BRAHIC ANDRÉ (1942-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Carrière scientifique

André Brahic est né le 30 novembre 1942, à Paris, fils unique d’une famille originaire du village du Petit-Brahic, en Ardèche. Captivé par l’Univers dans son enfance, il renoue avec l’astronomie à l’université avec Evry Schatzman, avec qui il étudie les instabilités des étoiles massives. Nommé assistant à la Faculté des sciences de Paris en 1968, il se tourne vers l’étude de systèmes dynamiques et chaotiques avec Michel Hénon, dont il deviendra l’ami. Sa thèse (1971) porte sur l’accélération d’une particule entre des murs oscillants (accélération de Fermi) et son doctorat d’État (1976) sur l’évolution de systèmes dont les particules interagissent par gravitation et collisions. Ses modèles numériques, très innovants, montrent que de tels systèmes s’aplatissent rapidement en un disque d’épaisseur finie, dont les bords s’étalent lentement. Ils sont cités dans de nombreuses applications astrophysiques, des anneaux planétaires à la formation des planètes et des galaxies. L’épaisseur infime (de 2 à 3 mètres) des anneaux de Saturne qu’il prédit en 1977 sera confirmée par l’observation en 2015. André Brahic est nommé professeur à l’université Paris-VII en 1978.

En 1980, André Brahic lance un programme d’observations visant à découvrir d’éventuels objets en orbite autour d’Uranus et de Neptune en profitant du fait que ces objets masquent la lumière des étoiles devant lesquelles ils passent. Ce type d’observation aboutit en 1984 à la découverte des anneaux de Neptune par une équipe européenne dirigée par André Brahic et une équipe américaine menée par William Hubbard. Ces deux chercheurs démontrent l’existence d’un anneau incomplet autour de la planète, dont le confinement défie toujours les théories. Parallèlement, André Brahic est invité à rejoindre l’équipe américaine d’imagerie des sondes Voyager pour les survols des planètes Saturne (1981), [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  BRAHIC ANDRÉ (1942-2016)  » est également traité dans :

ELLIOT JAMES (1943-2011)

  • Écrit par 
  • Erik GREGERSEN
  • , Universalis
  •  • 529 mots

L' astronome américain James Elliot est un des découvreurs des anneaux d'Uranus ainsi que de l'atmosphère ténue de la planète naine Pluton, deux découvertes effectuées grâce à la méthode des occultations stellaires, dont il est l'un des pionniers ; cette méthode consiste à détecter la modulation du signal lumineux provenant d'une étoile lorsqu'un corps céleste s'interpose entre celle-ci et la Ter […] Lire la suite

NEPTUNE, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 837 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les anneaux »  : […] Comme les autres planètes géantes, Neptune possède des anneaux, mais ceux-ci sont très particuliers : ils présentent en effet des arcs de matière. La découverte de ces arcs depuis la Terre grâce à l'observation d'occultations d'étoiles en 1984 et 1985 a conduit à modifier le programme de Voyager-2 afin de mieux étudier l'environnement de Neptune. La sonde a ainsi révélé que la planète était entou […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Isabelle GRENIER, « BRAHIC ANDRÉ - (1942-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-brahic/