ANTIPSYCHIATRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le discours de la folie et la société

La pratique de l'antipsychiatrie, qui se veut au plus haut point incluse dans la cité – posant comme un de ses buts essentiels la tolérance et l'acceptation de la folie, voire sa lecture, à la manière dont on décrypte un rêve ou un symptôme –, ne pouvait que se centrer sur l'articulation de la folie et de la société. Elle a d'abord contesté l'obligation des soins qui fait du psychiatre un auxiliaire de la police par le processus d'internement. C'est là un malaise ressenti et dénoncé par les psychiatres eux-mêmes. Mais, plus encore, cette obligation des soins, dit l'antipsychiatrie, conduit le sujet en crise aiguë à la chronicité. À partir de là, l'antipsychiatrie s'inscrit dans un projet politique en dénonçant le rôle que la société fait jouer à la psychiatrie, un rôle répressif fondé idéologiquement sur un savoir médical. Ce savoir médical tend à plaquer le modèle de la santé physique sur la santé mentale et à objectiver le malade en négligeant son discours, qui est révélateur non seulement de sa plainte, mais beaucoup plus de la non-reconnaissance de son existence par une société aliénée dans le rendement et le profit. La répression exercée par la psychiatrie s'articule avec la répression générale qui sévit dans les sociétés capitalistes. « L'antipsychiatrie a choisi de défendre le fou contre la société » (Maud Mannoni). Dès lors, l'antipsychiatrie en vient à nier la notion de maladie mentale et Cooper voit dans la descente dans la psychose l'amorce d'un véritable phénomène de mort et de résurrection.

Le discours de la folie a toutes les chances d'être entendu quand Laing affirme : « Je pense que les schizophrènes ont plus de choses à apprendre aux psychiatres sur le monde intérieur que les psychiatres à leurs malades. » L'on ne saurait que le suivre sur cette voie quand on pense qu'une thérapeutique classique ou médicamenteuse vise d'abord à priver le sujet de son expression propre. Laing dénonce l'aliénation imposée par la société pour qu'on y so [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTIPSYCHIATRIE  » est également traité dans :

BASAGLIA FRANCO (1924-1980)

  • Écrit par 
  • Franck CHAUMON, 
  • Bernard CHOURAQUI
  •  • 1 152 mots

Psychiatre et militant marxiste, Franco Basaglia s'est engagé en de multiples domaines et a suscité des controverses variées. Né à Venise, il se tourna vers la psychiatrie en 1958, après des études de médecine puis une spécialisation en neurologie, qu'il avait achevée en 1952. C'est en 1961 que débuta l'expérience de Gorizia, l'hôpital psychiatrique proche de Trieste auquel il a attaché son nom. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-basaglia/#i_46080

CASTEL ROBERT (1933-2013)

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 1 415 mots

Dans le chapitre « Trajectoire détournée »  : […] Le destin probable de Robert Castel, né à Brest en 1933, fils d'un petit employé des Ponts et Chaussées, issu des classes populaires « respectables », laïques et républicaines, était de devenir ouvrier du port à l'Arsenal. La tragédie le brise : sa mère meurt d'un cancer en 1943 et son père se suicide deux ans plus tard. Recueilli par sa demi-sœur, il obtient un C.A.P. d'ajusteur-mécanicien, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-castel/#i_46080

COOPER DAVID (1931-1986)

  • Écrit par 
  • Marie-Odile SUPLIGEAU
  •  • 1 171 mots

Décédé à Paris, David Cooper, dont le nom restera associé aux mouvements antipsychiatrique puis alternatif, naquit au Cap (Afrique du Sud), où il grandit avec son frère, dans une « famille ordinaire ». Après avoir entrepris d'étudier au conservatoire le piano et le hautbois (dans un ouvrage, resté inachevé, il ébauchait une approche structurelle de la musique et de plusieurs autres arts ou discip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-cooper/#i_46080

ENFANCE (Les connaissances) - Enfant et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Colette MISRAHI
  •  • 5 207 mots

Dans le chapitre «  Les mythes de l'enfant dans notre société »  : […] De ces structures générales de l'enfant, on peut tirer un certain nombre de conséquences. Tout d'abord quant à la nature de l'enfant. En réalité, celui-ci n'est plus à considérer comme une « nature », comme un être organique qui se développerait ou non selon des stades bien délimités et autonomes. L'enfant est un sujet parlant , un sujet du désir qui cherche sa reconnaissance et son identité à pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-enfant-et-psychanalyse/#i_46080

LAING RONALD DAVID (1927-1989)

  • Écrit par 
  • Pamela TYTELL
  •  • 1 278 mots

Né à Glasgow, Ronald D. Laing, pionnier de l'« antipsychiatrie », obtient son doctorat en médecine à l'université de cette ville en 1951 et sert comme psychiatre dans l'armée britannique de 1951 à 1953. Très rapidement, il rompt avec l'approche psychiatrique classique pour se situer dans le courant de la psychologie existentielle inspirée de Martin Heidegger, Ludwig Binswanger et Jean-Paul Sartre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-david-laing/#i_46080

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 779 mots

Dans le chapitre « Rôle social du psychiatre »  : […] Le psychiatre ne peut qu'entretenir des relations ambiguës avec le corps social puisqu'il est tour à tour, par-delà ses fonctions soignantes, chargé d'expertiser, de témoigner, de protéger. La fonction d'expert recouvre des situations diverses : en tant que scientifique, celui-ci se voit confier le rôle d'expliquer le fonctionnement psychique, d'indiquer ce qui relève d'un trouble repérable cliniq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie/#i_46080

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert LEFORT, « ANTIPSYCHIATRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antipsychiatrie/