ALLOCATION DES RESSOURCES

CHINE Économie

  • Écrit par 
  • Françoise LEMOINE, 
  • Thomas VENDRYES
  •  • 8 244 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Changement structurel, privatisation et gains de productivité »  : […] Le succès chinois a également reposé sur une hausse marquée de la productivité globale des facteurs de production, indiquant une meilleure allocation des ressources. Celle-ci résulte d’abord du processus de changement structurel, c’est-à-dire de la réallocation des ressources entre régions et secteurs, et dont une des dimensions principales est le transfert de la main-d’œuvre de l’agriculture ver […] […] Lire la suite

IMPÔT Politique fiscale

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MONNIER
  •  • 7 301 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cadre théorique général »  : […] Dans son ouvrage de 1959, Richard Musgrave distingue trois fonctions principales de l'État : l'allocation des ressources, la redistribution des revenus et la stabilisation économique. La fonction d'allocation des ressources naît du caractère socialement insatisfaisant et sous-optimal du fonctionnement des marchés. C'est la raison pour laquelle l'État intervient afin de répondre aux besoins sociau […] […] Lire la suite

LAFFONT JEAN-JACQUES (1947-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 876 mots

Né en 1947, Jean-Jacques Laffont a sans doute été l'économiste français le plus actif et le plus influent de sa génération. Diplômé de l'université de Toulouse et de l'École nationale de la statistique et de l'administration économique (E.N.S.A.E.), il part en 1972 pour l'université Harvard, aux États-Unis, où il étudie sous la direction de Kenneth Arrow (Prix Nobel d'économie, 1972). Sa thèse de […] […] Lire la suite

MACROÉCONOMIE Politique économique

  • Écrit par 
  • Antoine d' AUTUME
  •  • 4 902 mots

Dans le chapitre « Les trois objectifs de la politique économique »  : […] On peut suivre l'économiste américain Richard Musgrave (1910-2007) en assignant trois objectifs généraux à la politique économique : améliorer l'allocation des ressources ; modifier la répartition des richesses ; réguler le niveau de l'activité économique. Depuis Adam Smith et son analyse en 1776 de la « main invisible » qui pousserait chacun, sans qu'il le sache, à contribuer à l'intérêt de la s […] […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE Théorie microéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 5 865 mots
  •  • 1 média

La théorie microéconomique a pour objet l'étude des comportements économiques individuels et de leurs interactions dans les économies de marché, interactions analysées depuis Léon Walras dans le cadre de l'équilibre général. L'expression théorie microéconomique s'est imposée au milieu du xx e  siècle afin de faire la distinction avec celle de théorie macroéconomique qui concerne les relations entr […] […] Lire la suite