'architecture et la sculpture »  : […] L'architecture pose un problème particulier, car elle doit tenir compte des réalités et des considérations pratiques avant de donner lieu à de pures recherches de style. Cependant, on a pu déceler des caractères maniéristes dans l'architecture du xvi e  siècle, un des plus remarquables étant la « tension », pour M. Tafuri (1966) qui montre comment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_93837

MARINI GIROLAMO (1500-1553)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 142 mots

Appartient à cette génération d'ingénieurs italiens qui, grâce à leur savoir-faire en matière de fortification bastionnée, furent employés au xvi e  siècle par des princes et des rois européens. En 1536, il entre au service de François I er et fortifie Pignerol et diverses autres bastides piémontaises. En 1543, il partici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girolamo-marini/#i_93837

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 223 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'architecte et l'expert »  : […] L'architecture de Michel-Ange possède les mêmes caractères que sa sculpture. Le premier est la plasticité de ses constructions et projets, qui l'amène à réduire à presque rien les surfaces murales lisses et à articuler richement les parois par des bandes saillantes, des pilastres, des niches et des fausses fenêtres, des corniches et des entablements aux frises finement sculptées. L'édifice est co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_93837

MICHELOZZO DI BARTOLOMMEO (1396-1472)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 486 mots
  •  • 4 médias

Architecte et sculpteur florentin, Michelozzo di Bartolommeo se forme, très jeune, dans les ateliers de la monnaie de Florence et collabore avec Ghiberti à la première porte du Baptistère, puis au Saint Matthieu d'Or San Michele. Il s'associe ensuite avec Donatello, travaillant notamment à la réalisation des œuvres en bronze dont celui-ci est chargé : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michelozzo-di-bartolommeo/#i_93837

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les Temps modernes »  : […] Sensibles au renouveau culturel de leur époque, les humanistes des xv e et xvi e  siècles parlaient de renaissance des lettres et des arts ; au xix e  siècle, dans un contexte de revival généralisé, artistes et historiens eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_93837

PACIOTTO FRANCESCO (1521-1591)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 172 mots

La carrière de Paciotto est l'exemple même de l'activité des ingénieurs-architectes italiens du xvi e  siècle, époque de l'essor de l'architecture militaire bastionnée. Son œuvre de constructeur est autant civile que militaire et se déroule auprès de plusieurs souverains européens. Né à Urbin, il entre au service des Farnèse en 1540 et modernise p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-paciotto/#i_93837

PALERME

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD
  •  • 1 041 mots
  •  • 3 médias

Tour à tour colonie phénicienne, comptoir carthaginois, municipe romain, avant-poste de la reconquête byzantine, Palerme n'est longtemps, en Sicile, qu'une cité de second plan, après Syracuse et Lilybée. Choisie en 948 comme résidence du nouvel émir, elle doit à la conquête arabe son rang de capitale de l'île. Elle le conservera sous les rois normands et sous Frédéric II, avant de devenir, après l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palerme/#i_93837

PALLADIO ANDREA (1508-1580)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 4 310 mots
  •  • 9 médias

La basilique ou le théâtre olympique de Vicence, la Rotonda  : autant d'édifices qui symbolisent pour l'amateur éclairé l'œuvre de l' architecte italien Andrea Palladio. Un seul programme architectural résume même son génie : la villa, cœur aristocratique de la vie rurale, dernière conquête, forcée mais fructueuse, du grand négoce vénitien. Temple de l'humanisme où s'épanouit le loisir bucolique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-palladio/#i_93837

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Une cité médiévale sous la Renaissance »  : […] Ce n'est qu'avec lenteur que la ville parvint à sortir du marasme de la guerre de Cent Ans. L'expansion économique reprit vers 1450, l'immigration provinciale vers 1500. Dans sa physionomie, Paris ne fut guère influencé par les nouvelles formes de la Renaissance italienne, dont le développement en France est lié aux résidences du roi et de la cour. Aussi le style gothique flamboyant reste-t-il lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_93837

PERUZZI BALDASSARE (1481-1536)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 559 mots
  •  • 2 médias

Architecte et peintre du cercle de Raphaël, né à Sienne, Baldassare Peruzzi se consacre d'abord à la peinture, sous la direction de Pinturicchio avec qui il collabore aux fresques du dôme de Sienne (chapelle Saint-Jean), puis vers 1503 part pour Rome et travaille dans le même style avec Pietro d'Andrea, chargé de commandes à la fin du pontificat d'Alexandre VI. Avant de quitter Sienne, Peruzzi s'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldassare-peruzzi/#i_93837

PHILANDRIER GUILLAUME dit PHILANDER (1505-1565)

  • Écrit par 
  • Frédérique LEMERLE
  •  • 924 mots

La notoriété de Guillaume Philandrier n'eût sans doute dépassé les cercles humanistes (il fut l'ami de Rabelais) s'il n'avait publié en 1544, à Rome, des annotations sur le De architectura de Vitruve, In decem libros M. Vitruvii Pollionis de architectura annotationes . L'ouvrage n'est pas seulement un commentaire vitruvien illustré — le second après cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philandrier-philander/#i_93837

PIÉMONT

  • Écrit par 
  • Andreina GRISERI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 4 918 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Renaissance et baroque »  : […] L'architecture de la Renaissance au Piémont révèle des influences toscano-romaines (cathédrale de Turin par Meo del Caprina, de 1491), la pression exercée par les réalisations lombardes, et des apports vénitiens (à Roccaverano, et à San Giorgio Canavese). Saluzzo se ressent de la présence de sculpteurs venus de la Chartreuse de Pavie et de l'œuvre de Matteo Sanmicheli (portails et monuments funéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piemont/#i_93837

PLATERESQUE ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 405 mots

On doit voir dans le style plateresque une manière d'art national espagnol, dont l'originalité apparaît avec une particulière netteté par rapport à l'Escorial, qui lui sert en quelque sorte de repoussoir. La dénomination, qui semble impliquer une référence à l'orfèvrerie ( platería ), ne doit pas faire illusion, car le style plateresque n'a rien emprunté à l'art du métal : il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-plateresque/#i_93837

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Renaissance et baroque »  : […] La peinture de thèmes religieux continua par la suite à subir l'influence flamande, et nombreux furent les achats de panneaux faits en Flandres où le comptoir portugais, transféré de Bruges à Anvers en 1499, connaissait le développement le plus grand grâce à l'afflux des marchandises venant de l'Orient. Frère Carlos et Francisco Henriques sont deux peintres flamands venus s'installer au Portugal, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_93837

PRAGUE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  • , Universalis
  •  • 5 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Du flamboyant au baroque »  : […] Prague, au tournant du siècle, avait retrouvé une grande puissance économique. Vingt-cinq mille habitants peuplaient ses trois villes (la Vieille Ville, la Nouvelle Ville, le Petit Côté au pied des Hradčany, chacune pourvue de son conseil). Les corporations d'artisans, d'où se dégageait un riche patriciat, animaient une production de textiles, de céramique et de ferronnerie. S'y ajoutaient changeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prague/#i_93837

PROPORTION

  • Écrit par 
  • Philippe BOUDON, 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 241 mots

Dans le chapitre « La proportion architecturale analogique des proportions mathématique et musicale »  : […] Pour Vitruve, premier théoricien de l'architecture, celle-ci est une science. Certes la pensée de Vitruve est éloignée du statut scientifique que l'épistémologie moderne confère aux diverses sciences ; déjà Newton s'étonnait de l'incompréhension totale qu'il avait du discours de Vitruve et pensait que tous les mots que celui-ci utilisait avaient changé de sens (P. Schoffield). Aussi la lecture de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proportion/#i_93837

RAPHAËL (1483-1520)

  • Écrit par 
  • Vincenzo GOLZIO
  •  • 3 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Raphaël architecte, sculpteur, archéologue et poète »  : […] La seule réalisation architecturale que l'on puisse attribuer avec certitude à Raphaël est la chapelle Chigi à Santa Maria del Popolo à Rome, pour laquelle il dessina les cartons des mosaïques de la coupole. Il s'agit d'un petit édifice de style nettement Renaissance, avec son plan central coiffé d'une coupole. D'après le témoignage de Salvestro Peruzzi, Sant'Eligio degli Orefici serait une œuvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raphael/#i_93837

RENAISSANCE FRANÇAISE, arts

  • Écrit par 
  • Jean GUILLAUME
  •  • 2 899 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La première Renaissance »  : […] Les « voyages » de Charles VIII et de Louis XII n'ont pas provoqué, comme on le croit souvent, une conversion immédiate à l'art de la Renaissance. Quelques individus – ecclésiastiques, nobles, financiers au service du roi – se sont seuls intéressés à l'art italien, Louis XII y restant lui-même assez indifférent. Tous ces hommes appartiennent à l'entourage royal. Aussi la plupart des créations impo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance-francaise-arts/#i_93837

RIZZO ANTONIO (mort apr. 1499)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 305 mots

Architecte et sculpteur originaire de Vérone, Antonio Rizzo est signalé en 1465 à la chartreuse de Pavie. Il est probable qu'avant cette date il avait travaillé à Venise, notamment avec Antonio Bregno à l'arc Foscari, env. 1457. Dans les textes anciens, Rizzo est souvent confondu soit avec Bregno, soit avec Andrea Riccio. Sa première œuvre personnelle, le monument Giustiniani à Sant'Eufemia (après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-rizzo/#i_93837

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Renaissance »  : […] La Renaissance fut d'abord florentine. Mais, une fois admis le principe d'un art fondé sur l'imitation concertée de la nature et de l'antique, Rome reprendra la prééminence. Quand, au xv e  siècle, après l'épisode de la papauté d'Avignon et la crise du Schisme, elle recouvre son rang de ville pontificale, elle est l'objet de l'universel intérêt de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_93837

ROSSELLINO LES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 474 mots
  •  • 4 médias

Matteo di Domenico Gambarelli, originaire de Settignano, eut cinq fils qui se consacrèrent tous à l'architecture et à la sculpture. Deux d'entre eux sont à mettre au rang des artistes majeurs de la première Renaissance italienne. L'aîné, Bernardo, surnommé Rossellino (1409-1464), fut surtout un architecte. Il fut successivement au service des papes Eugène IV, Nicolas V et Pie II. Nicolas V l'emplo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rossellino/#i_93837

ROSSETTI BIAGIO (1447 env.-1516)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 424 mots

Bolonais d'origine, Biagio Rossetti travaille essentiellement à Ferrare, au service de la famille d'Este. De 1466 à 1493, il édifie pour le duc Borso le palais Schifanoia, spécialement conçu pour servir aux fêtes et aux réceptions ; l'élément essentiel de cette construction est la salle des Mois, décorée de fresques où se mêlent symbolisme astrologique et allusions politiques ; les proportions de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biagio-rossetti/#i_93837

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La Moscovie à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle »  : […] Le fondateur du royaume de Moscovie, Ivan III, parvient à rassembler autour de son trône les petites principautés et à s'affranchir définitivement de la Horde d'Or (cf. russie  - Histoire). Cela se reflète dans l'art russe qui s'affirme alors sans être déjà un art officiel. Afin de faire honneur au prestige grandi de son État, Ivan III fait reconstruire le Kremlin de Mosc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_93837

SAGREDO DIEGO DE (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 58 mots

Ce chapelain de la reine Jeanne la Folle est l'auteur du premier ouvrage sur l'architecture écrit en langue espagnole. Dans ses Medidas del Romano , publiées à Tolède en 1526 (trad. française, 1542). Sagredo prône le respect des principes énoncés par Vitruve tout en s'efforçant de les adapter au style plateresque. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagredo-diego-de/#i_93837

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE CHÂTEAU ET MUSÉE DE

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 814 mots

Le château de Saint-Germain, reconstruit par Charles V en 1367, devient, à dater de ce règne et jusqu'à celui de Louis XIV, la principale demeure royale des environs de Paris. Sous l'Ancien Régime, l'attrait de Saint-Germain était double : on y goûtait la proximité d'une forêt giboyeuse (la Laye) et la grande beauté de la vue que l'on avait de la vaste terrasse dessinée par Le Nôtre en 1672. Franç […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateau-et-musee-de-saint-germain-en-laye/#i_93837

SALAMANQUE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 698 mots
  •  • 4 médias

Cité restant attachée à un passé qui fut surtout celui de la haute culture et de la vie spirituelle, Salamanque a deux foyers qui sont presque confondus tant ils sont proches : l'université et la cathédrale. Il existe en réalité deux cathédrales. L'une, romane, illustre le type de la grande église castillane du xii e siècle, déjà travaillée par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salamanque/#i_93837

SANMICHELI MICHELE (1484-1559)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 324 mots
  •  • 1 média

Membre d'une famille d'architectes véronais, élève de Falconetto et de Sansovino, Sanmicheli effectue un long séjour à Rome, vers 1500, pour étudier les monuments antiques ; il fréquente le cercle de Bramante et des Sangallo, puis entre au service du pape. Envoyé avec Antonio le Jeune à Orvieto, il travaille ensuite au dôme de Montefiasconne, puis à Pavie et à Plaisance. De là, Sanmicheli rejoint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michele-sanmicheli/#i_93837

SANSOVINO JACOPO TATTI dit (1486-1570)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 382 mots
  •  • 4 médias

Architecte et sculpteur qui devait prendre le surnom de son maître Sansovino, Jacopo Tatti joue un rôle particulièrement important dans le développement de l'art vénitien. Florentin de naissance, il entre dans l'atelier d'Andrea Contucci dit Sansovino et le suit à Rome. Travaillant dans la Ville éternelle de 1503 à 1510/11, puis, après un retour à Florence à cause de sa santé, de nouveau de 1518 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacopo-tatti-dit-sansovino/#i_93837

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 522 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Renouer avec le modèle antique »  : […] Le premier grand tournant de la scénographie du théâtre occidental se situe à la Renaissance, avec l'avènement de la salle et de la scène à l'italienne. Dans le courant de théories artistiques préconisant de renouer avec l'inspiration des Anciens, la publication en 1486, par Sulpizio di Veroli, des traités de Vitruve, ingénieur et architecte romain du siècle d'Auguste, sera influente. Ces concept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_93837

SCHOCH JOHANNES (1550 env.-1631)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 116 mots

Originaire du pays de Bade, Schoch devint bourgeois de Strasbourg en 1577. En 1583, il entra au service du margrave de Bade pour lequel il travailla à l'Ernestinum de Durlach et au château de Gottesaue (1588-1589). Dans les mêmes années furent élevés à Strasbourg, sur ses plans, le Neue Bau (1582-1585), le Salzhaus (1586) et la Grande Boucherie (1587-1588). Nommé architecte de la ville après la mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-schoch/#i_93837

SHUTE JOHN (mort en 1563)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 106 mots

Tout ce que l'on sait de Shute est tiré de son livre, The First and Chief Groundes of Architecture (1563), le premier traité du genre publié en Angleterre. Vraisemblablement peintre et architecte, Shute fut envoyé en Italie par le duc de Northumberland, l'un des promoteurs de l'italianisme à la cour d'Edouard VI. Remarquable par la qualité de ses illustrations et les observa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-shute/#i_93837

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 946 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « En marge de la Renaissance ? »  : […] Les succès mêmes de la fin du xv e  siècle contribuent à bloquer durablement l'art insulaire sur des formules de répétition. Même les meilleurs n'échappent pas à l'éclectisme. Tandis que se perd peu à peu la leçon d'Antonello, des peintres comme Cesare da Sesto, Polidoro da Caravaggio ou Vincenzo da Pavia diffusent dans l'île, avec plus de métier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/#i_93837

SILOE DIEGO DE (1495-1563)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 444 mots

Le fils du sculpteur flamand Gil de Siloe passe pour le plus grand artiste de la Renaissance en Espagne. Diego de Siloe fit le voyage d'Italie et collabora à Naples, avec Bartolomé Ordóñez, à la sculpture du retable de la chapelle des Caraccioli dans l'église de San Giovanni à Carbonara (1517). Après son retour en Espagne en 1519, une première partie de sa carrière se déroule à Burgos, au service […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-de-siloe/#i_93837

SOHIER HECTOR (actif 1re moitié XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 108 mots

Bien que Sohier ait été nommé architecte de la ville de Caen en 1555, il semble que l'essentiel de son activité se situe dans les décennies antérieures. La seule œuvre qu'on lui donne avec certitude est le chevet de l'église Saint-Pierre (1528-1545), dont le décor Renaissance emprunté à l'Italie du Nord (piliers traités en pilastres, pinacles et pendentifs en forme de candélabres, etc.) est plaqué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sohier-hector/#i_93837

SPECKLE DANIEL (1536-1589)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 159 mots

Théoricien de la fortification bastionnée germanique, ce Strasbourgeois commence sa carrière au service de l'empereur Maximilien II, participant à de nombreux sièges. Son œuvre de constructeur demeure imprécise faute d'études. Il travailla surtout à moderniser les places fortes rhénanes et probablement s'occupa-t-il de celle d'Oslo. Revenu à Strasbourg en tant qu'architecte de la ville, il rédige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-speckle/#i_93837

SUSTRIS FRIEDRICH (1540 env-1559)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 116 mots

Fils du peintre flamand Lambert Sustris, Friedrich fit le voyage d'Italie et fut l'élève et le collaborateur de Vasari à Florence (1564), avant d'entrer au service des Fugger, les banquiers d'Augsbourg (1565-1569). Appelé par le duc Guillaume V en Bavière en 1573, il fut nommé architecte en chef de la cour ducale en 1580 : à ce titre, il dirigea les travaux de rénovation du château Trausnitz à Lan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-sustris/#i_93837

TERZI FILIPPO (1529-1597)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 133 mots

Après avoir travaillé comme ingénieur sur les fortifications de Pesaro, Senigalia et Urbin, ce Bolonais se mit au service du roi du Portugal (1576). Devenu architecte de Philippe II d'Espagne (1580), Filippo Terzi participa aux décorations de l'entrée du roi à Lisbonne (1581). Dans cette ville il entreprit, en 1582, son œuvre majeure, l'église São Vicente de Fora (achevée en 1605), mélange origina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-terzi/#i_93837

THÉÂTRE OCCIDENTAL - De la salle de spectacle au monument urbain

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 5 080 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Illusions scéniques et vie urbaine »  : […] « Nous sommes accoutumés aujourd'hui à connaître des distractions régulières et tarifées qui prennent place entre le travail, le sommeil et la nourriture en des temps et des lieux habituels. Il en allait tout autrement jadis pour la célébration des fêtes. Celles-ci ne représentaient pas comme pour nous un élément nécessaire et hebdomadaire de l'organisation sociale » (P. Sonrel). C'est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-de-la-salle-de-spectacle-au-monument-urbain/#i_93837

TOLÈDE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 188 mots
  •  • 2 médias

Témoin privilégié de tout un développement de l'histoire d'Espagne, Tolède se présente également comme une prodigieuse œuvre d'art, façonnée suivant le rythme de son étonnant destin. Cette réussite provient d'abord d'un exceptionnel accord entre le site et l'architecture urbaine. Le Tage, qui la cerne sur trois côtés, lui a imposé ses limites. Sur un rude rocher, scié par une gorge profonde, c'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tolede/#i_93837

TOLEDO JUAN BAUTISTA DE (mort en 1567)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 358 mots
  •  • 1 média

Jusqu'à une époque récente, la vie et l'œuvre de l'architecte espagnol Toledo demeuraient une énigme. On a dû attendre les publications du père Carlos Vicuña pour entrevoir les origines de son art. Ces études ont notamment précisé la nature de l'activité de l'artiste durant les années 1546-1548. À la suite de la mort d'Antonio San Gallo le Jeune et sous les ordres de Michel-Ange, Juan Bautista, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-bautista-de-toledo/#i_93837

TORRALVA DIOGO DE (1500-1566)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 335 mots

Architecte marquant du Portugal vers le milieu du xvi e siècle, Torralva était d'origine espagnole, mais fortement italianisé. Il épousa la fille de Francisco de Arruda, un des maîtres du style manuélin et fut nommé à la direction des œuvres de l'Alentejo (1547) après la mort de son beau-père. À Évora, où les Arruda avaient leur maison familiale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diogo-de-torralva/#i_93837

TOSCANE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 553 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Artistes voyageurs »  : […] Les grands chantiers dont se couvre la Toscane, en même temps qu'ils visent à créer des œuvres glorifiant la forte personnalité des centres municipaux – à Sienne, la cathédrale ne fut jamais achevée –, ont pour conséquence première les voyages constants des artistes attirés par les commandes : le dialogue, ainsi, dépasse souvent les collines toscanes. Giotto avait séjourné à Rome, à Assise, à Pado […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toscane/#i_93837

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Généalogie »  : […] Il est, tout d'abord, remarquable qu'avant la Renaissance italienne on ne trouve aucune société où la production de l'espace bâti relève d'une discipline spécifique et autonome. Certes, il existe souvent des manuels techniques qui livrent des savoir-faire (par exemple, dans la société romaine, les manuels d'arpentage ou les ouvrages consacrés à la distribution de l'eau), mais ils ne concernent pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_93837

URBANISME - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Bruno ZEVI
  •  • 3 304 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Identité de l'urbanisme et de l'architecture »  : […] Pour une structure donnée de ville, il n'est pas difficile d'en connoter les composantes architectoniques, puisqu'à chaque disposition urbaine correspond un langage architectural spécifique et irremplaçable. Il suffit de penser à deux exemples extrêmes : le monde hellénique et celui du Moyen Âge. Le décor grec est constitué, comme le disait Le Corbusier, par le « jeu savant, correct et magnifique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-urbanisme-et-architecture/#i_93837

URBIN

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 2 459 mots
  •  • 4 médias

S'intégrant magnifiquement dans le cercle harmonieux des collines des Marches qui descendent de la région de Montefeltro à la mer Adriatique, la petite ville d'Urbin tire sa renommée de l'art né entre ses murs pendant la Renaissance. C'est alors qu'elle se peupla d'architectes, de peintres, de sculpteurs, d'hommes de lettres et de poètes, venus des contrées les plus diverses, non seulement d'Ita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbin/#i_93837

VASARI GIORGIO (1511-1574)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 3 248 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un artiste officiel »  : […] Né à Arezzo, fils d'artisan et petit-fils d'un potier (d'où son nom), Lazzaro Vasari – auquel il consacrera une intéressante biographie –, Giorgio Vasari fut élève de Rosso et de Bandinelli ; il reçut aussi des leçons du maître verrier français Guillaume de Marcillat. Mais son désir de faire carrière le pousse à copier les œuvres des maîtres à Florence puis à Rome, où il se rend dès 1531. Il rech […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-vasari/#i_93837

VÁZQUEZ LORENZO (fin XVe-déb. XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 92 mots

Très au fait des nouveautés architecturales italiennes qu'il fit connaître à la Castille, Vázquez mérita le surnom de « Brunelleschi espagnol ». Ses principales œuvres sont le collège de Santa Cruz à Valladolid (1491), dont les ordres et les modénatures à l'antique reposent sur une structure gothique ; le palais Medinaceli à Cogolludo (1492-1495), apparenté au Banco Mediceo de Filarète à Milan, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vazquez-lorenzo/#i_93837

VILLA, histoire

  • Écrit par 
  • André CHASTEL, 
  • Robert FOLZ, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 2 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La Renaissance »  : […] Le développement de la demeure aristocratique à la campagne : villa, country house , maison des champs, etc., est commun à tous les pays occidentaux, mais le phénomène a longtemps été dominé par le souvenir de la villa romaine. Les écrits des deux Pline et de Vitruve, les résultats d'innombrables fouilles archéologiques permettent d'apprécier l'importance de ces demeures au s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villa-histoire/#i_93837

VILLALPANDO FRANCESCO DE (mort en 1561)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 86 mots

Réputé l'un des artistes les plus raffinés et les plus doctes de la Renaissance espagnole, Villalpando travailla sous la direction d'Alonso de Covarrubias à la construction de la façade principale de l'Alcázar de Tolède, à partir de 1553. Auparavant, il avait exécuté pour la cathédrale de cette ville des ouvrages de fer forgé et de bronze (1548). Il donna également la première traduction en espagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-de-villalpando/#i_93837

VILLE - Le fait urbain dans le monde

  • Écrit par 
  • Jacques BONNET
  •  • 6 595 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La ville ancienne, représentation d'un idéal politique et culturel »  : […] La révolution urbaine a commencé au Moyen-Orient. Les régions où sont apparues les premières villes et les premières agricultures se superposent dans les espaces correspondant actuellement à l'Iran, l'Irak, le Kurdistan, la Syrie, la Palestine. À l'origine de cette concentration exceptionnelle des hommes se trouve un abaissement des coûts des transports pour les denrées alimentaires, une maîtrise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-le-fait-urbain-dans-le-monde/#i_93837

VILLE - La ville nouvelle

  • Écrit par 
  • Leonardo BENEVOLO
  •  • 3 888 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les villes nouvelles de la Renaissance »  : […] Le développement des nouvelles villes médiévales fut brusquement stoppé par la crise démographique et économique consécutive à la Grande Peste du milieu du xiv e  siècle. De nombreuses villes récemment fondées avortent alors ou se transforment en villages, et même les agrandissements des villes importantes, qu'on avait entourées de nouvelles murai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-la-ville-nouvelle/#i_93837

VITRUVE (Ier s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Pierre GROS
  •  • 4 172 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fortune du « De architectura » pendant la Renaissance »  : […] Les nombreux manuscrits – plus de cent ont été recensés à ce jour –, qui s'échelonnent du ix e au xiv e  siècle, prouvent largement que l'ouvrage n'était pas inconnu des érudits médiévaux. L'exhumation d'un Vitruve complet des archives de la bibliothèque de Saint-Gall pendan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitruve/#i_93837


Affichage 

Basilique Saint-Pierre de Rome

photographie

Foule devant la basilique Saint-Pierre, un jour de bénédiction papale, Cité du Vatican, Rome, Italie 

Crédits : Louis Grandadam/ Getty Images

Afficher

Basilique Saint-Pierre, Rome

photographie

L'obélisque érigé en 1586 par D Fontana et la basilique Saint-Pierre (architectes : Antonio da Sangallo, Michel-Ange, Giacomo della Porta), Rome  

Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

Afficher

Basilique San Lorenzo, Florence

photographie

La basilique San Lorenzo, Florence, commencée en 1420 par Filippo Brunelleschi L'architecte adopte un plan basilical à trois nefs, dont la nef centrale est recouverte d'un plafond de bois à caissons et dotée de hautes fenêtres, et les nefs latérales, voûtées, sont éclairées par des oculus 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Casino de Pie IV, Vatican

photographie

Casino de Pie IV, Cité du Vatican Architecte : Pirro Ligorio 

Crédits : Sally Greene, Bridgeman Images

Afficher

Cathédrale de Milan

photographie

Cathédrale de Milan 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Cathédrale, Prato

photographie

Façade de la cathédrale, Prato, Italie XIIIe siècle La chaire à l'angle de la façade est l'œuvre de Michelozzo et de Donatello 1439 

Crédits : De Agostini

Afficher

Chapelle du palais, Medici-Riccardi, Michelozzo di Bartolomeo

photographie

Chapelle du palais Medici-Riccardi Michelozzo di BARTOLOMMEO, architecte Fresques de Benozzo GOZZOLI, 1459 Medici-Riccardi, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château d'Azay-le-Rideau

photographie

Château d'Azay-le-Rideau, (Indre-et-Loire), XVIe siècle 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château de Cafaggiolo

photographie

Château de Cafaggiolo, dans le Mugello (Toscane)Château médiéval modifié à la Renaissance par Bartolommeo di Michelozzo 

Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

Afficher

Château de Chambord, France

photographie

Façade du château de Chambord, France 1519-1536 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Château de Chaumont

photographie

Château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) Entrée principale 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château de Chenonceau

photographie

Le château de Chenonceau et sa grande galerie élevée sur le pont à cinq arches enjambant le Cher, ajoutée au château initial par Philibert Delorme au milieu du XVIe siècle, à la demande de Diane de Poitiers 

Crédits : DEA/ Getty

Afficher

Château de Fontainebleau: galerie François Ier

photographie

La galerie François Ier, château de Fontainebleau, dont le décor, alliant le stuc à la fresque, est l'œuvre du peintre Rosso Fiorentino, entre 1533 et 1539 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Château Sforza, Milan

photographie

Tour et cour intérieure du château Sforza, Milan 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Coupole de Santa Maria del Fiore, Florence

photographie

« Ample au point de couvrir de son ombre tous les peuples de Toscane » (Leon Battista Alberti), la coupole imaginée par Brunelleschi s'avère, outre un tour de force architectural, un geste politique matérialisant l'humanisme de la Renaissance 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Cour d'honneur du palais ducal, Urbin

photographie

La cour d'honneur du palais ducal, Urbin, réaménagé par Luciano Laurana en 1465 

Crédits : H. Heine/ AKG

Afficher

Cour du Palais Medici-Riccardi, Florence

photographie

Palais Medici-Riccardi, Florence Cour intérieure Architecte : Bartolommeo di Michelozzo 

Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

Afficher

Décor en trompe l'œil, villa Farnésine, Rome

photographie

Villa Farnésine, Rome, salle des Perspectives Décor en trompe l'œil de Baldassare Peruzzi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Église de San Juan de los Reyes, Tolède, J. Guas

photographie

Juan Guas, nef de l'église San Juan de los Reyes, Tolède, Espagne Fin du XVe siècle 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Escalier des Géants du palais des Doges

photographie

Escalier des Géants, palais des Doges, Venise Architecte : Antonio Rizzo Statues de Mars et de Neptune par Jacopo Sansovino 

Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

Afficher

Fontainebleau

photographie

Le château de Fontainebleau, en Île-de-France 

Crédits : Pascal Crapet/ Getty Images

Afficher

Hôpital Majeur, Milan

photographie

Hôpital Majeur, Milan, cour intérieure Architecte : Filarète 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Hôtel de ville de Poznan, Pologne

photographie

L'original hôtel de ville de Poznan, de style Renaissance, avec sa triple rangée d'arcades 

Crédits : W. Buss/ DEA/ Getty

Afficher

Jardin de la villa Aldobrandini, Frascati

photographie

Jardin de la villa Aldobrandini, Frascati (environs de Rome), nymphée semi-circulaire décoré de statues et de fontaines Architectes : Giacomo della Porta puis Giovanni Fontana et Carlo Maderno 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La cathédrale de Pienza

photographie

Façade de la cathédrale, Pienza (Italie) Architecte : Bernardo Rossellino 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Cité idéale, détail

photographie

La Cité idéale (détail), œuvre attribuée à différents artistes (Luciana Laurana, Francesco Giorgio Martini ou Piero della Francesca, entre autres) Seconde moitié du XVe siècle Peinture sur bois 60 cm X 200 cm, Galleria Nazionale delle Marche, Urbin, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Alcázar de Tolède

photographie

L'alcázar de Tolède La façade méridionale a été dessinée par l'architecte espagnol Juan de Herrera (1530-1597) 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Escorial, 2

photographie

L'Escorial, construit aux environs de Madrid par l'architecte Juan de Herrera (1530-1597) pour Philippe II 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Escorial, 3

photographie

L'Escorial (ou Escurial), monastère royal de Saint-Laurent (environs de Madrid) Architectes : Juan Bautista de Toledo et Juan de Herrera 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Escorial en 1662

photographie

L'Escorial en 1662, par J Blaeu 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Ospedale degli Innocenti, Florence

photographie

Façade de l'Ospedale degli Innocenti, Florence (Italie) Architecte : Filippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Maisons sur le Herengracht à Amsterdam (Pays-Bas)

photographie

Quai du canal Herengracht à Amsterdam, où les plus belles demeures sont des maisons bourgeoises aux étroites façades, de quatre à six étages et surmontées d'un fronton baroque, caractéristique de l'architecture Renaissance hollandaise du XVIIe siècle 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Nef de Sainte-Marie-Nouvelle, Florence

photographie

La nef de Sainte-Marie-Nouvelle, Florence (Italie) Architecte : Jacopo Talenti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nef de Sant'Andrea, Mantoue

photographie

Nef de Sant'Andrea, Mantoue (Italie) Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nevers : le palais ducal

photographie

Le palais ducal de Nevers fut construit à la fin du XVe et au début du XVIe siècle sur une colline dominant la Loire La façade sud est flanquée de deux tourelles d'angle et d'une tour centrale octogonale enrichie de fenêtres à meneaux surmontées de frontons décorés de bas-reliefs... 

Crédits : Vanni Archive/ Corbis

Afficher

Nouvelle sacristie, Saint-Laurent , Florence

photographie

Nouvelle sacristie ou chapelle des Médicis, Saint-Laurent , Florence À gauche, tombeau de Laurent, duc d'Urbin; à droite, tombeau de Julien, duc de Nemours; au fond, tombeau inachevé de Laurent le Magnifique et de son frère Julien Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nymphée de la villa Giulia, Rome

photographie

Villa Giulia, Rome Le Nymphée Architectes : Giorgio Vasari, Vignole et Bartolomeo Ammannati 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais Dario, Venise

photographie

Palais Dario, Venise, 1487 Architecte : Pietro Lombardo 

Crédits : David Lees, Bridgeman Images

Afficher

Palais du Quirinal, Rome

photographie

Palais du Quirinal, Rome Architectes : Domenico Fontana, Carlo Montana, Bernin 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais du Té

photographie

Le cortile d'honneur, abritant la loggia delle Muse, du palais du Té, dessiné par l'architecte italien Jules Romain (1499-1546), à Mantoue, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais du Té, Mantoue

photographie

Palais du Té, Mantoue (Italie) Architecte : Giulio Romano 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais ducal, Urbin

photographie

Cour d'honneur du palais ducal, Urbin, Italie Architecte : Luciano Laurana 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais Grimani, Venise

photographie

Façade du palais Grimani, Venise Architecte : Michele Sanmicheli 

Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

Afficher

Palais Medici-Riccardi, Florence

photographie

Palais Medici-Riccardi, Florence Architecte : Bartolommeo di Michelozzo 

Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

Afficher

Palazzo Chiericati, Vicence

photographie

Palazzo Chiericati, Vicence Architecte : Palladio 

Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

Afficher

Palazzo Pitti, Florence

photographie

Palazzo Pitti, Florence, 1446 Projet de l'architecte Flippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palazzo Rucellai, Florence

photographie

Palazzo Rucellai, Florence Architecte : Bernardo Rossellino La façade est attribuée à Leon Battista Alberti 

Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

Afficher

Place du Capitole, Rome

photographie

Place du Capitole, Rome Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Redentore, Venise

photographie

Basilique du Rédempteur (Redentore), Venise Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Saint-Marc, Venise

photographie

Logetta du campanile de Saint-Marc, Venise Architecte : Jacopo Sansovino 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Salle de lecture de la bibliothèque Laurentienne, Florence

photographie

Bibliothèque Laurentienne, Florence Salle de lecture Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Salle des Caryatides du musée du Louvre

photographie

La salle des Caryatides du musée du Louvre, Paris, construite par Pierre Lescot de 1546 à 1549, doit son nom aux quatre figures féminines sculptées par Jean Goujon en 1550 pour soutenir la tribune des musiciens 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

San Biagio, Montepulciano

photographie

San Biagio, Montepulciano (Italie) Architecte : Antonio da Sangallo, dit le Vieux 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

San Giorgio Maggiore à Venise

photographie

L'église San Giorgio Maggiore sur le canal Saint-Marc, à Venise 

Crédits : David Madison/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

San Giorgio Maggiore, Venise

photographie

San Giorgio Maggiore, Venise Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

Afficher

San Lorenzo, Florence

photographie

« Vieille Sacristie » de San Lorenzo, Florence, commencée en 1420 Architecte : Filippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

San Sebastiano et Sant' Andrea, Mantoue

dessin

Alberti expérimente à Mantoue deux types de plan : croix grecque à San Sebastiano (en haut) et croix latine à Sant' Andrea 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

San Sebastiano, Mantoue

photographie

San Sebastiano, Mantoue (Italie), façade Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria del Popolo, Rome

photographie

Santa Maria del Popolo, Rome La chapelle Chigi Architecte : Raphaël Habacuc et l'Ange, sculpture de Bernin 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria della Consolazione

photographie

Santa Maria della Consolazione, Todi (Italie) 

Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

Afficher

Santa Maria Novella, Florence

photographie

Façade de Santa Maria Novella (Sainte-Marie-Nouvelle), Florence Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Sant'Andrea, Mantoue

photographie

Façade de Sant'Andrea, Mantoue (Italie) Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Santo Spirito, Florence

photographie

Nef et chœur de Santo Spirito, Florence Architecte : Filippo Brunelleschi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Tempio Malatestiano, Rimini

photographie

San Francesco, ou Tempio Malatestiano, Rimini Architecte : Leon Battista Alberti 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Vestibule de la bibliothèque Laurentienne, Florence

photographie

Bibliothèque Laurentienne, Florence Vestibule Architecte : Michel-Ange 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Aldobrandini, Frascati

photographie

Façade de la villa Aldobrandini, Frascati (environs de Rome) Architecte : Giacomo Della Porta 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Barbaro

photographie

Villa Barbaro, Maser, Vénétie Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : David Lees, Bridgeman Images

Afficher

Villa de Laurent de Médicis, Poggio a Caiano

photographie

Villa de Laurent de Médicis, Poggio a Caiano (Italie) Architecte : Giuliano da Sangallo 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa d'Este, Tivoli, fontaine

photographie

Fontana dell'Organo, villa d'Este, Tivoli (environs de Rome) Architecte : Pirro Ligorio 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa d'Este, Tivoli, grand salon

photographie

Grand salon, villa d'Este, Tivoli (environs de Rome) Architecte : Pirro Ligorio 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Emo

photographie

Villa Emo, Fanzolo di Vedelago, Vénétie Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : David Lees, Bridgeman Images

Afficher

Villa Farnésine, Rome

photographie

Villa Farnésine, Rome Architecte : Baldassare Peruzzi 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Garzone, Pontecasale

photographie

Villa Garzone, Pontecasale (Italie) Architecte : Jacopo Sansovino, vers 1540 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Giulia, Rome

photographie

Villa Giulia, Rome Architectes : Giorgio Vasari, Vignole et Bartolomeo Ammannati 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Villa Rotonda, Vicence

photographie

Villa Rotonda, Vicence (Vénétie) Architecte : Andrea Palladio 

Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

Afficher

Villa Rotonda, Vicence, Vénétie, A. Palladio

photographie

La Villa Rotonda (Vicence, Vénétie), construite par Andrea Palladio en 1566-1570, est articulée autour d'une rotonde centrale avec quatre façades identiques donnant chacune sur un des points cardinaux 

Crédits : DEA/ Getty

Afficher

Basilique Saint-Pierre de Rome
Crédits : Louis Grandadam/ Getty Images

photographie

Basilique Saint-Pierre, Rome
Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

photographie

Basilique San Lorenzo, Florence
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Casino de Pie IV, Vatican
Crédits : Sally Greene, Bridgeman Images

photographie

Cathédrale de Milan
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cathédrale, Prato
Crédits : De Agostini

photographie

Chapelle du palais, Medici-Riccardi, Michelozzo di Bartolomeo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château d'Azay-le-Rideau
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château de Cafaggiolo
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Château de Chambord, France
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Château de Chaumont
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château de Chenonceau
Crédits : DEA/ Getty

photographie

Château de Fontainebleau: galerie François Ier
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Château Sforza, Milan
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Coupole de Santa Maria del Fiore, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cour d'honneur du palais ducal, Urbin
Crédits : H. Heine/ AKG

photographie

Cour du Palais Medici-Riccardi, Florence
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Décor en trompe l'œil, villa Farnésine, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Église de San Juan de los Reyes, Tolède, J. Guas
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Escalier des Géants du palais des Doges
Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

photographie

Fontainebleau
Crédits : Pascal Crapet/ Getty Images

photographie

Hôpital Majeur, Milan
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Hôtel de ville de Poznan, Pologne
Crédits : W. Buss/ DEA/ Getty

photographie

Jardin de la villa Aldobrandini, Frascati
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La cathédrale de Pienza
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Cité idéale, détail
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Alcázar de Tolède
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Escorial, 2
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Escorial, 3
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Escorial en 1662
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Ospedale degli Innocenti, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Maisons sur le Herengracht à Amsterdam (Pays-Bas)
Crédits : Insight Guides

photographie

Nef de Sainte-Marie-Nouvelle, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nef de Sant'Andrea, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nevers : le palais ducal
Crédits : Vanni Archive/ Corbis

photographie

Nouvelle sacristie, Saint-Laurent , Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nymphée de la villa Giulia, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais Dario, Venise
Crédits : David Lees, Bridgeman Images

photographie

Palais du Quirinal, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais du Té
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais du Té, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais ducal, Urbin
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais Grimani, Venise
Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

photographie

Palais Medici-Riccardi, Florence
Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

photographie

Palazzo Chiericati, Vicence
Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

photographie

Palazzo Pitti, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palazzo Rucellai, Florence
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Place du Capitole, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Redentore, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Saint-Marc, Venise
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Salle de lecture de la bibliothèque Laurentienne, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Salle des Caryatides du musée du Louvre
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

San Biagio, Montepulciano
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Giorgio Maggiore à Venise
Crédits : David Madison/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

San Giorgio Maggiore, Venise
Crédits : Francesco Turio Bohm, Bridgeman Images

photographie

San Lorenzo, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Sebastiano et Sant' Andrea, Mantoue
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

San Sebastiano, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santa Maria del Popolo, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santa Maria della Consolazione
Crédits : Fratelli Fabbri, Milan, Bridgeman Images

photographie

Santa Maria Novella, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Sant'Andrea, Mantoue
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Santo Spirito, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tempio Malatestiano, Rimini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vestibule de la bibliothèque Laurentienne, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Aldobrandini, Frascati
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Barbaro
Crédits : David Lees, Bridgeman Images

photographie

Villa de Laurent de Médicis, Poggio a Caiano
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa d'Este, Tivoli, fontaine
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa d'Este, Tivoli, grand salon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Emo
Crédits : David Lees, Bridgeman Images

photographie

Villa Farnésine, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Garzone, Pontecasale
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Giulia, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Villa Rotonda, Vicence
Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

photographie

Villa Rotonda, Vicence, Vénétie, A. Palladio
Crédits : DEA/ Getty

photographie