ANTIVIRAUX

CHLOROQUINE ET HYDROXYCHLOROQUINE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 078 mots
  •  • 2 médias

La chloroquine (commercialisée en France à partir de 1949 sous le nom de Nivaquine ® ) et l’hydroxychloroquine (commercialisée en France à partir de 1955 sous le nom de Plaquenil ® ) sont deux molécules de synthèse chimiquement très proches, utilisées dans la prévention du paludisme et le traitement des accès fébriles paludéens. Elles sont de ce fait en premier lieu des substituts de la quinine, […] […] Lire la suite

CYTOMÉGALOVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 2 357 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le traitement de l'infection à CMV a considérablement évolué depuis quinze ans »  : […] Sur le plan curatif, la découverte du ganciclovir, commercialisé en France en 1988, a révolutionné le pronostic des pneumopathies chez le greffé de moelle et celui des rétinites à CMV chez les personnes atteintes du sida, stimulant la recherche vers de nouvelles molécules. Depuis la commercialisation du foscarnet en 1991, et du cidofovir en 1997, le développement de nouvelles molécules a été frein […] […] Lire la suite

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thérapeutiques et prévention des fièvres hémorragiques virales »  : […] La rareté relative et l'occurrence sporadique de ces maladies, associées à des considérations éthiques, constituent un obstacle majeur à la conduite d’essais cliniques sur l'homme, entravant le développement de nouvelles stratégies d'intervention. Les modèles animaux reproduisant fidèlement la plupart des aspects de la maladie humaine sont donc essentiels pour l'évaluation de nouveaux vaccins et […] […] Lire la suite

FOIE

  • Écrit par 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT, 
  • Universalis
  •  • 9 969 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Prévention et traitement des hépatites virales »  : […] La prévention des hépatites virales comporte un certain nombre de mesures : dépistage de la maladie et sa déclaration obligatoire (hépatites aiguës A et B) ; respect de mesures d'hygiène strictes qui valent surtout, en ce qui concerne l'hépatite A, pour les sujets vivant en collectivité et, en ce qui concerne l'hépatite B et C, pour les sujets soumis à un risque professionnel (contexte médical), […] […] Lire la suite

HÉPATITE VIRALE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL, 
  • Anaïs VALLET-PICHARD
  •  • 7 288 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Traitement avant les antiviraux oraux à action directe »  : […] Une particularité de l’infection virale C est qu’elle est la seule infection virale chronique dont il soit possible de guérir : il n’y a en effet pas de réservoir viral et la réponse virologique prolongée (RVP), comme on l’a vu plus haut, constitue une véritable guérison virologique. Le point remarquable est que le traitement du VHC a évolué avec un taux de RVP qui a été multiplié par dix depuis […] […] Lire la suite

HERPÈS

  • Écrit par 
  • Jannick CHAMBERLIN, 
  • Jean DE RUDDER
  •  • 2 424 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Thérapeutique »  : […] La mise sur le marché de l' Aciclovir dans les années 1980 constitue un tournant dans la thérapeutique des herpès graves et dans la prévention des récidives s'il est prescrit en continu. L'Aciclovir est un analogue acyclique d'une base purique, la guanine, et a une affinité élective pour la thymidine-kinase, inhibant ainsi la synthèse de l'ADN viral. Ce médicament non toxique a pratiquement rendu […] […] Lire la suite

MÉDICAMENTS

  • Écrit par 
  • Paul-Étienne BARRAL, 
  • Hélène MOYSE, 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS, 
  • Universalis
  •  • 9 779 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Droit à la santé par le médicament »  : […] L'homme moderne proclame son droit à la santé, dont le médicament est l'un des instruments. Il n'est pas d'acte médical qui ne soit accompagné aujourd'hui de la prescription de médicaments. On observe aussi la pratique de l'« automédication » avec ses dangers. Il existe des règles de « bon usage » du médicament. Aussi assiste-t-on dans les pays évolués à un accroissement continu de la consommatio […] […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2020

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 164 mots
  •  • 1 média

Le 5 octobre 2020, l’assemblée Nobel de l’Institut Karolinska a attribué conjointement le prix Nobel de physiologie ou médecine aux Américains Harvey J. Alter et Charles M. Rice ainsi qu’au Britannique Michael Houghton « pour la découverte du virus de l’hépatite C » . Après avoir honoré, en 1976, Baruch Blumberg, à qui l’on doit l’identification du virus de l’hépatite B, le comité vient ainsi réco […] […] Lire la suite

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 574 mots

Dans le chapitre « Action sur la croissance cellulaire »  : […] Activités antitumorales et antivirales . Les prostaglandines sont produites en quantités importantes par certaines tumeurs ( cancer du sein) sans que l'on connaisse leur rôle ; par ailleurs, il avait été montré dès 1972 que les PGA 2 et PGE 2 pouvaient aussi inhiber la croissance de cellules leucémiques en culture. Ces résultats préliminaires ont été à l'origine de nombreux travaux sur les propr […] […] Lire la suite

PRUSOFF WILLIAM HERMAN (1920-2011)

  • Écrit par 
  • Kara ROGERS, 
  • Universalis
  •  • 365 mots

Le pharmacologue américain William Prusoff développa le premier antiviral approuvé aux États-Unis par la Food and Drug Administration (F.D.A., agence américaine autorisant la mise sur le marché des médicaments). Cette première molécule, l'idoxuridine, permettait de traiter des kératites (infections de la cornée) dues au virus de l'herpès et pouvant provoquer la cécité chez l'enfant. Prusoff mit é […] […] Lire la suite

RÉTROVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 2 629 mots

Dans le chapitre « Des médicaments anti-VIH pour enrayer la multiplication du virus et l'arrivée du sida »  : […] Les données accumulées sur la réplication du VIH, la structure et la fonction des enzymes virales, comme la transcriptase inverse et la protéase, ont permis d'élaborer des médicaments assez spécifiquement anti-VIH. Les plus utilisés en cliniques sont les anti-RT, inhibiteurs de la transcriptase inverse, qui bloquent les phases précoces du cycle viral, et les anti-PR, qui bloquent ses phases tardiv […] […] Lire la suite

SIDA (syndrome immuno-déficitaire acquis)

  • Écrit par 
  • François BRICAIRE, 
  • Patrice PINELL, 
  • Yves SOUTEYRAND
  •  • 9 718 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La thérapeutique antirétrovirale »  : […] Elle est évidemment le moyen logique, majeur, qui s'impose pour les traitements futurs. Les possibilités théoriques de lutte contre le virus sont multiples puisqu'à chaque étape de son développement on peut imaginer des moyens de le combattre : inhibition de sa fixation sur les cellules cibles, inhibition de pénétration, inhibition de la transcriptase inverse, inhibition de la synthèse des protéi […] […] Lire la suite

TAMIFLU ou PHOSPHATE D'OSELTAMIVIR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 437 mots
  •  • 1 média

Le Tamiflu®, conçu par la société californienne Gilead, fabriqué ensuite par Genentech, filiale du groupe Roche qui le distribue, est le plus célèbre des médicaments contre les virus grippaux. Sur son site Internet américain, Genentech le présente au public comme « ...  un médicament utilisé pour soigner la grippe de patients âgés d'au moins deux semaines, atteints des signes cliniques de la gripp […] […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Chimiothérapie

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 4 940 mots

Dans le chapitre « La lutte contre les maladies à virus »  : […] Les virus sont responsables de plus de 50 p. 100 des maladies humaines : soit des maladies bénignes que l'on laisse évoluer vers la guérison avec un traitement palliatif (rhinite, grippe, rougeole, rubéole, oreillons), soit des maladies graves pour lesquelles on dispose de vaccins (poliomyélite, rage, variole, fièvre jaune, hépatite virale). Enfin, on soupçonne de plus en plus les virus d'être à l […] […] Lire la suite

TRITHÉRAPIE DU SIDA

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 264 mots

L' azidothymidine (AZT) a été synthétisée dès 1964 dans le cadre de la recherche de nouveaux médicaments anticancéreux, mais c'est en 1985 que H. Mitsuya découvre son activité sur une culture de virus « HTLV-III ». Dès 1986, l'AZT devient le premier médicament actif dans la lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Les années 1987 à 1995 sont marquées par le développement d'autres […] […] Lire la suite

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 469 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Traitements antiviraux »  : […] La réplication des virus étant très intriquée avec les cellules constituant les tissus et organes, on comprend aisément que les premiers traitements antiviraux se soient heurtés à des problèmes de toxicité avant que l'on découvre des molécules spécifiques, sélectives, interférant avec la multiplication des virus sans altérer les métabolismes cellulaires. Un autre facteur limitant était lié à l'abs […] […] Lire la suite

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 338 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Virus et médecine »  : […] Contre les virus, la médecine est encore largement prophylactique. Elle est en mesure de décrire les modes de contamination pour éviter les actes contaminants et, dans un certain nombre de cas, de prévenir l'infection par des vaccins administrés préventivement ou sitôt reconnue la possibilité d'une contamination. Les médicaments antiviraux sont spécifiques mais peu nombreux. C'est contre une malad […] […] Lire la suite

VIRUS NEUROTROPES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 6 194 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Traitements »  : […] Pour la plupart des infections neurologiques virales, seul un traitement symptomatique, en l’absence de traitement spécifique, est effectué. Cela tient notamment à la difficulté d’élaborer des traitements pouvant franchir la barrière hémoméningée et atteindre le système nerveux sans effets délétères associés. Le traitement comporte donc généralement au moins un antalgique, tel le paracétamol, ou […] […] Lire la suite