OBREGÓN ÁLVARO (1880-1928)

CARRANZA VENUSTIANO (1859-1920)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 530 mots

de rebelles, emmenés par Pancho Villa et Emiliano Zapata, s'oppose au gouvernement provisoire de Carranza et réclame des réformes sociales immédiates. Carranza assoit néanmoins son pouvoir grâce à la victoire de son armée, commandée par le général Álvaro Obregón, sur les forces de Villa à la bataille de Celaya en avril 1915 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venustiano-carranza/#i_36996

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 133 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La dynastie du Sonora : Obregón et Calles »  : […] Alvaro Obregón, homme du Sonora, ne songeait pas à renverser Carranza et attendait, sûr de sa force, l'heure de la succession. Mais Carranza voulut imposer son successeur. Cela provoqua le soulèvement d'Obregón rallié par les autres généraux et l'assassinat de Carranza en 1920. Pendant quinze ans, le Mexique allait être le champ de bataille où se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_36996

VILLA FRANCISCO, dit PANCHO (1878-1923)

  • Écrit par 
  • Annick LEMPÉRIÈRE
  •  • 841 mots
  •  • 2 médias

Dans la guerre civile qui ravage le Mexique en 1915, le général Obregón, génie militaire des carrancistes, inflige à Villa des défaites cinglantes devant les villes de Celaya et de León. La division du Nord, démoralisée, voit ses effectifs fondre. Dès lors, à Washington, le gouvernement Wilson reconnaît le président Carranza et décrète un embargo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villa-francisco-dit-pancho/#i_36996


Affichage 

Le retour d'Obregon

photographie

La foule acclame le général révolutionnaire et ancien président mexicain Obregon, lors de son arrivée à Mexico, en 1928 Il sera réélu mais mourra assassiné quelques semaines plus tard 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le retour d'Obregon
Crédits : Hulton Getty

photographie