APOPTOSE

APOPTOSE : UN CONCEPT NOVATEUR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 300 mots
  •  • 1 média

Comment une cellule meurt-elle ? Ce peut être à la suite d'une agression extérieure traumatique ou infectieuse : elle est alors accompagnée de lésions et d'une réaction inflammatoire locale, en pratique par un phénomène de nécrose. Le grand mérite de John F. Kerr et de ses collaborateurs, dans les années 1960, est d'avoir identifié, sur le plan morphologique d'abord, un phénomène de mort cellulair […] Lire la suite

BRENNER SYDNEY (1927-2019)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 479 mots

Le biologiste britannique Sydney Brenner a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à John Sulston et Robert Horvitz) pour avoir élucidé la génétique d’un mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel le développement des tissus et des organes est controlé et adapté. Sydney Brenner est né le 13 janvier 1927 à Germiston (Afrique du Sud). Après […] Lire la suite

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Rôle du mécanisme de défense »  : […] Il existe trois mécanismes de défense : la lutte contre les agents d'oxydation (espèces actives de l'oxygène), le stress oxydatif provoquant l'apparition d'agents anti-oxydants et d'enzymes qui neutralisent ou détruisent les agents d'oxydation ; la réparation des lésions de l'ADN ; l'élimination par la mort (notamment par un mécanisme d'apoptose) des cellules dont l'ADN a été lésé ou muté (cf. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le programme de l'espèce »  : […] Homo sapiens a conservé des caractères archaïques au sein d'innombrables nouveautés qui le caractérisent. Et la théorie longtemps vilipendée d'Ernst Haeckel (1866) reprend quelque vigueur : l' ontogenèse (c'est-à-dire le phénomène qu'étudie l'embryologie, ces transformations par lesquelles passe l'individu dans son développement depuis l'œuf jusqu'à l'état achevé) est une courte récapitulation […] Lire la suite

HORVITZ ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 451 mots

Biologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et John Sulston) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes. H. Robert Horvitz est né le 8 mai 1947 à Chicago, dans l'Illinois (États-Unis). Il obtient un doctorat à l'université Har […] Lire la suite

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

Dans le chapitre « Leucémie lymphoïde chronique »  : […] Cette leucémie est observée principalement après 50 ans. Elle se manifeste par une augmentation plus ou moins importante des lymphocytes du sang. Leur taux peut atteindre des valeurs considérables, de plusieurs dizaines voire centaines de milliers par millimètre cube. Pour impressionnante qu'elle puisse être, cette augmentation des lymphocytes sanguins n'a en elle-même ni conséquence ni gravité. […] Lire la suite

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les autres anomalies : cause ou conséquence ? »  : […] D'autres anomalies sont présentes dans le système nerveux de patients atteints de MND, incluant : –  une réaction inflammatoire, souvent localisée autour des dépôts amyloïdes. La réaction inflammatoire est une réaction de défense physiologique de l'organisme contre une agression. Dans le cerveau, elle est générée localement par les cellules microgliales, qui sont les cellules de « nettoyage » du t […] Lire la suite

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rôle des facteurs anti-apoptotiques »  : […] Après son immobilisation dans un site secondaire, la cellule tumorale doit survivre pour avoir une chance de se développer en métastase. À première vue, cette condition paraît simple à réaliser mais c'est cette étape qui est en réalité la plus difficile à franchir. En effet, le site secondaire est en général un organe très différent de celui duquel la tumeur est issue. Les cellules tumorales ont d […] Lire la suite

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 784 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les relations entre types de morts cellulaires »  : […] Les modifications morphologiques et biochimiques qui accompagnent ces morts cellulaires peuvent varier en fonction du signal létal et du type cellulaire. Il semblerait qu'une cellule puisse choisir le processus létal à mettre en œuvre, en fonction du stimulus reçu, du contexte métabolique et de son environnement cellulaire. Il a été établi que les relations entre l'apoptose, l'autophagie et la né […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

  • Écrit par 
  • Michel HAMON, 
  • Clément LÉNA
  •  • 5 729 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La mort des neurones »  : […] Les neurones ne meurent généralement pas avant la mort de l'organisme entier. Toutefois, plusieurs types de traumatismes et de pathologies peuvent raccourcir la durée de leur existence. Les neurones qui disparaissent ainsi sont rarement remplacés car il subsiste peu de cellules souches capables de se différencier en neurones dans le système nerveux mature. Comme la plupart des cellules, les neuron […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2018

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 1 194 mots
  •  • 1 média

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué le 1 er  octobre 2018 à l’Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo pour leurs travaux ayant permis de faire avancer la connaissance dans le traitement du cancer . Ces deux chercheurs ont montré comment des protéines présentes sur certaines cellules immunitaires peuvent être utilisées pour manipuler le système immunitaire d’un p […] Lire la suite

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mort cellulaire programmée »  : […] La formation des neuf cent cinquante-neuf cellules définitives de Caenorhabditis est accompagnée de la mort de cent trente et une cellules temporaires. Ces morts cellulaires sont précisément contrôlées : dans le développement normal de tous les animaux, ce sont toujours les mêmes cellules qui meurent, au même emplacement et au même moment du développement. Les cellules mortes sont éliminées par […] Lire la suite

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 576 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les cellules inflammatoires au travail »  : […] Les cellules sont attirées, s’accumulent et produisent des médiateurs et effecteurs de l’inflammation . Elles agissent aussi par elles-mêmes. Les neutrophiles, les monocytes/macrophages et les cellules dendritiques (ne pas confondre avec des cellules nerveuses, il s’agit de cellules essentielles à la réponse immunitaire) sont capables d'ingérer les agents pathogènes et de les détruire par phagocy […] Lire la suite

SULSTON JOHN (1942-2018)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 462 mots
  •  • 1 média

Le biologiste britannique John Sulston a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et Robert Horvitz) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes . John E. Sulston est né le 27 mars 1942, à Cambridge. Il fait ses études à l'université de […] Lire la suite

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Altérations cellulaires »  : […] Les altérations de la vie cellulaire associées au vieillissement, (souvent difficiles à distinguer d'effets proprement pathologiques), concernent, d'une part, les fonctions liées aux activités métaboliques de la cellule, d'autre part, les activités liées au patrimoine génétique nucléique (ADN [acide désoxyribonucléique] et ARN [acide ribonucléique] ). Dans l'organisme vivant, les cellules peuvent […] Lire la suite

VIRUS NEUROTROPES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 6 176 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Mécanismes de la pathogenèse »  : […] L’induction de l’apoptose (mort cellulaire programmée) de cellules neuronales par certains virus est l'une des principales causes de neurodégénérescence. C’est le cas par exemple du poliovirus qui induit une destruction majeure des neurones moteurs de la corne ventrale de la moelle épinière. Mais le mécanisme majeur des maladies du système nerveux consiste en l’activation d’une réponse inflammato […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Apoptose et nécrose

Apoptose et nécrose

dessin

La mort d'une cellule survient selon deux modalités très différentes, la nécrose et l'apoptose La mort cellulaire par nécrose est accidentelle Elle peut être provoquée par un apport insuffisant en oxygène, par un traumatisme mécanique (écrasement ou blessure) ou thermique, ou encore par... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Apoptose et nécrose

Apoptose et nécrose
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin