AQUITAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La région Aquitaine

Avec une population de 3 285 970 personnes en 2012, l'Aquitaine a une densité de 77,5 habitants au kilomètre carré ; elle fait partie des espaces peu peuplés de l'Europe communautaire et, surtout, fort inégalement occupés. Son poids humain dans l'ensemble français n'était que de 5 p. 100 jusqu’en 2015 : après une lente diminution depuis la fin du xixe siècle, il tend à s'accroître après les années 1980 grâce à des soldes migratoires supérieurs à l'ensemble national. La région apparaît comme une aire de forts contrastes socio-économiques : au milieu d'héritages contraignants, elle offre des aspects très marqués de modernisme économique et figure dans cette France du Sud qui accumule les formes les plus récentes de la croissance tertiaire du pays.

Le milieu : les nuances de la diversité locale

La région s'inscrit dans trois bassins hydrographiques tournés vers l'Atlantique. Au nord, celui de la Dordogne et de l'Isle conflue avec la Garonne qui constitue l'axe central, tandis que, au sud, l'Adour draine le versant pyrénéen et concentre ses torrents. À partir de là, trois ensembles physiques s'identifient avec force. Le cœur de la région, entre les fleuves, est occupé, pour plus d'un tiers de sa surface, par le plateau landais bordé par une côte rectiligne de 200 kilomètres ; son manteau sableux, souvent consolidé en grès, est imparfaitement drainé sauf sur les marges moins ingrates de la Chalosse et du Bazadais. Au nord s'étendent les plateaux à dominante calcaire du Périgord et de l'Agenais : la présence de placages de sables au nord et la domination d'une forte dissection vers la Garonne au sud constituent des nuances non négligeables pour la vie agricole. Au sud, enfin, s'étend l'avant-pays pyrénéen modelé en collines ; il précède le domaine montagnard lui-même, qui passe de la haute montagne à l'est (pic du Midi-d'Ossau, 2 884 m) aux croupes adoucies du Pays basque qui s'achèvent par la côte rocheuse au-delà de l'estuaire de l'Adour.

Dans le détail, ces pays fortement disséqués par un chevelu dense de vallons (Aquitaine, le « pays des eaux ») présentent une extrême diversité de sols aux possibilités, mais aussi aux contraintes, très variées allant des lourdes argiles des fonds aux chauds calcaires des plateaux, en passant par les boulbènes argilo-sableuses des pentes. Cette diversité fut source de complémentarité bénéfique pour la polyculture traditionnelle ; elle exige aujourd'hui des spécialisations, sources de variété mais aussi d'éclatement et de dispersion.

Les conditions climatiques accentuent encore la diversité. Le climat aquitain est doux, humide et ensoleillé (5 0C en moyenne en janvier, 20 0C en juillet, 800 mm de précipitations annuelles), mais il est marqué par une très grande instabilité : les gelées tardives de printemps ne sont pas rares, les étés peuvent être très secs ou au contraire trop humides, les violents épisodes orageux peuvent être dévastateurs. Sur ce fond, la continentalité et l'altitude apportent des nuances importantes. Lumineuse, la côte ne compte qu'une quinzaine de jours de gelées, son ensoleillement est particulièrement important entre le bassin d'Arcachon et le Pays basque. Vers l'intérieur, l'hiver est bien plus marqué, principalement dans le Périgord et dans les vallées pyrénéennes où la végétation s'étage suivant l'altitude jusqu'aux alpages. Partiellement abritée, la vallée de la Garonne offre les nuances progressives, allant de l'humidité bordelaise à la plus grande sécheresse agenaise qui annonce les pays toulousains.

Les hommes et l'espace : l'inégalité de l'occupation

L'Aquitaine est très inégalement peuplée. Ce trait majeur, régulièrement accentué depuis le xixe siècle, pose désormais la question d'une continuité sociale et administrative de la région, plus encore que celle de la vie économique ; cependant, celle-ci est aussi obérée par la trop grande faiblesse de marchés inégalement répartis.

La Gironde, avec 44,5 p. 100 de la population régionale et 142 habitants au kilomètre carré, est le pôle incontesté, mais décentré au regard de la distribution d’ensemble. Au sud, les Pyrénées- Atlantiques, avec 20,1 p. 100 de la population et 78 habitants au kilomètre carré, sont déjà très au-dessous de la moyenne nationale en matière de densité (118 hab./ km2). Les trois autres départements, Dordogne, Landes [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Aquitaine : carte administrative avant réforme

Aquitaine : carte administrative avant réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Les Pyrénées

Les Pyrénées
Crédits : John Elk III/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Agen : le pont-canal

Agen : le pont-canal
Crédits : Philippe Giraud/ Corbis/ Getty Images

photographie

Aquitaine médiévale

Aquitaine médiévale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'Institut d'études politiques de Bordeaux
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux

Classification

Autres références

«  AQUITAINE  » est également traité dans :

NOUVELLE-AQUITAINE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 220 mots
  •  • 1 média

La région Nouvelle-Aquitaine, qui s’est appelée à titre provisoire Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines Aquitaine, […] Lire la suite

AGEN

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 544 mots
  •  • 2 médias

Agen, préfecture du Lot-et-Garonne, département rural, est au centre d'une agglomération qui compte 80 177 habitants (recensement de 2012), dont 34 899 pour la commune même. Sa position d'étape sur l'axe reliant Bordeaux à Toulouse par la Garonne, puis par le canal latéral et, aujourd'hui, par la voie ferrée et l'autoroute a de tout temps structuré son évolution. Le site originel d'Agen se situe s […] Lire la suite

ALBI, histoire et histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 094 mots
  •  • 2 médias

En dépit des aléas de l'histoire, Albi a toujours joué le rôle d'une petite capitale régionale . La contrée dont elle a orienté le destin n'est pas une région naturelle. La ville a établi sa zone d'influence en organisant et en contrôlant les échanges entre deux domaines complémentaires : un haut pays de roches primaires, se rattachant au Ségala et au Rouergue, et une bande de terrains sédimentair […] Lire la suite

ALIÉNOR D'AQUITAINE (1122 env.-1204)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 504 mots

Fille de Guillaume X, duc d'Aquitaine. Duchesse à la mort de son père (1137), elle fut mariée dès son avènement au prince Louis, qui montait, deux semaines plus tard, sur le trône de France sous le nom de Louis VII. Le duché demeura cependant distinct du domaine royal. L'union était mal assortie, la légèreté et la sensualité d'Aliénor s'accordant mal avec la dévotion ascétique du roi. Les prétenti […] Lire la suite

ANGOUMOIS

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 292 mots

Ancienne province de France au nord du bassin d'Aquitaine, l'Angoumois correspond approximativement au département de la Charente. La cité d'Angoulême fut constituée à la fin du iv e siècle. Son pays, uni au Périgord et à l'Agenais, forma un comté en 866. Guillaume III Taillefer (988-1028) et Guillaume IV (1087-1120) marquent l'apogée de la puissance angoumoise. Mais bientôt Plantagenêts et Capét […] Lire la suite

ARMAGNAC

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 473 mots

Grand fief de Gascogne, l'Armagnac correspond approximativement à l'actuel département du Gers. Issu du démembrement du diocèse d'Eauze-Auch, il fut érigé en comté vers 960. L'acquisition du comté de Fezensac avec Auch, vers 1140, l'agrandit considérablement. Lorsque les rois d'Angleterre et de France contrôlèrent respectivement le duché d'Aquitaine et le comté de Toulouse ( xiii e -XV e s.), la […] Lire la suite

ARTENAC (SAINT-MARY), site préhistorique

  • Écrit par 
  • Anne DELAGNES, 
  • Jean-François TOURNEPICHE
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Le site préhistorique d'Artenac est situé en Charente, dans le nord du Bassin aquitain, à une vingtaine de kilomètres au nord-est d'Angoulême. Après la destruction de la grotte sépulcrale éponyme qui a fait connaître l'Artenacien, culture du Néolithique final, la carrière d'exploitation du calcaire ouverte à flanc de coteau en 1972 a révélé le gisement actuel . C'est une cavité étroite et longue, […] Lire la suite

AUNIS

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 344 mots
  •  • 1 média

Ancienne province de France sur la côte atlantique, formée d'îles et de la presqu'île délimitée par le marais de la Sèvre et celui de la Charente. Elle fit partie du pays de Saintes, puis entra dans la dépendance du Poitou au x e siècle. Les véritables créateurs du pays sont les seigneurs de Châtelaillon (Castrum Alionis, d'où le nom d'Aunis) qui, au xi e siècle, y étendirent presque partout leu […] Lire la suite

BASQUE PAYS

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 1 020 mots
  •  • 2 médias

Traversé par une frontière politique et orographique, le Pays basque possède une forte unité ethnique, culturelle et linguistique, qui compense l'hétérogénéité du milieu physique. Sans jamais avoir formé un ensemble politique, les provinces basques espagnoles (Vizcaya ou Biscaye, Guipúzcoa et Álava) présentent les plus forts particularismes et abritent un mouvement nationaliste très actif, qui pos […] Lire la suite

BAYONNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

Héritière de l'antique Lapurdum mentionnée vers la fin du iv e  siècle (d'où le nom du pays de Labourd), Bayonne était administrée au x e  siècle par un évêque et un vicomte. Faisant partie de l'Aquitaine, elle appartient aux Anglais de 1199 à 1451, date à laquelle elle redevient française. Son intérêt stratégique se retrouve au cours des âges : enceinte romaine et médiévale, le Château-Vieux ( xi […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

3 décembre 2021 France. Blâme de l'ordre des médecins à l'encontre du microbiologiste Didier Raoult.

Saisie par le conseil de l’ordre des médecins des Bouches-du-Rhône et par le Conseil national de l’ordre, la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre de Nouvelle-Aquitaine impose un blâme au microbiologiste Didier Raoult, directeur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses Méditerranée Infection de Marseille et promoteur de l’hydroxychloroquine comme traitement contre la Covid-19. […] Lire la suite

6-13 décembre 2015 France. Fort progrès du Front national aux élections régionales.

La droite est en tête en Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Normandie et à La Réunion, et la gauche en Bretagne, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et Corse, ainsi qu’en Guadeloupe, Martinique et Guyane. La direction du P.S. annonce le retrait de ses listes au second tour dans les trois régions où le F.N. pourrait l’emporter à la faveur d’une triangulaire : Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. […] Lire la suite

17 décembre 2014 France. Adoption de la loi modifiant la carte des régions

Sont regroupés : Champagne-Ardenne, l'Alsace et la Lorraine; le Limousin, l'Aquitaine et Poitou-Charentes; l'Auvergne et Rhône-Alpes; la Bourgogne et la Franche-Comté; le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées; la Haute-Normandie et la Basse-Normandie; le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.  […] Lire la suite

30 mai 2001 France. Lourde condamnation de Roland Dumas dans l'affaire Elf

Le tribunal correctionnel de Paris condamne Roland Dumas, ancien président du Conseil constitutionnel et ancien ministre des Affaires étrangères, à trente mois de prison, dont vingt-quatre avec sursis, ainsi qu'à 1 million de francs d'amende, dans le cadre de l'affaire des détournements de fonds au préjudice d'Elf Aquitaine, estimés à plus de 64 millions de francs entre 1989 et 1993. […] Lire la suite

26 janvier 2000 France. Mise en examen de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire Elf

Les magistrats chargés de l'enquête sur les détournements de fonds commis au préjudice d'Elf Aquitaine de 1989 à 1993 informent l'ancien ministre de l'Économie, Dominique Strauss-Kahn, de sa mise en examen pour « complicité et recel d'abus de biens sociaux ». Celui-ci est soupçonné d'avoir fait rémunérer par le groupe pétrolier, en 1993, pour un montant d'environ 190 000 francs, la secrétaire du Cercle de l'industrie, association qu'il avait cofondée. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean DUMAS, Charles HIGOUNET, « AQUITAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aquitaine/