ALEXIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les habiletés du lecteur expert

Depuis une quarantaine d’années, des chercheurs analysent l’activité de lecture pour comprendre comment le lecteur habile est capable d’extraire et de transformer précisément et rapidement les chaînes de caractères que sont les lettres pour accéder au sens des mots et à leur prononciation.

La première étape de l’activité de lecture consiste à identifier les lettres qui composent les mots. Celles-ci sont d’abord traitées en parallèle par des capteurs spécifiques de la partie centrale de la rétine, au cours des fixations, pour accéder progressivement à leur « identité abstraite », autrement dit à leur « signification invariante », indépendante des formes de surface que peuvent prendre les lettres en fonction de leur taille, de leur police ou de leur position.

Au-delà de la phase d’identification des lettres, la plupart des modèles postulent l’activation simultanée et en interaction de deux procédures de lecture. La « procédure d’adressage », requise pour traiter des mots fréquents ou irréguliers (par ex. « seconde »), permet de récupérer directement en mémoire les mots et leur signification et d’utiliser ces informations pour activer leur prononciation. La « procédure d’assemblage » est utilisée pour lire des mots rares, nouveaux ou des pseudo-mots, c’est-à-dire des mots inventés (par ex. « chatupoure »). Leur prononciation résulte de l’application de règles de conversion des lettres en sons, la signification des mots étant récupérée ensuite.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : docteure en psychologie, professeure à la faculté de psychologie et des sciences de l'éducation, université catholique de Louvain (Belgique)

Classification

Autres références

«  ALEXIES  » est également traité dans :

ACALCULIES

  • Écrit par 
  • Mauro PESENTI
  •  • 985 mots

Dans le chapitre « Historique et classifications »  : […] Au début du xx e  siècle, le neurologue suédois Salomon E. Henschen crée le terme acalculie pour désigner une incapacité à résoudre des problèmes arithmétiques. Le concept s'est progressivement étendu pour désigner tout trouble affectant la lecture, la compréhension ou la production de nombres dans différentes notations, ou la résolution de calculs simples ou complexes. Jusqu'aux années 1970, les […] Lire la suite

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 241 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Aphasies »  : […] L'exercice de la fonction du langage présuppose : a ) des structures de réception, plus particulièrement les régions occipitale (vision) et temporale antérieure (audition) ; b ) des structures effectrices, et plus spécialement les régions de commande de la motricité bucco-pharyngo-laryngo-faciale, localisées à la partie inférieure de la zone motrice ; c ) des structures d'intégration et de formula […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Pierre de PARTZ, « ALEXIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alexies/