SOW FALL AMINATA (1941- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aminata Sow Fall, une des pionnières de l’écriture en langue française des femmes de l’Afrique sub-saharienne, est née le 27 avril 1941 à Saint-Louis, au Sénégal. Elle a suivi sa scolarité dans sa ville puis à Dakar, avant de se rendre à Paris pour des études supérieures de lettres modernes et d’interprétariat. Elle épouse Samba Sow en 1963. À son retour au Sénégal, elle enseigne d’abord à Rufisque et à Dakar. Elle est mère de sept enfants, dont le rappeur Abass Abass.

Aminata Sow Fall

Aminata Sow Fall

Photographie

Entre réalisme et poésie, entre écriture et oralité, les romans d'Aminata Sow Fall se veulent un miroir de la société sénégalaise. 

Crédits : Seyllou/ AFP

Afficher

Si, sans conteste, Aminata Sow Fall est une écrivaine majeure de la littérature sénégalaise, elle est aussi – et tout autant – une actrice culturelle de premier plan, qui a occupé des fonctions importantes dans le domaine de la formation et de la culture : citons la fondation en 1987 du Centre africain d’animation et d’échanges culturels (CAEC) à Dakar, avec la maison d’édition Khoudia, pour la promotion des jeunes écrivains, qu’elle finance en grande partie grâce à ses droits d’auteur et aux conférences qu’elle donne à travers le monde. La liste des maisons d’édition où ses romans ont trouvé accueil en dit long sur sa recherche de publication sur le continent et sur sa percée plus lente en France, où sa création était sans doute jugée « trop locale ». Ainsi, elle publie à Dakar, aux Nouvelles Éditions africaines puis aux éditions Khoudia ; aux éditions Sépia également, qui sont consacrées exclusivement aux livres africains sub-sahariens. Désormais, certains de ses titres sont réédités au Serpent à plumes et un seul est édité directement à L’Harmattan. Plusieurs distinctions lui ont valu une reconnaissance nationale et internationale, notamment le Prix international pour les lettres africaines (1982) et le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française (2015).

Son œuvre littéraire est conséquente : huit romans jalonnent son parcours ainsi que des nouvelles et un essai sur la nourriture, Un grain de vie et d’espérance (2002).

Après un premier roman, Le Revenant (1976), la portée sociale de son écriture s’affirme av [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SOW FALL AMINATA (1941- )  » est également traité dans :

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 230 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Quelle identité culturelle ? »  : […] Hors d’Europe, les littératures francophones relèvent de la « francophonie d’implantation » issue de l’expansion coloniale de la France ou appartenant à des zones de rayonnement culturel. Pour ces littératures en contact avec une ou plusieurs autres littératures écrites dans un ou plusieurs autres idiomes, le questionnement identitaire et linguisti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francophones-litteratures-de-langue-francaise/#i_57201

Pour citer l’article

Christiane CHAULET ACHOUR, « SOW FALL AMINATA (1941- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aminata-sow-fall/