APPRENTISSAGE, psychologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Apprentissages complexes

Les lois fondamentales de l'apprentissage ont d'abord été étudiées dans le cadre d'activités simplifiées. On a progressivement essayé de les étendre, en en vérifiant la validité, à des activités plus complexes.

L'acquisition d'habiletés diverses de caractère sensori-moteur – celles de l'ouvrier qualifié, de l'artiste virtuose ou du champion sportif – relève évidemment d'un entraînement assidu soigneusement contrôlé par des rétroactions fines, que l'on peut chercher à bien identifier ; les aspects proprement musculaires y sont intégrés au sein d'apprentissages qui portent à la fois sur l'ajustement précis des mouvements et sur l'affinement de leur contrôle perceptif : le « coup d'œil » de l'ajusteur, l'oreille du violoniste, la « proprioception » du skieur de slalom fournissent à chacun une connaissance perceptive des résultats de ses actes, qui en assure la précision. Les apprentissages phonétiques ou phonémiques d'une langue, maternelle ou étrangère, sont du même type et les laboratoires de linguistique appliquée mettent en œuvre la connaissance que nous en avons.

Les perceptions les plus familières elles-mêmes, qui nous semblent si souvent spontanées, naturelles et presque instinctives, c'est-à-dire non apprises, n'ont sans doute cette apparence qu'en raison de leur caractère – que nous avons souligné – foncièrement surappris : la perception de la constance des objets, celle de la profondeur, la coordination de notre univers visuel et les distinctions que nous sommes capables d'y faire – et bien d'autres aspects encore – relèvent d'une expérience répétée maintes fois au moyen de mécanismes dont nous n'avons nulle conscience, mais dont le fonctionnement sous-tend toute notre perception. L'expérimentation permet d'en retrouver les facteurs principaux.

Bien que le problème soit, sur le plan général, le lieu d'âpres controverses, on peut penser qu'il en est, au moins partiellement, de même dans le domaine du langage : on a tendance à penser que son acquisition [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Performance / essais

Performance / essais
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Oscillations

Oscillations
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  APPRENTISSAGE, psychologie  » est également traité dans :

APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

  • Écrit par 
  • Jonathan GRAINGER, 
  • Johannes ZIEGLER
  •  • 1 842 mots

La lecture est une invention culturelle, l'une des plus grandes de la civilisation. Les systèmes d’écriture, comme l’alphabet latin, ont été inventés pour transcrire le langage oral. C’est ainsi que le langage oral est devenu immortel. Dans le cerveau du lecteur, les symboles sur la page deviennent des sons du lan […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE L'ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Annie VINTER
  •  • 1 259 mots
  •  • 1 média

À l’heure de la généralisation des usages de communication électronique, on peut s’interroger sur la nécessité qu’il y a à exiger encore du jeune enfant d’apprendre à écrire à la main. Toutefois, tous les travaux entrepris ces dernières années à ce sujet témoignent de liens étroits entre apprentissage de l’écriture manuscrite, apprentissage de la reconnaissance visuelle des lettres et apprentissag […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE L'ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Sébastien PACTON
  •  • 1 956 mots

L’apprentissage de tout système d’écriture impose que les enfants comprennent comment le langage écrit représente le langage oral. Dans les systèmes alphabétiques, les phonèmes (unités sonores minimales du langage) sont représentés par des graphèmes (lettre ou groupes de lettres, par exemple o, ou, eau). Cependant, d’un système à l’autre, […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE LA COMPRÉHENSION

  • Écrit par 
  • Maryse BIANCO
  •  • 1 943 mots

L’aisance habituelle avec laquelle nous analysons un message – écrit ou oral – et en extrayons les informations pertinentes masque les niveaux d’analyse et les nombreux mécanismes qui doivent être maîtrisés pour le comprendre. Afin d’appréhender cette complexité, considérons l’extrait suivant (d’après R. Dahl, 1988) : « La famille de Matilda dînait devant la télévision quand ils entendirent une vo […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE LA PRODUCTION ÉCRITE DE TEXTES

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT, 
  • Lucile CHANQUOY
  •  • 1 910 mots

Sur le plan cognitif, l’activité de production de textes implique quatre processus qui transforment les connaissances d’un domaine en une trace écrite : – la planification permet la définition des buts, la génération des idées et l’organisation conceptuelle des contenus ; – la formulation assure la traduction linguistique des contenus ; – la révision évalue et modifie éventuellement le texte produ […] Lire la suite

APPRENTISSAGE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Franck AMADIEU, 
  • André TRICOT
  •  • 1 197 mots

Grâce au Web (World Wide Web), Internet permet à des milliards d’humains d’accéder à des milliards de documents. Ceux-ci contiennent des images, des textes, des vidéos, des sons… sur à peu près tous les sujets. Ils peuvent répondre à des besoins divers : se renseigner ponctuellement sur un horaire de train, se distraire avec une vidéo amusante, apprendre à […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES VERBAUX

  • Écrit par 
  • Catherine THEVENOT
  •  • 1 018 mots

Un problème arithmétique verbal est un problème décrit sous la forme d’une petite histoire et dont la réponse numérique est obtenue en utilisant les données du texte. Un exemple typique de problème verbal est celui-ci :« Jean a 5 pommes et Tom en a 6. Combien Jean et Tom ont-ils de pommes ensemble ? ». Le domaine de la résolution de problèmes arithmétiques est une branche des mathématiques dans la […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DES LANGUES ÉTRANGÈRES

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 1 239 mots

Les recherches sur l’apprentissage des langues étrangères ont d’abord été liées au domaine de la psycholinguistique, puis à celui du bilinguisme. Elles prennent actuellement davantage en compte les concepts de la psychologie cognitive : modalités d’apprentissage, automatisation, coût cognitif.En lien avec la psycholinguistique, on a montré que la structu […] Lire la suite

APPRENTISSAGE IMPLICITE

  • Écrit par 
  • Pierre PERRUCHET
  •  • 1 087 mots
  •  • 1 média

La notion d’apprentissage est souvent liée à un contexte scolaire ou professionnel, où l’apprenant cherche intentionnellement à acquérir des connaissances qu’il pourra exploiter ou enseigner à son tour ultérieurement. Il n’est pas de meilleure introduction à l’apprentissage implicite que de lui attribuer les propriétés inverses. L’apprentissage implicite n’implique pas l’intention d’apprendre, et […] Lire la suite

APPRENTISSAGE ET TABLETTES TACTILES

  • Écrit par 
  • Franck AMADIEU, 
  • André TRICOT
  •  • 919 mots

Depuis le début des années 2010, les tablettes tactiles ont fait leur apparition dans le monde de l’éducation, de l’école primaire à l’enseignement supérieur. Plus petites et moins lourdes que les ordinateurs portables, elles possèdent une interface tactile qui permet d’interagir directement à l’aide des doigts sur l’écran plutôt que par l’intermédiaire d’un clavier et d’une souris. Les tablettes […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel GAONAC'H, Jean-François LE NY, « APPRENTISSAGE, psychologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-psychologie/