ANOMALIES, géophysique

DÉRIVE DES CONTINENTS

  • Écrit par 
  • John Tuzo WILSON, 
  • Universalis
  •  • 3 402 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Paléomagnétisme et expansion océanique »  : […] Dès le début du xx e  siècle, on avait montré que certaines roches, notamment les basaltes et les grès rouges, conservaient la trace du champ magnétique régnant au moment de leur genèse. Les travaux se développèrent peu à peu et se perfectionnèrent jusqu'en 1956, époque à laquelle plusieurs auteurs purent affirmer, indépendamment les uns des autres, que les données paléomagnétiques en provenance d […] […] Lire la suite

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 389 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La segmentation des dorsales »  : […] Au début des années 1970, lors de la révolution de la tectonique des plaques, les dorsales océaniques sont considérées comme des frontières simples de plaque formées à l'arrière de chacune des plaques divergentes. On suppose qu'elles doivent montrer un fort degré d'uniformité et que les processus à l'axe des dorsales doivent refléter une réponse purement passive à la séparation des plaques lithos […] […] Lire la suite

GÉOCHIMIQUE PROSPECTION

  • Écrit par 
  • Wladimir SAKOWITSCH
  •  • 5 199 mots

Dans le chapitre « Éléments majeurs et éléments mineurs »  : […] L'abondance moyenne des éléments chimiques est très variable dans la lithosphère. Pour les principaux types de roches et de sols, les éléments O, Si, Al, Fe, Ca, Na, K et Mg, communément appelés « majeurs », représentent près de 99 p. 100 du poids total de l'écorce terrestre. Leurs teneurs moyennes respectives y sont comprises entre 50 et 1 p. 100 suivant la nature des formations. Le titane représ […] […] Lire la suite

GÉOMAGNÉTISME ou MAGNÉTISME TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 4 870 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Applications pratiques et risques associés au géomagnétisme »  : […] Depuis l’Antiquité et surtout depuis la fin du Moyen Âge, le champ magnétique terrestre est utilisé pour l’orientation et la navigation. Cet usage continue de nos jours, même si les systèmes de positionnement par satellite comme le Global Positioning System (GPS), plus précis et plus faciles à utiliser, sont désormais les outils de navigation les plus répandus. Le champ géomagnétique a comme avan […] […] Lire la suite

GRAVIMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL
  •  • 6 129 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Anomalies à l'air libre »  : […] Même un modèle assez grossier du globe terrestre, tel que celui de Alexis-Claude Clairaut (masse fluide en rotation, en équilibre sous l'action de sa propre attraction et de la force centrifuge), fait prévoir une variation de la gravité avec l'altitude et avec la latitude ϕ. Ces variations ont été vérifiées dès le xvii e  siècle, d'abord par la constatation du déréglage d'une horloge astronomique […] […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 978 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le problème de l'ouverture de la mer du Japon »  : […] Les études géophysiques montrent que la croûte de la mer du Japon, à l'exception de certaines régions (par exemple, la ride de Yamato), est de nature océanique. Mais les anomalies magnétiques ne permettent de préciser ni l'âge ni le mode d'ouverture de ce bassin. Selon les chercheurs, l'âge de l'ouverture varie entre le Crétacé supérieur (60 Ma) et le Miocène supérieur (10 Ma). Toutefois, on ad […] […] Lire la suite

MARGES CONTINENTALES

  • Écrit par 
  • Gilbert BOILLOT
  •  • 4 329 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les anomalies de gravité »  : […] Au-dessus de la fosse et du prisme d'accrétion tectonique, les roches denses de la croûte et du manteau sont entraînées dans la zone de subduction, et s'éloignent donc de la surface. Elles sont remplacées par de l'eau de mer ou des sédiments, l'un et l'autre beaucoup moins denses. Il en résulte une légère diminution de la pesanteur, de l'ordre de 200 à 300 milligals, c'est-à-dire environ un cinq- […] […] Lire la suite

MODÈLE PREM (Preliminary Reference Earth Model)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MONTAGNER
  •  • 1 500 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du modèle PREM à la tomographie sismique »  : […] De nombreux modèles de référence à une dimension se sont succédé au cours du xx e  siècle et le PREM (Preliminary Reference Earth Model) représente l’étape ultime de cette démarche. Son point fort est d’avoir intégré différents types de données sismiques ainsi que de nouveaux paramètres, dits anisotropes, permettant d’exprimer la différence de vitesse des ondes P et S selon leur direction de pro […] […] Lire la suite

OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) Étude des fonds sous-marins

  • Écrit par 
  • Gérard GRAU, 
  • Lucien MONTADERT, 
  • Claude SALLÉ
  •  • 4 258 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Apports du géomagnétisme »  : […] Des mesures détaillées de l'intensité du champ magnétique terrestre, permettant l'établissement de cartes d' anomalies en mer, ont d'abord été réalisées (B. C. Heezen et al., 1953) à l'aide des sondes à saturation inventées pour la chasse aux sous-marins de la Seconde Guerre mondiale. Puis l'invention des magnétomètres à protons (1954) a rendu la mesure en mer tout à fait facile et a permis de mu […] […] Lire la suite

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 740 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les volcans sous-marins, les rides volcaniques et les plateaux »  : […] Le volcanisme océanique peut prendre plusieurs formes : volcanisme à l'axe des dorsales, volcans des arcs insulaires, volcanisme des bassins océaniques aboutissant souvent à la formation d'îles et volcanisme abyssal formant l'équivalent de trapps . Ce dernier type de volcanisme a été découvert au cours des forages océaniques du Deep Sea Drilling Project dans le Pacifique nord-ouest. Les épanchemen […] […] Lire la suite

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 289 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Autres caractères géophysiques  »  : […] Des caractères géophysiques autres que les propriétés sismiques qui ont conduit à la mettre en évidence sont associés à la subduction. Connu depuis longtemps, le déficit de gravité, marqué par des anomalies gravimétriques négatives (fig. 4) – les anomalies de Bouguer et les anomalies à l'air libre y atteignent des valeurs de l'ordre de 200 milligals –, avait été attribué à un bouclage vers le ba […] […] Lire la suite

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Claude JAUPART
  •  • 7 034 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Confirmation de l'expansion des fonds océaniques »  : […] L'exploration géophysique des océans repose sur plusieurs méthodes parmi lesquelles la mesure du champ magnétique se révélera la plus féconde. En tout endroit, le champ magnétique local est constitué d'une composante « dynamique », créée par un mécanisme de dynamo dans le noyau de notre planète, et d’une composante fossile (dite « rémanente ») due à l'aimantation figée dans les roches depuis que […] […] Lire la suite

TECTONIQUE DES PLAQUES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude JAUPART
  •  • 295 mots

1912 Alfred Wegener reprend et étaie l'hypothèse de la dérive des continents. 1927-1935 Kiyoo Wadati établit l'existence de plans inclinés de sismicité jusqu'à une profondeur d'au moins 300 km dans le manteau. 1929 Arthur Holmes propose que le manteau terrestre est animé de mouvements de convection responsables de la cassure des continents et de l'ouverture des océans. 1942 Harry Hess dresse […] […] Lire la suite

TECTONOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 685 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La notion de croûte océanique et de croûte continentale »  : […] Les premières données sont venues de la gravimétrie et de la sismologie. Les océans montrent une anomalie gravimétrique positive généralement forte (jusqu'à 200 mGal en correction de Bouguer). À la traversée des océans, les ondes sismiques longues, superficielles, cheminent plus rapidement ; les études sismiques en mer ont montré que les ondes P et S avaient aussi une vitesse plus grande dans une […] […] Lire la suite

VÉNUS, planète

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN, 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 12 659 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Structure interne »  : […] Le champ de gravité de l’ensemble de la planète a été estimé à partir des variations de l’accélération de la sonde Magellan mises en évidence par le décalage Doppler-Fizeau du signal radio émis depuis la Terre en direction de la sonde et retransmis vers la Terre (fig. 2). Les anomalies de gravité traduisent les changements du champ de gravité à l’échelle de la planète dus aux reliefs et aux varia […] […] Lire la suite


Affichage 

Dorsale entre l'équateur et la Sibérie

dessin :  Dorsale entre l'équateur et la Sibérie

Profil bathymétrique longitudinal de l'axe de la dorsale médio-atlantique entre l'équateur et la marge continentale de la Sibérie. Les variations topographiques les plus importantes (Islande, Açores) traduisent des anomalies dans le manteau (d'après P.R. Vogt et al., 1990).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fosse du Chili : anomalies gravimétriques

diaporama :  Fosse du Chili : anomalies gravimétriques

Anomalies gravimétriques négatives au niveau de la fosse du Chili (d'après D. E. Hayes, 1966). C'est le déficit de matière lié à la fosse elle-même, ainsi que la faible densité des sédiments qu'elle contient, qui est la cause de l'anomalie. C'est à partir de cette interprétation...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fosse du Japon : anomalies magnétiques

carte :  Fosse du Japon : anomalies magnétiques

Anomalies magnétiques au niveau de la fosse du Japon (d'après J. P. Cadet, K. Kobayashi, J. Aubouin et al., 1987). Les anomalies magnétiques parallèles de la plaque océanique – acquises lors de la naissance de celle-ci à l'axe du rift médio-océanique – continuent de s'observer...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mécanisme de l'expansion et magnétisme du fond océanique dans la région de la dorsale de Juan de Fuca

diaporama :  Mécanisme de l'expansion et magnétisme du fond océanique dans la région de la dorsale de Juan de Fuca

Mécanisme de l'expansion et magnétisme du fond océanique dans la région de la dorsale Juan de Fuca (460 N., 1300 O.). Le bloc-diagramme (a) montre comment les laves basaltiques ascendantes sont aimantées par le champ magnétique terrestre à mesure qu'elles...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anomalies magnétiques dans l’Atlantique nord

diaporama :  Anomalies magnétiques dans l’Atlantique nord

En a, localisation des anomalies magnétiques de part et d'autre d'une portion de la dorsale médio-atlantique située au sud-est de l'Islande (dorsale dite de Reykjanes). En b, disposition générale, d'après F. J. Vine (1966), de ces anomalies avec, en bleu foncé, les anomalies...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Dorsale entre l'équateur et la Sibérie

Dorsale entre l'équateur et la Sibérie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Fosse du Chili : anomalies gravimétriques

Fosse du Chili : anomalies gravimétriques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

 Fosse du Japon : anomalies magnétiques

Fosse du Japon : anomalies magnétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

 Mécanisme de l'expansion et magnétisme du fond océanique dans la région de la dorsale de Juan de Fuca

Mécanisme de l'expansion et magnétisme du fond océanique dans la région de la dorsale de Juan de Fuca
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

 Anomalies magnétiques dans l’Atlantique nord

Anomalies magnétiques dans l’Atlantique nord
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama