MODIGLIANI AMEDEO (1884-1920)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Portrait de Max Jacob, A. Modigliani

Portrait de Max Jacob, A. Modigliani
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota, A. Modigliani

Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota, A. Modigliani
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Portrait de Moïse Kisling, A. Modigliani

Portrait de Moïse Kisling, A. Modigliani
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Nu, A. Modigliani

Nu, A. Modigliani
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


Le mot de Vlaminck, confirmé plus tard par Cocteau : « C'était un aristocrate », semble résumer le mieux la personnalité et l'œuvre de Modigliani. En effet, Modigliani s'est distingué de l'opinion commune et par sa vie brève et « scandaleuse » et par son art, dont l'élégance et le raffinement confinent parfois à la préciosité. Voué à la recherche du « style », mais indifférent aux théories, Modigliani ne fit qu'effleurer le fauvisme, l'expressionnisme ou le cubisme, courants qui départagent les artistes de son temps. Ainsi son œuvre, bien que parfaitement cohérente avec elle-même, est-elle inclassable stylistiquement ou même historiquement.

Un Italien à Paris

La vie de Modigliani est à la fois bien et mal connue. Modigliani est devenu le héros de la bohème, incarnant à lui seul toutes les passions, toutes les folies de l'artiste maudit, au gré de la fantaisie de ses biographes et de ses nombreux amis. En s'en tenant strictement aux faits, sa fille, Jeanne Modigliani, s'est attachée, dans la mesure du possible, à démêler la vérité de la légende (Modigliani, A. Biro, Paris, 1990).

Amedeo Modigliani naît à Livourne, d'une famille de juifs italiens. Très vite, il montre des dons pour le dessin, si bien qu'il quitte précocement l'école, pour suivre les cours de peinture du paysagiste Micheli. Celui-ci fait partie du groupe des macchiaioli (de macchia, tache), qui peignent des paysages baignés de lumière et d'un romantisme douçeâtre. En 1901, atteint de tuberculose, il quitte Livourne pour visiter les musées de Naples, de Rome, de Florence où il restera un an afin de suivre les cours de la Scuola libera di nudo de l'académie des Beaux-Arts. En 1903, il poursuit sa formation à l'académie des Beaux-Arts de Venise ; il y demeure jusqu'en 1906, date de son départ pour Paris où il découvre un nouveau milieu en pleine effervescence. Il fait connaissance du groupe du [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : licenciée en art et archéologie, documentaliste au Centre national d'art contemporain, Paris

Classification


Autres références

«  MODIGLIANI AMEDEO (1884-1920)  » est également traité dans :

BIOGRAPHIES D'ARTISTES

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 2 398 mots

La vie d'artiste est un genre littéraire d'une grande ancienneté, abondamment illustré depuis la Renaissance. On en fait remonter l'origine aux commentateurs de Dante qui ont élucidé et développé la mention lapidaire des noms de Cimabue et de Giotto insérée dans la Divine Comédie . C'est à Florence, en effet, qu'apparaissent chez les chroniqueurs, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biographies-d-artistes/#i_15329

PARIS ÉCOLES DE

  • Écrit par 
  • Claire MAINGON
  •  • 2 615 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La première école de Paris »  : […] Utilisée pour la première fois par le critique André Warnod (1885-1960) dans le journal Comoedia en 1925, l'expression « école de Paris » désigne alors la vague d'artistes étrangers venus participer à la vie intellectuelle de la capitale dans les deux premières décennies du xx e  siècle. À cette époque, et notamment grâce aux expositions universel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecoles-de-paris/#i_15329

PORTRAIT

  • Écrit par 
  • Galienne FRANCASTEL
  •  • 6 167 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La crise d'un genre »  : […] Romantiques ou réalistes, « idéalistes » (c'est comme cela que l'on désigne à l'époque l'académisme) ou révoltés, il est rare que, dans l'œuvre d'un artiste qui prend part aux affrontements de doctrine, le portrait apparaisse comme porteur de son credo artistique. C'est la preuve qu'une loi inhérente au genre limite les possibilités qu'il a de s'éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait/#i_15329

RUCHE LA

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 816 mots
  •  • 1 média

La Ruche est à Montparnasse ce que le Bateau-Lavoir fut à Montmartre : un foyer d'artistes (souvent misérables) rassemblés pendant la première moitié du xx e siècle dans des ateliers improvisés. Le Bateau-Lavoir a été détruit par un incendie en 1972 alors qu'il venait d'être classé par les Monuments historiques. La Ruche continue à recevoir les ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-ruche/#i_15329

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude SCHWEISGUTH, « MODIGLIANI AMEDEO - (1884-1920) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedeo-modigliani/