ALEJANDRA, Ernesto SábatoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ernesto Sábato, né en 1911 dans la province de Buenos Aires, porte le prénom d'un frère mort en bas âge. Marqué par l'amour possessif de sa mère, rêveur et tourmenté, il se réfugie très tôt dans la clarté des sciences exactes. Un doctorat de physique le mène à Paris, où il fréquente à la fois le laboratoire Joliot-Curie et les surréalistes. Membre du Parti communiste dans sa jeunesse, il prend ses distances avec le stalinisme sans cesser d'œuvrer pour la démocratie. Il présidera en 1984 la commission qui établit un rapport approfondi sur les exactions commises par la dictature militaire de Videla à Galtieri. Ses romans les plus célèbres, El túnel (Le Tunnel, 1948), Sobre héroes y tumbas (Alejandra, 1961) et Abbadón el exterminador (L'Ange des ténèbres, 1974) sont traduits dans plus de trente langues et lui ont valu en 1984 le prix Cervantès.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Ève-Marie FELL, « ALEJANDRA, Ernesto Sábato - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alejandra/