ÂME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La notion d'âme, de la Renaissance à l'époque contemporaine

La Renaissance

Marsile Ficin, à côté d'une âme rationnelle et libre, ne renonce pas à l'« âme des astres », en somme à une conception psychocosmique. Paracelse évoque un corps astral des âmes et entre les âmes, Patrizi une pampsychia, Giordano Bruno une âme universelle. Chez Cornelius Agrippa, l'intellect, c'est l'âme du monde : il est vrai qu'Agrippa se livre à la hiérarchisation décroissante pur intellect-raison-âme sensitive. Ailleurs, il platonise avec une âme substance divine dans les corps. Ici donc on trouve deux sortes d'âme : l'une d'essence spirituelle, l'autre plus proche de la vie, sinon de la matière. Pour Nifo, l'âme correspond à une activité psychique spiritualisante. Pomponazzi parle d'une âme intellective qui se distingue par sa poly-influence sur le corps : il s'agit d'une psychophysiologie à tous les niveaux. Si Fracastori consent à poser l'individualité d'une âme « séparée et abstraite du corps », c'est qu'il se place au regard de Dieu, ce qui ne l'empêche pas, selon La Forge (1666), d'en venir presque à la corporéifier, en l'assimilant « aux choses qu'elle se représente ». Guillaume Postel s'adonne à une analyse fouillée de la notion, distinguant l'anime, intellect agent, de l'« âme », intellect patient. La première est une âme intellective impérissable unie à l'âme proprement dite, produit naturel du sang. Elle est mue par la mente, elle-même lumière pour les théologiens, âme dirigée par l'esprit selon les philosophes.

Le XVIIe siècle

Gassendi n'est pas loin de ces opinions ; il pense – peut-être, car l'interprétation de sa philosophie appelle nuances et prudence – à une forme animant l'esprit et le corps. Cependant, où se situerait exactement ce et ? En tout cas, Descartes, lui, sépare nettement les deux, l'union âme-corps posant problème. C'est précisément cette union que s'efforceront, sinon d'éclaircir complèt [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages





Écrit par :

Classification

Les derniers événements

25 novembre 2014 • Vatican • Visite du pape François au Parlement de Bruxelles et au Conseil de l'Europe.

et économiques au centre du débat politique, au détriment d'une authentique orientation anthropologique ». Il regrette que l'individu y ait supplanté « l'être relationnel » et que les plus faibles y soient mis au rebut. Le pape François encourage l'Europe à redécouvrir « sa bonne âme » liée au christianisme par « une histoire bimillénaire ».  [...] Lire la suite

4-30 janvier 2011 • Tunisie • Chute du président Zine el-Abidine Ben Ali.

« des éléments hostiles à la solde de l'étranger, qui ont vendu leur âme à l'extrémisme et au terrorisme ». Le 10 également, le gouvernement annonce la fermeture des établissements d'enseignement. Le 10 toujours, l'Union européenne sort de son silence en appelant à « la retenue dans le recours à [...] Lire la suite

5-31 décembre 2006 • États-Unis - Irak • Publication du rapport Baker-Hamilton et exécution de Saddam Hussein.

le désire, mon âme ira auprès des martyrs », commente l'ancien dictateur. Le 30, Saddam Hussein est pendu à Bagdad. Le président Bush déclare que son exécution « marque la fin d'une année difficile pour le peuple irakien et nos troupes ». Tandis que l'Iran et Israël se félicitent, la Libye dénonce [...] Lire la suite

13-31 décembre 1991 • France • Mobilisation du Parti socialiste et de François Mitterrand contre la « sinistrose ».

socialistes d'exhorter les congressistes à surmonter la morosité engendrée par la perspective d'une défaite électorale qu'annoncent les sondages. Le 15, François Mitterrand, invité de l'émission « 7 sur 7 » sur T.F.1, exprime aussi le souci de lutter contre la « sinistrose » et le « vague à l'âme [...] Lire la suite

23-28 février 1987 • France • Condamnation de Georges Ibrahim Abdallah à la peine maximale

général Pierre Baechlin crée la surprise en réclamant, dans son réquisitoire, « la mort dans l'âme », une peine « qui ne soit pas supérieure à dix ans de réclusion ». Il affirme, par ailleurs, avoir requis libre de toute instruction. Mais les commentaires vont bon train sur les pressions qu'il aurait [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre CLAIR, Henri Dominique SAFFREY, « ÂME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ame/