BARY ANTON DE (1831-1888)

PARASITISME ET SYMBIOSE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

Anton de Bary (1831-1888) – professeur de botanique aux universités de Fribourg, Halle et Strasbourg – vérifia en 1865 les observations des Tulasne, introduisant, à propos des rouilles, la notion d'hétéroécie, c'est-à-dire du parasitisme sur deux hôtes consécutifs qui permet de boucler le cycle vital de cette espèce. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parasitisme-et-symbiose/#i_30989

PHYTOPATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse ESQUERRÉ-TUGAYÉ
  •  • 5 863 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Histoire de la phytopathologie »  : […] personnes et l’émigration massive d’au moins un million et demi d’habitants vers le Nouveau Monde. En 1876, le biologiste allemand Anton de Bary (1831-1888) montre expérimentalement que cette maladie est causée par un microorganisme filamenteux fongiforme qu’il dénomme Phytophthora infestans (plus tard reconnu comme étant un oomycète et non un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytopathologie/#i_30989