GIRARD ALBERT (1595-1632)

ÉQUATIONS ALGÉBRIQUES

  • Écrit par 
  • Jean ITARD
  •  • 5 789 mots

Dans le chapitre « La théorie « générale » des équations »  : […] Grâce à l'école italienne, la théorie générale des équations algébriques se précise et ses problèmes principaux se dégagent. Sans suivre chronologiquement son développement historique, on peut s'efforcer d'en mettre en évidence les points importants. L'équation étant mise sous la forme P( x ) = 0, l'importance du degré du polynôme P, ou degré de l'équation, apparaît d'abord ; en effet, l'équation […] Lire la suite

NOMBRES COMPLEXES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 5 305 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les nombres « impossibles » »  : […] Alors que de nombreux mathématiciens (dont Viète) hésitaient encore à utiliser les nombres négatifs, les algébristes italiens du xvi e  siècle, Cardan et ses élèves, s'enhardirent à introduire dans les calculs des symboles purement formels −  a ,  a  >  0, représentant le résultat de l'extraction « impossible » de la racine carrée du nombre négatif −  a  ; ils décrivent en détail des règles de cal […] Lire la suite