ARBRE PHYLOGÉNÉTIQUE

ARCHÉES ASGARD

  • Écrit par 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 3 795 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les archées Asgard à l’origine des Eucaryotes ? »  : […] Dans les différents articles décrivant ces nouvelles lignées, des arbres phylogénétiques sont publiés, montrant les relations de parenté entre tous les organismes des trois domaines du vivant (Bactéries, Archées et Eucaryotes). D’après ces arbres, les Eucaryotes seraient issus des archées Asgard. Dans certains arbres, ils proviendraient même plus précisément des Heimdallarchées, car ils sont loca […] Lire la suite

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 845 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diversification des approches de la botanique »  : […] Le xx e  siècle est marqué par une accélération considérable des progrès en botanique, tel qu'il est impossible de la décrire de façon succincte. On notera néanmoins trois points importants. Tout d'abord, la génétique est venue appuyer, renforcer, mais aussi transformer la théorie de l'évolution. Ainsi, la génétique se préoccupe aujourd'hui non seulement des processus à l'origine de la variation d […] Lire la suite

CLADISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pascal TASSY
  •  • 2 992 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cladistique et informatique »  : […] La cladistique a vite utilisé l'informatique. En effet, analyser de façon simultanée une multitude de caractères pour de nombreuses espèces, afin de construire l'arbre phylogénétique, est au-delà des capacités de l'esprit humain. Il est parfois difficile de faire ressortir la solution qui rend compte au mieux des partages de caractères dérivés considérés comme des synapomorphies. Par exemple, pou […] Lire la suite

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 194 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'ordinateur, la molécule et la ressemblance »  : […] D' Amérique vinrent, à la fin des années 1960, les premiers algorithmes dits de parcimonie. Les ordinateurs calculent ce que ne peut faire le cerveau humain : la congruence maximale des distributions de caractères chez les espèces étudiées. Les parentés sont exprimées sous la forme d'un arbre –  le cladogramme – dénommé « arbre de longueur minimale ». La congruence maximale des homologies équivau […] Lire la suite

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 096 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La phylogénétique cladistique »  : […] À partir des années 1970, la « nouvelle systématique » évolutionniste établie par Mayr et Simpson dans le cadre de la synthèse orthodoxe pour prendre le relais de la systématique classique d'origine linnéenne s'est trouvée vigoureusement contestée par deux courants distincts : d'un côté, par la « taxonomie numérique », approche quantifiée fondée sur l'usage de l'informatique (Sokal et Sneath, 196 […] Lire la suite

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le renouveau des études  »  : […] Après un siècle de piétinement, l'évolution animale est redevenue, depuis le milieu des années 1980, un thème de recherche particulièrement productif et à la mode. Le phénomène se manifeste notamment par l'abondance considérable des publications consacrées à la phylogénie des métazoaires, y compris dans des revues scientifiques de très haut niveau. Le domaine a été redynamisé par l'arrivée de tech […] Lire la suite

SYSTÉMATIQUE PHYLOGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 346 mots

En 1950, l'entomologiste allemand Willi Hennig (1913-1976) publie son Grundzüge einer Theorie der Phylogenetischen Systematik , ouvrage dans lequel il expose sa méthode d'utilisation des caractères morphologiques afin d'élucider les relations de parenté entre les espèces ou les groupes d'espèces (taxons). Il propose que les classifications biologiques soient strictement hiérarchiques, reflétant l […] Lire la suite