SAINT-EXUPÉRY ANTOINE DE (1900-1944)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La double vocation

Lorsque, au soir de son baptême de l'air, Antoine de Saint-Exupéry, alors âgé de douze ans, offrit à son professeur de français un poème aéronautique, peut-être pressentait-il la double orientation qu'allait prendre son destin. Cependant, les chemins qui l'y menèrent furent moins directs qu'on le pourrait supposer.

De père limousin, provençal par sa mère, aristocrate des deux côtés, il naquit à Lyon, le troisième de six enfants. Orphelin de père dès ses quatre ans, il reçut une formation classique dans des instituts religieux. Tôt il manifesta une propension pour la mécanique où l'imagination a sa part. Élève irrégulier, paraît-il, tempérament indiscipliné, il fut néanmoins bachelier à dix-sept ans. Après avoir échoué au concours d'entrée à l'École navale, il tenta l'architecture pour retrouver volontairement l'avion lors de son service militaire (1921-1923).

Il y commet son premier exploit en s'emparant d'un appareil pour effectuer un vol solitaire qui faillit se terminer en catastrophe, mais révéla le sang-froid du pilote et cette maîtrise qui va chez lui de pair avec une sorte de témérité et presque un goût de l'aventure marginale. L'armée de l'air s'ouvre à lui ; il y renonce devant l'opposition de la famille de sa fiancée. Mais ni la bureaucratie ni la vente de camions pour les usines Saurer ne le consolent de l'avion qu'il rejoint chaque fois qu'il le peut. 1926 fut une année décisive : engagé à la société d'aviation Latécoère, il débute en octobre à Toulouse, sous la direction de Didier Daurat, le futur Rivière de Vol de nuit, le type même du chef, à la fois maître et entraîneur. Au début de la même année, il avait publié une nouvelle, L'Aviateur ; dorénavant, les écrits marqueront les jalons moins d'une carrière que d'une aventure, dont ils feront le point et dont ils seront le prolongement éthique et poétique.

Envoyé en 1927 comme chef de base à Cap Juby (Río de Oro), escale aussi dangereuse que vitale sur la ligne Casablanca-Dakar, Saint-Exupéry découvre à la fois l'action responsable, le désert et les Maures. Maintes fois, il sauva des av [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  SAINT-EXUPÉRY ANTOINE DE (1900-1944)  » est également traité dans :

LE PETIT PRINCE, Antoine de Saint-Exupéry - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 994 mots

Environ un an avant la disparition d'Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) au cours d'une mission aérienne, paraît aux États-Unis Le Petit Prince . Proche du conte (départ du héros, voyages éprouvants, découverte d'un secret), l'œuvre s'inscrit dans le prolongement de Terre des hommes (1939). On y retrouve le même univers (le désert), les mêmes personnages (l'aviateur, les renards des sables), la […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Hubert HARDT, « SAINT-EXUPÉRY ANTOINE DE - (1900-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-de-saint-exupery/