ARABE (MONDE)Le peuple arabe

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Monde arabe et arabophonie

Monde arabe et arabophonie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Zanzibar (Tanzanie)

Zanzibar (Tanzanie)
Crédits : James Strachan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Islam, expansion du VIIe au Xe siècle

Islam, expansion du VIIe au Xe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Islam, le monde musulman aux XIe et XIIe siècles

Islam, le monde musulman aux XIe et XIIe siècles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


Définition, extension, statistique

Les plus anciennes informations sur les Arabes proviennent des textes akkadiens (assyro-babyloniens) et hébraïques. À partir du ixe siècle avant notre ère, ils situent dans le désert syro-mésopotamien et le nord-ouest de l'Arabie une population dénommée en akkadien Aribi, Arubu, Urbu, en hébreu ‘Arab (‘Arbī, « un Arabe »). L'examen des noms propres des membres de ce peuple mentionnés par les textes akkadiens montre que leur langue était effectivement l'arabe. Ils devaient déjà se nommer eux-mêmes ‘Arab. Le mot – ou une forme qui en est dérivée – s'est spécialisé, à certaines époques et dans certains usages, pour désigner seulement ceux des habitants de l'Arabie qui menaient une vie nomade, les Bédouins selon un autre terme indigène.

Nous savons que des populations menant un genre de vie semblable occupaient, avant cette époque, le désert syrien et la péninsule du Sinaï. Mais nous ignorons absolument si ces populations étaient de langue arabe. L'étymologie du mot ‘Arab est obscure. On a supposé qu'il dérivait du mot ‘Arabah qui, en hébreu, désigne le désert et particulièrement la dépression désertique au sud de la mer Morte. Le terme, appliqué d'abord aux Arabes de cette région, se serait étendu ensuite à tous les éléments qui leur étaient apparentés, suivant un processus fréquent pour les noms de peuples. Ce n'est qu'une hypothèse.

Nous ignorons aussi jusqu'à quelle limite vers le sud s'étendait, aux diverses phases de l'histoire du Ier millénaire avant J.-C., la population arabe. Mais, en tout cas, dans la région méridionale de l'Arabie (Yémen, Hadramaout actuels), on parlait des dialectes d'une autre langue, que nous appelons sudarabique, apparentée, mais distincte. Les habitants de cette région considéraient les Arabes (‘rb dans leurs inscriptions) comme un peuple étranger, et réciproquement.

Les Arabes occupent actuellement une très vaste zone de l'Asie et de l'Afrique. Suivant la définition de l'ethnie arabe adoptée ici, il s'agit des nombreux pays où l'arabe classique est langue officie [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  ARABE MONDE  » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Langue

  • Écrit par 
  • David COHEN
  •  • 9 436 mots
  •  • 3 médias

Aux environs du ive siècle de l'ère chrétienne, au moment où nous en saisissons les premières manifestations, et jusqu'au début du viie siècle, l'arabe était l'idiome de quelques tribus nomades pour la plupart, errant dans les immenses déserts de l'Arabie, et dont se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-langue/

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 290 mots
  •  • 2 médias

La littérature arabe a vécu jusqu'au xixe siècle sur ses propres concepts, en définissant ses propres catégories. C'est dire qu'en ce domaine toute manipulation imprudente conduit à l'incompréhension, tout rapprochement hasardeux altère la réalité des faits. Si l'on s'entête ici à partir du concept de littéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-litterature/

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La conquête arabe »  : […] Les Arabes entrèrent en Afghanistan vers le milieu du vii e  siècle sur deux fronts parallèles : par la ville de Herat au nord et par la province du Sistan au sud. De Herat, ils poussèrent vers Balkh, chef-lieu de l'ancienne Bactriane, où ils se heurtèrent aux Turcs, qui s'y étaient établis après la destruction de la puissance des Hephtalites. Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_9230

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Les religions : de l'animisme aux monothéismes »  : […] Une même évolution, étalée sur une plus longue durée, concerne les religions. L'animisme ancestral, aux pratiques locales très atomisées, a cédé du terrain face aux grandes religions. Mais si l'expansion de l'islam et du christianisme l'a fait reculer, il n'en demeure pas moins pratiqué par quelque 30 p. 100 des Africains. Il reste très vivant, en particulier en milieu rural où il imprègne la vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_9230

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 664 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Afrique septentrionale »  : […] Après la mort du Prophète, les Arabes, maîtres du Proche-Orient, envahissent l'Égypte en 640, puis la Cyrénaïque d'où ils lancent des reconnaissances jusqu'aux abords du lac Tchad. En 670, ils fondent Kairouan, dans l'ancienne province d'Africa, alors dénommée Ifriqiya. Ayant vaincu les résistances berbères les plus dures, en 711, les Arabes passent en Espagne. En Ifriqiya, point d'appui fort des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-de-l-entree-dans-l-histoire-a-la-periode-contemporaine/#i_9230

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La conquête arabe »  : […] Tandis que, dans l'Algérie occidentale, se reconstituaient de grandes confédérations berbères, les Arabes venus d'Égypte pénétrèrent, dès 647, dans le Maghreb. Mais ce fut seulement en 683 que la grande armée de Sidi ‘Oqba en entreprit la conquête. Byzantins et Berbères, souvent alliés, résistèrent de leur mieux. L'histoire a conservé le nom de deux de leurs chefs : Kosayla qui reprit même aux Ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_9230

ARABIE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN, 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 7 600 mots

Dans le chapitre « Les Arabes dans le monde oriental ancien »  : […] Nous ignorons quand apparut en Arabie l'ethnie arabe, c'est-à-dire une population parlant la langue arabe. Cette population, sans doute peu nombreuse, peut-être celle-là même qui a introduit le nomadisme chamelier, dut assimiler des éléments plus anciennement établis. Les textes akkadiens et hébraïques, à partir du ix e siècle avant J.-C., situen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie/#i_9230

ARABISME

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 5 510 mots
  •  • 6 médias

Au-delà des théoriciens que le nationalisme arabe a tardé à se donner, encore qu'ils furent précédés par les pionniers de ce qui est un proto-nationalisme, l'arabisme est d'abord le sentiment d'appartenance à l'ethnie ou à la nationalité arabe. Il y a lieu, en effet, de parler – et très tôt – d'une conscience ethnique diffuse. Et ce que l'arabisme suggère d'une doctrine ne s'entend, bien entendu, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabisme/#i_9230

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'approche asiatique de l'Asie »  : […] La notion d'Asie, introduite en Asie même par les savants européens au début du xvii e  siècle, et sa transcription calligraphique en trois idéophonogrammes (a-zi-a) se répandent peu à peu au sein des pays de culture sinisée (Chine, Japon, Corée, Vietnam). Jusque-là, les Chinois et leurs voisins considèrent la Chine comme étant le centre de l'éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_9230

BÉDOUINS

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 606 mots

Population nomade originaire du centre de l'Arabie, les Bédouins ( Bādw ) se sont dispersés en vagues successives à travers le Moyen-Orient, l'Égypte et l'Afrique du Nord, liant leur expansion à celle de l'islam des premiers siècles. Les conquêtes des Bédouins entraînent la transformation de nombreux groupes en cultivateurs sédentaires ainsi que, fréquemment, leur fusion ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bedouins/#i_9230

BERBÈRES

  • Écrit par 
  • Salem CHAKER, 
  • Lionel GALAND, 
  • Paulette GALAND-PERNET
  •  • 7 634 mots

Dans le chapitre « Dominations étrangères et résistances »  : […] La question de l'origine des Berbères a fait couler beaucoup d'encre. Les auteurs grecs et latins, puis arabes et européens ont avancé les légendes les plus fantaisistes à ce sujet : origine perse, mède, cananéenne, yéménite, ibérique, celtique, germanique, grecque... La motivation idéologique de ces thèses est évidente : chaque conquérant a fait venir les Berbères d'ailleurs pour légitimer sa pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berberes/#i_9230

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 301 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Chypre, province byzantine »  : […] De manière symbolique, le iv e  siècle est passé dans la mémoire des chroniqueurs comme une période de profonds bouleversements, au moment où l'Empire romain d'Orient prend forme. Une série de catastrophes naturelles secoue l'île, tels les violents séismes de 332, 342 et 365, qui détruisent les anciennes cités de Salamine, Paphos et Kourion, prov […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre/#i_9230

COMORES

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise ROMBI
  • , Universalis
  •  • 4 926 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Comoriens : Africains et Orientaux »  : […] Il est difficile de dater avec précision l'arrivée des premiers habitants, mais il est vraisemblable que le peuplement d'origine africaine précéda la venue des Arabo-Shirazi et des Malgaches. Il semble probable que la vague de population africaine originaire de la côte orientale d'Afrique a atteint les Comores à l'âge du fer, entre le v e et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comores/#i_9230

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La période obscure »  : […] L'Éthiopie perdit puis reprit sa côte de la mer Rouge. Au viii e siècle, après le sac de Djeddah par les Abyssins, les Arabes réoccupèrent le littoral (Massaoua, ou les îles Dahlak) et Adoulis fut définitivement détruite. Mais, au commencement du x e  siècle, le pays fut en détresse. Une reine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_9230

EXPANSION ARABE EN AFRIQUE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

En 639, les Arabes prennent pied en Afrique, sept ans seulement après la mort du Prophète. En 632, les territoires contrôlés par le nouveau pouvoir musulman ne dépassaient pas les limites de la péninsule Arabique. Pourtant, les traits qui allaient caractériser l'expansion ultérieure avaient déjà été mis en place par Mahomet (ou Muḥammad). Guerre sainte, respect des chrétiens et des juifs qui accep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-arabe-en-afrique/#i_9230

FAYṢĀL Ier (1885-1933) roi d'Irak (1921-1933)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 602 mots

Homme d'État arabe, leader nationaliste et roi d'Irak (1921-1933), né le 20 mai 1885 à La Mecque, mort le 8 septembre 1933 à Berne. Faysal est le fils de Husayn ibn 'Ali, émir et grand chérif de La Mecque qui dirige le Hedjaz de 1916 à 1924. La Première Guerre mondiale fournit une occasion de rébellion pour de nombreux dirigeants arabes qui en sont venus à haïr la domination ottomane. Parmi ceu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faysal-ier/#i_9230

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les Arabes, de la Chine à Madagascar (VIe-XIXe s.) »  : […] Originellement très peu doués pour l'expansion maritime, les Arabes du désert (cavaliers conquérants des empires terrestres de Byzance et des Sassanides, de l'Égypte et enfin de l'Inde) ne purent, malgré tout, se désintéresser d'une mer dont les rivages principaux étaient tombés sous leur influence. Au transfert du siège du califat à Bagdad correspond l'essor de Bassorah, du golfe Persique et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_9230

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 305 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La révolution des 17 et 30 juillet 1968 »  : […] Depuis le 16 avril 1968, date à laquelle quelques officiers baassistes font circuler une pétition réclamant l'élection d'une Assemblée nationale, la conjuration s'étend. Cette fois, elle est d'inspiration uniquement baassiste, les alliés du Baas ayant fait défaut au dernier moment. Le 17 juillet, au petit matin, les troupes des commandants Abdel Razzak Nayef et Ibrahim Abdel Rahman Daoud se joigne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak/#i_9230

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Monde arabe »  : […] La modernisation dans le monde arabe actuel est souvent identifiée à l'occidentalisation, sans doute accentuée par la proximité géographique et historique de l'Europe. L'État national ainsi que les sciences et les techniques sont acclimatés à la fois par l'inspiration islamique et par l'inspiration arabiste. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_9230

JORDANIE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT
  •  • 19 640 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'émirat de Transjordanie (1914-1921) »  : […] Lorsque se précisent les menaces de guerre, la Grande-Bretagne saisit tout l'intérêt qu'elle peut tirer, sur les plans militaire et politique, de cette fièvre nationaliste qui agite alors les Arabes sous domination ottomane. Tandis que, à Londres, l'Indian Office (Bombay) suggère le nom d'Ibn Saoud, le roi de Nedj, pour former une nation arabe indépendante, l'Arab Office (Le Caire) est favorable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jordanie/#i_9230

KĀHINA AL- (morte en 704/05) reine berbère

  • Écrit par 
  • Philippe OUANNÈS
  •  • 478 mots

Surnom de la « reine des Aurès » signifiant « la Prophétesse ». Al-Kāhina régna sur plusieurs tribus de Berbères de l'Aurès, dont la sienne propre, celle des Djarawa, de 685 environ à 704 ou 705. À la fin du vii e siècle, l'Afrique du Nord voit s'affronter trois forces : les Byzantins d'abord, solidement implantés sur les côtes, avec Carthage sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-kahina/#i_9230

LEWIS BERNARD (1916-2018)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 1 268 mots

Historien américain du monde musulman et du Proche-Orient, Bernard Lewis était un intellectuel controversé. Né à Londres le 31 mai 1916 dans une famille juive britannique, Bernard Lewis se découvre une passion pour les langues du Proche-Orient au moment où il est confronté à l’hébreu biblique pour sa bar mitzvah . Il commence alors à apprendre l’arabe, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-lewis/#i_9230

LIBAN

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Elizabeth PICARD, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 26 458 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Peu de régions au monde ont une histoire aussi riche et complexe que la côte et la montagne libanaises. Au IV e  millénaire avant J.-C., les citadins de l'antique Byblos, ceux de Beyrouth, de Saïda et de Tyr, parlaient un dialecte sémitique et utilisaient déjà l'ancêtre de notre alphabet. Navigateurs et commerçants, ils colonisèrent le pourtour du Bassin méditerranéen, ina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liban/#i_9230

MALTE

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 8 652 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Antiquité et Moyen Âge »  : […] Appartenant à Carthage (au v e  siècle), Malte devint ensuite enjeu de la lutte entre Carthaginois et Romains. Ceux-ci la prirent en 218, et Rome disposa ainsi d'une base rapprochée de Carthage. Les Romains récompensèrent les Maltais de leur aide dans les opérations contre la grande ville punique en les reconnaissant pour alliés ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malte/#i_9230

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 127 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le peuplement »  : […] Aux époques pré-, proto-historique et pré-musulmane, l'actuelle Mauritanie bénéficie de conditions climatiques plus clémentes qui permettent l'épanouissement d'une civilisation agro-pastorale, dans des régions que l'assèchement progressif du Sahara ont rendues, depuis, impropres à tout habitat sédentaire. Déjà le peuplement est mixte avec, semble-t-il, un avantage numérique aux éléments noirs sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauritanie/#i_9230

MECQUE LA

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 1 085 mots
  •  • 4 médias

Ville sainte de l'islam vers laquelle se tournent tous les musulmans pour prier et en laquelle ils doivent, s'ils en ont les moyens, se rendre en pèlerinage au moins une fois dans leur vie. Avant l'établissement de l'islam, La Mecque (de l'arabe Makka ) est essentiellement une cité commerçante. Bien que son existence soit plus ancienne, ce n'est qu'au vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mecque/#i_9230

MÉDINE

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 717 mots
  •  • 3 médias

La ville ( madīna ) du Prophète, située dans le Hedjaz en Arabie Saoudite. À l'époque pré-islamique, Médine, appelée alors Yatrib, différait beaucoup de La Mecque : cette dernière était en effet une cité commerçante, tandis que Yatrib était plutôt un groupe de hameaux situés dans une oasis fertile. Deux tribus, les ‘Aws et les Khazradj, venues d'Arabie du Sud, y exerçaient un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medine/#i_9230

NAHAVAND BATAILLE DE (642)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 213 mots

Bataille d'Iran qui opposa les Arabes aux Sassanides et marqua un tournant majeur de l'histoire iranienne. Elle se termina par une défaite désastreuse pour l'armée sassanide et ouvrit la porte à la conquête arabe, entraînant l'islamisation de l'Iran. À Navahand, une armée de quelque trente mille hommes, placée sous le commandement de Numan, attaqua les troupes sassanides, qui auraient compté cent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-nahavand/#i_9230

OMEYYADES ou UMAYYADES

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 2 588 mots
  •  • 2 médias

La dynastie des Omeyyades est une dynastie califale qui gouverna le monde musulman de 660 à 750 . L'histoire en est particulièrement importante parce que c'est à cette époque que sont atteintes les limites de l'expansion arabo-musulmane et surtout que sont organisées les conquêtes réalisées. Les problèmes des transformations dans la vie des Arabes sortis de leur patrie ancestrale et ceux du commen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/omeyyades-umayyades/#i_9230

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les origines du nationalisme palestinien »  : […] Il y a une culture palestinienne arabe originale depuis quelques décennies, dans le creuset de la culture arabe moderne. Au sein du réveil culturel et politique arabe, voire panarabe, depuis les années 1860, un mouvement palestinien se singularise du fait de la confrontation concrète au « foyer national juif » puis, depuis 1948, à l'État d'Israël. Les moments forts de ce mouvement sont d'abord la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_9230

PERSE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD, 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 8 041 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La domination arabe et la « révolution ‘abbāside » »  : […] Moins bien structuré que son rival byzantin, l'Empire sassanide fut détruit par l'expansion arabe dès les premières décennies du califat ; à l'exception des régions caspiennes et centre-asiatiques, le pays fut contrôlé par les Arabes dans le courant du vii e  siècle. Malgré les exactions commises par certains Arabes et la résistance de quelques ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-histoire/#i_9230

PRINTEMPS ARABE ou RÉVOLUTIONS ARABES

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT
  •  • 8 179 mots

Le monde arabe est fortement ébranlé en 2011 par un mouvement de nature inédite issu des sociétés qui contestent les modalités de gouvernement autoritaire auxquelles elles sont soumises depuis des décennies. Parti de Tunisie, ce mouvement gagne rapidement l' Égypte, puis plusieurs pays du Maghreb et du Moyen-Orient. L'incertitude règne encore quant à l'issue des changements, soit que les régimes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/printemps-arabe-revolutions-arabes/#i_9230

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Le terme Moyen-Orient, qui traduit l'expression anglo-saxonne Middle East, n'apparaît qu'au début du xx e  siècle pour désigner cette zone médiane entre Proche et Extrême-Orient, centrée sur le golfe Persique. Si les Américains l'étendent parfois du Maroc au Pakistan, les Européens la définissent plus volontiers comme un arc de cercle étiré de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_9230

SÉMITES

  • Écrit par 
  • André CAQUOT
  •  • 4 800 mots

Dans le chapitre « Les Arabes »  : […] C'est vers le milieu du I er  millénaire avant J.-C. que paraît s'être constituée une civilisation sémitique originale, qui a fleuri pendant un millier d'années en Arabie méridionale et qui n'a succombé que devant l'Islam. Les conditions de son éclosion demeurent mal connues, mais il est très probable que la production des aromates dans les régions fertiles de l'«  Arabie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semites/#i_9230

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 141 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les jeux régionaux et l'impossible intervention internationale « à la libyenne » »  : […] Mais la dynamique syrienne n'est pas seulement interne, car les images de la violence de la répression provoquent une réprobation générale et amènent à des réactions régionales. La Turquie, très proche de la Syrie de Bachar al-Assad dans les années 2000, après avoir conseillé la modération au dirigeant de Damas et tenté des médiations, perd patience quand, en avril 2011, les chars de l'armée entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_9230

TALAS (BATAILLE DU)

  • Écrit par 
  • Véronique SCHILTZ
  •  • 888 mots
  •  • 1 média

La bataille du Talas vit s'affronter en 751 au cœur de l'Asie centrale les Chinois et les Arabes qui en furent les vainqueurs . Trop souvent méconnue des chronologies occidentales, elle est pourtant d'une importance considérable, tant par ses conséquences sur le devenir politique du continent que pour son histoire culturelle. C'est là une étape cruciale pour qui veut comprendre les tenants et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-du-talas/#i_9230

TANZANIE

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Marie-Aude FOUÉRÉ, 
  • Franck MODERNE
  •  • 12 359 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Zanzibar avant l'indépendance »  : […] C'est une autre histoire que celle du Zanzibar et qui n'a pas grand-chose de commun avec celle du Tanganyika. Les deux îles de Zanzibar et de Pemba étaient restées possession des sultans d' Oman jusqu'en 1890, date à laquelle la Grande-Bretagne préoccupée par la colonisation allemande du Tanganyika, décida de leur imposer son protectorat. Elle maintint les privilèges de la minorité «  arabe » et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanzanie/#i_9230

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 214 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Les techniques hors d'Europe »  : […] Les grands empires antiques s'effondrant, les Arabes poursuivent et font fructifier, pendant plusieurs siècles, cette culture scientifique et technique en sommeil. Ils perfectionnent, jusqu'au Moyen Âge, les techniques de mesure du temps et d'irrigation, mettent en chantier des constructions et des machines imposantes tout en réalisant de grands progrès scientifiques, dans les mathématiques et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-techniques/#i_9230

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Période arabe et domination musulmane »  : […] La conquête de l'Ifrīqiyya – appelée plus tard la Tunisie – par les Arabes entraîna pour ce pays des mutations considérables : avec le temps, sa population est en effet devenue arabe dans sa grande majorité ; la langue arabe a été pratiquée par presque tous les habitants qui, en outre, ont adopté la religion musulmane. Ce phénomène d'arabisation et d'islamisation, assez lent au début, s'est accen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_9230

Pour citer l’article

Maxime RODINSON, « ARABE (MONDE) - Le peuple arabe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-le-peuple-arabe/