ANIMAUX MODÈLES, biologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les animaux dans l'expérimentation

Un animal étudié en laboratoire ne va pas nécessairement devenir un animal d'expériences ni, a fortiori, un animal modèle. De tout temps, en effet, les animaux ont été décrits et dessinés. L'étude des caractères des différentes espèces animales domine la zoologie : ressemblances et différences des caractères morphologiques et physiologiques permettent de définir une espèce, un genre ou un groupe et de les classer les uns par rapport aux autres. Dans ce cas, on ne parle en général pas de modèle auquel se référer pour identifier par comparaison d'autres espèces ou, au contraire, des espèces voisines. On parle plus volontiers d'organisme de référence ou, actuellement, de « type », en général l'exemplaire qui a servi à la description princeps détaillée de l'animal considéré, et qui est conservé dans un muséum. Cette notion déborde d'ailleurs la seule zoologie pour concerner toutes les espèces vivantes actuelles ou passées. Cette démarche d'observation, éloignée de l'expérimentation mais fondement de la taxonomie et de la classification du vivant, est caractéristique de la biologie générale pratiquée à la fin du xviiie et au xixe siècle, grande période pour les classificateurs. Elle est également la source de l'illustration naturaliste qui ancre les images de la diversité biologique chez le grand public.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages



Médias de l’article

Tatou à neuf bandes

Tatou à neuf bandes
Crédits : K. Thornsley/ NASA

photographie

Xénope du Cap

Xénope du Cap
Crédits : T. Vinckers

photographie




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification


Autres références

«  ANIMAUX MODÈLES, biologie  » est également traité dans :

TÉRATOMES ET TÉRATOCARCINOMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Biologie expérimentale des embryons »  : […] Ce sont précisément ces cellules capables de toutes différenciations (totipotentes) qui ont attiré l'attention des biologistes à partir des années 1960. En effet, si les tératomes ont été décrits par les médecins vers 1890, leur étude expérimentale débute vers 1955 lorsque LeRoy Stevens, chercheur au Jackson Laboratory dans le Maine (États-Unis), caractérise une souche de souris qui développe un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teratomes-et-teratocarcinomes/#i_53570

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « ANIMAUX MODÈLES, biologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/animaux-modeles-biologie/