ALIEN, LE HUITIÈME PASSAGER, film de Ridley Scott

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'enfer du Nostromo

À mi-chemin de son voyage de retour vers la Terre, le vaisseau spatial de remorquage Nostromo est saisi d'agitation. Après avoir détecté un signal susceptible d'émaner d'une forme de vie extraterrestre, l'ordinateur central a tiré de leur hibernation les sept membres de l'équipage. Une navette est alors envoyée au point d'émission, à la surface d'une planète balayée par les vents. Mais l'expédition tourne au drame lorsqu'une sorte de pieuvre se plaque sur le visage de Kane, d'une manière telle qu'on ne peut lui ôter sans le tuer. La navette regagne en catastrophe le Nostromo. Un instant Kane semble tiré d'affaire car la pieuvre s'est détachée de lui, mais quelques heures plus tard un monstre s'extirpe de son ventre en plein déjeuner, le tuant net. La pieuvre n'était qu'un placenta sophistiqué... Le chaos s'installe à bord, d'autant plus que l'ordinateur central semble très peu concerné par le facteur humain. Que faire ? L'insaisissable créature grandit à toute vitesse, et entreprend bientôt d'exterminer un par un les six passagers encore en vie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  ALIEN, LE HUITIÈME PASSAGER, Ridley Scott  » est également traité dans :

GIGER H. R. (1940-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 385 mots
  •  • 1 média

L’ artiste et décorateur suisse H. R. Giger est l’auteur de peintures et de sculptures d’inspiration surréaliste. Pour le thriller de science-fiction Alien (1979) et en particulier pour sa suite, Alien  3 (1992), il réalise de nombreux dessins inspirés des différents stades de la vie, de l’œuf à l’âge adulte, pour représenter le macabre et vaguement érotique « xénomorphe » au cœur du film. Ave […] Lire la suite

RAMBALDI CARLO (1925-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Spécialiste italien des effets spéciaux, Carlo Rambaldi utilisait l’art du maquillage, des marionnettes animées et l’animatronique pour façonner avec soin des personnages réalistes tantôt terrifiants, tantôt attachants. Il est surtout connu pour les trois oscars que lui valurent le gorille géant dans King Kong (1976) de John Guillermin, la tête macabre du monstre dans Alien (1979, Alien . Le hu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laurent JULLIER, « ALIEN, LE HUITIÈME PASSAGER, film de Ridley Scott », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alien-le-huitieme-passager/