CAQUOT ALBERT (1881-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des débuts dans le génie civil

Né le 1er juillet 1881 à Vouziers (Ardennes) dans une famille d’agriculteurs, Albert Caquot est admis à l’âge de 18 ans à l’École polytechnique dont il sort en 1901 dans le corps des Ponts et Chaussées.

De 1905 à 1912, il est affecté en tant qu’ingénieur des Ponts et Chaussées à Troyes, où il participe à la conception du pont Hubert sur la Seine en proposant le système des rouleaux de dilatation, cylindres de gros diamètre dont l’axe est dirigé perpendiculairement à la direction de dilatation du pont. Cette innovation vise à faire converger les forces vers le centre des fondations grâce à des surfaces roulantes supportant des milliers de tonnes. Cette technologie est appliquée durant un demi-siècle jusqu’à l’apparition des caoutchoucs néoprènes qui remplacent alors ces surfaces.

En 1912, Albert Caquot, devenu l’associé d’Armand Considère, l’inventeur du béton fretté, et de Louis Pelnard, gendre de Considère, quitte l’administration. Il va ainsi se consacrer pendant plus de cinquante ans à la construction d’ouvrages en béton armé.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Albert Caquot

Albert Caquot
Crédits : famille Kerisel

photographie

Pont de la Caille ou pont Neuf

Pont de la Caille ou pont Neuf
Crédits : Jacques Mossot/ Structurae

photographie





Écrit par :

  • : professeur associé à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Classification


Autres références

«  CAQUOT ALBERT (1881-1976)  » est également traité dans :

CAQUOT BALLON

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ
  •  • 792 mots
  •  • 1 média

Le ballon Caquot est un ballon captif (c’est-à-dire relié au sol par un câble) d’observation, de forme allongée (d’où son nom commun de « saucisse »), qui a été mis au point en 1915 par l’ingénieur français Albert Caquot (1881-1976) et utilisé pendant la Première Guerre mondiale. En 1914, les ballons captifs déployés sur les champs de bataille permettent aux observateurs, ayant pris place dans […] Lire la suite

ÉLASTICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Michel KOTCHARIAN
  •  • 8 712 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Critères de limite élastique »  : […] Dans l'expérience précédente de traction, les deux contraintes σ 2 et σ 3 sont nulles. Dans ces conditions, on définit une limite élastique σ e à ne pas dépasser pour σ 1 afin que le matériau ne subisse pas de déformation permanente. Il est utile de savoir quelle est la limite élastique lorsque les trois contraintes principales sont différentes de zéro. On peut admettre que, dans le cas d'un m […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Bruno CHANETZ, « CAQUOT ALBERT - (1881-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-caquot/