ROLFE JOHNSON ANTHONY (1940-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le ténor britannique Anthony Rolfe Johnson a mis sa voix ainsi que ses remarquables dons d'acteur au service d'ouvrages lyriques allant de Bach et Haendel – « [il] fut d'abord, surtout et pour jamais LE ténor handélien » (Ivan A. Alexandre) – à Britten, en passant par Mozart.

Né le 5 novembre 1940, à Tackley (Oxfordshire), Anthony Rolfe Johnson opte d'abord pour le métier de fermier, dans le West Sussex. Il se produit dans une chorale locale, où ses dons pour le chant sont découverts ; il abandonne alors le travail de la terre afin d'intégrer, vers l'âge de vingt-neuf ans, la Guildhall School of Music and Drama de Londres, où il étudie le chant avec Ellis Keeler et Vera Rózsa. Titulaire d'une bourse de la fondation Eva-Turner, il apprend à déchiffrer les partitions et, rattrapant rapidement le temps perdu, se perfectionne auprès des ténors Richard Lewis et Peter Pears. Il débute sur scène en 1973, au Sadler's Wells de Londres, au sein de la troupe de l'English Opera Group, en interprétant le Comte de Vaudémont dans Iolantha de Tchaïkovski. Il se produit au festival de Glyndebourne en 1974, où il incarne Lensky (Eugène Onéguine de Tchaïkovki), puis en 1975 (Fenton dans Falstaff de Verdi). Grand mozartien, il débute en 1978 à l'English National Opera dans les rôles de Tamino (La Flûte enchantée) et d'Ottavio (Don Giovanni) ; en 1983, il chante Don Polidoro (La Finta semplice) aux Mozartwochen de Salzbourg ; en 1984, il interprète Ramiro (La Finta Giardiniera) au festival d'Aix-en-Provence, et débute à la Scala de Milan, dans le rôle-titre de Lucio Silla ; il retourne à Milan en 1986, pour La Clemenza di Tito (Tito). Il débute au Covent Garden de Londres le 22 décembre 1988, dans le rôle de Jupiter de Semele de Haendel. C'est dans le rôle-titre d'Idomeneo de Mozart, où il se montre incomparable, qu'il fait ses débuts au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« ROLFE JOHNSON ANTHONY - (1940-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-rolfe-johnson/