AMENDEMENT, droit pénal

BLASPHÈME

  • Écrit par 
  • Thomas HOCHMANN
  •  • 7 026 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La disparition progressive de l’incrimination du blasphème en Occident »  : […] Dans la Grèce antique, le manque de respect envers les dieux pouvait conduire à la mort. Le procès de Socrate et sa condamnation à la peine capitale en sont l’illustration la plus connue. Si les Grecs ne parlaient pas à cet égard de « blasphème », mais d’« asébie » – άσέβεια, l’incrimination retenue contre Socrate –, le terme apparaît dans la traduction latine du troisième livre de la Bible, le L […] […] Lire la suite