ALANINE

AMINOACIDES ou ACIDES AMINÉS

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Universalis
  •  • 3 486 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Transamination »  : […] Il s’agit là de l'ensemble des mécanismes par lesquels un aminoacide peut transférer sa fonction amine à un acide α-cétonique. Les enzymes responsables portent le nom de transaminases ou aminotransférases ; leur coenzyme est également le phosphate de pyridoxal (vitamine B6). Les voies qui paraissent les plus importantes impliquent la présence du système acide glutamique-acide α-cétoglutarique : […] […] Lire la suite

ÉLASTINE

  • Écrit par 
  • William HORNEBECK, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 940 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Structure moléculaire »  : […] L'analyse d'acides aminés de l'élastine fibreuse insoluble fait apparaître une prépondérance de résidus apolaires (glycine, proline, alanine, valine, phénylalanine, isoleucine, leucine). Les acides aminés polaires tels que l'aspartate, le glutamate, la lysine et l'arginine ne représentent que 5 p. 100 de sa composition. Cette prédominance d'acides aminés apolaires dans sa composition est caractéri […] […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 873 mots
  •  • 31 médias

Dans le chapitre « La traduction des ARN messagers, le code génétique »  : […] La traduction d'un ARN messager en protéine débute au niveau d'un codon méthionine AUG (U = acide uridylique ; équivalent du T au niveau de l'ARN) et se termine au niveau d'un codon « stop » qui peut être UAG, UGA ou UAA. Avant et après les codons d'initiation et de fin de la traduction se trouvent les régions respectivement 5′ et 3′ non codantes du messager, auxquelles correspondent dans l'ADN d […] […] Lire la suite

GLUCIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Fraidoun SHAFIZADEH, 
  • Melville Lawrence WOLFROM
  •  • 10 618 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Sort de l'acide pyruvique »  : […] L'acide pyruvique pourra : 1. Soit être réduit enzymatiquement en acide lactique, en utilisant l'hydrogène apporté sous forme de NADH au cours de la glycolyse. C'est ce qui se passe durant la contraction musculaire : une mole de glucose est transformée en deux moles d'acide L-lactique, avec apparition de deux moles d'ATP dont l'hydrolyse en ADP constitue la source énergétique de la contraction. […] […] Lire la suite

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 290 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Photosynthèse en C4 »  : […] La plupart des végétaux supérieurs des régions tempérées — notamment tous les arbres — ne possèdent qu'un seul type de chloroplaste (type granaire) et ne réalisent la fixation photosynthétique du gaz carbonique que par la carboxylation du ribulose que catalyse la ribulose-diphosphate-carboxylase  : Le produit de la fixation est un corps en C 3 (molécule à 3 atomes de carbone). Ce type métaboliq […] […] Lire la suite