MACHADO ANTONIO (1875-1939)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'heure de la philosophie

La période 1924-1932, passée à Ségovie (désormais Machado est vénéré comme un maître, écouté et entouré par les jeunes poètes), est marquée par de nouveaux sentiments et de nouvelles activités. L'amour pour Guiomar (Pilar Valderrama) qui lui inspire de rares mais très belles poésies, la collaboration théâtrale avec son frère Manuel, aussi bien pour arranger des drames de Lope et de Calderón que pour composer des comédies et des drames originaux (Desdichas de la fortuna, 1926 ; Juan de Mañara, 1926 ; Las Adelfas, 1928 ; La Lola se va a los puertos, 1930 ; La Prima Fernanda, 1931 ; La Duquesa de Benamejí, 1932). C'est durant cette période que l'élément d'autocritique et d'autoréflexion exige un espace autonome : les proses des Complementarios (publiées presque toutes posthumes), le Cancionero apócrifo (paru en 1926), Juan de Mairena (publié en 1936, mais d'autres chapitres furent imprimés séparément) constituent un discours uniforme et compact qui porte aux dernières conséquences d'anciennes méditations de Machado. À part les pages critiques, précieuses pour définir sa poétique, ce qui domine dans ces écrits pleins de références philosophiques (les présocratiques, Platon, Leibniz, Kraus, Kant, Bergson, Unanumo, Heidegger), c'est le problème du moi et de l'autre, déjà résolu provisoirement par la volonté d'objectivation de Campos de Castilla. Maintenant, le poète a une double solution, théorique et imaginative. La solution théorique le conduit à une sorte de religion de l'absence, à la contemplation d'un Autre universel qui se révèle être le Néant, le Zéro. La solution imaginative fut, pour Machado, l'idéation d'hétéronymes, probablement sur l'exemple de Fernando Pessoa. Pour sortir de l'intimisme qu'il désapprouve toujours, il faut se libérer de son propre passé personnel, avec son halo de pathos, et faire place à un passé apocryphe, un passé « corrigé, épuré, soumis à une nouvelle structure, jusqu'à se transformer en une création proprement dite ». Et voici une longue série de poètes (mais seu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MACHADO ANTONIO (1875-1939)  » est également traité dans :

CHAMPS DE CASTILLE, Antonio Machado - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 829 mots

L'installation à Soria, en Castille, d'Antonio Machado (1875-1939), son mariage avec Leonor Izquierdo, en 1909, un séjour à Paris en 1911, tels sont les événements qui précédent la publication en 1912 de Champs de Castille . Après les effusions sentimentales des premiers recueils ( Solitudes, 1903 ; Solitudes. Galeries. Nouveaux Poèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champs-de-castille/#i_14342

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nouveaux maîtres à penser »  : […] Ganivet était l'ami de Miguel de Unamuno (1864-1936), le maître de la génération de 1898 et l'une des figures capitales de l'Espagne, devenue légende à cause de sa carrière passionnée de lutteur, sa gloire de recteur de l'université de Salamanque, son exil sous Primo de Rivera, son retour triomphal à l'avènement de la république, sa mort solitaire lors de l'entrée des franquistes à Salamanque. Ay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-la-litterature/#i_14342

SYMBOLISME - Littérature

  • Écrit par 
  • Pierre CITTI
  •  • 11 889 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Réception du symbolisme en Europe »  : […] Vers 1890 en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Autriche, en Hollande, en Italie, deux attitudes partagent presque toujours les lettres : nous n'avons pas besoin du symbolisme des Français ; et nous aussi nous sommes symbolistes. Deux attitudes qui peuvent être simultanées : Gabriele D'Annunzio apparaît comme un jeune poète nouveau (c'est-à-dire marqué de modernité européenne et notamment français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-litterature/#i_14342

Pour citer l’article

Cesare SEGRE, « MACHADO ANTONIO - (1875-1939) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-machado/