APLYSIE ou LIÈVRE DE MER

COMPORTEMENT ANIMAL - Développement du comportement

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 913 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Habituation et sensibilisation »  : […] L 'habituation fait référence à un phénomène d'apprentissage basique au cours duquel l'animal cesse de réagir à un signal. Par exemple, une limace aquatique, l'aplysie, réagit en se rétractant si on la touche ; un toucher répété amènera une baisse de cette réponse. La sensibilisation est le phénomène inverse : l'animal réagit davantage. Si l'on fait suivre chaque toucher d'un violent courant d'ea […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) - Le tissu nerveux

  • Écrit par 
  • Jacques TAXI
  •  • 3 859 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Taille »  : […] La taille des neurones est très variable, à la fois pour le péricaryon et les prolongements. Le corps cellulaire des grains du cervelet ne dépasse pas 5 μm de diamètre ; il est donc plus petit qu'un globule rouge. Celui des motoneurones de la moelle épinière des Mammifères atteint 50 μm. Chez les Vertébrés, le record de taille semble être détenu par la cellule de Mauthner du bulbe rachidien des P […] Lire la suite

PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPONT
  •  • 7 524 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Hypothèses et mécanismes de la plasticité cérébrale »  : […] Depuis Cajal, les histologistes avaient pensé que la plasticité cérébrale pouvait être liée à un changement des connexions neuronales, les synapses. Mais c'est l'apport du neuropsychologue canadien Donald Hebb (1904-1985) qui peut être considéré comme le véritable point de départ théorique du mécanisme de la plasticité synaptique. En 1949, Hebb propose que les modèles de comportement, comme la pe […] Lire la suite