ANTÉHYPOPHYSE

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN, 
  • Universalis
  •  • 14 760 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'hormone de croissance »  : […] L' hormone de croissance (GH, ou growth hormone ) est sécrétée par le lobe antérieur de l' hypophyse. La principale forme produite comporte 191 acides aminés et sa synthèse en laboratoire est maintenant possible grâce aux techniques de génie génétique. Elle est utilisée pour le traitement des enfants déficients en hormone de croissance. La sécrétion hypophysaire est contrôlée par deux facteurs h […] […] Lire la suite

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG, 
  • Universalis
  •  • 14 354 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les familles d'hormones antéhypophysaires »  : […] Les résultats obtenus chez les Mammifères et ceux, beaucoup plus limités, qui concernent les hormones d'autres Vertébrés permettent de diviser les hormones de l'hypophyse antérieure en trois familles de molécules homologues : celle des hormones de croissance (GH) et prolactines (PRL), celle des hormones gonadotropes (GTH) et thyréotropes (TSH), celle enfin des hormones corticotropes (ACTH) et m […] […] Lire la suite

HYPOPHYSE ou GLANDE PITUITAIRE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Universalis
  •  • 6 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le lobe antérieur »  : […] L' hypophyse se développe à partir de deux ébauches totalement différentes : une évagination de l'ectoblaste du stomodaeum située immédiatement en avant de la membrane pharyngienne et qui constitue la poche de Rathke , et un prolongement inférieur du plancher du diencéphale, l' infundibulum . Chez l'embryon de trois semaines, la poche de Rathke se dirige dorsalement à la rencontre de l'infundibulu […] […] Lire la suite

SHEEHAN SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 260 mots

Le syndrome de Sheehan est une insuffisance hypophysaire (hypopituitarisme) qui apparaît chez la femme après la grossesse et la naissance du bébé ; il est lié à la destruction des cellules de l'antéhypophyse, causée par l'hypoxie qui suit la naissance. Il peut également résulter d'un choc septique, ou d'une hémorragie massive, quelle qu'en soit la cause. Autrefois la cause la plus fréquente d'hyp […] […] Lire la suite