ALÉA MORAL

ASSURANCE - Économie de l'assurance

  • Écrit par 
  • Pierre PICARD
  •  • 5 618 mots

Dans le chapitre « Autoprotection et autoassurance »  : […] Il y a risque moral lorsque l'assureur ne peut vérifier les efforts de prévention des risques de l'assuré. Selon la terminologie introduite par Isaac Ehrlich et Gary Becker, la prévention des risques comprend l'autoprotection qui réduit la probabilité de subir un sinistre et l'autoassurance qui diminue la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assurance-economie-de-l-assurance/#i_33530

BANQUE - Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 881 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les paniques bancaires  »  : […] sur les dépôts affecte le comportement des banques en matière de prise de risque. Les déposants, assurés contre le risque de faillite, ne sont pas incités à surveiller l'activité de leur banque et n'exigent pas de rémunérations plus élevées en cas de risque aggravé, comme le font par exemple les prêteurs internationaux lorsque la notation d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-economie-de-la-banque/#i_33530

BANQUES CENTRALES

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 6 874 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pratique »  : […] Le prêteur ultime est menacé par le phénomène de l'aléa moral, inhérent à tout mécanisme d'assurance, puisqu'il s'agit ici d'une assurance contre le risque d'illiquidité. Il peut, en effet, par sa propre action, encourager l'imprudence des banques assurées qui savent que leur action n'est pas observable. Il doit donc ne pas agir de façon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banques-centrales/#i_33530

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

Dans le chapitre « Crises et imperfections des marchés financiers »  : […] (adverse) à celui recherché, est choisi par le prêteur (selection), car celui-ci ne connaît pas toutes les caractéristiques du projet de l'emprunteur. Avec l'« aléa moral », le prêteur s'expose au risque (aléa) que l'emprunteur ne remplisse pas toutes ses obligations (moral), une fois le contrat conclu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-instabilite-financiere/#i_33530

CRISES FINANCIÈRES - Régulation financière internationale

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 4 704 mots

Dans le chapitre « La régulation des grands groupes financiers à caractère systémique »  : […] : c’est ce qu’il s’est produit pour Northern Rock au Royaume-Uni, pour Bear Stearns et A.I.G. aux États-Unis. La seconde solution fut faillite pure et simple, comme dans le cas de Lehman Brothers. Ces deux approches se sont révélées être des échecs. La première solution alimente de façon dramatique l’aléa moral, puisque les créanciers et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-regulation-financiere-internationale/#i_33530

FINANCIAL INTERMEDIATION AND DELEGATED MONITORING, Douglas Diamond - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY
  •  • 1 142 mots

Economic Studies en 1984, se situe dans cette perspective. Il est cependant consacré à l'autre problème d'asymétrie d'information qui peut se poser, une fois le prêt obtenu : au moment du remboursement, l'emprunteur peut décider de ne pas tenir son engagement. C'est un problème d'aléa moral, tout aussi nocif et coûteux à résoudre que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/financial-intermediation-and-delegated-monitoring/#i_33530

MONDIALISATION - Globalisation financière

  • Écrit par 
  • Philippe MARTIN, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 8 377 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La prise de risque excessive »  : […] excessivement risqués : si le pari sur l'investissement est réussi, c'est l'emprunteur qui gagnera beaucoup ; si l'investissement ne réussit pas, c'est le prêteur qui perdra beaucoup. Ce phénomène dit d'« aléa moral » peut expliquer les prises de risques excessives, les crises répétées, ainsi que la volatilité des cours sur les marchés financiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mondialisation-globalisation-financiere/#i_33530

MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POLLIN
  •  • 6 875 mots

Dans le chapitre « La production d'information »  : […] – Aléa moral. Le problème hypothèque d'autant plus le respect par les coéchangistes des clauses du contrat financier qu'il est difficile d'écrire précisément les droits et obligations de ces derniers dans tous les cas de figure envisageables. De ce fait, le demandeur de capitaux peut utiliser sa situation d'information […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-systemes-financiers/#i_33530

MICROCRÉDIT

  • Écrit par 
  • Marie GODQUIN
  •  • 5 886 mots

Dans le chapitre « Les asymétries d'information »  : […] La deuxième incidence possible des asymétries d'information est celle de l'aléa moral qui peut se manifester entre l'obtention du prêt et son remboursement. Le différentiel d'information en jeu dans ce cas ne porte plus sur le niveau de risque du projet et la sélection des emprunteurs, mais sur le comportement de l'emprunteur une fois le prêt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microcredit/#i_33530

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « L'aléa moral »  : […] Là où la sélection adverse renvoie à l'idée qu'une des parties au contrat ne connaît pas parfaitement l'identité (les caractéristiques) de l'autre partie, l'aléa moral décrit une situation où une partie n'observe pas parfaitement les actions entreprises par l'autre partie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-incitations-et-contrats/#i_33530

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Les limites du marché de l'assurance : sélection adverse et aléa moral »  : […] Le problème qualifié d'„aléa moral“ vient de ce que la passation même du contrat d'assurance peut modifier les incitations de l'individu à éviter les risques contre lequel il s'est assuré. En matière de maladie, un comportement opportuniste de type aléa moral peut se produire ex post, c'est-à-dire une fois que l'individu sait avec certitude, à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_33530