ANODE

BOROPHÈNE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 990 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers des piles à borophène ? »  : […] Les modèles théoriques actuels prévoient que le borophène pourrait avoir une conductivité électrique exceptionnellement élevée, surpassant celle du graphène. La synthèse du borophène ouvre la voie à une étude expérimentale approfondie de ses propriétés, et sans doute à de nombreux développements technologiques. Une première application possible du borophène pourrait concerner les piles à base de […] […] Lire la suite

CHLORE

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 625 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Cellules à cathode de mercure »  : […] On utilise une cathode circulante en mercure au contact de laquelle le sodium formé s'amalgame tandis que le chlore se dégage ; le mercure contenant environ 0,2 p. 100 de sodium s'écoule de la cellule et passe dans un décomposeur dans lequel il fournit, en présence d'eau, de l'hydrogène et de la soude. La cellule Solvay a été l'une des premières cellules utilisées ; parmi les cellules récentes, […] […] Lire la suite

CORROSION

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER, 
  • Jean TALBOT
  •  • 5 142 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Moyens de lutte contre la corrosion »  : […] Trois méthodes principales sont utilisées : la première consiste à choisir un métal ou un alliage qui n'est pas attaqué ou peu attaqué par le milieu extérieur, la deuxième à modifier très légèrement la composition du réactif par addition de faibles quantités de corps appelés inhibiteurs ; enfin, la troisième, de caractère électrochimique, consiste à imposer au métal un potentiel qui lui permet d […] […] Lire la suite

ÉLECTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques SIMONET
  •  • 6 252 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Électrolyse »  : […] L'électrolyseur type est représenté en figure , où est détaillé le principe du procédé électrolytique chlore-soude. Il est généralement constitué d'une cuve remplie d'un conducteur ionique liquide, soit un solvant polaire additionné d'un électrolyte, soit un sel fondu, dans lequel sont plongées deux pièces métalliques : les électrodes . Lorsque c'est nécessaire, on peut empêcher le mélange par dif […] […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2019

  • Écrit par 
  • Laure MONCONDUIT
  •  • 1 158 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les travaux de ces trois chercheurs pour aboutir à la batterie Li-ion »  : […] L’histoire de la mise au point de la batterie au lithium commence dans les années 1970 par les travaux de Stanley Whittingham . Ce dernier, né le 22 décembre 1941 à Nottingham (Royaume-Uni) et diplômé de l’université d’Oxford, a d’abord travaillé chez Exxon, puis Schlumberger au développement de méthodes pouvant conduire à des technologies d’énergie sans combustibles fossiles. Il rejoint ensuite l […] […] Lire la suite

STOCKAGE DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

  • Écrit par 
  • Dominique LARCHER, 
  • Mathieu MORCRETTE, 
  • Patrice SIMON
  •  • 10 860 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Principe de fonctionnement »  : […] Un accumulateur est constitué d’une électrode positive et d’une électrode négative, toutes deux immergées dans un milieu électriquement isolant appelé électrolyte. Généralement, cet électrolyte est une solution liquide contenant des ions négatifs (anions) et positifs (cations) issus de la dissolution d’un sel. Afin d’éviter tout contact direct (à l’origine de courts-circuits), ces deux électrodes […] […] Lire la suite


Affichage 

Électrolyse

vidéo :  Électrolyse

Exemple de l'eau salée. Lorsqu'un composé chimique déterminé se dissout dans l'eau, par exemple le sel, ses molécules libèrent des ions de charges électriques opposées ; la solution qui en résulte est conductrice d'électricité. En introduisant dans...  

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

 Électrolyse

Électrolyse
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo