MAKKĪ ‘AMR BEN ‘UTHMĀN AL- (mort en 909)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un des maîtres spirituels de l'Orient musulman au ixe siècle. ‘Amr al-Makkī est disciple de Djunayd. Al-Ḥallādj a vécu près de lui à Bagdad environ dix-huit mois et reçut de lui, dit-on, l'habit des ṣūfī. Mais des dissentiments s'élèvent entre les deux hommes, sans doute pour des raisons personnelles (jalousie de ‘Amr à propos du mariage d'al-Ḥallādj) qui se présentent sous l'aspect d'oppositions doctrinales. Al-Ḥallādj quitte Bagdad pour La Mecque, et c'est dans cette ville que la petite histoire a situé l'épisode qui aurait été l'origine de la rupture. ‘Amr rencontre al-Ḥallādj et, lui ayant demandé : « D'où viens-tu, jeune homme ? », il s'attire cette réponse dure : « Si vraiment ta vision provenait de Dieu, tu verrais toute chose à sa place, car Dieu, le Très-Haut, voit tout. » C'est bien plus tard que ‘Amr prétendit qu'al-Ḥallādj aurait dit : « Il me serait possible de parler le même langage que ce Coran. »

Derrière cette histoire, on voit ce qui oppose ‘Amr al-Makkī à son ancien élève : il lui reproche d'avoir rompu la discipline de l'arcane, d'avoir publié et vulgarisé les secrets de la voie et des étapes mystiques, que seules l'initiation et l'expérience peuvent révéler. Il s'offusque qu'un homme puisse prétendre être si uni à Dieu que Dieu parle ouvertement par lui et en lui, non pour apporter une Loi, comme dans le cas des prophètes, mais pour dévoiler la vérité qui est auprès de Lui. Al-Makkī prétend au contraire qu'aucune expression ne peut rendre la « qualité » de l'extase (wadjd) ; car c'est le secret de Dieu, qui doit être gardé entre l'homme et lui, au fond du cœur.

Al-Makkī, dans les quelques textes que L. Massignon a publiés de lui, insiste beaucoup sur l'obligation du repentir, qui est retour à Dieu.

—  Roger ARNALDEZ

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Roger ARNALDEZ, « MAKKĪ ‘AMR BEN ‘UTHMĀN AL- (mort en 909) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amr-ben-uthman-al-makki/