ANALPHABÉTISME

ALPHABÉTISATION

  • Écrit par 
  • Béatrice FRAENKEL, 
  • Léon GANI, 
  • Aïssatou MBODJ
  •  • 8 904 mots
  •  • 1 média

L' alphabétisation constitue de nos jours une préoccupation mondiale. Elle est considérée comme un facteur majeur de développement, un enjeu économique et un droit humain. Les savoirs dits « de base » : savoir lire, écrire et compter, sont reconnus par tous les États comme étant des biens aussi indispensables que la santé. Face à ce consensus international, il est nécessaire de prendre du recul et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphabetisation/#i_15597

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Sociologie

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 6 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La critériologie »  : […] Cet état est d'abord déterminé par ses manifestations : démographiques (forte fécondité et croissance de la population qui ne trouve pas son corrélat dans la croissance de l'économie), économiques (faiblesse du revenu par tête et insuffisante couverture des besoins assurant la « reproduction sociale » du producteur), sociales et culturelles. Certains auteurs, et notamment A.  Sauvy, ont retenu, so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-sociologie/#i_15597

ILLETTRISME

  • Écrit par 
  • José MORAIS
  •  • 965 mots

Le terme illettrisme, apparu il y a moins d’un demi-siècle en France, mais rarement utilisé dans les autres pays de langue française, est censé désigner l’état des personnes adultes qui ont quitté l’école en disposant de très faibles capacités de lecture et d’écriture ou qui sont devenues « illettrées » par manque de pratique. Plus récemment, sont apparues aussi des références à des « sous-lettrés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illettrisme/#i_15597

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 326 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « De la transition démographique à la persistance des inégalités sociales et territoriales »  : […] L'accroissement annuel de la population est en fort recul, il s'établit à 1,4 p. 100 entre 2000 et 2005, contre 3,1 p. 100 pour la période 1965-1970. D'après les projections du Haut-Commissariat au plan (2007), la charge démographique supplémentaire est estimée à 300 000 personnes par an : en 2030, le pays compterait entre 38 et 42 millions d'habitants. Après une phase de véritable explosion démog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/#i_15597