APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les difficultés dans l’apprentissage de la lecture

Entre 5 et 10 p. 100 d’enfants rencontrent des difficultés importantes au cours de l’apprentissage de la lecture. On parle de dyslexie du développement lorsque ces difficultés surviennent en l’absence de toute autre difficulté sensorielle ou cognitive (en particulier, sans déficit de l’intelligence). Ce pourcentage peut atteindre 30 p. 100 si on prend en compte les enfants qui rencontrent des difficultés pour d’autres raisons (milieu socio-économique défavorisé, troubles du langage oral, troubles d’apprentissage non spécifique, déficits attentionnels). Grâce aux études longitudinales qui s’intéressent à la progression d’une multitude d’enfants depuis l’école maternelle jusqu’au collège, nous connaissons aujourd’hui les facteurs capables de prédire avec une certaine probabilité si oui ou non un enfant est « à risque » de rencontrer des difficultés de lecture ultérieurement. Hormis les facteurs génétiques (les troubles d’apprentissage sont fortement héréditaires) se trouvent en première position les capacités phonologiques d’un enfant suivies par ses capacités visuo-attentionnelles. Détecter les enfants à risque le plus tôt possible et proposer des entraînements scientifiquement validés constituent deux démarches qui présentent non seulement un enjeu capital pour éviter le décrochage des enfants en difficulté, mais aussi un défi majeur pour les scientifiques.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jonathan GRAINGER, Johannes ZIEGLER, « APPRENTISSAGE DE LA LECTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-la-lecture/