ANTISEPSIE

ANTISEPSIE ET ASEPSIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 585 mots
  •  • 1 média

Classiquement, l’histoire de la chirurgie est scandée par deux dates : l’année 1846, au cours de laquelle l’anesthésie à l’éther est utilisée pour la première fois ; l’année 1867, au cours de laquelle le chirurgien britannique Joseph Lister (1827-1912) décrit le succès d’une méthode, l’antisepsie, permettant de […] Lire la suite

AROMATHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Jean VALNET
  •  • 1 632 mots
  •  • 1 média

Traitement des maladies par les arômes végétaux, c'est-à-dire les essences aromatiques appelées huiles essentielles (H.E.) dans le langage médical, l'aromathérapie est une branche de la phytothérapie (du grec yuzov , plante) et, comme telle, l'une des thérapeutiques les plus anciennes du monde avec l'argile, l'eau et les procédés manuels (massages et reboutement, magnétisme curatif). Pendant des m […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'antisepsie »  : […] On se perd alors en conjectures sur les raisons de ces échecs. On connaît cependant déjà cet « empoisonnement du sang » appelé aujourd'hui septicémie, ou cette infection purulente (pyohémie) disséminant partout des abcès métastatiques. Mais on ne reconnaît pas toujours leur gravité réelle et surtout on ne sait pas les expliquer. On parle d'« inflammation » de la plaie opératoire, d'irritation loc […] Lire la suite

DAKIN LIQUEUR DE

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 053 mots

Les premiers mois de la Grande Guerre firent la démonstration de la gravité sans précédent des blessures provoquées par l’armement moderne. Phénomène nouveau : sous l’effet des projectiles d’artillerie la grande majorité des plaies étaient infectées par des éclats d’obus, billes de shrapnels, débris de vêtements ou de terre… Gangrène gazeuse, tétanos et septicémies étaient à l’origine d’une mor […] Lire la suite

LISTER JOSEPH 1er baron (1827-1912)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 415 mots
  •  • 1 média

La vie de Joseph Lister a été entièrement consacrée à la chirurgie. Constamment préoccupé par l'amélioration des méthodes de soins destinées à traiter et à guérir ses patients, il a pratiqué son métier de médecin avec une rigueur et un sérieux exemplaires. Sa carrière l'a amené de Londres, où il fit ses études médicales, à Édimbourg, où il épousa la fille de William Syme dont il était l'assistant. […] Lire la suite


Affichage 

Eugène Koeberlé en 1855

photographie : Eugène Koeberlé en 1855

photographie

Eugène Koeberlé (1828-1915), médecin et chirurgien alsacien, s'est formé au cours de plusieurs séjours auprès de chirurgiens allemands et britanniques Adoptant des procédures de propreté extrême du champ chirurgical, des instruments et du praticien (mises en œuvre en Allemagne et surtout... 

Crédits : BIU Santé Médecine, Paris, cote : 02235

Afficher

Eugène Koeberlé en 1855

Eugène Koeberlé en 1855
Crédits : BIU Santé Médecine, Paris, cote : 02235

photographie