MÉNEZ ANDRÉ (1943-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biologiste et biochimiste français, expert scientifique de renommée mondiale dans le domaine des protéines toxiques d'origine animale. Après avoir obtenu son doctorat en sciences naturelles à l'université de Paris-VII, André Ménez, né à Vire (Calvados) le 12 septembre 1943, intègre, en tant qu'ingénieur, le Commissariat à l'énergie atomique en 1968. Il y assurera différentes fonctions au sein de la direction des sciences du vivant avant d'y fonder, en 1991, le département d'ingénierie et d'étude des protéines qu'il dirige jusqu'en 2006. En 1994, il devient professeur à l'Institut national des sciences et techniques nucléaires et, à partir de 2002, il est l'un des responsables du programme national de lutte contre les risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques. De 2003 à 2005, il est délégué à la recherche au Muséum national d'histoire naturelle dont il devient en 2006 président, poste qu'il occupe jusqu'à son décès, le 2 février 2008 à Paris. Durant cette courte période, il a voulu orienter la recherche de cette institution vers la définition de modèles prédictifs de la nature, à partir de l'étude de la biodiversité et des collections. André Ménez a su communiquer sa passion pour l'étude des protéines toxiques d'origine animale à travers ses activités d'enseignement en biochimie moléculaire – qu'il mena non seulement à l'université de Paris-XI et au Muséum, mais également à l'université de Singapour – et ses quelque trois cents publications scientifiques.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MÉNEZ ANDRÉ - (1943-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-menez/