COUSTEAU-GAGNAN APPAREIL

ARCHÉOLOGIE SOUS-MARINE

  • Écrit par 
  • Patrice POMEY, 
  • André TCHERNIA
  •  • 8 373 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Techniques de l'archéologie sous-marine »  : […] L'invention du scaphandre autonome par Cousteau et Gagnan en 1943 et la rapidité avec laquelle son usage s'est répandu après 1945 ont été à l'origine de la plupart des découvertes d'épaves, de l'intérêt du public pour l'archéologie sous-marine et du développement qu'elle a connu. Le plongeur autonome est désormais l'ouvrier normal d'une fouille sous-marine. On sait que les risques d'accidents de […] Lire la suite

SOUS-MARINE PLONGÉE

  • Écrit par 
  • Henri DELAUZE, 
  • Claude RIFFAUD
  •  • 6 384 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Appareils autonomes »  : […] Le plus connu en France des appareils autonomes à circuit ouvert est le modèle «  Cousteau-Gagnan ». C'est un appareil parfaitement au point, d'une sûreté et d'une facilité d'emploi telles que pour les plongées de courte durée et de faible profondeur (jusqu'à 40 à 50 m environ) il reste inégalable ; sa faible autonomie, toutefois, ne permet pas de l'utiliser à grande profondeur, sinon pour de trè […] Lire la suite