CLASSIQUE ARCHITECTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du bon usage d'un mot : langage classique et grand style

Pour sortir de cet imbroglio sémantique, il convient sans doute d'exclure les appellations trop vagues où les deux termes sont en concurrence et se chevauchent sans contenu précis (âge classique, âge baroque, France classique, France baroque).

On peut sans doute au contraire continuer d'utiliser le terme de classique au sens large, qui correspond à un phénomène culturel précis : « est classique un édifice dont les éléments décoratifs proviennent directement ou indirectement du vocabulaire architectural du monde antique – du monde classique comme on l'appelle souvent » (Summerson). En ce sens, on peut parler de langage classique de l'architecture, ce « latin » de l'architecture, « langage commun à presque tout le monde civilisé pendant les cinq siècles qui ont suivi la Renaissance », et conduire l'histoire de l'architecture classique en France du début du xvie siècle à la Première Guerre mondiale.

« L'architecture classique » entendue ainsi dans ce sens large trouve son unité dans ce retour vers la civilisation antique, qui offre non seulement un langage architectural avec sa syntaxe, son vocabulaire, ses motifs, ses types, mais une symbolique qui joue directement ou indirectement sur la plupart des compositions architecturales.

Le langage des ordres constitue, comme l'ont bien montré Summerson et Forssman, des catégories syntaxiques et stylistiques fondamentales (voir Les Temps modernes, in ordres de l'architecture). Pendant ces cinq siècles, les architectes ne cessent de revenir vers les mêmes prototypes antiques, arcs de triomphe, thermes, théâtres, temples, etc., et leurs compositions peuvent à leur tour devenir modèles, comme le tempietto de Bramante, qui semble couronner la cathédrale Saint Paul à Londres, ou les villas palladiennes, dont s'inspirent encore deux siècles plus tard Anglais, Américains et Français. Sans se lasser, les architectes européens proposent de multiples variations sur les mêmes thèmes : copies littérales de l'antique, comme l [...]

Cathédrale Saint-Paul, à Londres

Photographie : Cathédrale Saint-Paul, à Londres

Photographie

Vue aérienne de la cathédrale Saint-Paul, à Londres, œuvre de Christopher Wren. 

Crédits : Jason Hawkes, Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Cathédrale Saint-Paul, à Londres

Cathédrale Saint-Paul, à Londres
Crédits : Jason Hawkes, Getty Images

photographie

Place du Capitole, Rome

Place du Capitole, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Blenheim Palace, 1

Blenheim Palace, 1
Crédits : Jimmy Sime/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Blenheim Palace, 2

Blenheim Palace, 2
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  CLASSIQUE ARCHITECTURE  » est également traité dans :

ACADÉMIE D'ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 968 mots

Créée en 1671 par Colbert, l'Académie d'architecture sera supprimée en 1793 par la Convention. Dans l'intervalle, son histoire se confond dans une large mesure avec celle de l'architecture française. Comptant parmi ses membres certains des plus grands architectes des règnes de Louis XIV, Louis XV et Louis XVI — de Jules Hardouin-Mansart et Robert de Cotte à Jacques-Ange Gabriel, Jacques-Germain So […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Inigo Jones et sir Christopher Wren : l'affirmation d'un style national sous les Stuart (1603-1714) »  : […] C'est au cours d'une période qui verra le règne des Stuart interrompu par deux révolutions et par la République de Cromwell que va se définir un nouveau style architectural, profondément marqué par le classicisme. Si l'Angleterre connaissait depuis longtemps la grammaire classique de l'architecture, grâce en particulier au livre de John Shute, The First and Chief Grounds of Architecture , paraphra […] Lire la suite

APPAREIL, architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 320 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'appareil à chaînage »  : […] Ce mode de construction est associé à des matériaux divers : pierre, brique ou bois ; son origine est sans doute à chercher dans les maçonneries de structure « pauvre ». En effet, à toutes les époques et en particulier dans les régions pauvres en pierre, avant l'emploi du béton, on a construit en briques crues et cuites, voire en simple pisé. La protection et le maintien de ces matériaux, spécial […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « À la recherche de rapports harmonieux »  : […] La beauté architecturale, Vitruve l'affirmait déjà, ne peut pas être l'addition de toute une série de beautés particulières. Il faut que des liens étroits, de nature presque organique, se tissent entre les différentes dimensions de l'œuvre, entre le choix des matériaux et la structure, entre le plan et la façade, entre les détails ornementaux et le jeu des masses bâties. Cette harmonie complexe, p […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'âge classique et la tradition vitruvienne »  : […] La rupture entraînée par la Renaissance n'est pas que théorique. En même temps que l'on redécouvre Vitruve s'affirme en effet une nouvelle figure d'architecte-humaniste dont un Filippo Brunelleschi (1377-1446) constitue l'une des premières incarnations. L'auteur de la coupole de la cathédrale de Florence se pense en effet comme un intellectuel fondamentalement différent des autres acteurs de la p […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « Vitruvianisme et société d'ordres »  : […] Au cours de l'Âge classique, les cités indépendantes, dont Florence avait constitué l'un des exemples les plus achevés, voient progressivement leur influence diminuer au profit des grands États territoriaux comme la France, l'Espagne, l'Autriche ou l'Angleterre. Ce processus s'accompagne d'une transformation en profondeur des rapports entre architecture et société. La discipline architecturale ne […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Brique et pierre

  • Écrit par 
  • Josiane SARTRE
  •  • 4 582 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les prolongements à l'âge classique »  : […] Lorsque Henri IV achève en 1606 les travaux de Fontainebleau, c'est le style moellon et brique qu'il choisit pour la cour des Offices et c'est le style brique et pierre qu'il impose à Paris pour les places royales, la place des Vosges en 1605 et la place Dauphine en 1607. À Charleville, fondée le 23 avril 1608, Charles de Gonzagues, duc de Nevers, choisit le parti brique et pierre et un programm […] Lire la suite

BEC-HELLOUIN ABBAYE DU

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 692 mots

Il ne reste de l'abbaye du Bec-Hellouin, dans l'Eure, que quelques vestiges médiévaux et surtout les magnifiques bâtiments monastiques des xvii e et xviii e siècles. Ce fut une des plus brillantes abbayes de la Normandie, au xi e siècle. Un premier édifice, probablement de bois, fut bâti par Hellouin en 1035 sur le territoire de Bonneville, que la petite communauté dut quitter car il ne posséda […] Lire la suite

BLONDEL FRANÇOIS (1618-1686)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 512 mots

Maréchal de camp en 1652, ingénieur militaire et diplomate, François Blondel se consacre définitivement à l'architecture après 1669, quand il est désigné pour diriger les ouvrages publics de Paris. Grand voyageur (il visite l'Europe et l'Orient), Blondel se voit confier d'importants travaux d'édilité et de fortifications dans certaines villes de l'ouest et du sud-ouest de la France (pont et arc de […] Lire la suite

BLONDEL JACQUES-FRANÇOIS (1705-1774)

  • Écrit par 
  • Michel GALLET
  •  • 3 043 mots

Jacques-François Blondel appartient à une famille d'architectes français, mais il n'a aucune parenté avec l'architecte du xvii e siècle Nicolas-François Blondel. Plus connu pour ses écrits que pour ses constructions, il fut l'un des grands théoriciens de l' architecture classique. La fermeté de ses doctrines, les traditions qui s'y perpétuent, comme les résistances qu'elles ont rencontrées, situ […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude MIGNOT, « CLASSIQUE ARCHITECTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-classique/