ALCALINO-TERREUX

MÉTAUX - Métaux alcalino-terreux

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 581 mots
  •  • 2 médias

Les métaux alcalino-terreux constituent la deuxième colonne du tableau de classification périodique des éléments. On peut distinguer les alcalino-terreux vrais – calcium, strontium, baryum, radium – et deux éléments plus légers – […] Lire la suite

BARYUM

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 331 mots

Du grec barus , lourd Symbole chimique : Ba Numéro atomique : 56 Masse atomique : 137,34 g Point de fusion : 725  0 C Point d'ébullition : 1 640  0 C Densité (à 20 0 C) : 3,5. Deuxième membre de la famille des alcalinoterreux (après le calcium), dont C. W. Scheele découvrit la base (baryte) dans la pyrolucite. Le métal fut isolé par Berzelius (1808), puis H. Davy et Bunsen l'ont obtenu pur par éle […] Lire la suite

CALCIUM

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 291 mots
  •  • 2 médias

Le calcium, élément chimique de symbole Ca et de numéro atomique 20, est le plus léger des métaux alcalinoterreux vrais. Il représente environ 3,45 p. 100 du poids de la croûte terrestre et se classe, par ordre d'abondance, au troisième rang des métaux, derrière l'aluminium et le fer. Le métal, très réactif, n'existe jamais à l'état naturel ; les principaux minéraux calciques sont constitués de […] Lire la suite

HYDROXYDES

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 182 mots

Composés chimiques contenant un ou plusieurs groupes d'ions hydroxyles (OH — ). Le cation est en général un ion métallique (Na, K, Mg, Ca, Al) ou un radical organique (comme le tétraméthylammonium). Les hydroxydes sont des bases plus ou moins fortes, les plus fortes étant celles des métaux alcalins (lessives), qui sont très solubles dans l'eau et très caustiques (soude caustique). L'hydroxyde de l […] Lire la suite

MAGNÉSIUM

  • Écrit par 
  • Maurice HARDOUIN, 
  • Michel SCHEIDECKER
  •  • 4 262 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques chimiques »  : […] Dans la classification périodique, le magnésium appartient au groupe II A ; il est caractérisé par le seul degré d'oxydation + II ; l'ion Mg 2+ est incolore et de saveur amère. Les propriétés chimiques sont dominées par la très grande réactivité du métal qui se rapproche, sur ce point, des métaux alcalino-terreux. La chaleur d'oxydation est très grande, ce qui en fait un réducteur très énergique […] Lire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les alcalino-terreux »  : […] Le calcium n'est pas nécessaire aux champignons, mais chez les végétaux supérieurs son rôle est primordial. C'est un constituant de la lamelle moyenne de la membrane cellulaire (pectate de calcium) ; c'est aussi un antitoxique à l'égard des acides organiques en excès ; il entre dans la constitution de certaines enzymes (amylase, qui sert à l'hydrolyse de l'amidon dans la germination). Son rôle da […] Lire la suite

RADIUM

  • Écrit par 
  • Georges BOUISSIÈRES
  •  • 2 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Propriétés chimiques »  : […] Conformément à sa position dans le groupe IIa de la classification périodique, la structure électronique du radium est : [Rn] + 7 s 2 . C'est l'élément le plus électropositif des métaux alcalino-terreux. Le potentiel normal calculé du couple Ra 2+ /Ra est E H  = — 2,92 V ; le potentiel de demi-vague correspondant à la décharge des ions Ra 2+ sur une cathode de mercure est — 1,59 V. Le radium est […] Lire la suite

RYDBERG JOHANNES ROBERT (1854-1919)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 198 mots

Physicien suédois né à Halmstad et mort à Lund. Johannes R. Rydberg effectue ses études à l'université de Lund, où il sera nommé professeur en 1901. Lauréat de mathématiques (1879), Rydberg s'oriente vers la physique et plus particulièrement vers l'étude des spectres optiques des éléments. En 1889, alors maître de conférences à Lund, examinant les raies spectrales des métaux alcalins et alcalino-t […] Lire la suite

STRONTIUM

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 301 mots

De Strontian, ville d'Écosse. Symbole chimique : Sr Numéro atomique : 38 Masse atomique : 87,62 Point de fusion : 769 0 C Point d'ébullition : 1 384 0 C Densité (à 20 0 C) : 2,54 Métal alcalinoterreux mou, de reflet argenté quand il est fraîchement coupé, de couleur jaunâtre si on l'expose à l'air libre, constituant environ 0,02 p. 100 de la croûte terrestre sous forme de strontianite (carbonate) […] Lire la suite


Affichage 

Calcium : propriétés physiques

Calcium : propriétés physiques

tableau

Propriétés physiques du calcium 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métaux alcalino-terreux : propriétés chimiques

Métaux alcalino-terreux : propriétés chimiques

tableau

Comparaison des propriétés chimiques de quelques composés des métaux alcalino-terreux 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métaux alcalino-terreux : propriétés physiques

Métaux alcalino-terreux : propriétés physiques

tableau

Propriétés physiques des métaux alcalino-terreux 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Calcium : propriétés physiques

Calcium : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Métaux alcalino-terreux : propriétés chimiques

Métaux alcalino-terreux : propriétés chimiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Métaux alcalino-terreux : propriétés physiques

Métaux alcalino-terreux : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau