AMHARIQUE, langue

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littératures écrites en langues africaines »  : […] Isolée sur ses hauts plateaux, l'Éthiopie a gardé le guèze (qui n'est plus parlé à partir du x e  siècle) comme langue savante et littéraire, avant que l' amharique ne prenne la relève pour conserver des chants royaux, des traités théologiques, des chroniques dynastiques et, plus récemment, pour composer des romans. Écrit au début du xiv e  siècle, le Kebra Nagast ( La Gloire des rois ) visait à […] Lire la suite

COHEN MARCEL (1884-1974)

  • Écrit par 
  • C.-H. VEKEN
  •  • 619 mots

L'ampleur, la variété et l'intérêt de l'œuvre du grand linguiste que fut Marcel Cohen sont à la mesure d'une vie qui recouvre près d'un siècle. Né à Paris, il fit ses études au lycée Condorcet, où naquit l'inaltérable amitié qui devait le lier à Jean-Richard Bloch. Agrégé de grammaire en 1908, il avait commencé en 1903 à suivre les enseignements de Mario Roques et surtout d'Antoine Meillet à l'Éco […] Lire la suite

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La littérature amharique »  : […] Les premiers documents littéraires amhariques sont les courts Chants royaux des xiv e et xv e  siècles. Aux xvii e / xviii e  siècles se trouvent des paraphrases des psautiers et de certaines prières, ainsi que quelques traités théologiques. Mais la littérature amharique ne débute vraiment qu'après le règne de Théodoros (1855-1868), avec les chroniques de ce roi. Le premier roman est dû à Afewor […] Lire la suite

RODINSON MAXIME (1915-2004)

  • Écrit par 
  • Gérard D. KHOURY
  •  • 952 mots

Orientaliste français, Maxime Rodinson est né à Paris le 26 janvier 1915 dans une famille d'immigrés juifs russo-polonais installés en France à la fin du xix e  siècle. Il baigne durant son enfance et son adolescence dans un climat familial – celui des milieux ashkénazes d'Europe Centrale et de Russie – favorable aux idées des Lumières et aux valeurs laïques et républicaines. Ses parents, militant […] Lire la suite