ANORTHITE

ÂGE DE LA LUNE

  • Écrit par 
  • Maud BOYET
  •  • 392 mots

Lors de la mission Apollo-16 en 1969, un échantillon d'une masse de 1,8 kilogramme (échantillon 60025) a été récolté et son étude pousse à reconsidérer l'âge de la Lune. Cette mission fut la seule à permettre l'échantillonnage de la croûte anorthositique lunaire, car située dans une zone à relief escarpé. Toutes les autres missions d'échantillonnage ont aluni à proximité de bassins d'impacts re […] Lire la suite

ANDÉSITES ET DIORITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Maurice LELUBRE, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 2 064 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Minéralogie »  : […] Les andésites sont en général des roches très porphyriques, contenant de 20 à 50 p. 100 de phénocristaux ( tabl. 1) . Parmi ceux-ci, dominent les plagioclases calciques, de taille souvent plurimillimétrique, avec une zonation très marquée à caractère souvent oscillatoire. Leurs teneurs en anorthite varient en effet de 90 p. 100 à 40 p. 100 dans les andésites basiques, de 80 p. 100 à 30 p. 100 da […] Lire la suite

FELDSPATHS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 4 840 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Composition chimique »  : […] L' analyse des feldspaths permet de les considérer comme des mélanges plus ou moins homogènes de trois constituants élémentaires : un feldspath sodique, NaAl Si 3 O 8 (albite), un feldspath calcique, CaAl 2 Si 2 O 8 ( anorthite), un feldspath potassique, KAlSi 3 O 8 ( orthose, sanidine ou microcline). Ce sont des formules de tectosilicates, que l'on peut faire dériver de celle du quartz en im […] Lire la suite

LABRADOR, minéralogie

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 740 mots

Tectosilicate, le labrador est un aluminosilicate de sodium et de calcium appartenant à la famille des feldspaths et faisant partie de la série des plagioclases. Le labrador est rarement cristallisé. En masse, il est souvent de couleur brun bleuté à bleu-vert ou mauve et présente surtout une irridescence très caractéristique : sa texture étant lamellaire, l'épaisseur optique des feuillets est de […] Lire la suite

ROCHES LUNAIRES

  • Écrit par 
  • Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY
  •  • 3 189 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Minéralogie »  : […] Deux caractéristiques essentielles permettent de différencier les roches lunaires des roches terrestres basiques et ultrabasiques : les roches lunaires ont cristallisé dans un milieu beaucoup plus réducteur et totalement (ou presque) anhydre. Les espèces silicatées sont donc nettement moins nombreuses que sur la Terre, où, notamment, les silicates hydratés sont abondamment représentés. Les minérau […] Lire la suite