AQUITAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Aquitaine : carte administrative avant réforme

Aquitaine : carte administrative avant réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Agen : le pont-canal

Agen : le pont-canal
Crédits : Philippe Giraud/ Goodlook Pictures/ Corbis

photographie

Aquitaine médiévale

Aquitaine médiévale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte


La région Aquitaine

Avec une population de 3 285 970 personnes en 2012, l'Aquitaine a une densité de 77,5 habitants au kilomètre carré ; elle fait partie des espaces peu peuplés de l'Europe communautaire et, surtout, fort inégalement occupés. Son poids humain dans l'ensemble français n'était que de 5 p. 100 jusqu’en 2015 : après une lente diminution depuis la fin du xixe siècle, il tend à s'accroître après les années 1980 grâce à des soldes migratoires supérieurs à l'ensemble national. La région apparaît comme une aire de forts contrastes socio-économiques : au milieu d'héritages contraignants, elle offre des aspects très marqués de modernisme économique et figure dans cette France du Sud qui accumule les formes les plus récentes de la croissance tertiaire du pays.

Le milieu : les nuances de la diversité locale

La région s'inscrit dans trois bassins hydrographiques tournés vers l'Atlantique. Au nord, celui de la Dordogne et de l'Isle conflue avec la Garonne qui constitue l'axe central, tandis que, au sud, l'Adour draine le versant pyrénéen et concentre ses torrents. À partir de là, trois ensembles physiques s'identifient avec force. Le cœur de la région, entre les fleuves, est occupé, pour plus d'un tiers de sa surface, par le plateau landais bordé par une côte rectiligne de 200 kilomètres ; son manteau sableux, souvent consolidé en grès, est imparfaitement drainé sauf sur les marges moins ingrates de la Chalosse et du Bazadais. Au nord s'étendent les plateaux à dominante calcaire du Périgord et de l'Agenais : la présence de placages de sables au nord et la domination d'une forte dissection vers la Garonne au sud constituent des nuances non négligeables pour la vie agricole. Au sud, enfin, s'étend l'avant-pays pyrénéen modelé en collines ; il précède le domaine montagnard lui-même, qui passe de la haute montagne à l'est (pic du Midi-d'Ossau, 2 884 m) aux croupes adoucies du Pays basque qui s'achèvent par [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'Institut d'études politiques de Bordeaux
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux

Classification


Autres références

«  AQUITAINE  » est également traité dans :

NOUVELLE-AQUITAINE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

La région Nouvelle-Aquitaine, qui s’est appelée à titre provisoire Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines Aquitaine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquitaine-limousin-poitou-charentes-region-administrative/#i_14130

AGEN

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 542 mots
  •  • 2 médias

Agen, préfecture du Lot-et-Garonne, département rural, est au centre d'une agglomération qui compte 80 177 habitants (recensement de 2012), dont 34 899 pour la commune même. Sa position d'étape sur l'axe reliant Bordeaux à Toulouse par la Garonne, puis par le canal latéral et, aujourd'hui, par la voie ferrée et l'autoroute a de tout temps structuré son évolution. Le site originel d'Agen se situe s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agen/#i_14130

ALBI, histoire et histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 093 mots
  •  • 2 médias

En dépit des aléas de l'histoire, Albi a toujours joué le rôle d'une petite capitale régionale . La contrée dont elle a orienté le destin n'est pas une région naturelle. La ville a établi sa zone d'influence en organisant et en contrôlant les échanges entre deux domaines complémentaires : un haut pays de roches primaires, se rattachant au Ségala et au Rouergue, et une bande de terrains sédimentair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albi-histoire-et-histoire-de-l-art/#i_14130

ALIÉNOR D'AQUITAINE (1122 env.-1204)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 504 mots

Fille de Guillaume X, duc d'Aquitaine. Duchesse à la mort de son père (1137), elle fut mariée dès son avènement au prince Louis, qui montait, deux semaines plus tard, sur le trône de France sous le nom de Louis VII. Le duché demeura cependant distinct du domaine royal. L'union était mal assortie, la légèreté et la sensualité d'Aliénor s'accordant mal avec la dévotion ascétique du roi. Les prétenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alienor-d-aquitaine/#i_14130

ANGOUMOIS

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 292 mots

Ancienne province de France au nord du bassin d'Aquitaine, l'Angoumois correspond approximativement au département de la Charente. La cité d'Angoulême fut constituée à la fin du iv e siècle. Son pays, uni au Périgord et à l'Agenais, forma un comté en 866. Guillaume III Taillefer (988-1028) et Guillaume IV (1087-1120) marquent l'apogée de la puissance angoumoise. Mais bientôt Plantagenêts et Capét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angoumois/#i_14130

ARMAGNAC

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 473 mots

Grand fief de Gascogne, l'Armagnac correspond approximativement à l'actuel département du Gers. Issu du démembrement du diocèse d'Eauze-Auch, il fut érigé en comté vers 960. L'acquisition du comté de Fezensac avec Auch, vers 1140, l'agrandit considérablement. Lorsque les rois d'Angleterre et de France contrôlèrent respectivement le duché d'Aquitaine et le comté de Toulouse ( xiii e -XV e s.), la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armagnac/#i_14130

ARTENAC (SAINT-MARY), site préhistorique

  • Écrit par 
  • Anne DELAGNES, 
  • Jean-François TOURNEPICHE
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Le site préhistorique d'Artenac est situé en Charente, dans le nord du Bassin aquitain, à une vingtaine de kilomètres au nord-est d'Angoulême. Après la destruction de la grotte sépulcrale éponyme qui a fait connaître l'Artenacien, culture du Néolithique final, la carrière d'exploitation du calcaire ouverte à flanc de coteau en 1972 a révélé le gisement actuel . C'est une cavité étroite et longue, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artenac-site-prehistorique/#i_14130

AUNIS

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 344 mots
  •  • 1 média

Ancienne province de France sur la côte atlantique, formée d'îles et de la presqu'île délimitée par le marais de la Sèvre et celui de la Charente. Elle fit partie du pays de Saintes, puis entra dans la dépendance du Poitou au x e siècle. Les véritables créateurs du pays sont les seigneurs de Châtelaillon (Castrum Alionis, d'où le nom d'Aunis) qui, au xi e siècle, y étendirent presque partout leu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aunis/#i_14130

BASQUE PAYS

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 1 019 mots
  •  • 2 médias

Traversé par une frontière politique et orographique, le Pays basque possède une forte unité ethnique, culturelle et linguistique, qui compense l'hétérogénéité du milieu physique. Sans jamais avoir formé un ensemble politique, les provinces basques espagnoles (Vizcaya ou Biscaye, Guipúzcoa et Álava) présentent les plus forts particularismes et abritent un mouvement nationaliste très actif, qui pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-basque/#i_14130

BAYONNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Héritière de l'antique Lapurdum mentionnée vers la fin du iv e  siècle (d'où le nom du pays de Labourd), Bayonne était administrée au x e  siècle par un évêque et un vicomte. Faisant partie de l'Aquitaine, elle appartient aux Anglais de 1199 à 1451, date à laquelle elle redevient française. Son intérêt stratégique se retrouve au cours des âges : enceinte romaine et médiévale, le Château-Vieux ( xi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bayonne/#i_14130

BORDEAUX

  • Écrit par 
  • Jean DUMAS, 
  • Charles HIGOUNET
  • , Universalis
  •  • 1 936 mots
  •  • 2 médias

Préfecture de la Gironde et capitale administrative de la région Aquitaine jusqu’en 2015, Bordeaux est le chef-lieu de la grande région Nouvelle-Aquitaine. La ville de Bordeaux, installée sur la Garonne, à 100 kilomètres de l'océan Atlantique, comptait, en 2012, 245 220 habitants. Depuis 1968, elle est le centre d'une Communauté urbaine de vingt-huit communes, devenue en 2015 Bordeaux Métropole, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bordeaux/#i_14130

DORDOGNE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 540 mots
  •  • 1 média

Rivière du Massif central et du bassin Aquitain, la Dordogne étend son bassin rectangulaire (24 000 km 2 ) d'est en ouest, de la chaîne des Puys au bec d'Ambès où elle mêle ses eaux à celles de la Garonne dans l'estuaire de la Gironde. Son réseau bien ramifié suit deux directions privilégiées. L'une, nord-est - sud-ouest, commande le cours supérieur, dans le cristallin, et les tributaires de rive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dordogne/#i_14130

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 645 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre «  Bassin d'Aquitaine »  : […] Les terrains mésozoïques et cénozoïques du bassin sédimentaire d'Aquitaine couvrent 60 000 km 2 (fig. 7 ). À l'ouest, ce bassin s'ouvre sur l'Atlantique par une côte généralement basse et rectiligne. Au nord et à l'est, il se relève progressivement vers les Massifs armoricain et central suivant une configuration qui rappelle plus ou moins les marges méridionales du bassin de Paris. Au sud, l'aff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_14130

FRANCE (Histoire et institutions) - Naissance d'une nation

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 949 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Début d'une renaissance »  : […] Le royaume de Clovis ayant été partagé selon les lois germaniques de succession entre ses fils puis entre leurs descendants, l'unité politique franque fut, après sa mort, rarement réalisée (sous Clotaire II de 613 à 629 et sous son fils Dagobert I er de 632 à 639). La puissance franque eut tendance à se concentrer au vii e  siècle dans les deux royaumes du Nord, l' Austrasie (entre Meuse, Rhin et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-naissance-d-une-nation/#i_14130

GARONNE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 819 mots
  •  • 2 médias

Petite, nerveuse et redoutable, telle apparaît la Garonne. C'est le fleuve français le plus court (575 km), au bassin le plus limité (56 000 km 2 ). Il débite 625 m 3 /s, plus que la Seine, soit 11,1 l/s/km 2 ou 350 mm, ce qui lui vaut la deuxième place, après le Rhône, en alimentation spécifique. Des crues puissantes et d'origines diverses rendent son voisinage périlleux . Prenant sa source en E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garonne/#i_14130

GASCOGNE

  • Écrit par 
  • Charles HIGOUNET
  •  • 942 mots
  •  • 1 média

La principale originalité de la Gascogne est, peut-être, la difficulté qu'il y a à la définir. Son nom, Vasconia, attesté pour la première fois en 602, lui vient des Vascons, originaires des montagnes cantabriques, qui l'envahirent à la fin du vi e siècle. Pourtant, avant même cet événement, le pays entre Garonne et Pyrénées avait bien un particularisme ethnique, puisque l'ordre romain l'avait re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gascogne/#i_14130

GUERRE DE CENT ANS

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 436 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Victoires anglaises (1337-1360) »  : […] À la confiscation de la Guyenne par Philippe VI, le 24 mai 1337, Edouard III réplique le 7 octobre en revendiquant le royaume de France, en reniant l'hommage prêté pour la Guyenne et le Ponthieu, puis en faisant porter un défi au roi de France. Le conflit mit aux prises les deux premières monarchies d'Occident – depuis l'éclipse du Saint Empire romain germanique –, « deux puissances relativement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-cent-ans/#i_14130

GUYENNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 284 mots

Altération du mot Aquitaine qu'elle a remplacé au xiii e siècle. Le traité de Paris de 1259 désigna ainsi tout le territoire qui, au sud-ouest de la France, était tenu en fief par les Plantagenêt. Ce duché de Guyenne, successeur lointain de l'antique Aquitaine seconde, avait pour cœur la région bordelaise et, au sud, longeait l'océan jusqu'à la Navarre (approximativement les départements actuels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guyenne/#i_14130

LANDES

  • Écrit par 
  • Marie-Christine AUBIN
  •  • 1 043 mots

Situées dans le Bassin aquitain, en bordure de l'océan Atlantique, sur 230 kilomètres, de la Gironde à l'Adour, les Landes ont la forme d'un triangle, dont les sommets sont la pointe de Grave, Nérac et Bayonne. Le département du même nom couvre quelque 9 250 kilomètres carrés et constitue l'une des cinq composantes de la région Aquitaine. Leurs 14 200 kilomètres carrés sont couverts d'un sable dét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/landes/#i_14130

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Le fait initial est le franchissement par les peuples barbares du limes et leur implantation d'une façon massive sur le sol de la Gaule. Poussés eux-mêmes vers l'ouest par d'autres peuples, les Barbares ont été attirés par une sorte d'appel d'air : la Gaule, très riche, pouvait nourrir une population supérieure à celle qui l'occupait alors. Néanmoins, le nombre des Barbares qui franchirent le lim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_14130

MONT-DE-MARSAN

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 514 mots
  •  • 1 média

Mont-de-Marsan, préfecture des Landes, compte 33 150 habitants et l'agglomération 40 200 habitants (2013). La ville est située à la confluence de deux rivières, le Midou et la Douze, qui se rejoignent pour former la Midouze, affluent de l'Adour. Ce n'est qu'en 1133 que le vicomte de Marsan, Pierre de Lobanner, édifie une forteresse sur l'éperon délimité par la confluence. Cette implantation initi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mont-de-marsan/#i_14130

PAU

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 761 mots
  •  • 2 médias

Pau, chef-lieu des Pyrénées-Atlantiques, rayonne sur une partie du piémont pyrénéen. La ville centre compte 79 260 habitants et son aire urbaine 240 850 habitants en 2012. Pau doit sa situation de préfecture à son histoire et à son statut de capitale du Béarn, province à l'identité ancienne et marquée qui, au cours des siècles, a joui d'une certaine autonomie. Mais la ville ne joue que tardivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pau/#i_14130

PÉRIGORD

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 239 mots
  •  • 2 médias

Ancien pays de France, en Guyenne, dont l'essentiel forme le département de la Dordogne, le Périgord, dont la ville principale est Périgueux, est riche en vestiges préhistoriques (les Eyzies, Lascaux ) et en nombreux témoignages de l'architecture médiévale, telle la ville de Sarlat-la-Canéda qui présente un ensemble unique en France ; il doit son nom aux Gaulois Pétrocoriens ( Petrocorii ). Comté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perigord/#i_14130

PÉRIGUEUX

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

Situé sur l'Isle, Périgueux, préfecture de la Dordogne, compte 31 530 habitants (2013). L'agglomération (66 690 hab.) est le premier bassin d'emplois du département. Les Petrocores, premiers habitants de la ville (Vesunna), qui donneront les toponymes de Périgord et de Périgueux, s'étaient installés vers 60 avant J.-C. sur les collines de Cornebœuf situées sur la rive gauche de l'Isle, au sud de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perigueux/#i_14130

POITOU

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Ancienne province française dont l'essentiel a formé les départements de la Vendée, des Deux-Sèvres et de la Vienne. Riche comme tout l'Ouest en mégalithes et en gisements de l'âge du bronze, le Poitou entre dans l'histoire comme territoire des Pictones, d'où son nom. À l'époque romaine, il fut l'une des cités d'Aquitaine. D'importants vestiges témoignent d'une profonde romanisation. Celle-ci rayo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poitou/#i_14130

PYRÉNÉES

  • Écrit par 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Raymond MIROUSE, 
  • Georges VIERS
  •  • 6 907 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modèles rendant compte de la formation des Pyrénées »  : […] À l'issue d'une brève présentation des caractéristiques géologiques de la chaîne des Pyrénées, il convient de s'interroger, dans la perspective générale de la mobilité des plaques de lithosphère, sur les modèles qui peuvent être élaborés pour rendre compte au mieux de l'histoire de cet édifice montagneux. Ces modèles doivent évidemment prendre en compte ce qui est connu de la géologie pyrénéenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrenees/#i_14130

QUERCY

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 297 mots
  •  • 2 médias

Ancienne province française faisant partie de la haute Guyenne, le Quercy a formé le département du Lot (chef-lieu Cahors ) et une grande part de celui de Tarn-et-Garonne (chef-lieu Montauban). Territoire des Cadurci, qui résistèrent à César à Uxellodunum, il fut érigé en comté à la fin du viii e siècle, mais englobé dès 849 dans celui de Toulouse. Le nombre et la turbulence des seigneurs féodaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quercy/#i_14130

RICHARD Ier CŒUR DE LION (1157-1199) roi d'Angleterre (1189-1199)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 604 mots
  •  • 1 média

Fils d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine, duc d'Aquitaine dès l'âge de onze ans, Richard Cœur de Lion participe, avec son frère aîné Henri le Jeune, à la grande révolte de 1173-1174 contre Henri II, révolte soutenue par le roi de France Louis VII. Battu, il se soumet et aide son père à mater la rébellion des seigneurs aquitains en 1183. À la mort d'Henri le Jeune (1183), il devient l'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-ier-coeur-de-lion/#i_14130

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'Aquitaine »  : […] Une des régions les plus créatrices correspond à l'Aquitaine, ce vaste État féodal traversé par la frontière entre la langue d'oïl et la langue d'oc, et installé en quelque sorte au cœur même de la civilisation romane. Ses architectes se passionnèrent pour les problèmes de voûtement, auxquels ils apportèrent trois types de solutions. Il y eut d'abord la structure dite de l'«   église halle », cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_14130

ROUERGUE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 398 mots

Province de l'ancienne France, en Haute-Guyenne, dont l'essentiel a formé le département de l'Aveyron (chef-lieu : Rodez) ; elle fait partie de la région Midi-Pyrénées. Son rôle a toujours été effacé, qu'il ait été le territoire des Ruteni, clients des Arvernes, une cité de l'Aquitaine romaine ou encore un comté carolingien (début ix e  s.). Dès 1066, il passe d'ailleurs par héritage sous la suzer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouergue/#i_14130

SAINT-BERTRAND-DE-COMMINGES

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 364 mots

L'actuelle ville de Saint-Bertrand-de-Comminges n'est plus que le souvenir de l'étape de la voie gallo-romaine qui menait de Toulouse à Luchon. De bonne heure, sur une colline de 500 mètres d'altitude, se dressa la capitale d'une cité qui fut doublée en 72 par une nouvelle agglomération dans la plaine, destinée aux captifs ramenés d'Espagne. Les fouilles ont mis au jour cette ville antique avec so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-bertrand-de-comminges/#i_14130

SAINTONGE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 266 mots
  •  • 2 médias

Ancienne province de France située au nord de l'estuaire de la Gironde, la Saintonge a formé avec l'Aunis le département de Charente-Maritime (chef-lieu : La Rochelle). Son individualité se manifeste surtout dans l'Antiquité. Peuplée par les Santons, elle sera profondément romanisée comme en témoigne Saintes , alors grand nœud routier. Le christianisme a laissé aussi de nombreux témoignages gallo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saintonge/#i_14130

TARN

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 497 mots

Le plus gros affluent de la Garonne, et même plus abondant qu'elle, le Tarn arrive de l'est, partage son cours et son bassin entre le Massif central et la plaine aquitaine, reçoit vers la fin le renfort de l'Agout sur sa rive gauche, puis celui de l'Aveyron sur sa rive droite, et, après Moissac, verse à la Garonne 230 mètres cubes par seconde. Le bassin s'étend sur 15 700 kilomètres carrés ; le dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarn/#i_14130

TETRICUS CAIUS PIUS ESUVIUS (mort en 275)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 614 mots

Né à Bordeaux, Tetricus est un gaulois romanisé appartenant à la classe des notables de la province d'Aquitaine, une des régions les plus riches des Gaules, au iii e siècle. Il siège à Rome en qualité de sénateur et y représente sa province ; il partage son temps entre son pays natal et la capitale de l'Empire. Il entend surtout protéger l'Aquitaine des troubles et des séditions qui agitent en ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caius-pius-esuvius-tetricus/#i_14130

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean DUMAS, Charles HIGOUNET, « AQUITAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquitaine/